AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Béatrice Vierne (Traducteur)
EAN : 9782266181181
960 pages
Éditeur : Pocket (08/01/2009)
3.52/5   47 notes
Résumé :
Deux vieux amis se retrouvent lors d'une réunion d'anciens camarades de leur école juive où ils furent élèves ensemble. Ayant depuis peu franchi le cap de la quarantaine, Guido, photographe, et Charlie, psychologue, vont s'intéresser à la même femme mariée, la séduisante Aviva, professeur de violoncelle. A l'insu de Guido, dont elle est la maîtresse, Charlie accepte en effet la belle musicienne parmi ses patients. Cette dernière, cependant, ignore tout des liens qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LiliGalipette
  03 juillet 2009
Roman de Curt Leviant.
Guido et Charlie, anciens camarades d'école, se retrouvent après des années de silence. le premier est photographe, amateur de jolies femmes. le second est psychologue et il va écouter l'histoire de son ami. Guido est l'amant d'une violoncelliste de talent, juive et mariée à un homme brutal et intransigeant. Il raconte sa liaison, son amour pour cette femme singulière. Charlie décide de rencontrer cette mystérieuse Aviva. À l'insu de Guido, il va prendre Aviva pour patiente, qui ne sait pas le lien qui unit les deux hommes.
**************************************************
RELECTURE D'AVRIL 2020
Lors d'une réunion d'anciens élèves, Charlie Perlmutter retrouve son camarade Guido Veneziano-Tedesco. Le premier est psychologue et il accepte d'écouter le second, aux prises avec une épineuse relation extraconjugale. « Si tu avais à raconter la même histoire que moi, tu ne la raconterais pas du tout. Et si tu la racontais, tu commencerais lentement. Avec circonspection. » (p. 38) Guido est marié. Son amante, Aviva, l'est aussi. Leur relation est passionnée et puissamment physique. À force d'entendre son ami en parler avec autant de fougue, Charlie décide de rencontrer Aviva pour se forger sa propre opinion. « Une femme aussi divine pouvait-elle vraiment exister ? » (p. 155)
De parties en chapitres, le narrateur et le point de vue changent, ce qui donne une superposition imparfaite des récits, tout comme l'est la superposition des corps adultères. « Tu vois ? C'est ça le côté affreux de notre liaison. Les rapports normaux n'existent pas. » (p. 262) Désir, plaisir, apprentissage des choses sexuelles et des mystères amoureux, grandes joies et amertumes, tout cela se percute et s'entrechoque dans ce roman immense. Les personnages ne sont pas taillés d'un bloc, mais ils sont intenses. Guido est un cruel amant, possessif et incapable d'aimer. Aviva est une affamée d'amour, frustrée et triste. « Ta vie est pleinement épanouie, et moi, je ne suis qu'une petite aventure à la sauvette. » (p. 249) Charlie est aussi compréhensif que curieux. « Il était à tel point subjugué par sa conquête qu'il voulait la partager – avec moi. » (p. 155) Seul le mari d'Aviva, l'Arabe, semble un peu caricatural, mais cela renforce d'autant plus la délicatesse de la belle violoncelliste. Finalement, tout le roman noue des histoires de vengeance qui aboutiront à l'extrême fin du texte, dans un grand éclat grinçant et tragique.
Journal d'une femme adultère est un roman à clé avec des ♥ dans les pages qui renvoient au répertoire final. « Prenez la peine de suivre jusqu'au bout les suggestions proposées dans l'Index et le Répertoire alphabétique, car vous pourrez ainsi savourer les friandises, bons mots et autres surprises susceptibles de rehausser, de clarifier, de modifier, voire parfois de contredire le corps du texte. » (p. 11) Avec cette invitation liminaire, l'auteur se montre facétieux, tout en laissant le lecteur maître de son expérience de lecture. Car ce dernier a aussi le droit de ne pas se référer aux notes finales et de les consulter uniquement en achevant le roman. Et pour vous dire jusqu'à quel point l'auteur est facétieux, c'est qu'il cite ses autres romans dans celui-là, comme ayant été écrit par un brillant écrivain !
J'ai découvert ce roman en 2008 au Canada, pendant ce qui reste la période la plus heureuse de mon existence. Confinement oblige, je cherche tout ce qui peut m'apporter un peu de bien-être. J'ai pensé que relire ce texte serait à même de me faire replonger dans la belle atmosphère d'alors. Et bien m'en a pris, car ça a fonctionné ! J'ai retrouvé l'humour si fin qui m'avait enchantée los de ma première lecture. « Moi, je suis athée. / Je me convertirai [...] Avec l'aide de Dieu, moi aussi je deviendrai athée. » (p. 265) J'ai aussi replongé dans cette exquise ambiance érotique qui émane de toutes les pages. Voilà un texte à lire à deux, au creux d'une couette...
Et maintenant, plus que jamais, après L'énigme du fils de Kafka, je veux lire tous les autres romans de l'auteur, du moins ceux traduits en français.
Le récit est tenu successivement par les trois personnages de ce triangle amoureux, avec des incursions brèves et percutantes des conjoints cocus et des autres amants.
Un petit bijou, plein d'humour noir et d'ironie. le lexique est à lire en même temps ou à la fin de l'histoire . Il offre un éclairage nouveau sur la narration en fonction du moment où on le lit: il révèle la vérité, invalide certains faits que l'on croyait vrais... Bref, tout dans ce livre a fait mon bonheur. Il est très volumineux, mais je n'y ai pas trouvé de longueurs. Je l'ai dévoré en quelques jours et il figure en haut de ma liste de livres à m'offrir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
agatheschittly
  19 avril 2009
Il est - trop - facile de critiquer quand on est soi même incapable d'écrire. Mais tout de même, j'ai été extrêmement déçue par ce journal d'une femme adultère, qui par son titre, sa construction et même la photo de couverture promettait une agréable distraction. le style est pauvre, l'écriture hésitante, comme laborieuse et l'intrigue traine en longueur. Bref : bof.
Commenter  J’apprécie          80
Norlane
  08 avril 2010
Surtout, ne pas se fier à la couverture (le haut d'une femme nue), bêtement "commerciale" à mon avis, bien que ce soit un livre où l'érotisme - sans vulgarité - tient une place de choix. Même le titre me laisse songeuse... On dirait qu'une femme adultère y raconte sa vie alors que pas du tout : c'est le tissu de liens forgés entre six personnages, centré autour de trois d'entre eux - deux amis, une femme. Mais mon résumé non plus n'est pas bon : on dirait un vaudeville alors que pas du tout !
C'est un livre sur les liens et les désirs, comme une boite dans laquelle on piocherait des questions, des sourires, des réponses peut-être, et tout un tas de choses différentes au gré de la lecture.
Lien : http://l-iledelilie.over-blo..
Commenter  J’apprécie          70
marygoodnight
  29 juin 2009
le Journal d'une femme adultère, petit livre rouge de 960 pages dont la couverture – une femme au regard de braise offrant sa poitrine voluptueuse au regard gêné des lecteurs – était à elle seule la promesse d'insomnies délicieuses en compagnie de Guido et Charlie, deux quadras en quête de sensations amoureuses fortes.
Lien : http://goodnightmary.blogspo..
Commenter  J’apprécie          90
vechcade
  07 décembre 2015
.
magnifique livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lecassinlecassin   16 novembre 2016
Ce genre de connaissance chimique entre un homme et une femme arrive souvent dès le premier regard. Que ce soit par l'odeur ou le goût, par la voix, par la longueur d'onde, c'est instantané, quelquefois avant même que les noms ou les numéros de téléphone aient été échangés. Ils savent, sans dire un mot, que ça va faire des étincelles entre eux.
Commenter  J’apprécie          40
mademoiselle77mademoiselle77   01 avril 2011
Un séducteur, un contemplatif, une femme , la fidélité, l'amitié, la déception, leplaisir et ses rouages.Une écriture et une réflexion masculine sans hypocrisie, trés actuel, à offrir aux quadras indécis en mal d'indécence
Commenter  J’apprécie          60
flambotteflambotte   10 janvier 2017
Elle lui disait des choses qu'elle n'aurait jamais au grand jamais imaginé dire à un homme, quand les mots sortaient d'entre ses lèvres, elle n'en croyait pas ses oreilles, des mots qui prenaient forme deux millièmes de secondes, non, à l'instant même où naissait la pensée.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4099 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre