AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782410009637
320 pages
Editions Belin (29/01/2019)
4/5   1 notes
Résumé :
Juillet 1940. Vichy, ville d?eaux et de villégiature, devient capitale de l?État français. Les somptueux palais se muent en bureaux du nouveau gouvernement et le Maréchal s?installe dans le luxueux Hôtel du Parc. Durant quatre années de guerre, les Vichyssois observent et attendent. Habitués à être au service de leurs hôtes, ils ne prennent que rarement position.Après la guerre, les récits se superposent, se complètent, et se contredisent parfois. Les commémorations... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Corpoy
  29 août 2019
Pour qui a passé les vingt-deux premières années de sa vie à Vichy, a écouté les récits de ses parents, a eu un oncle déporté et un grand-frère trop longtemps soldat appelé en Algérie, ce livre est à dévorer. Oeuvre d'une historienne compétente, pointilleuse et consciencieuse, c'est facile à lire, bien écrit, objectif. Mais quelle drôle d'histoire que celle de la Reine des Villes d'Eaux au vingtième siècle !
L'auteur explique parfaitement pourquoi l'éphémère Capitale d'un Etat ratatiné puis maudit, choisie pour ses grandes vertus hospitalières, pourrait encore se sentir victime d'injustice et d'ingratitude, Paris ayant souhaité ignorer ce Vichy « que l'on ne saurait voir » comme le caca du chat sous le tapis. Facile d'avancer que la cité thermale ne s'est pas libérée elle-même avant la débandade vu les forces en présence et la traque continuelle des opposants qui avait précédée. Peut-être qu'en 1946 aurait-on pu opportunément la rebaptiser « Vichy-Villeneuve » pour la décharger d'un passé qu'elle n'avait aucunement choisi ?
Mais après une nouvelle flambée touristique vint la décolonisation et Vichy, si renommée notamment au Maghreb, a été entraîné vers 1960 vers un soutien marqué à l'Algérie française, l'accueil de nombreux Pieds-Noirs réfugiés et l'Extrême-Droite que la puissance maçonnique locale, avec ses intérêts particuliers et ses combines, a cependant contenu. On peut comprendre l'union des nostalgiques, supporters du Maréchal Pétain et tenants de l'Algérie française mais aussi l'indignation des anciens vrais résistants et partisans de la libération des peuples africains, vichyssois et bourbonnais, sachant que l'arrière-pays, depuis le livre d'Emile Guillaumin, « La Vie d'un Simple », a un passé d'extrême-gauche. Si l'on ajoute la légitime intervention des survivants de la Shoa, les incidents de commémorations divers et contradictoires n'ont rien d'étonnant.
Alors faut-il rouvrir le dossier « Vichy » et convoquer encore et toujours l'ensemble des fantômes comme le souhaite Mme Mallet ? N'existe-t-il pas un contestable business de la mémoire comme la publication d'un « Guide rues par rues Vichy Capitale » en 2014 le laisserait supposer ? Autre réserve : l'absence de référence au film de Marcel Ophüls «Le Chagrin et la Pitié » sachant qu'aujourd'hui la ville de Vichy dont les maires furent souvent médecins, aérée et comme aseptisée, tend à devenir une destination de week-end des plus prisées dans la grande banlieue verdoyante de Clermont-Ferrand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LaCroix   10 mai 2019
Vichy devenue capitale en 1940 a-t-elle été stigmatisée, ou la guerre n’y fut-elle qu’une parenthèse ? Une historienne et des Vichyssois brisent aujourd’hui un long silence.
Lire la critique sur le site : LaCroix

Lire un extrait
Videos de Audrey Mallet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Mallet
Vichy contre Vichy : une capitale sans mémoire, par Audrey Mallet aux éditions Belin, collection Contemporaines, janvier 2019.
Une histoire de Vichy, ville d'eaux et capitale de l'Etat français durant la Seconde Guerre mondiale. Remarquant l'absence paradoxale de cette ville dans la construction mémorielle française, l'auteure étudie les récits, parfois contradictoires, qui ont suivi la guerre et constate la reprise rapide du tourisme thermal ainsi que la volonté d'oublier la période liée à la guerre. © Electre 2019
autres livres classés : mémoireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2577 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre