AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749922887
Éditeur : Michel Lafon (09/10/2014)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 23 notes)
Résumé :
« Je n’ai jamais aimé nager. Ce que j’aimais, c’était gagner. Arriver la première, toucher le mur et lever les bras au ciel, encore et encore. Je voulais être la meilleure. J’y ai consacré toutes mes forces. J’ai quitté la maison familiale, pleuré seule dans mon lit, crié contre mon entraîneur, enragé contre la défaite au bord des bassins. J’ai gravi l’Olympe et dévalé les marches des podiums avant de les conquérir à nouveau, mais j’ai vécu mon rêve. »

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
NoemieTrnr
  27 avril 2019
Si je dois retenir deux choses de ce livre c'est : premièrement Laure Manaudou n'a jamais aimé nager et la seconde Laure Manaudou aime être amoureuse.
C'est un livre que j'ai acheté un peu par hasard car il était bradé. Je n'ai jamais étais fan ni d'elle, ni de natation mais puisque ce que j'ai toujours aimé lire les livre "témoignage" et que mon copain pratique la natation, je me suis dis pourquoi pas.
Honnêtement ce n'ai pas le livre du siècle mais il n'en est pas moins intéressant. J'ai beaucoup appris en lisant ce livre, que ça soit au niveau de la natation, des conditions morales, physiques et autres... mais j'avoue mettre parfois ennuyé. Certains passages étaient beaucoup trop long à mon gout. Moi qui ne suis ni une adepte du sport, ni de la natation, je me suis retrouvé coincée - entre les lignes - de ce livre (sans vouloir faire de mauvais jeu de mot).
Je conseil malgré tout ce livre car il reste très intéressant et plus particulièrement aux fans de natation qui à mon avis sauront apprécier ce livre plus que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
chris89
  15 octobre 2016
C'est uniquement parce qu'il était à un prix très minime que j'ai acheté ce livre.
Au prix fort éditeur, je ne l'aurai jamais acheté n'étant pas fan de Laure Manaudou.
Le hasard fait que j'ai commencé le livre le 9 octobre, jour de l'anniversaire des 30 ans de Laure.
J'ai bien aimé le livre où l'on suit la carrière sportive avec ses hauts et ses bas, sa relation avec son entraineur Philippe Lucas, ses frères et ses amoureux.
Ne lisant ni les revues sportives, ni la presse people j'ai découvert Laure et j'ai beaucoup aimé la personne à travers ce livre.
Les sacrifices des sportifs de haut niveau, les relations avec les médias,....on comprend mieux certaines choses.
Commenter  J’apprécie          30
cmaurice
  14 février 2015
Intéressant dans l'ensemble même si le style d'écriture n'est pas transcendant. Ce livre nous permet mieux de comprendre la vie des champions sportifs et tous les sacrifices qu'ils doivent endurer pendant leur carrière afin d'arriver au niveau qui est le leur. On découvre aussi la fragilité de Laure Manaudou et la difficulté de grandir et de s'épanouir lorsque l'on vit sous les projecteurs et la notoriété dès son plus jeune âge.
Commenter  J’apprécie          20
StephG54
  18 février 2018
J'ai voulu lire la biographie de Laure Manaudou car elle m'a fait rêver avec ses médailles , son sourire!
Dans le prologue , sa première phrase est " je n'ai jamais aimé nager. ça m'a fait bizarre, limite choqué de lire cela de la part d'une championne de natation. Forcément , elle s'explique : ce qu'elle aimait , c'était gagner!
Elle nous raconte son enfance casse-cou avec son frère aîné, sa rencontre avec Philippe Lucas, ses durs entraînements, sa première médaille d'or aux jeux olympiques d'Athènes en 2004, son fabuleux parcours avec tous les sacrifices des sportifs de haut niveau sans oublier ses amours .
Ce fut une lecture bien agréable !
Commenter  J’apprécie          00
AliBaba-les29lecteurs
  05 janvier 2016
Laure Manaudou est née en 1986 ; elle avait un grand frère Nicolas. Tous les ans, la famille Manaudou allait dans un camping en Bretagne. Un jour, les parents de Laure et Nicolas voulurent leur donner des cours de natation. Laure et Nicolas s’inscrivirent dans un club. Laure n'aimait pas nager mais elle aimait gagner.
Elle dut redoubler d'efforts pour s'entraîner, se surpasser aux entraînements, passer au dessus des blessures, avant d’acquérir le niveau le plus haut, les Jeux Olympiques
J'ai beaucoup aimé le livre, et comme je fait de la natation ça m'a beaucoup plus
Je le recommande.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Laure Manaudou s’est plantée, Laure Manaudou a déçu, Laure Manaudou est finie. Je n’arrive pas à chasser de mon esprit mon échec, la litanie de mon amertume. Je ressasse les phrases cruelles, les mots blessants lus avidement sur les forums Internet. Comme si je me mutilais moi-même, je n’ai pu m’empêcher d’aller regarder ce qu’on disait de moi, de lire, page après page, commentaire après commentaire, les réactions et les critiques qui décuplent encore l’humiliation et la douleur. Les formules chocs des journalistes, qui n’ont pas eu de mots assez durs pour me faire tomber du piédestal où ils m’avaient mise, quatre ans plus tôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Je n’ai jamais aimé nager. Ça n’est pas pour rien que j’emploie le verbe « aimer ». Depuis longtemps, c’est l’amour qui motive mes choix. C’est l’amour qui décide à ma place, pour le meilleur et, parfois, pour le pire. Mes histoires de cœur ont fait la une des journaux, plus souvent encore que mes performances sportives. Je n’ai jamais cherché à faire parler de moi, mais je ne me suis pas cachée non plus. Je me suis trompée souvent, mais j’aime aimer. Je ne crois pas que ça soit un crime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NoemieTrnrNoemieTrnr   07 juillet 2019
"Je n'ai jamais aimé nager. Ce que j'aimais, c'était gagner. Arriver la première, toucher le mur et lever les bras au ciel, encore et encore. Je voulais être la meilleure. J'y ai consacré toutes mes forces."
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Dans une discipline où l’on ne gagne pas bien sa vie, où les sponsors ne se bousculent pas, c’est historique. Énorme, au point que j’ai du mal à me rendre compte de ce que ça représente. Bien sûr, je peux me payer rubis sur l’ongle une belle maison à l’âge de vingt-trois ans. Mais pour le reste, c’est abstrait. L’idée de pouvoir entrer chez Gucci pour choisir la paire de lunettes de soleil qui me plaît et repartir sans la payer me paraît plus réelle, comme un rêve de petite fille lâchée dans un magasin de jouets. Ça, c’est tangible, et ça m’enchante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2014
Je n’ai jamais été très studieuse. À l’école, je suis là sans être là. Je m’ennuie vite. Je déteste apprendre par cœur, l’histoire, la géographie… Ma vie est ailleurs. Dehors. Dans la petite cour où je joue aux billes, à 1,2,3, soleil !, aux osselets, à l’élastique ou à la corde à sauter, cette corde dont les poignées sont équipées d’un compte-tours qu’on fait tourner à vide pour tricher.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre