AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9780307931900
208 pages
Alfred A. Knopf (27/08/2013)
4.13/5   15 notes
Résumé :
The two boys kissing are Craig and Harry. They're hoping to set the world's record for longest kiss. They're not a couple, but they used to be.
Peter and Neil are a couple. Their kisses are different.
Avery and Ryan have only just met and are trying to figure out what happens next. Both of them worry that something will go wrong.
Cooper is alone. It's getting to the point where he doesn't really feels things anymore.
These boys, along wit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
EnjoyBooks
  10 septembre 2014
Two boys kissing de David Levithan. (Genre : Contemporain, Romance).
Editions : Alfred A. Knopf
Prix : 11,08€
Année de parution originale : 2013
.Résumé (traduit par Wandering-World) :
Les deux garçons qui s'embrassent se nomment Craig et Harry. Ils sont sur le point de participer pendant trente-deux heures au marathon du plus long baiser du monde pour entrer dans le Guinness des records. Ils ne sont pas un couple. Mais cela a déjà été le cas.
Peter et Neil sont un couple. Leurs baisers sont différents.
Avery et Ryan viennent juste de se rencontrer et tentent de comprendre ce qui va se passer ensuite. Ils ont tous les deux peur que quelque chose aille de travers.
Cooper est seul. Il en arrive au point où il ne ressent pratiquement plus rien.
Ces garçons, accompagnés de leurs amis et familles, dépeignent une mosaïque de façons d'aimer : ouverte et avide, hésitante et prudente, douloureuse et apeurée. David Levithan a lié leurs expériences dans un récit rédempteur qui va captiver, éblouir et émouvoir les lecteurs.
.Mon avis : Mon 1er livre en VO, mon 1er livre de David Levithan et je dois dire que je suis comblé. J'ai suivi les avis de la blogo concernant cette histoire et je n'en suis absolument pas déçu. C'est une histoire tellement réaliste que ça en devient perturbant, que ça en devient limite dérangeant. Comment un auteur peut-il décrire la réalité avec autant de profondeur et de minutie ? Je me le demande encore ! La couverture représente parfaitement l'histoire, celui d'un baiser mais pas que… j'ai donc passé un excellent moment de lecture.
.Dès le début, l'auteur nous présente ses différents personnages, leur vie, leur famille et leurs attentes concernant leur présent et leur futur. C'est un début qui m'a beaucoup plu, qui m'a de suite chamboulé et ému aux larmes tellement David Levithan est précis dans ce qu'il raconte. Mais l'histoire est racontée par des hommes homosexuels qui sont décédés du SIDA et c'est là que ça change tout. A travers la parole de ces hommes, on voit leurs encouragements, leurs espoirs et leur foi qu'ils peuvent avoir dans la vie de nos protagonistes. Ils sont là, tout proche et c'est je pense la narration la plus touchante que je n'ai jamais lu.
.En ce qui concerne nos personnages, Harry et Craig, Peter et Neil, Avery et Ryan et enfin Cooper. Je les ai tous apprécié autant qu'ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts. David Levithan décrit leur histoire avec tellement de réalité, avec un réalisme incommensurable qu'on ne peut s'attacher qu'à eux. Chaque histoire, chaque part de leur vie est touchante et est aussi emprunte de souffrance et de difficultés. Parce que oui, pour certains, tout va bien dans le meilleur des mondes, mais pour eux la vie est un éternel combat. Je ne raconterai rien d'eux de peur de spoiler, mais j'ai comme le sentiment que je n'en connais pas assez sur eux. Que j'aurai pu davantage m'attacher à eux si la narration avait été à la première personne. Mais ce sont des garçons qui marquent les esprits, et ils ont marqué le mien, c'est sur !
.Là où David Levithan fait fort, c'est qu'il ne se penche pas sur tel ou tel côté de l'homosexualité. Il se penche sur tous les pans de la société que ce soit avec les amis, la famille, les réactions que peuvent avoir les autres. Les pensées les plus profondes que peuvent avoir telle ou telle personne. Oui certaines réactions sont belles et sont empruntes d'une avancée considérable mais d'autres m'ont profondément choqué. Je suis peut-être un garçon ouvert d'esprit, mais certains faits dans le livre m'ont assez troublé. Que ce soit les amis de tel protagoniste ou la famille d'un autre… il y a des paroles, des actes qu'on ne peut pas tolérer. Et David Levithan met en lumière tout cela, les bons comme les mauvais côtés et c'est ce qui met ce livre haut dans mon estime. Parce que pour apprécier une chose à sa juste valeur il faut en faire le tour et voir tout ce qu'elle possède.
.Le rythme est bon, assurément bon. Il y a des chapitres courts comme des chapitres normaux. Des dialogues, de la narration et l'auteur alterne bien avec les deux, de telle sorte qu'on lit sans s'en rendre compte. On est curieux de découvrir si Craig et Harry vont réussir à battre le record, on est curieux de voir où l'amour de Peter et Neil va les mener, curieux de voir si Avery et Ryan seront acceptés et curieux de savoir comment tout va se terminer pour Cooper. C'est comme si l'auteur avait mis en avant une quête de reconnaissance, une quête de lumière qui a aussi sa part de noirceur. Ce roman est un tout et un tout absolument magnifique.
