AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Colin-Fromont (Conseiller scientifique)Luc Vivès (Conseiller scientifique)
ISBN : 2742792139
Éditeur : Actes Sud Junior (25/08/2010)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Il y a des centaines, des milliers d'années, vivaient sur Terre des animaux étranges : le castor géant, bien plus grand qu'un homme ; l'éléphant nain de Sicile ; l'oiseau-éléphant, haut de 3 mètres ; le grand lémurien surnommé " tratratratra ", le célèbre dodo... Chassées par les hommes, affaiblies par les changements climatiques, ces espèces ont peu à peu disparu de la planèt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  17 octobre 2011
Si vous aimez offrir des livres à Noël, ne cherchez plus, j'ai ce qu'il vous faut pour cette année. Avec les Petites et grandes histoires des animaux disparus, vous êtes certain de faire des heureux. Voila un documentaire d'une qualité rare, extrêmement bien pensé et fort instructif.
Près de trente animaux disparus sont présentés ici sous forme de doubles pages ludiques et didactiques. Sur la page de gauche, on trouve une planche de BD répondant à une question en rapport avec l'animal présenté : Qui surnomme-t-on « Lonesome George » ? (réponse : la tortue solitaire de l'île Pinta) ; Qui étaient les oiseaux disparus de l'archipel d'Hawaï ? (réponse : les Drépanide Mamo) ; Quel est le plus gros trésor de la Sibérie ? (réponse : le mammouth laineux). Bref, des informations qui relèvent souvent de l'anecdote ou de la légende en proposant une approche « plus légère » de la découverte ou de la disparition de l'espèce. Sur la page de droite, une énorme illustration et un commentaire plus scientifique expliquant les causes exactes ou supposées de la disparition. Une petite pastille dresse la carte d'identité de l'animal (taille, poids, lieu d'habitation…) et deux ou trois blocs-textes à l'intérieur de l'illustration apportent des précisions sur le comportement où les caractéristiques morphologiques du spécimen représenté. Les animaux sont classés par continent et une carte au début de l'ouvrage permet de les situer précisément. Un glossaire et une frise historique des disparitions viennent compléter le tout. du vrai bon et beau boulot dont la qualité saute aux yeux !
Mais pourquoi il est trop bien ce livre ? (je reprends ici la phrase de ma fille de 8 ans qui l'a eu entre les mains ce week-end). D'abord, c'est un magnifique ouvrage : papier épais, grand format cartonné, pages pleines de couleurs qui sentent bon l'encre. Ensuite, et surtout, son contenu fascine. le dodo, représenté sur la couverture, est la « star » des animaux disparus. Mais que dire du mammouth, du Tratratratra ou du lion d'Europe. Et l'éléphant nain de Sicile, le castor géant, la perruche de Caroline… On en prend plein yeux, on voyage dans le temps et à travers les continents. Et l'on apprend tellement de choses. Très rapidement, les enfants vont se rendre compte que derrière la majorité de ces disparitions se cache l'activité humaine. L'air de rien, beaucoup seront surpris d'apprendre que la pression que l'homme exerce sur l'environnement depuis la préhistoire a fait des ravages dans les populations animales.
Autre aspect positif, l'organisation du livre permet le « picorage ». Ceux dont l'attention pour la lecture ne dépasse pas cinq minutes peuvent lire une double page, oublier le livre pendant quelques temps et y revenir en l'ouvrant au hasard. A chaque fois, la magie opère et on replonge avec plaisir en écarquillant les yeux.
Vous voulez vraiment des défauts ? Son prix peut-être. 19,50€ ce n'est franchement pas donné, mais pour le coup, le livre les vaut. Son format aussi. Trop grand pour être rangé debout dans la plupart des bibliothèques. C'est toujours pénible de devoir coucher un si beau livre et ne pas le présenter dans toute sa splendeur. Mais c'est vraiment pour chipoter.
Vous n'êtes bien sûr pas obligé de me croire quand je vous dis que ce livre est un petit bijou. le mieux est que vous testiez par vous-même. Si vous tombez dessus dans une librairie, sa couverture attirera votre regard. Une fois en main, quelques minutes de feuilletage achèveront de vous convaincre. J'ouvre les paris !

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Jangelis
  18 mars 2015
Très bel album grand format, avec des textes à plusieurs niveaux.
Il parait un peu difficile au premier abord, mais en fait, il est abordable assez tôt.
La bande dessinée qui tient toute la page de gauche concerne une anecdote, ce qui ne rend la lecture facile.
Pour la partie de droite plus "technique" un grand chapeau, des petits encarts à lire dans le désordre,et un cercle présentant les caractéristiques essentielles.
Mes petites de 6 ans 1/2 et 8 ans 1/2 en ont lu seule une grande partie.
Commenter  J’apprécie          80
mafossi
  04 septembre 2014
Connaissez-vous le glyptodon, ce tatou géant doté d'une spectaculaire carapace comme les tortues ? Avez-vous déjà vu un tratratratra, ce grand lémurien plus connu sous le nom de dodo ?
Ces animaux aux noms étranges et bien d'autres encore vivaient sur notre planète il y a des milliers d'années. Ils ont peu à peu disparu, chassés par l'homme ou affaiblis par les changements climatiques.
Rédigé en collaboration avec Cécile Colin et Luc Vives du Muséum National d'Histoire Naturelle ce livre remarquablement bien conçu vous propose de partir sur les traces de ces animaux mystérieux à travers récits d'expéditions et légendes sur un ton mêlant sérieux scientifique et humour . Un passionnant voyage dans le temps !
Commenter  J’apprécie          60
VanessaV
  13 avril 2018
Toujours un oeil tourné vers les documentaires jeunesse, je ne pouvais que fondre pour la proposition "Petites et grandes histoires des animaux disparus" d'Hélène RAJCAK et illustré par Damien LAVERDUNT. Ce duo m'avait enthousiasmée sur la microfaune. Un livre que l'enseignante du lutin au collège voudrait m'emprunter toute une année scolaire.
Mais quoi de nouveau sous le soleil? Surtout sur un sujet que j'aime retrouver, la zoologie et la paléontologie. Il y a un beau lien entre une bébête marante, une anecdote scientifique ou mythologique et une première sensibilisation au danger de l'extinction des espèces.
En suivant une répartition géographique par continents, des portraits d'animaux disparus se présentent avec quelques informations, sa classification, sa taille ramenée à celle de l'homme, son lieu d'habitat et sa date d'extinction, mais aussi quelques éléments morphologiques. La rhytine, le drépanide Mamo aux plumes restant sur les habits d'apparat, le mammouth laineux, le thylacine (hyène, loup, tigre... kangourou?!)...
Mais la page de droite, sous forme de bande dessinée, décrit le rapport à l'homme: le naturaliste qui l'a découvert, l'histoire de sa découverte scientifique et les égarements possibles, les conséquences des besoins humains (nourriture) mais aussi une histoire de l'homme, de ses immigrations ou colonisations.
Il n'y a pas que la réalité, même amoureuse, qui s'inscrit dans ces pages. La mythologie grecque avec le Lion de Némée tué par Hercules ou l'oeil du cyclope, les légendes moyen-orientales avec l'oiseau Roc de Sindbad le marin mais aussi d'autres plus locales, celle des Mikmaq réducteurs de castors, celles de Madagascar (un lémurien pinceur de fesses), celle des Maoris grâce à une immense "autruche", chinoise avec une princesse noyée par deux fois (plus humaine, ni même dauphin).
Et puis ce sont des éléments encore plus complexes qu'une extinction parce que cibles de l'homme. Ce sont des relations entre les espèces, le dodo et l'arbre Tambalacoque par exemple, le volatile aidait à la germination des graines en les prédigérant. C'est aussi une idée de responsabilité par les espèces introduites, une question de timing.
Pour finir plus joyeusement, apparemment certains spécimens ne sont pas éteints: Saluons le presque centenaire George, la tortue géante des Galápagos!
J'étais passée à côté pensant avoir affaire à une énième présentation de bestioles sans vraiment de fond, erreur! C'est un documentaire bien construit!
Lien : https://1pageluechaquesoir.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilice_brocolis
  30 août 2016
Un documentaire jeunesse qui présente des animaux disparus.
Les animaux choisis datent d'un peu toute époque, de la préhistoire aux temps modernes. Beaucoup sont plutôt rigolos (animaux géants ou étranges).

Chaque double page comprend à gauche une planche de BD, présentant soit une petite fiction soit un élément de l'histoire de l'animal ou de sa disparition et à droite une description de l'animal avec une grande illustration.
Je n'ai pas beaucoup accroché aux styles de BD, elles comprennent trop de textes pour pas grand chose à mon goût, et leur intérêt m'a parfois semblé discutable. L'humour est très orienté jeunesse.

J'ai plus aimé les pages de droite, avec leur grande illustration façon dessin naturaliste simplifié et leur petits faits sur les animaux.

Si c'est rigolo de découvrir ces animaux - dont la sélection est bien faite - j'ai moyennement aimé le ton du livre, façon écolo-culpabilisante. Bien que je sois d'accord avec le fond, je trouve ça dommage de ne pas avoir présenté d'exemple de disparition pour des facteurs autres que l'homme (ce qui est d'ailleurs peut-être le cas pour certains des animaux de ce livre, comme c'est d'ailleurs signalé "mais bon, ça reste quand même un exemple de comment l'homme pourrait être dévastateur même si finalement cette théorie est incomplète". Par contre, la fresque des dates de disparition avec illustrations en ombres chinoises (y compris de l'intervention de l'homme) en fin d'ouvrage est très chouette, marquante, et illustre bien ce propos.
Lien : http://lemoulinacritiques.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Blandine54Blandine54   06 février 2017
Qui surnomme-t-on "lonesome George"?

C'est en 1971 que l'on découvrit une tortue mâle géante qui allait par la suite défrayer la chronique. Un scientifique se promenant dans les Galapagos tomba nez à bec avec celui que l'on appellerait "lonesome George", ou "George le solitaire". On fit des recherches dans l'île pour trouver les compagnons de cette tortue, mais elle était bien la seule.
[...]
Pour que Georges ne soit pas le dernier de son espèce, les scientifiques ont décidé de faire venir des tortues sur son île. on lui a présenté plusieurs femelles jolies et amicales, mais George a vécu seul trop longtemps et ne s'est pas montré très intéressé. Pourtant, après 34 ans d'indifférence, George a enfin cédé et s'est accouplé. S'il devient papa, l'espèce a des chances de survivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   18 mars 2015
[Début de la B.D.]
Qui a peur du mapinguari ?
- Ecoute, et si on rebroussait chemin ?
Cet endroit ne m'inspire pas confiance.
- Ah non ! Tu ne vas pas recommencer avec tes histoires de gros monstre poilu !

[Encart de la page de droite]
TAILLE : 4 mètres de haut
POIDS : 3 tonnes
LIEU : Amérique du Sud
DISPARITION : - 10 000 ans
Commenter  J’apprécie          00
BibliotekanaBibliotekana   29 avril 2016
"Dodo" vient du portugais "doido" qui a pour sens "fou" ou "stupide" ainsi que du néerlandais "dodars" ou "dodoors", qui signifie "paresseux" ; il est à l'origine de l'expression "faire dodo".
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Damien Laverdunt (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Damien Laverdunt
Ils sont si petits qu?on ne peut les voir à l?oeil nu. Pourtant, les animaux microscopiques peuplent notre environnement : des fonds marins jusque dans les draps de notre lit, ils sont partout ! Album-documentaire écrit et illustré par Hélène Rajcak et Damien Laverdunt. Editions Actes Sud Junior.
autres livres classés : documentaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1038 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre