AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782843903274
212 pages
Éditeur : Editions Le sablier (30/01/2014)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Mais quelle idée de partir pour des vacances au fin fond de l'Arizona ! Elliott, pré-ado new-yorkais, est obligé de suivre sa mère chez un oncle qu'il ne connaît même pas. Mais à son arrivée au Red Rock Ranch, stupéfaction ! Les hommes y parlent à l'oreille des chevaux, l'oncle Dwayne est le meilleur des chuchoteurs et Taylor, une jeune indienne Tohono, est aussi sauvage avec les humains que douée avec les chevaux.
Les grands espaces se prêtent parfaitement ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Verdorie
  10 juin 2014
Elliott, un New-Yorkais de bientôt douze ans, n'a aucune envie de faire la connaissance de son oncle dingo : Dwayne, le demi-frère de sa mère, qu'il n'a jamais vu. Surtout pas au détriment des vacances d'été planifiées avec ses copains. Mais comme se sont les parents qui décident...le voilà, de mauvais poil, en route, avec sa mère et sa petite soeur, pour le Red Rock Ranch de son oncle, en Arizona.
Dwayne n'est évidemment pas le "frapadingue" que Elliott s'est imaginé. C'est le stéréotype du mec un peu bourru, souvent timide, plus à l'aise avec les animaux qu'avec les hommes. Sur son ranch il débourre et rééduque les chevaux "difficiles" de façon éthologique.
Rapidement impressionné par le travail de son oncle et encouragé par la très sociable femme de ce dernier, Elliott montre de plus en plus d'intérêt...et le rapprochement de Dwayne et son neveu se fera pas à pas, grâce à Taza, un jeune Quarter Horse Paint (*) et... Taylor, une indienne Tohono de onze ans, très discrète qui étonnera Elliott autant que son oncle...
Ce roman pour la jeunesse (à partir de 9-10 ans) permet avant tout une découverte de l'Arizona : ces paysages, animaux sauvages (Elliott va en "fréquenter" un de très près), ses plantes et la grande diversité de cactées. Découverte aussi de la richesse culturelle (et spirituelle) des indiens Tohono...ou encore le monde des "chuchoteurs" : ces hommes (et femmes !) qui savent penser "cheval" et en faire un compagnon plutôt qu'une simple monture. le roman aborde donc tout aussi naturellement l'équitation western, puisque l'éthologie situe cette manière de monter plus "proche" du cheval que l'équitation dite "classique".
L'image de la première de couverture me semble suranné...
Je me suis un peu ennuyée pendant les quarante premières pages de la mise-en-place un tantinet clichée de l'histoire...
Ensuite...yee-haa...c'est partie !
...et au final, en fermant le livre, c'est avec un réel regret que j'ai quitté ces attachants compagnons de route, le temps d'une chevauchée, dans une région encore sauvage.

...et pour cela, mes sincères remerciements vont à Babelio et aux éditions le Sablier !

(*) Les mots anglais et/ou termes techniques se rapportant au monde de l'équitation sont expliqués dans les notes en bas de page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Livresque78
  04 juin 2014
J'ai reçu ce roman dans le cadre de l'opération Masse critique jeunesse, je tiens à remercier Babelio et les éditions le Sablier.
Je vais commencer par vous parler de l'aspect de ce roman de 200 pages, une couverture que je trouve un peu enfantine, pour un roman jeunesse c'est plutôt une bonne chose, me direz-vous. Mais je compare cette couverture au contenu du livre, car cette histoire de Taza est un pur bonheur. J'ai réellement adoré ce plongeon en Arizona.
Voici donc une sublime histoire d'amitié entre un jeune garçon et un cheval bien-sûr, mais aussi entre Eliott et cette jeune Indienne très réservée, que je vous laisse découvrir par vous même. de très beaux liens familiaux se créent et d'autres se renforcent.
Bénédicte le Guérinel nous apporte dans ce livre beaucoup de connaissances, sur les hommes de Chevaux ( les chuchoteurs), sur le langage employé par ceux ci et leurs méthodes. nous apprenons également beaucoup sur cette partie des Etats-unis qu'est l'Arizona, sur son climat, sa végétation, mais également sur le peuple Amérindien, leurs traditions et leur situation de vie actuelle.
Un roman émouvant j'ai vraiment beaucoup aimé, et que je conseille à tous les passionnés de chevaux, de grands espaces et de nature.
Lien : http://livresque78.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Au_Fil_d_Isa
  30 juin 2014
J'ai beaucoup, beaucoup aimé Taza mon cheval d'Arizona, et ma fille aussi. L'auteure, Bénédicte le Guérinel, a séjourné en Arizona et s'est immergée dans l'univers des chuchoteurs, et cela se sent. A travers les personnages d'Elliott et de son oncle Dwayne, nous découvrons comment les chuchoteurs apprivoisent les chevaux sans s'imposer à eux. Nous voyons se nouer sous nos yeux la relation de confiance (et de respect) entre l'homme et l'animal. Toute cette partie du livre est parfaitement maîtrisée, et nous avons l'impression d'être dans le corral avec nos héros. Il en va de même pour l'histoire d'amitié entre Elliott et Taylor, la jeune Indienne, que l'auteure prend le temps de mettre en place en faisant un parallèle intéressant entre le caractère sauvage de Taylor et celui des chevaux. Les paysages arides d'Arizona sont très bien décrits, et les scènes montrant comment la nature peut tout à coup devenir hostile sont très bien amenées. On s'y croirait, vraiment.
Je regrette simplement, pour ma part, un certain manque de profondeur au niveau des autres personnages et des liens qui les unissent. Les parents d'Elliott ne sont là que pour faire de la figuration, et sa petite soeur disparaît purement et simplement de l'histoire aux deux tiers du récit. C'est dommage car le livre aurait été encore meilleur si ces seconds rôles avaient été un peu plus étoffés.
Mais cela ne m'a pas empêché de passer un très bon moment. J'espère qu'il y aura une suite à ce très joli roman, comme le laisse penser la fin qui laisse une partie de l'intrigue en suspens. Je serai ravie de retourner en Arizona prendre des nouvelles d'Elliott, de Taylor et de Taza !
Place maintenant à l'avis de Typhaine, 9 ans, mais attention aux spoilers ! "C'était trop bien, j'aurais voulu que ça dure plus longtemps. C'est super, on apprend plein de nouveaux mots. [Les personnages utilisent le vocabulaire propre à l'équitation western, que l'auteure explique aux enfants sous forme de courtes notes de bas de page.] Merci d'avoir écrit ce livre. J'ai passé un bon moment à le lire. J'ai bien aimé l'amitié entre Taza et Elliot. Et aussi l'amitié entre lui et Taylor. On apprend des choses sur les Indiens, comme leur nourriture par exemple. C'est triste quand Taylor part et qu'Elliott, justement, vient habiter en Arizona. J'ai aussi bien aimé sa petite soeur Kelly. Maintenant, j'ai envie de lire Yombé, mon ami chimpanzé [le premier livre de l'auteure]. "
Lien : http://www.aufildisa.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   10 juin 2014
- [...] Voilà, c'est très bien. Caresse-le, maintenant ! Non, ne le tapote pas.
- Mais c'est comme ça qu'on faisait, dans mon club équestre, pour caresser les chevaux.
- Alors oublie ce que tu as appris. Les chevaux n'aiment pas qu'on leur donne des claques, même doucement. Tu aimerais ça, toi, qu'on te donne des claques pour te féliciter ?
Commenter  J’apprécie          222

autres livres classés : arizonaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Bénédicte Le Guérinel (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1195 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre