AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246793807
Éditeur : Grasset (03/11/2011)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 13 notes)
Résumé :
"Illustré par Ricardo Cortés, cet album de comptines iconoclastes, né de l'imagination d'un jeune père épuisé de ne pas arriver à endormir sa fille, s'est vendu à ce jour à près d'un demi million d'exemplaires outre-Atlantique, précisent les éditions Grasset dans un communiqué."

Source : L'Express
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  03 novembre 2011
"Le marchand de sable est passé pour tous tes amis.
La grenouille dans la mare a cessé de sauter.
Quoi ? Non, tu ne peux pas aller faire pipi.
Tu peux, en revanche, t'endormir sans me faire chier."

Dors et fais pas chier, c'est la complainte du parent désespéré dont l'enfant ne veut pas dormir. A chaque double page un quatrain se terminant par la même supplique : « endors-toi ». Et si au début le père conclut sa demande par « je t'en prie » ou « couche-toi, mon chéri », très vite, le ton change. de « c'est quoi ce bordel » à « fous-moi la paix », la grossièreté va crescendo après un délicieux moment de renoncement : « Un bibi de lait ? OK, je m'en fous, j'en ai marre. de toute façon tu dors pas. Tu fais chier. » Évidemment, à la fin, c'est l'enfant qui gagne et les parents qui ne pourront pas, ce soir encore, « faire péter le DVD ».

Drôle d'album qui n'a sans doute pas fini de faire parler de lui. C'est sans doute l'une de ses seules qualités. Il est très facile d'être irrévérencieux, ce qui l'est beaucoup moins c'est de l'être avec un minimum de talent. J'avoue que certains passages m'ont fait rire tandis que d'autres m'ont paru affligeants (comme par exemple : « Ton doudou tu peux te le mettre où je pense. Fais pas chier ferme les yeux »). Et puis il faut bien reconnaître que ce « fais pas chier » affiché sur toutes les pages comme un slogan devient vite lassant.

Et les illustrations me direz-vous. Et bien elles ne relèvent pas le niveau. C'est franchement moche et les couleurs souvent très agressives et forts mal assorties font ressembler l'ensemble au délire psychédélique d'un junkie sous acide.

Un ouvrage à ne pas lire aux enfants et typique d'une certaine nouvelle génération de parents qui considèrent que l'on a plus à être esclaves de ses gosses. C'est une sorte de tabou qui saute enfin avec la mise en scène de cette rage parentale éclatant au grand jour. le coté outrancier est évidemment à prendre au second degré, mais l'ensemble n'est pas suffisamment drôle pour être convaincant. Sur le même thème, Bénabar à fait beaucoup mieux avec son titre « La berceuse ». Cet avis fort mitigé n'engage évidemment que moi et je ne doute pas que d'autres lecteurs trouveront ce livre formidable, mais quand je lis sur la 4ème de couverture une citation de l'écrivain Jonathan Lethem qui le qualifie de « pur génie », je me dis qu'il ne faut pas non plus pousser le bouchon trop loin.
Bon, et puis faites-pas chier, lisez-le, c'est encore le meilleur moyen de se faire sa propre opinion !

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
deuxquatredeux
  16 juillet 2018
Tous les parents ont déjà vécu plus d'une fois cette scène : votre fille/votre fils ne s'endort pas malgré tous vos efforts pour le faire rencontrer le marchand de sable. Beaucoup de parents suivent alors les conseils de la méthode de Laurence Pernoud - par exemple, le sommeil de mon enfant des Dr Céline Martinot et Dr Vanessa Slimani dans la collection Laurence Pernoud.
Il n'y a pas cinq minutes, mon fils - il a largement dépassé l'âge qu'on lui raconte des comptines pour s'endormir - vient me voir : les débordements de joie des supporters qui célèbrent la victoire de l'équipe de France contre celle de Croatie l'empêchent de s'endormir. du tac au tac, je lui réponds « Dors et fais pas chier. Nous sommes Champion du monde, bordel !!! » et de partir dans un discours dans lequel je lui explique qu'il ne se rend pas compte qu'avec un entraîneur comme Deschamps, pas nécessairement adepte du beau jeu, qu'avec un attaquant comme Giroud, peu prolifique, - pour rappel, l'attaquant de 1998 n'avait pas non plus marqué le moindre but avec le résultat que l'on connait -, qu'avec la non sélection de Karim Benzema, … il y a une part d'inespéré - comme ce grand quotidien sportif de la presse nationale (L'Équipe) le suggère la chatte à Deschamps, le personnage dessiné par Soulcié depuis plus de deux années maintenant, n'est pas étrangère à ce résultat - dans cette victoire. Mon discours long et assommant, judicieusement introduit par un « Dors et fait pas chier » censé le culpabiliser - je suis en ce sens les conseils de la méthode Adam Mansbach -, remplit pleinement son office. Marchand de sable : 1 - Mon fils : 0 - c'est ce que l'on appelle une « victoire étriquée », mais une « précieuse victoire ».
Version originale du livre traduit en français par « Dors et fais pas chier », Go The F * * K To Sleep est faussement un livre pour enfants : cette anti-berceuse s'adresse en fait à leurs parents. Démarrant par un message sur le compte Facebook de l'auteur - comme une boutade, il disait qu'il écrirait bien un jour un tel livre -, le livre devient réalité lorsque ses amis lui demandent de vraiment l'écrire. C'est ce qu'il va faire, en demandant à Ricardo Cortés de lui dessiner une histoire à la manière des livres pour enfants tandis que lui se charge d'imaginer un texte qui donne par exemple :
« The cats nestle close to their kittens,
The lambs have laid down with the sheep.
You are cozy and warm in your bed, my dear.

Please go the fuck to sleep. »

ou
« The eagles who soar through the sky are at rest
And the creatures who crawl, run and creep.
I know you're not thirsty.
That's bullshit. Stop lying.
 Lie the fuck down, my darling, and sleep. »
Devenu rapidement un succès - le livre a été également très largement critiqué* - et même un mème, des lectures du livre ont été faites par des célébrités dont Samuel L. Jackson - il lit le livre audio** dans la version anglaise - et un magazine masculin a publié une réponse des enfants «  Get the Fuck Out of My Room » dans laquelle ils donnent des conseils aux parents pour les endormir.
Évidemment, Go The F * * K To Sleep - et sa version française ; je préfère le « Go The F * * K To Sleep » au « Dors et fais pas chier » - ne saurait satisfaire tout le monde avec son langage outrancier et sa forme d'humour absurde. Pour les esprits chagrins et autres qui n'apprécieraient pas, un seul conseil : « Go The F * * K To Sleep ».
* Certains commentaires et discours sur les sites et forums (en français et en anglais) sont assez étonnants par leur premier degré.
** https://www.youtube.com/watch?v=McVZYnWhGUQ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Villoteau
  24 juin 2012
Cet ouvrage est la traduction de Go the Fuck to Sleep d'Adam Mansbach qui a remporté outre-Atlantique le succès que l'on sait. Adam Mansbach avait mis sur Facebook ce texte et les parents d'enfants en bas âge l'en avaient félicité. Des textes injonctifs sous forme de quatrain à la rime plus ou moins riche, en direction de divers enfants d'un âge avoisinant 15 mois à 4 ans se succèdent. le père rappelle à l'enfant que tel animal ou tel élément naturel est assoupi à cette heure-là. Voir un père mis à bout par un très jeune enfant réjouira des jeunes de sept à neuf ans. Ce ne sont pas les quelques rares mots qu'il n'est pas habituel de retrouver à l'écrit (à savoir uniquement : “chier, bordel, péter un câble, fous-moi la paix, chialer, chambre pourrie, fais péter le DVD“) qui augmenteront leur connaissance des gros mots. Ils ne se sentiront pas visés par une colère paternelle en direction de ce qu'ils considéreront comme des bébés (personnage avec sucette ou dans un parc car ne marchant pas encore parfaitement …). L'adaptation de cet ouvrage en album de jeunesse devant sortir fin 2012 il sera intéressant de comparer les deux contenus (le format ne changera pas). L'illustration est très séduisante et échappe à la monotonie car des pages un légèrement chargées précèdent des pages plus sobres au niveau de la surface coloriée et de la diversité des éléments représentés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cleomine
  11 novembre 2011
Je viens de lire cet album pour les grands et franchement il m'a bien fait rire (OK j'avoue tout de suite je n'ai pas de progéniture, juste un chat qui ne fait pas toujours ses nuits non plus!!!). Certes, le "fais pas chier" en leitmotiv n'est pas des plus distingués mais quel parent ne s'est pas désespéré de voir que son gamin n'arrivait pas à dormir ?! En plus, ce livre dézingue gentiment l'image du parent parfait toujours à l'écoute de sa huitième merveille du monde. Seul bémol pour les dessins franchement classiques, mais qui justement tranchent avec le propos. A offrir aux jeunes parents, ou à feuilleter pour s'amuser un peu.
Commenter  J’apprécie          70
Henriette
  02 janvier 2012
A pleurer de rire et joliment illustré, il ne peut que parler aux parents - et mettre en garde les autres!
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (1)
LeSoir   10 novembre 2011
Dors et fais pas chier est donc surtout le constat vulgaire d’un échec des choix éducatifs, et qui en fait endosser la responsabilité à de pauvres enfants assoiffés de sommeil.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
HenrietteHenriette   02 janvier 2012
Dodo fait le tigre au cœur de la jungle immense.
Du haut de son arbre, même le moineau se tait.
Ton doudou, tu peux te le mettre où je pense.
Fais pas chier. Ferme les yeux. Fous-moi la paix.
Commenter  J’apprécie          50
HenrietteHenriette   02 janvier 2012
Le marchand de sable est passé pour tous tes amis.
La grenouille dans la mare a cessé de sauter.
Quoi ? Non, tu ne peux pas aller faire pipi.
Tu peux, en revanche, t'endormir sans me faire chier.
Commenter  J’apprécie          30
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 juillet 2018
The eagles who soar through the sky are at rest
And the creatures who crawl, run and creep.
I know you're not thirsty.
That's bullshit. Stop lying.
 Lie the fuck down, my darling, and sleep.
Commenter  J’apprécie          00
LilizLiliz   11 mars 2017
La nature est assoupie : les vallons et les vignes,
Les montagnes, l'océan, les déserts et les bois.
Ma vie est un échec, je suis un parent indigne.
Fait chier à la fin, par pitié, endors-toi.
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 juillet 2018
The cats nestle close to their kittens,
The lambs have laid down with the sheep.
You are cozy and warm in your bed, my dear.

Please go the fuck to sleep.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : berceuseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Adam Mansbach (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14314 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre