AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791097160616
304 pages
Massot éditions (07/02/2019)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Dans cette enquête qui examine ce que signifie aimer quelqu’un, être aimés et comment nous présentons notre amour au monde, Catron déconstruit son propre canon d’histoires d’amour. Elle remonte à 1944, lorsque ses grands-parents se sont rencontrés pour la première fois dans une ville minière des Appalaches, à Vancouver, où elle a enseigné la psychologie, la biologie, l’histoire et la littérature. Elle utilise les recherches des biologistes sur les déclencheurs de la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
FLORALINE24
  13 mars 2019
A partir de ce titre accrocheur et à priori antinomique, Mandy Len Catron nous amène à découvrir non pas tant une recette, ce que ce titre pourrait pourtant laisser supposer, mais bien le fruit de ses incessantes réflexions, recherches, témoignages et de son vécu personnel.
A partir de son modèle familial, elle s'interroge quand à ce qui peut déterminer une rencontre, puis aux ingrédients nécessaires au succès d'une vie amoureuse. L'idéal de ses représentations portées vers l'amour la mène à emprunter un détour, en traitant du romantisme évoqué dans Cendrillon , puis de Pretty Woman, qui n'apportent guère de corps à l'avancée de ses recherches.
D'aborder les formes multiples de l'amour à travers le polyamour notamment ouvre sur des questions d'un autre intérêt, mais qui restent malheureusement peu développées encore dans notre société;
Le fameux questionnaire élaboré par le Dr Aaron en 1997 a l'intérêt de pouvoir se dévoiler à l'autre, dans la réciprocité, à travers des questions de plus en plus personnelles, jusqu'à se regarder durant 4 mn. Catron en a mené l'expérience et partage la vie de son compagnon depuis. L'ouvrage reste donc assez monotone, même s'il nous ouvre l'espace d'un univers privé et des questionnements de l'auteur dans lesquels l'on peut parfois s'identifier, il agace parfois par ses questions récurrentes et le manque de profondeur de ses apports.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ThecosmicSam
  22 mars 2019
Belle découverte avec ce livre à mi chemin entre autobiographie et essai sur les relations amoureuses.
L'autrice Mandy Len Catron nous y raconte les histoires amoureuses qui ont bercé son enfance (celles de ses grands-parents, de ses parents, mais également celles des dessins animés et comédies romantiques) ainsi que la sienne et ce qui a « cloché ». Elle nous partage ses rêves de grand amour, ses désillusions et surtout nous fait prendre conscience que l'amour est un sentiment qui peut tout à fait être rationnalisé.
En effet, il peut s'expliquer par la biologie (réaction hormonale programmée pour durer 3 à 4 ans), mais également par le contexte environnemental et sociétal. On réalise ainsi comment la société nous conditionne dans nos choix et aspirations les plus intimes.
Ce livre se lit très facilement et certains passages m'ont d'ailleurs fait penser à un roman dans leur structure narrative.
En revanche, j'ai trouvé que la partie sur les fameuses « 36 questions pour tomber amoureux d'un parfait inconnu » arrivait un peu tard. de plus, pour le petit détail, j'ai regretté le choix éditorial de ne pas faire apparaître les références des essais et expériences cités par l'autrice en notes de bas de page (mais uniquement à la fin du livre).
En bref, une jolie lecture qui m'a permis d'apprendre quantité de choses sur l'Amour, ce vaste sujet dont on ne se lassera, j'espère, jamais de parler.
Lien : https://thecosmicsam.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sophie_
  03 mars 2019
J'avais entendu parler des 36 questions pour tomber amoureux et je me demandais si cela justifiait un livre. Heureusement, l'auteur expédie la question dès les premières pages : les 36 questions ne sont qu'une accroche et le reste du livre consiste en son analyse de la rencontre amoureuse.
Elle s' appuie sur différentes études, ses expériences personnelles et celles de son entourage.
Sans être passionnant, le livre bénéficie des talents d'écrivain de son auteur. Mandy est sympathique et en refermant le livre j'ai eu l'impression de quitter une vieille copine. J'ai trouvé particulièrement intéressant son analyse des comédies romantiques telles que "Pretty Woman".
Commenter  J’apprécie          00
sayv
  24 janvier 2020
Je commencerais par le titre : il n'est pas du tout approprier pour moi. Car j'ai été très très surprise !!! dans le bon sens du terme.
Il s'agit en fait du développement des relations amoureuses, de nos grands mères à aujourd'hui avec tout ce qu'elle apporte et leurs différences.
C'est très bien écrit.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sayvsayv   25 janvier 2020
l'amour ne nous est pas tombé dessus par hazard. Nous nous aimons parce que nous en avons fait le choix.

Mais je comprends à présent que tout l'intérêt de ce récit n'est pas de savoir ce que nous sommes devenus, mais de saisir ce qu'implique d'apprendre à connaître l'autre et de se laisser découvrir soi même.

Les "je t'aime" ont le pouvoir de nous mener partout et nulle part. Voilà l'unique raison qu'on peut apporter à la question de l'amour.

j'ai fini par comprendre qu'aucune recette miracle ne pouvait faire naître des sentiments amoureux. Et forcer le destin en rassemblant les conditions traditionnelles du genre ne sert à rien.....les récits façonnent notre manière de voir le monde. Et il est plus facile d'ouvrir son coeur et de lâcher prise si l'on croit s'en remettre à une force supérieur, à l'oeuvre dans nos vies.

Je pense que certains sont des "chats" et d'autres "des chiens", les chats aiment leur indépendance, les chiens sont loyaux et attentifs.....pour qu'une relation fonctionne il faut trouver l'équilibre entre ces deux extrêmes, entre ce qu'on donne et ce qu'on reçoit. "je fais ma petite vie tranquille et il est toujours là à m'attendre".

....ne souscrivait à la philosophie du "bien sur Chérie !" je me suis demandé s'il avait saisi l'essence du message. La valeur du compromis, de la joie partagée.

Si une belle rencontre peut donner un certain élan à une histoire d'amour, ces débuts prometteurs ne laissent rien présager sa durée.

parce qu'en amour on ne maitrise pas tout, parce qu'on ne se connaît pas complètement soi même, et parce qu'il y a une différence entre ce qu'on imaginait de son couple et la réalité.

Nous prenons souvent à coeur les péripéties des personnages de films parce que notre cerveau réagit comme si nous étions en train de les vivre. Quand les protagonistes s'embrassent, les cellules cérébrales qui s'activent sont les mêmes que lorsque nous échangeons nous même un baiser.

Dans son essai sur l'empathie....des neurones miroirs spécifiques nous permettent de ressentir les symptomes de l'amour sur le plan neurochimique sans tomber nous même amoureux. Cela expliquerait notre capacité à éprouver le plaisir et la peine par procuration et pourrait même constituer le fondement biologique de l'empathie. C'est grâce à ces neurones miroirs que je ne peux m'empecher de sourire quand Patrick Swayze déclare" on ne laisse pas bébé dans un coin".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sayvsayv   24 janvier 2020
J'ignore si je trouver un jour mon compte dans ce genre d'engagement formel, mais si j'ai bien appris une chose, avec Mamaw (sa grand mère dans le livre), c'est que l'indépendance vaut bien toutes les institutions.
C'est sûrement la plus grande différence entre nos deux vies...les perspectives. Je me sens dépassée par toutes les oppportunités qui s'offrent à moi ; elle n'en avait presque aucune.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Mandy Len Catron (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mandy Len Catron
Mandy Len Catron on the 'Pretty Woman' Cinderella myth
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Grand vampire, tome 1: Cupidon s'en fout

Au début de la bande dessinée, une personne frappe à la porte du château de Fernand. De qui s’agit-il?

Liou
Aspirine
Sa sœur
Sa grand-mère

4 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Grand Vampire, tome 1 : Cupidon s'en fout de Joann SfarCréer un quiz sur ce livre