AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847205926
Éditeur : Gaïa (18/03/2015)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.46/5 (sur 312 notes)
Résumé :
Vous rêvez d’une croisière de l’extrême ? Alors, c’est parti pour l’Antarctique !
Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer.
En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime, en finir avec les tracasseries de la vie, seul s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  21 mars 2015
Katarina Mazetti est l'auteur du célèbre « Mec de la tombe d'à côté »  et franchement, depuis ce premier titre plutôt réussi, j'avais été déçue par le reste de ces romans, un peu trop « guimauve » ou « bon enfant » à mon goût, mais là, j'ai retrouvé le plaisir de commencer un livre et de passer toute ma matinée de repos au lit à tourner les pages frénétiquement.
Elle nous embarque dans une croisière, mais pas celle des papis-mamies qui jouent au bridge en sirotant des cocktails avant le fabuleux tour de chant d' Hervé Vilard ou la séance de dédicace de l'ex-présentatrice de « Tournez manèges ».
Les trois personnages principaux nous emmènent littéralement avec eux en Antarctique, pour une plongée dans les glaces, entourés d'icebergs, de phoques, de pingouins et d'oiseaux.
Chaque chapitre donne la parole à l'un des protagoniste, Alba une globe-trotteuse de 72 ans, Tomas, un divorcé au bout du rouleau et Wilma, l'indécrottable optimiste du groupe.
Il y a aussi des personnages secondaires, comme des passagers de seconde zone, qui tanguent doucement les uns autour des autres, coincés sur ce navire au milieu des eaux. Certains semblent bien droits dans leurs bottes, francs du collier, d'autres chancellent, se cherchent, un peu perdus, vaguement malades, mais tous trouveront sur le sol instable de ce bateau une rambarde à laquelle s'accrocher, une raison de se relever et d'avancer sur la terre ferme.
Cette croisière dégage un charme fou, elle est à la fois vivifiante, reposante et épanouissante, on a l'impression que ces quelques jours sont comme une parenthèse dans le cours des vies de chacun, un moment pour s'accorder du temps, pour réfléchir et oser décider de la suite.
Certaines réflexions sont toutefois un peu trop communes, voire enfantines, par exemple les comparaisons qu'Alba fait sans cesse entre le comportement humain et animal, ou les conversations sur le thème du réchauffement climatique et de la disparition des glaciers, mais hormis ce petit défaut, j'ai adoré cette croisière de l'extrême.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          718
Marple
  31 janvier 2016
Vous êtes fatigués de votre quotidien stressant et épuisant, ou au contraire morne et déprimant ? Essayez donc une vie de pingouin !
Ce livre trainait sur mon étagère depuis des mois, victime de mes préjugés contre son auteure Katarina Mazette. J'ai lu en effet il y a quelques années 'Le Mec de la tombe d'à côté', un roman certes distrayant et original, mais certainement pas de la grande littérature qui enrichit et qui transforme. Et je pensais que ça serait pareil avec celui-là.
Ca a été pareil... sauf que ça m'a fait du bien, amusée et intéressée ! Même si les personnages sont un peu caricaturaux, certaines conversations sur l'écologie ou la philosophie ridiculement bien-pensantes et la fin ultra-prévisible, j'ai trouvé le livre agréable, astucieux, optimiste et dépaysant.
Ma vie de pingouin pourrait s'appeler ma vie de touriste dans l'Antarctique. de fait, le livre s'attache à un groupe de voyageurs réunis sur un bateau de croisière dans Le Grand Sud : il y a le divorcé dépressif, la godiche au grand coeur, la folle du marketing, des couples qui se déchirent ou se forment, une nature magnifique... et Alba, vieille dame dynamique et observatrice qui établit des comparaisons entre son entourage et la faune rencontrée. D'où le titre, d'ailleurs.
Détail original, l'auteure nous propose deux parcours de lecture dans son livre, soit "la totale", soit "la version courte" où on ne suit que les personnages principaux et où on doit sauter toutes les parties en italiques. Evidemment, je vous recommande la croisière complète, car ce serait dommage de rater les succulents personnages secondaires que peuvent être les albatros, les manchots ou les éléphants de mer...
Challenge PAL et challenge Multi-Défis 11/xx
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
domisylzen
  03 mai 2016
Une croisière en antarctique, voilà une destination peu banale. Trois personnages principaux qui décrivent les événements à tour de rôle, rajoutant au passage leurs impressions sur les deux autres. de temps en temps quelques personnages secondaires, prennent la parole ou plutôt la plume.
Un prétexte à rentrer dans l'intimité, une façon de voir les choses, d'avoir plusieurs point de vue. Je n'ai pas été convaincu plus que ça. Un livre qui se lit bien mais sans enthousiasme, toutefois certains passages sont drôles.
Commenter  J’apprécie          300
Fortuna
  29 mai 2017
Une bande de drôles d'oiseaux – membres de la classe moyenne aisée suédoise – sont venu soigner leurs névrose, ennui, vacuité, dans le blanc désert de l'Antarctique, pour découvrir entre autres sa faune, les manchots, phoques, léopards des mers et quelques pétrels ou albatros…Mais pas de pingouins car ces derniers vivent dans l'hémisphère nord, donc en Arctique…
Toute une palette de personnages sont embarqués dans cette croisière, un jeune divorcé à la dérive, Tomas, des quinquagénaires en quête d'aventures amoureuses, des couples insatisfaits, des soeurs ennemies, des amateurs d'oiseaux, une jeune femme, Wilma, à la démarche parfois étrangement chaloupée…notre pingouin humain. Katarina Mazetti en profite pour nous peindre un tableau pas très flatteur de ses semblables dont les comportements rappellent souvent ceux du monde animal qu'ils sont venu observer aux confins de la planète…Les rapports dominé-dominant sont fréquents dans les couples que ce soit mari et femme – le mâle imposant sa loi à la femelle soumise – mais aussi dans la fratrie – la soeur abusant de sa position d'aînesse et de sa situation financière faisant de sa cadette son esclave. Reproduisant les lois de la nature, la domination du plus fort…
Quelques bonnes observations, une lecture facile, mais qui manque de consistance. L'histoire d'amour improbable entre Tomas et Wilma, Alba la septuagénaire libre mais à quel prix, le médecin séducteur, la femme nymphomane, le mari qui rêve d'assassinat, les considérations sur le réchauffement climatique que le tourisme ne fait qu'accroitre, tous personnages et situations un peu trop caricaturaux qui ont néanmoins le mérite de souligner l'égocentrisme mais aussi la solitude parfois extrême de l'homme occidental contemporain installé dans ses certitudes…et ses contradictions. Un roman agréable à lire mais pas inoubliable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
jeunejane
  25 juin 2015
Katarina Mazetti nous emmène cette fois dans une croisière en Antarctique.
Trois personnages principaux prennent la parole tour à tour pour nous donner leurs impressions.
La plus étonnante est Alba, une dame de 72 ans, qui fait sans cesse des parallèles entre les animaux observés et les humains.
Wilma est une jeune personne optimiste et Thomas, un photographe déçu par sa vie de couple.
Les autres chapitres apparaissent en italique et nous présentent les personnages secondaires.
Pour aimer ce roman, il faut accrocher à la faune de l'Antarctique et à l'apprentie philosophe que veut devenir l'auteure. Je n'ai pas trop adhéré.
Commenter  J’apprécie          232
Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
LePamplemousseLePamplemousse   21 mars 2015
Tous les humains sont des icebergs. Il faut se souvenir que neuf dixièmes de nous sont invisibles sous la surface. C'est ce qui rend l'existence si intéressante.
Commenter  J’apprécie          701
PalmyrePalmyre   19 juillet 2015
Tout le monde devrait connaître un bon mal de mer de temps en temps, a-t-il marmotté. Ça vous rend humble et doux, on se rend comte qu'on n'a pas grand chose à opposer à la nature. Je crois que je vais inventer un comprimé de mal de mer qui fonctionne à l'envers. Pour le jeter dans le gosier des tyrans omnipotents aux quatre coins du monde quand ils s'apprêtent à envahir un pays, ou à dévaster une forêt, ou simplement à battre leur femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
pyrouettepyrouette   06 juin 2015
Vieillir,c'est un boulot difficile, ce n'est pas pour les poltrons. Quand la côte devient plus raide, il convient d'augmenter la cadence avant le sommet. Si on y met tout son coeur, les morceaux du puzzle trouvent leur place, et en récompense on a un aperçu de l'image dans sa totalité.
Commenter  J’apprécie          220
domisylzendomisylzen   24 mars 2016
Dans le monde des humains aussi bien que dans celui des animaux, il est important de lire le langage du corps et des comportements, plutôt que les expressions orales. Les animaux sont simples et déchiffrables. Les humains dissimulent leurs sentiments dans des brumes de paroles.
Commenter  J’apprécie          200
domisylzendomisylzen   03 mai 2016
Nous les humains, nous sommes des bleus, des néophytes dans l'évolution, largement battus par les cloportes. Mais vu la vitesse avec laquelle nous exterminons les autres espèces, elles auraient mieux fait de prendre garde et de nous dévorer tout de suite quand nous sommes descendus des arbres.
Commenter  J’apprécie          171
Videos de Katarina Mazetti (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katarina Mazetti
Vidéo de Katarina Mazetti
autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le "Caveau de famille" de Katarina Mazetti

Quel est le métier de Désirée?

Libraire
Bibliothécaire
Architecte
Critique littéraire

13 questions
153 lecteurs ont répondu
Thème : Le caveau de famille de Katarina MazettiCréer un quiz sur ce livre