AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895491348
Éditeur : Les intouchables (01/09/2005)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Le Livre noir du Canada anglais est une trilogie polémique écrite par le journaliste québécois Normand Lester. Il s'agit d'un essai qui présente, citant multiples extraits de diverses sources (livres historiques, journaux d'époque, lettres archivées, etc), des fabrications historiques et des injustices commises par les dirigeants et les habitants du Canada dit anglais à l'endroit des Canadiens français en général et des Québécois en particulier, des Juifs, des peupl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Kassuatheth
  16 mars 2019
Ces trois livres ont été écrits pour répondre aux Minutes du Patrimoine qui "ont créé un certain malaise au Québec, en particulier dans la communauté des historiens, ces courts métrages (les minutes du patrimoine) étant, selon eux, souvent mensongère et ayant un but d'embellissement de l'histoire du Canada"
Normand Lester, qui travaillait comme journaliste à Radio Canada a perdu son emploi pour avoir écrit ces livres.
Il m'a fallu 6 semaines pour lire le premier tome. Je croyais être au courant de notre Histoire. J'ai déchanté. La lecture de ce livre m'irritait tellement que je devais me limiter à 10 à 20 pages par four. Ce qui m'irritait le plus, ce n'était pas seulement les Minutes du peuple que Trump aurait qualifié de "fake news" mais les biographies anglaises que je pouvais trouver sur l'Internet.
Je ne suis plus capable d'endurer ceux qui racontent que c'est du passé et qui nous traitent de "victimize". Non, ce n'est pas du passé. On se fait couramment traiter de racistes, de xénophobes ... par ceux-là mêmes qui cachent toutes les ... que j'ai lues dans ce livre.
Prévoyant les "dénis" de ces personnes Normand Lester y est allé avec une surabondance de citations soutenant ses affirmations. Ces très nombreuses citations en font un livre très sérieux et à déconseiller à ceux qui recherchent des lectures légères.
C'est un document essentiel pour tous les Québécois et surtout pour les immigrants qui auraient le goût de nous rabaisser. Oui, ils existent mais ce serait l'objet d'un autre livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Cielvariable
  03 août 2013
Livre vraiment intéressant, mais qui nous fait détester encore plus le Canada anglais. Normand Lester est très bien documenté et il appuie ses arguments de preuves et d'exemples accablants. Pour une autre version de l'histoire: essentiel!
Commenter  J’apprécie          30
MarianneRichard
  11 août 2013
Une excellente rétrospective des relations Anglais/Francais du Canada. Anecdotes savoureuses et fait historiques en font un livre de table a café qui feras beaucoup jaser!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
KassuathethKassuatheth   27 février 2019
1876-1881
Les malheureux Amérindiens sont traités comme des pupilles de l’État, sans droits civiques, par un gouvernement fédéral qui ne poursuit que deux objectifs : les assimiler, ou les faire mourir de faim ou de maladie. Comme avec les Canadiens français, on cherche à les éliminer en employant une stratégie de violence étatique larvée, sous couvert de légalité.
Commenter  J’apprécie          130
KassuathethKassuatheth   13 février 2019
C'est ainsi que Pierre-Amable De Bonne, un seigneur qui s'était fait le champion de la cause canadienne lors du premier Parlement, devient membre de ce conseil. Son attitude justifieras pleinement les espoirs de ses ses amis anglais : il ne sera pas long à voir où se trouve son intérêt, îles rangera alors de leur côté ... Ce vire-capot sera pendant vingt ans un adversaire redoutable des Canadiens, le premier vendu notoire de notre Histoire. Il inaugure une longue succession de renégats et de salauds qui se mettront au service du pouvoir Anglais.

Comme vous remarquez, l'auteur ne fait pas semblant d'être objectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KassuathethKassuatheth   17 février 2019
1837
Un gouvernement républicain français ... s'avérerait despotique et oppressant. Il ferait en sorte de garder les électeurs esclaves de leur tyrannie, en les faisant tomber sous un joug dont ils ne pourraient jamais se défaire.

2018
Je désire notamment défendre une vision d’ouverture et d’ambition, ce qui m’amène à dénoncer les positions alarmistes et populistes de François Legault et de sa fausse coalition. Ses politiques arbitraires sont à la fois inhumaines et néfastes pour la prospérité du Québec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
CielvariableCielvariable   07 mars 2018
En 1907, on assiste aux premières émeutes racistes organisées par "The Asiactic Exclusion League", encouragée par la presse violemment xénophobe de Colombie-Britannique. Le 7 septembre, cinq mille manifestants marchent sur l'Hôtel de ville de Vancouver pour réclamer un "Canada blanc" ; ils se dirigent ensuive vers le quartier chinois, où les vitrines de tous les commerces appartenant à des Chinois volent en éclats, puis envahissent le quartier japonais, dont les marchands, simplement armés de bâtons, se défendent comme ils peuvent. Pour protester conte cette violence, les Chinois et les Japonais se mettent en grève ; les industries qui les utilisent comme "cheap labour" doivent fermer leur porte. Des businessmen blancs, menacés dans leur portefeuille, font alors pression sur les politiciens. Le maire de Vancouver, lui-même membre en règle de la ligue raciste, condamne les violences. (...) Ottawa délègue sur place le jeune sous-ministre du Travail, un certain William Lyon MacKenzie King...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
KassuathethKassuatheth   26 février 2019
Les meurtres de Métis perpétrés par Schultz, tout autant que ses activités de meneur orangiste, lui seront propices. Le Canada reconnaissant nommera l’assassin au Sénat avant de faire de lui le lieutenant-gouverneur du Manitoba, de 1888 à 1895.

Vous avez bien lu : on récompense les assassins.
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : magouillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1606 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre