AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749939490
Éditeur : Michel Lafon (23/01/2020)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Voici Gérald. Gérald est un garçon hors du commun. Il prend tout au premier degré ! Tout ! Lorsqu'il s'agit de trouver l'amour ou un emploi, tout devient compliqué. Il est temps pour lui de prendre sa vie en main. Enfin façon de parler bien sûr...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MassLunar
  26 avril 2020
Gérald, un personnage cher au youtuber Leopold Lemarchand dit le Pérave qui signe ici sa première incursion dans le monde de la bd en adaptant son personnage naïf et absurde de Gérald. Ce dernier ne comprend absolument rien aux expressions et métaphores qu'il accueille avec premier degrés complètement crétin.
Cette bd se situe un peu dans la lignée des adaptations de l'univers des youtubers chère aux éditions Michel Lafon. Ils ont notamment signé la bd Lake et Terracid parue en deux tomes pour l'instant, l'album Comme on peut de John Rachid ou encore le Dictionnaire de Mcfly et Carlito qui a eu un certain succès. Bref Michel Lafon joue énormément la carte du terrain déjà connu pour attirer ses lecteurs au détriment parfois d'une histoire véritablement originale. On peut noter aussi la bd du Blond adapté du spectacle de Gad Elmaleh ou encore l'adaptation du roman de Legardinier Demain , j'arrête.
Je ne suis pas un grand fan de ce type d'adaptations dans le fleuron comique même si je reconnais qu'elles peuvent avoir du succès et séduire un public déjà familier du travail de leur auteur. du coup, j'ai découvert ce Gérald avec quelques a prioris.
Dans l'ensemble, c'est pas un titre mauvais. Sans être un connaisseur du travail du youtuber, il faut reconnaitre qu'il a crée un personnage assez sympa, drôle mais aussi émouvant dans sa candeur. Ce premier volume est une suite de sketches sans interruptions mais avec une ligne directrice dans laquelle le quotidien assez absurde de ce pauvre Gérald, prisonnier de son 1er degrès. le gag , bien qu'un peu trop répétitif, est assez efficace . Et on a droit à quelques cases touchantes avec ce clown un peu triste.
Léopold Lemarchand est bien accompagné dans cette adaptation bd avec Mister Box qui donne un dessin très vivant, très dynamique dans sa couleur, dans son découpage, dans ses expressions. C'est un bon artisan de cette bd humoristique qui personnages au trait léger façon bd blog et techniques rapides et fluide sur le découpage et le background.
Malgré tout, même si ce titre n'est pas mauvais, pour ma part , j'ai pas été convaincu par cet humour ultra-répétitif de ce gag du premier degrés. Cela fonctionne mais passé les premières pages, cela devient un peu lourd malgré quelque petits gags qui continuent à faire mouche. le gag tourne en rond tout en étant parfois lourdingue. A un moment donné, nous avons une avalanche de gags autour du 1er degrés qui finit presque par dresser un portrait presque névrosé. C'est sympa à lire, c'est sympa à sourire mais, perso, ce titre m'a aussi fait un peu grincer les dents par ce côté un peu lourdingue.
Toujours est t-il que pour les fans du youtubeur , pourquoi pas ? Après tout , je pense que c'est le premier public visé. Ensuite le lectorat qui aime bien l'humour absurde peut aussi se tourner vers ce titre même si pour ma part, je trouve qu'il y a mieux dans le genre comme le travail de Fabcaro ou récemment le titre chez Fluide Glacial : Faut pas prendre les cons pour des gens.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissSherlock
  17 mars 2020
En ces temps particulièrement moroses, une bonne cure de rire ne peut que faire du bien !
Avec Gérald, j'ai été servie : sans être hilarante, cette BD m'a vraiment fait rire à plusieurs reprises. Les gags reposent beaucoup sur le visuel et c'est très réussi.
L'histoire est très énergique, les scènes s'enchaînent sans temps mort
Et plus le récit progresse, plus Gérald est attachant. Il y a même des passages très tendres lorsque Gérald découvre l'amour ou se réconcilie avec ses parents.
Le point le plus faible vient des personnages secondaires peu exploités mais j'imagine qu'ils seront plus développés dans le prochain opus.
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          80
8tiret3
  24 février 2020
Il fut un temps où je suivais de près les vidéos de McFly et Carlito : j'y ai donc « rencontré » Léopold Lemarchand alors qu'il s'en prenait plein la tête quand il arbitrait leur YouTube Warrior. Dernièrement, j'ai un peu délaissé ces vidéos, mais il m'arrive de temps à autres de retrouver avec plaisir l'humour de Léopold, au détour d'une errance sur YouTube. Je n'ai donc pas résisté à l'envie de découvrir la transposition en BD de son personnage qui prend tout au pied de la lettre (bien qu'elles n'en aient pas) : Gérald.
Pour les personnes qui ne connaissent pas : Gérald est un type plutôt sympa qui a cependant un gros défaut. Il est incapable de comprendre les métaphores et les expressions. « Être une tarte brûlée », « avoir un coeur en or », « tomber à pic »... autant de façons de parler qui le mettent en difficulté.
Personnage pensé initialement pour une vidéo à sketches, Gérald a gagné en épaisseur au point d'en devenir touchant au fur et à mesure que le vidéaste l'a exploité dans ses créations. Je me réjouissais donc de le retrouver dans un autre format.
Et ça marche parfaitement : le caractère très imagé des expressions françaises se prête parfaitement à la bande dessinée.
Ce premier tome installe le personnage et le concept, oscillant sans cesse entre planches à sketches et récit suivi où le personnage tente de s'en sortir dans la recherche d'un travail et dans ses relations affectives. Les personnages secondaires, bien que sympathiques, sont un peu délaissés au profit du procédé comique sur lequel la BD repose. Espérons que le prochains tomes développent un scénario plus construit et plus complexe.
Toujours est-il que ça marche, même sans jambes, et que l'humour de Léopold Lemarchand fait mouche à chaque fois. Il y a dans ce personnage un potentiel poétique énorme (mention spéciale pour le moment où il se rend compte qu'il est en train de tomber amoureux), qui lui permettrait à mes yeux de devenir un véritable classique, au même titre qu'un Charlot.
Une belle réussite de transposition d'un univers qui a tout pour plaire. Il ne reste plus au duo de transformer l'essai. J'attends la suite avec impatience !
Lien : https://8tiret3.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Saralyn
  05 avril 2020
Dans cette bande-dessinée, le lecteur suit le personnage de Gérald, que ses parents mettent à la porte afin qu'il se bouge et trouve un emploi. Cependant, Gérald a une particularité : il prend toutes expressions au premier degré, ce qui, à force, lui cause des désagréments et agace son entourage qui le trouve lourd...
Mon avis : J'ai trouvé cette bande-dessinée très drôle car les répliques de Gérald sont typiquement une des formes d'humour qui me plaît, même si parfois c'est exagéré. le personnage principal est sympathique, la figure du dessinateur de BD est mis en abyme et les illustrations sont agréables. J'ai donc passé un très bon moment à lire ce titre ! Vivement le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : absurdeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16107 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre