AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352210623
Éditeur : Editions Guérin (21/08/2012)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Le narrateur, à la recherche d'une tribu d'Indiens du Mexique, infatigables coureurs de fond, engage le lecteur dans une quête passionnante et le conduit d'aventures folles en découvertes scientifiques sur une nouvelle philosophie de la course à pied : la course minimaliste.

« Pourquoi ai-je toujours mal aux pieds ? »
Tout commence par cette question lancinante. Quand on pratique la course à pied, l'ultrafond ou le Trail…
C'est normal de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Marple
  14 mai 2017
Qu'on aime courir ou pas, Born to run peut donner des ailes... pour chausser ses baskets, partir à la découverte du monde ou réaliser n'importe quel autre projet exaltant !
Ce livre atypique commence par une quête, celle de son auteur pour trouver les Tarahumaras, tribu mexicaine reculée qui produit des coureurs d'exception, et se termine par une autre aventure, le grand trail des Coppers Canyons qui mêle ces fameux Tarahumaras aux meilleurs spécialistes américains.
Entre les deux, une multitude de digressions sur la science du sport, l'histoire de la course, la technologie des chaussures, l'explication des blessures, le récit des grands moments d'autres coureurs-nés célèbres comme Zatopek, ou même sur quelques petites soirées arrosées qui ont émaillé le voyage.
L'ensemble est très intéressant, parfois émouvant ou amusant, et constamment inspirant, nous donnant une belle image de l'homme et l'impression que rien n'est impossible.
Challenge Multi-Défis 25/52
Commenter  J’apprécie          360
gabb
  05 mai 2018
Depuis quelques années, la mode est au running.
Nous sommes nombreux à investir dans des équipements plus ou moins perfectionnés (dont la plupart finissent tôt ou tard par moisir au placard…), à comparer les relevés de nos trackers GPS, à suer à grosses gouttes en martyrisant nos chevilles et en rêvant qui de records et de performances, qui de canapés moelleux et de bières fraiches (choisis ton camp, camarade !).
Et bien que nous soyons des athlètes confirmés ou des joggeurs du dimanche, oublions tout ce que nous croyions savoir sur la course de fond ! En emboitant le pas des incroyables Tarahumaras, une tribu mexicaine aux capacités physiques hors du commun, Christopher McDougall rebat les cartes et nous propose une approche originale de la course à pied, qui pourrait bien convaincre les plus flemmards d'entre nous ! Son livre est à mi-chemin entre le roman d'aventure, le récit autobiographique, le reportage sportif et le documentaire médical sur les mauvais réflexes et les bonnes pratiques – qui ne sont pas toujours celles que l'on croit – pour s'adonner gaiement à « l'art ancestral de la course de fond », voire même pour y trouver fondements d'une nouvelle philosophie de vie axée sur le bien-être, le dépassement de soi et la conscience intégrale de son corps.
Je dois toutefois reconnaître que ce mélange des genres m'a un peu perturbé et que mon intérêt s'est un peu émoussé au fil des pages. Mal préparé, peut-être, je me suis essoufflé…
Si certains chapitres sont vraiment fascinants (à commencer par ceux relatifs aux indiens Tarahumaras, à leur authenticité, à leur manière d'appréhender le sport, la vie en société et le monde en général), d'autres le sont un peu moins (notamment quand l'auteur nous abreuve de références aux multiples ironmans, ultra-trails et autres marathons de l'extrême à travers le globe…)
Les noms propres et les champion(e)s – essentiellement amériain(e)s - foisonnent, au point que l'on finit par mélanger un peu tous ces coureurs qui nous semblent presque inhumains tant leur endurance, leur force mentale et leurs exploits sportifs sont extraordinaires. Pour ceux que ça intéresse, cherchez donc Marshall Ulrich, Ann Trason, Scott Jurek sur wikipedia : c'est impressionnant ! Ces dingos là ont deux Forrest Gump dans chaque jambe !
Pour ma part je leur ai préféré ces indiens anonymes, qui courent comme ils respirent, pieds nus sur les chemins, juste pour se sentir libres et vivants. Eux dont « la foulée est ce que l'homme peut faire de plus proche du vol », eux qui du fond de leurs canyons pleins de mystères, vivent en parfaite harmonie loin de nos turpitudes d'occidentaux asthmatiques, englués dans notre oisiveté, nos maladies cardiovasculaires et nos gaz à effets de serre.
Born to run s'est donc avéré, de mon point de vue, un peu trop inégal, et j'ai dû quelques fois chercher un second souffle. Je suis néanmoins ravi d'avoir découvert cette tribu mexicaine que je ne connaissais pas, et qui livre ici un bel exemple à méditer (sur la piste comme dans la vie) pour apprendre à surmonter le doute et à faire taire la petite voix qui, quand la pente se fait rude, nous souffle à l'oreille d'excellentes raisons d'arrêter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ConfidencesLitteraires
  23 mars 2016
Une très bonne découverte que ce roman !
La trame principale de l'histoire de l'auteur est entrecoupée de diverses digression, ce qui rythme bien le récit.
D'une part l'auteur narre des anecdotes d'athlétisme historiques réels, que ce soit des performances dans des compétitions célèbres (Zatopek au JO...) ou des courses d' "ultrarunning" (des courses à pied en chemin accidenté ou aride, en haute altitude ou dans le désert par exemple, avec notamment les performances d'Ann Trason).
D'autre part, le roman est émaillé d'éléments scientifiques, soit de biologie concernant un mode de vie sain, soit d'anthropologie à propos du développement humain.
Un livre intéressant à tout point de vue ; que l'on soit d'accord ou pas avec les théories de l'auteur, il ne laissera pas le lecteur indifférent ! Je le recommande aux curieux en tout genre.
Commenter  J’apprécie          50
Tatty
  06 août 2015
Le journaliste Chris McDougall adore courir mais enchaine blessure sur blessure.
au cours d'un reportage, il tombe sur l'histoire des Tarahumaras au Mexique, les coureurs infatigables et part à leur rencontre ainsi qu'à la rencontre de "caballo blanco", un homme qui a su se faire adopter par la tribu et qui va lui faire découvrir la course à pied "naturelle" et lui faire partager son projet de course associant Tarahumaras et les meilleurs trailers.
Un livre qui se lit comme une fiction mais basée sur des faits réels, émaillée de citations et réflexions sur les dernières avancées scientifiques et anthropologiques concernant l'homme et la course. Et si l'homme était bien un animal fait pour courir ?
Commenter  J’apprécie          40
tagos25
  02 septembre 2016
Ce livre fut une très bonne découverte.
Ayant vécu dans le nord du Mexique, la découverte de l'amour des Tarahumaras pour la course est fascinante. le livre mélange judicieusement bien récit réel de courses; histoire du running et de certains coureurs. Ne lisant quasi jamais des livres de vulgarisation scientifique j'ai été totalement absorbé par la partie plus historique quant à l'évolution du rapport de l'etre humain à la course.
La lecture est très agile. Une fois refermé on a qu'une envie: enchainer les kilomètres avec une vieille paire de baskets et se perdre dans des paysages infinis !!
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rcrespinrcrespin   10 septembre 2015
La douleur nous apprend à courir confortablement ! Dès lors que vous faites pieds nus, votre façon de courir change. p 228.
Commenter  J’apprécie          80
asn83asn83   14 juin 2015
"Essaie de méditer sur la piste, marche en baissant la tête, ne regarde rien d'autre que la terre qui défile sous toi et laisse-toi entrer en transe" écrit Kerouac.
Commenter  J’apprécie          50
asn83asn83   14 juin 2015
Ron Clarke était une star, mais restait un looser aux yeux de ses compatriotes. Malgré ses 19 recors du 800 au 10000, le "minet qui coinçait" n'avait emporté aucun titre majeur.
Commenter  J’apprécie          30
lisonalisona   17 décembre 2016
...mais son petit doigt lui disait qu'il y avait un lien entre le pouvoir d'aimer et l'amour de la course. Le ressort était sans doute le même. Les deux dépendent de la capacité à laisser ses désirs s'exprimer, à mettre ce qu'on veut de côté pour apprécier ce qu'on a, à se montrer patient, indulgent et à se contenter de peu. Le sexe et la vitesse ne sont-ils pas en symbiose pendant la plus grande partie de notre existence, aussi indissociables que les spires de notre ADN? Sans l'amour, nous n'aurions jamais vu le jour. Sans courir, nous n'aurions jamais survécu. Peut être n'est-il pas étonnant que progresser dans l'un soit bénéfique pour l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rcrespinrcrespin   10 septembre 2015
Les meilleurs coureurs ne laissent pas de traces, n’est pas une vue de l’esprit, mais une consigne d’entrainement. p 19
Commenter  J’apprécie          20
Video de Christopher McDougall (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christopher McDougall
Soirée spéciale "Tous des héros" autour du livre de Christopher McDougall : "Tous des héros" des éditions Paulsen / Guérin. PROGRAMME ? Rencontre, lecture, débat, dédicace et dégustation en présence de Jean-Philippe le ef, traducteur de Christopher McDougall. Soirée organisée en partenariat avec le Culture Trail Festival.
autres livres classés : runningVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Christopher McDougall (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre
.. ..