.La plume de David Levithan est bien entendu un des points forts du roman. Sa plume est poétique, recherchée avec des répétitions, des phrases qui se répètent et qui forcent le lecteur à comprendre les messages qui sont transmis. C'est une plume fluide et tellement réaliste que le réalisme en devient inouï ! Et puis cette fin… où comment avoir la larme à l'oeil par les valeurs qui sont exposées dans le livre. Moi qui voulais vous mettre en traduction une citation qui m'a marqué, je remercie Jordan de l'avoir traduite dans sa chronique parce que j'avais peur de me tromper, la voici : « Nous ne naissons pas poussière. Nous ne mourrons pas poussière. Nous faisons plus que de la poussière. C'est tout ce que nous vous demandons. Faites plus que de la poussière. » Cette citation permet de mettre en relief nos vies et de prendre conscience que la vie vaut d'être vécu à fond, sans regret, pour qu'elle soit la plus belle possible ! Et donc si vous lisez en VO, n'hésitez pas à lire ce livre, qui vous révulsera, mais surtout vous touchera, j'en suis persuadé !
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
etiennebp7
  23 octobre 2021
Même si le roman reprend des thèmes « classiques » de la littérature pour jeunes adultes gay, avec des romances naissantes, l'angoisse d'être homosexuel dans un monde homophobe ou la fougue de la jeunesse, l'angle est radicalement différent des autres titres du genre. La narration que nous propose David Levithan est originale. Exit la focalisation interne, nous voici dans un récit raconté par la voix collective de tous les morts du sida dans les années 1980.
Ce jeu permet de mettre en évidence combien le monde a changé entre la génération terrassée par le sida et celle captivée par les écrans. Par cette astuce, l'auteur permet à son jeune lectorat de découvrir, sans la « lourdeur » habituelle des livres traitant du sida, ce que cette génération a connu, et de montrer comment le monde a changé et comment l'étau s'est desserré sur les jeunes LGBT.
Le regard porté sur cette jeunesse est attendrissant, voire admiratif, mais pas naïf. le monde a évolué, mais des drames continuent de se vivre tous les jours au sein des foyers occidentaux, voire de nos adolescents gay, lesbiens, trans, etc. David Levithan arrive à nous le faire vivre grâce à la construction chorale du roman.
Choral, il l'est à double titre, puisque les narrateurs forment un choeur comme dans les épopées antiques. Loin de suivre les aventures d'Ulysse et d'Achille, c'est ici celle, pas moins complexe, d'Harry et Craig que nous suivons. L'unité de temps restreint (presque deux jours au lieu de 24 heures), le rapproche aussi de la forme classique du théâtre. Théâtre, c'est le cas de le dire ! puisque ce roman m'a également fait penser à Angels in America, sans prétention, mais pas sans finesse.
Même si l'astuce narrative du choeur constitue la force du roman, j'ai trouvé sa lecture compliquée au démarrage, car dès les premières pages tous les personnages arrivent, se bousculent, sans caractéristique particulière dans leur description. Jusqu'à la moitié du livre, je confondais tous les personnages. Heureusement, par la suite, le récit de leurs aventures a permis de retrouver nos petits.

Lien : https://lgbtheque.fr/livre/r..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DeafSon
  06 octobre 2020
J'ai mis longtemps à commencer ce livre et je regrette.
Nous suivons ici les histoires de vie de plusieurs adolescents qui se cherchent, se perdent et se trouvent.
Rien d'original me direz vous. Sauf que dans ce livre, les narrateurs se trouvent être nos ancêtres ayant vécu, souffert et rit avant nous. Ils observent cette nouvelle génération tout en se rappelant leur propre vie. C'est ici que c'est intéressant car nous voyons grâce à eux ce qui a changé dans le monde d'aujourd'hui. En effet, nous nous rendons compte que nous vivons dans une époque qui nous offre plus de privilèges qu'autre fois. Mais nous voyons également que beaucoup de choses se ressemblent, des souffrances et des clichés traversent le temps malgré nous.
Les personnages sont délicats et touchants.
Une bonne lecture queer que je recommande
Commenter  J’apprécie          10
ZeroJanvier79
  01 septembre 2018
Je m'attendais à un roman gay de style "young adult" comme j'en lis quelquefois, le dernier en date était "Boy meets boy" du même auteur. Je m'attendais donc à une histoire d'amour mignonne entre deux garçons. J'ai été agréablement surpris : il y a bien sûr de bons sentiments, c'est la loi du genre, mais c'est aussi très touchant, plus que ne le sont d'habitude les romans de ce style. Sans doute grâce aux paroles des narrateurs, des garçons homosexuels morts du SIDA dans les années 80 et 90, et qui observent désormais les générations suivantes de jeunes garçons qui vivent leur homosexualité au grand jour.
Commenter  J’apprécie          00
RealiseMonroe
  09 décembre 2019
David Levithan managed to tell us a story of love and heartbreak, life and death, joy and dispair, past, present and future without boring or losing us in the midst of these different stories and characters. They overlap perfectly and give you time to appreciate each emotion on its own without drowning in it. A book that is as emotionally hard to read as it is hard to put down once you've started it. Definitely recommend.
Commenter  J’apprécie          00


Videos de David Levithan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Levithan
Cette semaine, la librairie Point Virgule vous propose de vous pencher sur l'assignation sociale en matière d'identité sexuelle et sur ce qu'elle implique. C'est l'occasion de passer en revue quatre livres qui s'adressent aussi bien aux adolescents qu'aux adultes pour évoquer des sujets tels que la transidentité ou le consentement.
- Birthday, Meredith Russo, PKJ, 17,90€ - Le plongeoir, Elsa Devernois, Talents Hauts, 7€ - A comme Aujourd'hui, David Levithan, Gallimard Jeunesse, 8,20€ - L'incivilité des fantômes, Rivers Solomon, Aux forges de Vulcain, 20€ (existe aussi en poche, J'ai Lu, 8,90€)
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
+ Lire la suite
autres livres classés : perfectionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura