AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782732495545
512 pages
Éditeur : La Martinière Jeunesse (19/11/2020)
4.19/5   439 notes
Résumé :
Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (166) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 439 notes

Royalbook
  07 novembre 2020
Lorsqu'il est question de romans fantaisies, il est impensable de passer à côté de cette saga, alors ayant adoré la saga Un Palais D'épines et de Roses de Sarah J. Maas et sa plume, j'avais vraiment hâte de découvrir ce livre.
Je dois cependant dire que j'ai été un peu déçu par ce premier tome. Après tous les critiques positives sur ce livre je pense que j'avais juste trop d'attente. Mais ça c'est juste un avis personnel car le livre a en soi de bons points.
Tout d'abord, nous avons un univers plutôt original, même si je l'ai trouvé pas très complet pour l'instant, mais bon ce n'est que le premier tome, j'imagine donc qu'il deviendra beaucoup plus étoffé au fur et à mesure que l'histoire avance.
Ensuite nous avons une héroïne fort en caractère, puissante et ambitieuse. Keleana est une assassineuse et pas n'importe laquelle mais la plus connue et redoutée d'Adarlan. C'est un personnage très original dont on a pas vraiment l'habitude de voir dans d'autres livres.
On peut alors penser qu'il est plus difficile de s'attacher à un tel personnage puisqu'il est plus difficile de ce reconnaître en elle mais elle s'avère en réalité très humaine et compatissante ce qui l'a rend tout aussi attachante.
Ce premier tome est plutôt une introduction à la saga, il ne se pense donc pas grand chose mais la suite promet d'être beaucoup plus prenant.
Pour conclure, même si ce roman a quelques petits défauts comme des dialogues trop simples qui montre que c'est bien le premier roman de l'auteure, la lecture reste agréable et on passe un bon moment auprès de Keleana et les autres personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
florencem
  08 mars 2021
Bien qu'ayant entendu parler de la saga Throne of Glass depuis un petit moment, et en bien, je ne m'étais pas décidée à me lancer. Déjà parce que la traduction était en stand-by depuis un moment, et ensuite parce que la première traduction des romans était loin d'être « respectueuse » de l'oeuvre de Sarah J. Maas. Mais les Editions de la Martinière ont décidé de relancer la machine, et j'ai fini par succomber. Bien m'en a pris. J'ai adoré.
Je ne savais pas à quoi m'attendre. La seule chose que je connaissais de l'histoire était que notre héroïne Keleana était une tueuse professionnelle. Et je me rends compte que j'apprécie de plus en plus de m'aventurer vers l'inconnu total dans mes lectures.
J'ai tout de suite accroché. L'univers, le point de vue à la troisième personne qui donne une plus large appréhension des pensées des personnages, la pointe de magie, le caractère des héros, cette ébauche de destin épique… Et pourtant quand j'ai découvert qu'on allait assister à un tournoi sur plusieurs mois, j'ai eu un peu peur. Mais même là, l'auteur arrive à en faire quelque chose de dynamique, pas du tout redondant, et qui laisse également libre court aux autres intrigues qui se profilent.
Ce premier tome est un peu comme un plateau de jeu d'échec. On y voit petit à petit les pièces maîtresses prendre place pour esquisser quelque chose que l'on devine de beaucoup plus grand. le tournoi en lui-même amène aux intrigues politiques, puis à cette partie de fantaisie que j'ai hâte de voir prendre plus de place, pour ensuite se focaliser sur les relations entre les personnages principaux. J'ai adoré voir tout se mêler sans que quelque chose prenne trop le dessus. D'autant plus que le travail sur la psychologie des personnages est vraiment réussi, donnant encore plus de poids à l'histoire. Qui a envie d'un protagoniste pauvre et sans nuances ? Pas moi. Je veux comprendre les êtres que je vois évoluer à travers les pages. Et quand en plus, on y ajoute une pincée de mystère… Je n'ai rien d'autre à demander.
La force de l'histoire réside aussi dans ses personnages. Keleana fait tout de suite une très grosse impression. Sûre d'elle, arrogante mais pas trop, avec de la répartie, un peu frivole, fragile, courageuse et intelligente. Elle a du mordant, peut-être un peu trop de fougue, mais cela fait aussi tout son charme. Elle est entière, sans compromis. Elle peut se montrer douce, drôle, comme létale et dangereuse. C'est une petite merveille. Chaol et Dorian, nos deux protagonistes masculins, sont plus dans le stéréotype du Young Adult. Néanmoins, ils sont tous les deux adorables, et on comprend pourquoi ils sont sous le charme de cet oiseau rare qu'est Keleana. Si pour Dorian, elle est pour moi, plus une nouveauté, une égale même par certain côté, pour Chaol, c'est ce côté un peu révélateur que le monde n'est pas tout noir ou blanc. Alors oui, on assiste à une sorte de triangle amoureux tout au long du roman, mais bizarrement avec ces personnages là… cela ne m'a pas dérangé. Un autre personnage sort du lot. Nehemia, jeune princesse rebelle qui se retrouve dans la gueule du loup, si l'on peut dire. Elle n'a pas été une surprise pour moi, loin de là, mais c'est sa relation avec Keleana que j'ai aimé suivre.
Le premier tome de Keleana a donc été une excellente surprise pour moi. J'ai même acheté les deux suivants dans la foulée. J'espère que par la suite, tout ce que l'on entrevoit sera développé car Sarah J. Maas a su mettre en place les prémices d'un univers qui semble fort intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Livresque78
  04 février 2014
Je vais malheureusement aller à l'encontre de la majorité des avis, car je n'ai pas aimé ce livre.
Il était pourtant plein de promesses, une magnifique couverture, un titre très accrocheur qui me promettait de l'action, du sang, des assassinats, et une combattante,une vraie.
Je n'ai pas trouver grand chose de cela, je pourrai même dire que je me suis ennuyé, au point d'avoir beaucoup de mal à terminer ce roman et a déjà me projeter sur celui que j'allais lire après.
Pour moi ce livre manque de sel, de poivre, et d'épices en général.
Commenter  J’apprécie          410
Mladoria
  10 mars 2019
D'emblée, j'avais quelques soucis avec la traduction du titre qui sonne extrêmement mal à mes oreilles, mais quand il a été proposé en lecture commune pas à pas, je me suis laissée tenter.
Dans cette histoire, on va suivre Keleana, jeune fille assassin, que le prince Dorian vient extraire de sa détention à Endovier pour l'emmener à la capitale et faire d'elle son champion dans un tournoi qui déterminera le champion du roi son père.
L'intrigue est donc très simple. Les personnages sont des clichés du Young Adult : l'héroïne bad-ass mais complètement incohérente car élevée en assassin, elle prise néanmoins les arts et la lecture... se comporte en midinette devant les deux autres comparses du triangle amoureux : le prince, bien évidemment très beau, arrogant, présomptueux... et son capitaine de la garde, un brin nounours protecteur... Ai-je besoin de continuer ?
Les trois me sont sortis par les trous de nez très rapidement. Quelques personnages secondaires rattrapent un peu le truc. Mais la grosse majorité du livre a été un total flop pour moi avec un mix de tout ce qu'on rencontre en fantasy mais avec un arrière -goût réchauffé dans un style plus que banal même si très abordable : un grand château aux hauteurs improbables, des intrigues de cour et des luttes de pouvoir, des souterrains et passages secrets, des épreuves, du poison, des combats (seule scène à peu près sauvable dans l'embrouillaminis), de la magie mystérieuse et des invocations et beaucoup, beaucoup trop, de romance dégoulinante de mièvrerie avec des scènes dignes de romans sentimentaux...
Pas grand chose à retenir de cette première lecture de l'auteure : la partie sur la magie bien que classique serait la seule digne d'intérêt mais trop peu développée et toujours sans grande originalité.
Je vais m'arrêter là et conseiller ce livre aux amateurs de romance Young Adult plus qu'aux amateurs de fantasy. Y voir un roman détente qui ne vaudra que le temps de le lire et sera bien vite oublié. L'essentiel sera d'y trouver ce que vous cherchez, ce qui ne fut pas mon cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          288
PegLutine
  01 mars 2014
Commençons par ce qui ne m'a pas plu pour une fois: d'abord, le mot "assassineuse" m'écorche les yeux et les oreilles (et ça n'a rien à voir avec l'idée qu'une femme soit une meurtrière, c'est juste que le mot est moche, et comme il est répété très souvent dans le livre, c'est un peu pénible).
D'autre part l'héroïne est attachante, intelligente, mystérieuse, indépendante, et elle a de la répartie mais elle s'occupe aussi d'avoir des vêtements magnifiques et se damnerait pour pouvoir participer au bal du château, et ça, ça ne colle pas avec le personnage, je trouve. Ensuite, il y a bien sûr le Prince, celui qui représente à la fois tout ce qu'elle déteste mais qui l'attire pourtant..... Pfff, c'est vraiment trop prévisible (bien qu'à la fin... mais chut!....). Et puis le scénario qui se fonde sur une compétition-élimination a un arrière-goût de télé-réalité qui m'a énervée.
Voilà, voilà, et j'ai mis trois étoiles pourtant...
Parce que, malgré tout, je me suis laissée emporter par le récit, parce que je voulais savoir qui élimine les combattants et pour quelles raisons, parce que j'ai aimé les personnages de Chaol et de Nehemia, parce que le combat final est haletant, parce que l'irruption de la magie donne une autre dimension à la mission de Keleana...
Une critique difficile à écrire car mon avis est vraiment mitigé: des ficelles un peu trop grosses mais je ne me suis pas ennuyée une seconde.
J'ai adoré la couverture, avec ce personnage qui me fait penser à Albator et Kill Bill en même temps, donc je suis partie dans ma lecture avec un bon apriori!
Alors, comme d'habitude, à tester avec le public visé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230


critiques presse (1)
Elbakin.net   21 octobre 2013
Les dialogues sont parfois un peu légers, pour ne pas dire enfantins. Quant aux épreuves si redoutées que l’on attend avec impatience, elles sont souvent éclipsées très vite [...] Mais le roman dispose aussi de certains atouts, dont un style fluide qui se suit très agréablement, avec une bonne dose de charme et un certain capital sympathie. Les pages se tournent toutes seules et, arrivé à la fin, on regrette de l’avoir lu si vite.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
ComptoirDesConnaissancesComptoirDesConnaissances   10 juin 2021
"Et vous, quel âge avez-vous ? demanda-t-il.
- Dix-huit ans." Comme il ne disait rien, elle enchaîna. "Je sais, c'est impressionnant, tout ce que j'ai pu accomplir à un âge aussi tendre !
- Le crime n'est pas un accomplissement, Sardothien.
- Mais devenir l'assassineuse la plus célèbre au monde, si ! Vous pourriez me demander comment j'y suis parvenue, reprit-elle devant son absence de réaction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EmiilieEmiilie   06 juin 2021
La princesse lui tendit sa perche magnifiquement sculptée à la pointe de fer. Keleana regarda tour à tour l'épée de Chaol et l'arme de son amie. L'épée était de toute évidence le meilleur choix, et ce don de Chaol la troublait étrangement, mais la perche...
Nehemia se pencha vers Keleana et lui chuchota à l'oreille.
« C'est avec une arme d'Eyllwe que vous devez les vaincre.» Sa voix monta. « Que le bois des forêts d'Eyllwe l'emporte sur l'acier d'Adarlan ! Que le champion du roi soit celui qui comprend les souffrances des innocents. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HillelHillel   10 septembre 2013
-Chaol ! » l’avertit-elle, et, alors qu’il se tournait vers elle, elle vomit sur le sol.
Il poussa une exclamation de dégoût et recula d’un pas. Des larmes jaillirent des yeux de Keleana tandis qu’un goût âcre lui amplissait la bouche. Elle resta à genoux, laissant sa salive et sa bile couler à terre.
« Etes-vous… ? Par le Wyrd, vous êtes vraiment malade ! »
Il appela une servante et l’aida à se relever. Elle retrouva un peu de lucidité.
Que lui avait-il demandé avant qu’elle vomisse ?
« Venez, dit-il. Il faut vous mettre au lit.
-Je ne suis pas malade au sens où vous l’entendez », grommela-t-elle.
Il la fit asseoir sur le lit dont il rabatit la couverture. Une servante entra, se renfrogna devant la saleté et appela du renfort.
« Qu’avez-vous donc ? demanda Chaol.
-Je, euh… » Son visage était si brûlant qu’elle avait l’impression qu’il allait fondre. Quel idiot ! « Mes menstrues sont revenues. »
Chaol devint aussi rouge qu’elle et recula en passant sa main dans ses courts cheveux bruns.
« Je… si… dans ce cas je vais prendre congé de vous », bredouilla-t-il, il s’inclina.
Keleana haussa un sourcil, puis, malgré elle, sourit alors qu’il sortait en hâte, trébuchait sur le seuil et traversait les pièces voisines d’un pas mal assuré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Laureline46Laureline46   14 août 2014
"Il est impossible de s'évader d'Endovier, affirma-t-il. Votre père a veillé à ce que chaque sentinelle soit capable d'abattre un écureuil à cent mètre. Toute tentative d'évasion relèverait du suicide.
- Mais vous avez survécu", dit le prince à Keleanna.
Le sourire de Keleanna s'effaça à se souvenir.
"Oui, répondit-elle.
- Que s'est-il passé ?
- J'ai vu rouge, dit-elle avec un regard froid et dur.
- C'est là tout ce que vous pouvez fournir comme explication ? demanda le capitaine sur un ton sec. Elle a assassiné son surveillant et vingt-trois sentinelles avant qu'on ne la rattrape. Elle était tout près du mur quand les gardes l'ont assommée, dit-il au prince.
- Et alors ? reprit le prince.
- Capitaine Westfall, quelle est en moyenne la distance couverte par les esclaves qui tentent de s'évader ? demanda-t-elle.
- Un mètre, marmonna-t-il. Les sentinelles d'Endovier abattent un fugitif avant qu'il n'ait parcouru un mètre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbeorbe   21 juillet 2013
Mon père a envie de s'amuser un peu. Il va organiser un tournoi. Il a invité vingt-trois membres de son conseil à parrainer chacun un candidat au titre de champion, qui s'entraînera dans le château de verre pour affronter ses rivaux en duel. Si vous remportez ce tournoi, dit-il avec un demi-sourire, vous deviendrez l'assassineuse en titre d'Adarlan."
Commenter  J’apprécie          190

Videos de Sarah J. Maas (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah J. Maas
Dans un empire contrôlé par la magie d'os, Lin, la fille de l'empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône.
Sur toutes les îles de l'Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d'os derrière l'oreille, lors d'un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l'empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde.
Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l'immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l'estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d'os.
Une magie qui a un prix… alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu'où elle peut aller pour reconquérir son héritage… et sauver son peuple.

« Un des meilleurs romans de Fantasy qu'il m'a été donné de lire depuis longtemps… Ce livre mérite une place à part. » Sarah J. Maas, autrice de Un palais d'épines et de roses
Pour en savoir plus : https://tidd.ly/3dof2LO
+ Lire la suite
autres livres classés : TournoisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Un Palais d'Epines et de Roses

Qui est le personnage principal ?

Ferye
Fyere
Alis
Feyre

6 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Un Palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. MaasCréer un quiz sur ce livre

.. ..