AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2840496666
Éditeur : Seguier Editions (07/01/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Depuis Le Lotus bleu, Tchang Tchong-jen est le meilleur ami de Tintin. Mais ses lecteurs ont longtemps ignoré que le petit Chinois n’était pas seulement un personnage de fiction. Étudiant aux Beaux-Arts à Bruxelles, au début des années 30, il fut le conseiller occulte d’Hergé.
Puis les deux amis se perdirent. Longue séparation que le grand maître de la bande dessinée tenta d’exorciser avec sa quête imaginaire de Tintin au Tibet.
Leurs émouvantes retrou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mariech
  05 juillet 2014
En ce jour noir pour la Belgique , j'écris enfin ma critique du livre Tchang au pays du lotus bleu
Ça me remonte le moral de penser à Tintin , cet immortel héros mondialement connu , oui , oui , et cet endroit qui a fait et continue à faire rêver , le pays du lotus blanc , pendant quelques jours qu'on ne prononce pas devant moi les mots Argentine , pampa , boeuf argentin , tango , empanadas , ça n'existe plus 😉.
De mauvaise foi moi ? , mauvaise perdante , non , non , les Belges ne sont pas rancuniers 😈
Bon oui je me lâche , je suis sensée écrire une critique sur une belle histoire vraie .Tchang donc le personnage de Tintin au pays du lotus bleu , et bien Tchang a réellement existé , il a rencontré Rémi Georges , dit Hergé le papa de Tintin et c'est lui qui a servt de modèle au personnage que tout le monde connaît
Puis la vie à séparé les deux hommes qui étaient devenus amis , l'un dessinateur , l'autre sculpteur
Les soubresauts de l'histoire , le communisme en Chine , la traversée du désert pour Tchang devenu ennemi du régime , la célébrité pour Hergé , tout ça constituait un rempart bien solide pour que les deux amis ne se retrouvent jamais
Tchang ne savait pas à l'époque , qu'une lettre sobrement adressée à Hergé Belgique , aurait suffit à lui faire retrouver son ami , que de son côté , Hergé demandait à tous les chinois rencontrés en Belgique , s'ils connaissaient un artiste nommé Tchang , ce qu'il ne savait pas , c'est que le mot Tchang ne s'écrivait pas de cette façon
Oui tout était contre eux , et pourtant , l'histoire leur a fait un magnifique cadeau , ils se sont retrouvés après 50 ans , des retrouvailles émouvantes , les deux amis étaient devenus vieux mais leur coeur , leur âme étaient restées jeunes .
Le livre raconte cette histoire qui a ému tous les Belges dans les années 80 .
Tchang s'est alors rendu compte encore plus ému que dans presque tous les foyers belges figurait en bonne place Tintin au pays du lotus bleu , Tintin au Tibet , qui est la BD où Hergé réalise son rêve , retrouver son ami , qu'il a inlassablement cherché.
Hergé et Tchang qui ont permis que deux univers si différent se rencontrent , l'Orient et l'Occident
Tchang voulait faire connaître son pays , briser les clichés que les Occidentaux avaient encore à l'époque , on est il ne faut pas l'oublier dans les années 30 .
On peut peut être ce qui est mon cas , réserve que je fais , trouver qu'il idéalise un peu son pays , mais si vous lisez attentivement ma critique , je dois reconnaître que c'est un travers que je lui pardonne .
Et puis parfois la vie nous fait des surprises , permet des retrouvailles inespérées , et qu'est que la vie sans ces petits coups d'éclats qui illuminent notre quotidien
C'est ce côté presque contes de fées qui m'a séduit
Je remercie Babelio et son opération Masse Critique pour cet envoi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Poniel
  09 juin 2014
Avant tout, merci aux éditions Séguier et à Masse Critique de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Une fois ce livre commencé, je n'avais plus envie de m'arrêter, et je l'ai lu très rapidement, ce qui est positif, car je ne suis pas une lectrice très rapide.
Dans ce livre, on découvre donc un condensé de la vie de Tchang Tchong-jen, un artiste chinois, ami d'Hergé, qui lui inspira le personnage de Tchang dans le Lotus bleu, et plus tard dans Tintin au Tibet.
Le livre est composé de courts chapitres, qui sont par ordre chronologiques (même si certains chapitres se terminent plus dans le futur), mais aussi thématiques, car le livre suit une logique dans le temps et dans les différentes périodes de l'histoire chinoise.
On commence donc sur l'enfance de Tchang, comment il a découvert l'Art, et a fait ses débuts. Puis viennent ses études, et le moment où il décide de se perfectionner en allant étudier en Belgique. C'est d'ailleurs à cette période qu'il rencontre Hergé, et qu'il l'aide à écrire le Lotus bleu, en lui expliquant la "vraie Chine" de l'époque, en opposition à la Chine décrite dans les journaux européens de l'époque.
En lisant ce livre on se rend complètement compte à quel point cette BD représente la civilisation chinoise de l'époque et toutes les tensions qui avaient alors lieu à Shanghai. Je suis déçue de ne pas l'avoir ici avec moi, car je me serais bien replongée dans cette lecture, pour pouvoir vraiment en comprendre le fond.
Après ses études en Belgique, Tchang retourne donc en Chine. Pendant quelques années, les choses vont plutôt bien se passer pour lui, jusqu'à la Révolution culturelle chinoise, qui sera le point de départ de nombreux problèmes et même catastrophes pour l'artiste.
C'est seulement dans les années 80 qu'il reverra Hergé, qui n'avait pas renoncé à le chercher. Ces retrouvailles firent beaucoup de bruit, et furent largement diffusées à la radio et à la télévision en Europe. de façon totalement inattendue, cela aida Tchang à améliorer, un peu sa situation en Chine par la suite.
A la fin de sa vie, il retournera vivre en France, où il aura quelques opportunités artistiques très intéressantes.
Je trouve que cette biographie est vraiment bien écrite. On n'est pas dans le "pompeux", avec plein de détails inutiles. Elle est légère, se lit bien et facilement. On y trouve des informations pertinentes, des moments clefs de la vie de Tchang, ayant une réelle signification.
Je l'admets, je ne connais pas grand chose à l'histoire de la Chine, mais je n'étais pas perdue dans les informations données dans le livre. Il y avait toujours une explication judicieusement placée pour remettre un peu le lecteur dans le contexte.
Pour les fans de Tintin, ce livre est également intéressant, car on y découvre quelques clefs d'interprétations du Lotus bleu, et même de Tintin au Tibet. C'est vraiment fascinant de voir une bande-dessinée de ce point de vue, de savoir comment elle a été créée, inspirée, comment elle a vu le jour.
Ce livre est vraiment une très bonne surprise pour moi, et j'ai déjà toute une liste de personnes à qui j'ai envie de le faire découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Evy
  24 juillet 2014
J'adore les ouvrages d'Hergé. J'ai grandi avec Tintin et je prends toujours un grand grand plaisir à relire ces albums qui ont accompagné mon enfance. Aussi, j'ai été ravie quand j'ai été selectionnée pour découvrir ce livre lors de la dernière opération Masse Critique de Babélio.
Que dire si ce n'est que ce livre m'a beaucoup touché. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en le recevant. Je savais qu'il parlait de Tchang Tchong-Jen, l'ami de Hergé qui avait inspiré le personnage de Tchang au dessinateur mais je ne m'attendais pas à ce que livre soit en fait une retranscription d'en entretien entre l'artiste chinois et le le journaliste Gérard Lenne.
On assiste donc à une sortie de mini-autobiographie de Tchang Tchong-Jen. Autobiographie très survolée, bien sûr, mais néanmoins très émouvante. Même si j'ai parfois eu du mal avec le caractère de l'artiste (parfois un peu trop de paranoia, notamment dans les souvenir d'enfance. Mais enfin, vu la vie qu'il a mené, cela est compréhensible), les passages contant sa rencontre avec Hergé, ses problèmes avec le régime totalitaire chinois et ses retrouvailles avec son ami belge sont particulièrement touchant. de même, son attachement à son pays natal, envers et contre tout inspire vraiment le respect.
J'ai également beaucoup apprécié l'objet livre en lui-même. Je ne connaissais pas les éditions Seguier mais ils offrent à leurs lecteurs un livre très agréable à feuilletter. le papier glacé est doux au toucher, et les nombreuses illustrations qui ponctuent le texte, permettent vraiment de se faire une idée du travail du sculpteur et peintre Tchang Tchong-Jen. En ce qui me concerne, ce livre m'a vraiment donné envie d'une part, de relire Tintin et le lotus bleu mais aussi, de me pencher un peu plus sur cette personnalité particulière qui est mise en avant dans cet ouvrage.
Une très belle découverte !
Lien : http://l-odyssee-litteraire-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lexpress   25 février 2014
Dans Tchang au pays du lotus bleu, qui vient d'être réédité, le compagnon du héros d'Hergé livre une confession bouleversante où l'on apprend entre autres comment la Révolution culturelle de Mao l'a frappé.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SeguierSeguier   27 janvier 2014
Depuis Le Lotus bleu, Tchang Tchong-jen est le meilleur ami de Tintin. Mais ses lecteurs ont longtemps ignoré que le petit Chinois n’était pas seulement un personnage de fiction. Étudiant aux Beaux-Arts à Bruxelles, au début des années 30, il fut le conseiller occulte d’Hergé.
Puis les deux amis se perdirent. Longue séparation que le grand maître de la bande dessinée tenta d’exorciser avec sa quête imaginaire de Tintin au Tibet.
Leurs émouvantes retrouvailles, en 1981, furent un quasi-événement historique.
D’une sérénité inaltérable, ce grand sculpteur se livra au journaliste Gérard Lenne pour raconter sa vie au pays du Lotus bleu. Ses premiers pas de créateur, les soubresauts de la République chinoise, l’agression japonaise, la guerre civile, l’avénement de la République populaire, le tohu-bohu de la Révolution culturelle... Avec lui, nous reparcourons un siècle d’histoire avec le sentiment, partagé par Hergé, de mieux connaître la Chine de cette époque
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Gérard Lenne (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Lenne
Enregistrés à plusieurs années d'intervalle, les deux entretiens sont troublants de similitude...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre