AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847063196
Éditeur : Charles Corlet (01/01/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L'auteur après quelques années d'exercice de médecine de campagne, comprend que la maladie, dans l'acception occidentale officielle, n'est qu'un découpage mental d'une perturbation biologique profonde qui se manifeste dans les différents plans de notre être. Dès lors, il n'a de cesse de tenter d'appréhender cette réalité à travers l'homéopathie, l'énergétique orientale chinoise (acupuncture) et ayurvédique (yoga) et la connaissance de soi à travers diverses techniqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
petitsoleil
  20 octobre 2013
un livre instructif, une lecture à la fois complète et digeste (contrairement au lait de vache, justement)
il est assez probable que les lecteurs de ce type de livre sont déjà ouverts à la perspective de modifier leur alimentation pour une meilleure santé, ou ont déjà fait les modifications qui semblaient s'imposer, se méfient des publicités souvent mensongères qui nous incitent à nous gaver de produits laitiers ... mais qu'importe, la lecture est intéressante, les tableaux de chiffres, les données précises, les textes, tout se répond et on observe une grande cohérence dans les faits présentés
une lecture de "bon sens", dans un monde de messages nutritionnels, de recommandations farfelues, de pubs ...
pour rappel, le fameux régime crétois est TRES PAUVRE en produits lactés
Commenter  J’apprécie          2410
badr_awan10
  14 mai 2018
très bon livre
Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   19 octobre 2013
L'extrême importance de notre flore intestinale est bien connue, nous avons environ dix fois plus de micro-organismes dans nos intestins que de cellules dans notre corps, leurs rôles sont importants, digestif, nutritionnel, immunitaire en particulier (...) C'est surtout l'aspect yaourt et laitages fermentés qui sont mis en avant ici en tant qu'agents probiotiques. L'absorption de bactéries vivantes permet en effet d'équilibrer la flore, voire même d'obtenir des effets santé très précis en fonction du type de ferment cultivé. (...)
Depuis des siècles le yaourt jouit d'une réputation importante dans ce registre.

A la naissance l'intestin du bébé est stérile et va être ensemencé par l'alimentation des premières heures, des premiers jours, ainsi va se constituer sa flore résidente qui l'accompagnera toute sa vie. (...)
Voilà les fameuses bifido-bactéries dont certains vendeurs de yaourt parlent tant. Il est clair que les deux aliments [lait bovin et lait maternel] sont très différents, la flore produite par l'intestin au contact du lait maternel est la seule vraiment intéressante plaidant ainsi pour un allaitement même bref.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          134
petitsoleilpetitsoleil   19 octobre 2013
Le lait, à lui seul, cristallise tous ces comportements intellectuels et émotionnels. C'est un aliment tabou, forcément bon, même très bon et même indispensable comme il est dit à l'école, à la télévision et dans toutes les revues, médicales y compris.

L'image du lait repose sur au moins trois fondements :

- Un aspect psychanalytique

Car le lait, d'une blancheur immaculée d'ailleurs, n'est-il pas quelque part en nous le symbole de la mère, du tiède et doux sein qui nous a nourri ou aurait pu nous nourrir ? Donner du lait à ses enfants, n'est-il pas quelque part, pour nous parents, donner le sein, donner de l'affection ?
Dans un autre ordre de symbolisme, pensons à Rome et à sa Louve ! Le lait est porteur d'une signification qui le dépasse largement.

- Un élément économique

La production laitière est une réalité et la puissante industrie agroalimentaire entretient, avec force moyens, d'une part un matraquage publicitaire constant et omniprésent auprès des consommateurs (par exemple à la télévision la fréquence des sports publicitaires concernant le lait et ses dérivés est remarquable) et d'autre part un lobbying efficace auprès des politiques.

- Le plaisir gustatif enfin

Car qui n'aime pas un des produits laitiers ? La gamme en est infiniment variée, comportant des produits sucrés, chauds ou froids, aux saveurs multiples, des produits salés, dont nos innombrables fromages.

Il est donc difficile d'avoir une attitude critique à l'égard du lait, les réactions sont immédiates, souvent définitives car en plus le lait est devenu synonyme de calcium ... comme l'orange est synonyme de vitamine C. Alors pourquoi essayer de faire réfléchir, de mettre en garde ? Pourquoi marcher à contre-courant et porter un éclairage nouveau ? Désir d'originalité ? Phobie ?

La démarche est extrêmement concrète, pratique ; c'est une démarche de médecin, de clinicien (...) A l'issue d'une longue phase de patiente observation, une corrélation nette est apparue entre l'alimentation et la pathologie, et plus particulièrement entre la consommation de produits laitiers et de multiples troubles que nous détaillerons plus loin.

Après de nombreuses vérifications, il n'est plus possible de garder caché cet aspect de la réalité, il faut le partager, le propager, c'est une question d'honnêteté intellectuelle ; c'est la source et le but de ces quelques pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitsoleilpetitsoleil   19 octobre 2013
Introduction
"Si quelqu'un désire la santé, il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l'avoir."
Hippocrate

Reprenant la plume pour une mise à jour fort utile, mon désir ardent, encore plus qu'il y a vingt ans, est de vous convier non à lire un livre mais à vivre une aventure, à faire un voyage.
Voyager, c'est changer de cadre extérieur pour découvrir de nouveaux plaisirs, de nouveaux aspects de la vie, mais le voyage intérieur, c'est de voir la vie sous un autre angle, de l'appréhender d'une autre façon car à l'intérieur quelque chose d'important a changé.
C'est ce voyage qui fonde la grandeur de la diététique qui n'est sinon que triste déambulation entre les rayons d'une sorte de pharmacie nutritionnelle, armoire à gélules, foire aux alicaments.

Vivre ce voyage, c'est vraiment comprendre la relation entre notre alimentation et notre santé au sens très large du terme. Pas fondamental vers l'autonomie, la liberté, la réappropriation de son corps, de son être (...)
S'il est vrai que nous sommes ce que nous mangeons, il importe d'abord de faire des expériences pour en être bien persuadé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   19 octobre 2013
Lait de femme

Pour simplifier, on peut considérer qu'il s'agit de l'aliment de la première année, période de croissance exceptionnelle puisque l'enfant triple son poids de naissance : 3 kg à la naissance / 9 kg à 1 an
Il faudra donc attendre 8 ans pour observer un nouveau triplement du poids
9 kg à 1 an / 27 kg à 9 ans

Pendant cette année, le système nerveux et le cerveau en particulier connaissent un développement encore plus important si on le compare à l'état achevé.

300 à 350g à la naissance pour le cerveau
700 à 850g à 1 an
1300 à 1400 en développement total vers 16 ans

(...) Le trait d'emblée le plus frappant est la modestie de l'apport protéique du lait de femme.
Il est classique de distinguer deux fractions : les protéines solubles (dites du petit lait) et les caséines qui, elles, coagulent dans l'estomac en granulations fines. Les premières sont les plus importantes (à peu près 3/5) et comportent surtout de l'alpha lactalbumine, non allergisante.
La lactoferrine (absente du lait de vache) permet à la fois une bonne assimilation du fer et lutte contre les proliférations bactériennes. Les immunoglobulines sont très présentes sous forme d'IgA (...), le lyzozyme est un antiviral très efficace. (...) Tout est sur mesure !

Les caséines sont beaucoup moins importantes et ont surtout un rôle nutritionnel (...)

Tous ces facteurs concourent au développement d'une bonne santé et immunité intestinale en particulier. N'oublions pas que de cette mise en place dépend une grande partie de la santé à venir pour le petit homme.
L'intestin est la zone de tous les dangers, la plus grande surface en contact direct avec l'extérieur et rien ne doit être négligé dans cette première phase de la vie. L'intestin correspond à 80% de notre système immunitaire et sans doute à un bon pourcentage de notre système nerveux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
petitsoleilpetitsoleil   19 octobre 2013
Eloge du lait

Perdant de plus en plus le contact direct avec les choses de la Nature, ses beautés en particulier, sans doute avons-nous perdu de vue à quel point chaque lait est un joyau. Un authentique bijou, le grand œuvre d'un orfèvre.

Véritable organe fluide assurant la transition entre la vie intra-utérine et le sevrage, lien biologique intelligent entre une maman et son petit. Il veille à tout, il assure tout bien au-delà d'une simple alimentation.

Le tout jeune nouveau-né se retrouve dans un milieu beaucoup moins protégé qu'in-utero. Le voilà aux prises avec une nouvelle ambiance micro-biologique à laquelle il faut s'adapter. Le lait sait faire cela.

Il doit développer au mieux ses organes des sens pour appréhender le monde, un cerveau pour coordonner tout cela et transformer les informations en actions utiles et efficaces. Le lait sait faire cela.

Nécessité aussi de grandir et forcir pour devenir autonome. Le lait sait faire cela.

Pour chaque espèce le monde se présente différemment, chaque espèce a un projet existentiel spécifique. Le lait est adapté à chaque cas, à chaque fois.
Aucun lait n'est semblable (...) Pour qui sait lire, la description moléculaire d'un lait est parlante, raconte une histoire, un projet.
Par exemple, plus un lait est riche en protéine plus le petit mammifère double rapidement son poids. Le développement de certaines populations cellulaires est stimulé dans de justes proportions par des facteurs de croissance. Le développement de l'éco-système intestinal est aussi orienté par les constituants du lait et il en est de même pour le développement des structures cérébrales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : intestinVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre