AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290367698
416 pages
J'ai Lu (22/06/2022)
4.33/5   44 notes
Résumé :
Avez-vous déjà ressenti ce besoin irrationnel de frapper la tête de quelqu’un contre un mur ou d’au moins déverser le contenu d’une poubelle sur sa tête ?

Chaque jour, j’essaie de supporter mon boss, Andrew Hopkins, alias le « tombeur de ces dames ». Personnellement, je pense que le qualificatif d’« enfoiré de connard prétentieux » lui siérait davantage. Et le pire, c’est qu’il se croit irrésistible ! Ses tentatives pour me séduire sont plus pathétiqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 44 notes
5
16 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

gaelledujardin
  27 août 2022
Coucou les bookstamis, aujourd'hui, en ce week-end de  pré-rentrée je vous retrouve avec un roman absolument parfait pour un moment de détente et de cocooning. Une comédie romantique feel-good pleine d'humour et d'action que vous dévorerez avec autant de gourmandise qu'un fondant au chocolat nappé de crème anglaise !  Il s'agit de "Je vais buter mon boss" de A. D. Martel et c'est une totale réussite !
À vingt-six ans, Christine Janssens n'a pas de boulot et se laisse vivre, or il est grand temps qu'elle se prenne en main. Aussi, la mort dans l'âme, elle candidate à un poste d'assistante dans une très grosse firme. Jupe-tailleur-escarpins... très peu pour elle, mais elle décide malgré tout de tenter sa chance. Seulement voilà, le jour J, c'est en retard, essoufflée et moite de sueur dans son joli chemisier blanc que Chris arrive pour passer l'entretien. Et, comble de l'horreur, dans la salle d'attente, elle se retrouve entourée de premières de classe et de pimbêches. À croire que cet emploi à pourvoir est le job du siècle ! Et Chris ne croit pas si bien dire, car, contre toute attente, elle est retenue et se voit même proposer une offre "en or". Elle ne sera pas une simple employée chez Electronic Dreams mais l'assistante personnelle d'Andrew Hopkins, le P-DG n°2 de la boîte, un don Juan qui aime avoir toutes les femmes à ses pieds. Face aux mises en garde du recruteur, Chris rit sous cape. Si ce bellâtre de Hopkins pense la mettre dans son lit, il se fourre le doigt dans l'oeil. de reparties cinglantes en petits coups foireux, qu'à cela ne tienne, notre féministe n'a pas dit son dernier mot !
Mais quelle bombe ce roman !  A peine commencé, déjà terminé. En à peine deux petites soirées, je n'en n'ai fait qu'une bouchée et je peux vous dire que j'en aurai bien redemandé !
Déjà, j'ai adoré l'héroïne!  Une vraie badass qui a du caractère, de la répartie, des talents cachés et ne s'en laisse pas conter ! Elle est la femme que sans doute nous rêvons toutes en secret de devenir ! Son évolution m'a vraiment plu et m'a passionnée. Pour lui faire face, Andrew n'est pas en reste. Si au départ, on le prend pour un véritable "conn***",  je dois avouer que c'est un personnage complexe et qui gagne à ce que l'on creuse un peu afin de révéler celui qui se cache sous toutes les couches de protection et de carapace que la vie s'est chargée de lui forger.
Entre ces deux là, c'est explosif et leurs joutes verbales et autres échanges et coups bas sont simplement jouissifs. On se prend au jeu et on se surprend à sourire et même éclater de rire à de nombreuses reprises.
Si ce livre est une comédie romantique, j'ai aimé qu'il soit bien plus que cela, car l'auteure possède un réel talent pour mélanger les genre et faire virer son roman dans une sorte de roman d'action dans lequel elle distille avec finesse les informations, nous conduisant sur de fausses pistes, s'amusant à brouiller les cartes pour mieux nous étonner à chaque rebondissement.
Première découverte de l'auteure pour moi,  et je dois dire que sa plume tonique, pétillante, drôle et terriblement vivante me donne envie d'en découvrir d'autres car vraiment elle a un don !  Jamais poussif, toujours ancré dans la société actuelle, ses situations et ses personnages sonnent très justes et l'on se surprend à penser qu'ils pourraient être réels et que l'on pourrait les croiser en sortant dans la rue.
Vous l'aurez compris, ce roman est une vraie belle découverte pour moi et je ne peux que vous conseiller de vite céder à la tentation de le lire à votre tour !
Ps: ce roman serait parfait au cinéma. Je pense même qu'il y a quelques années j'aurai bien vu Sandra Bullock dans le rôle titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Zaureole
  04 février 2021
Le titre porte très bien son nom et prend tout son sens au fil de la lecture. Je croit que c'est celui ci qui m'a donné envie de découvrir ce roman.
Christine est fiancée à Anaïs, une femme superbe et mannequin de métier. Pour elle, Chris a sacrifié pas mal de choses dont son ancien métier. Elle rentre dans les rangs et fait de nombreux efforts pour sa belle. C'est ainsi que notre héroïne se retrouve à postuler pour un poste de secrétaire dans l'une des entreprises les plus en vogue du moment. Un boulot, ça fait longtemps qu'elle en cherche un. Mais, face à un énième refus, elle est désespérée. C'est à ce moment là que l'un des boss de l'entreprise lui fait une proposition pas comme les autres : devenir la secrétaire d'Andrew Hopkins, son associé et ami mais aussi un coureur de jupon de ces dames. Christine a tout pour plaire. Elle n'a pas sa langue dans sa poche, dit ce qu'elle pense et ne mâche pas ses mots. C'est un peu un garçon manqué et qui aime les sexe féminin, un atout non négligeable pour ce poste. Elle a toutes les cartes en main pour résister au charme de son patron et ne pas tomber dans ses mailles du filet. Ainsi, commence une nouvelle aventure pour la jeune femme qui ne va pas être de tout repos.
Christine est une femme forte avec un caractère bien trempée. Elle n'a pas froid aux yeux, il n'est pas rien de le dire. La gente masculine, elle l'exècre. Ils prennent trop les femmes pour des choses faibles à qui il faut tout faire. Chris est mieux sans eux, les femmes sont plus simple à comprendre et à aimer. Son caractère de «merde », elle l'assume. Elle va prendre un malin plaisir à rabattre le caquet d'Andrew et à lui résister; tellement, qu'elle en vient à aimer son travail (ce qui n'était pas gagné dans un premier temps). Christine cache bien son jeu et possède de nombreuses facettes. Elle n'aura cessé de me surprendre tout au long de la lecture. J'admire cette femme qui m'a fait rire et parfois pleuré de rire. Mais derrière son caractère, c'est aussi une femme qui peur faire preuve de douceur.
A côté, on a Andrew, qui est (et c'est le mot), un parfait connard. Il n'a aucune estime pour les femmes. Celles-ci sont toutes mises dans le même panier. Elles ne sont bonne qu'à ouvrir leurs cuisses pour lui. Quand une femme lui reste, mariée, fiancée ou autre, il fera tout pour la faire craquer et arriver à ses fins. Son comportement est exécrable et m'a horripilé. Comment vous dire, il est très facile de le détester. Ce n'est pas son corps d'apollon, bâti dans du roc et son sourire charmeur et ravageur qui va me faire changer d'avis. Clairement, sa capacité de réflexion passe par son service 3 pièces ! Vous l'aurez compris, le physique ne fait pas tout. C'est le genre d'homme qui a du sex-appeal, qui le sait et en joue. Je n'apprécie guère ce genre de personne. Pourtant, à sa manière, Andrew a fini par me surprendre, positivement mais aussi négativement. le lecteur va faire des découvertes qui ne laisseront pas indifférent le regard que l'on peut lui porter. Son comportement n'est pas excusable, quoi que… c'est à vous de le découvrir.
S.J., le meilleur ami d'Andrew et son associé est un personnage bienveillant mais qui ne laisse rien transparaitre sur son visage. Il est très facile de s'attacher à lui et de l'apprécier. A première vue, il parait froid et distant avec tout et tout le monde mais il n'en est rien. Il arrive à calmer la sulfureuse Chris et son ami Andrew. Il est une sorte de médiateur, une personne sage. Ça met un peu de calme et de douceur à côté des deux autres. Au vu de la relation entre Andrew et sa secrétaire, il lui faudra rester zen, très zen.
J'ai eu un peu peur au début de l'histoire. Je n'ai jamais lu de FF et ce style de romance ne m'attire habituellement pas trop. Néanmoins, j'ai été agréablement surprise. Et ce, dans tout les sens du terme. Pour les frileux du FF, rassurez-vous, cela reste très soft et n'est en rien dérangeant. L'auteur l'intègre parfaitement à l'histoire et les scènes intimes ne sont pas détaillées. Tout est suggéré lors des relations charnelles entre elles.

La plume de l'auteur est fluide, addictive et très prenante. Entre actions, rires, pleurs, insultes et situations cocasses, ce livre est une pépite. Ce roman a tout pour plaire. A aucun moment le lecteur ne peut s'ennuyer. Il y a tout les codes de la comédie pour que cela plaise et captive un large lectorat.
Il y a une alternance des points de vues entre nos deux personnages. Cela apporte de nombreuses informations complémentaires et rend l'histoire encore plus marrante. C'est palpitant de connaître les pensées de Chris et d'Andrew notamment quand ceux-ci se mènent une guerre sans merci. le texte est plus riche de cette façon.
La lecture est rythmé, il y a un fil conducteur du début à la fin. Arrivé à plus de la moitié du roman, on se rend compte que l'auteur n'a rien laissé au hasard et que tout est lié. Il y a une intrigue complexe et beaucoup de suspens. C'est un roman trépidant qui happe le lecteur dès les premières lignes. Il n'y a pas à dire, c'est une histoire loufoque mais tellement agréable à lire. C'est le genre de roman que j'adore. J'ai passé la plupart du temps à rire et à vouloir être Chris. Ça ne prend pas la tête et c'est d'une fraicheur qui fait du bien au moral.
Toutefois, j'ai eu une petite déception… c'est que l'histoire ne soit pas plus longue! Je suis restée sur ma faim avec un goût de trop peu au bord des lèvres. Je me suis tellement laissée embarquée par l'histoire que je n'ai pas vu la fin s'approcher. A la dernière ligne, je me suis dit, déjà ? le lecteur continue à se poser des centaines de questions, mon cerveau était en ébullition pour imaginer une suite. Mais comme on le dit si bien, toute les bonnes choses ont une fin… tout comme ce roman.
Malgré ce petit bémol et mon air fâchée contre l'auteur, ce livre fait du bien. Combien de fois j'aurai aimé être à la place de notre héroïne et pouvoir me défouler comme elle. C'est un livre qui est bon pour le moral. A consommer sans retenue ! :)
Lien : https://sur-la-route-de-nos-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aelynah
  10 juillet 2022
En vacances mais en mode insomnie à cause de la chaleur je me suis dit que c'était le moment de sortir la nouvelle version éditée par J'ai lu de ce roman d'A.D.Martel découvert en 2020.
J'ai adoré. Je me suis éclatée si fort à certains moments et ai eu des fous rires au point de devoir raconter à mon mari à côté de moi ( miracle cette semaine il est un peu là) pourquoi je faisais trembler le lit.
Christine Janssens est en phase de recherche d'emploi après une reconversion. Même si nous n'avons pas dès le départ l'origine de ce choix il nous apparaît petit à petit. Elle a décidé de changer de vie par amour.
Seulement Chris est d'un naturel cash et sans fard. Elle n'a ni la langue dans sa poche ni la douceur d'un ange. Quand elle est dans une situation qui demande de la poigne, elle n'hésite pas. C'est une femme qui ne s'en laisse pas conter et j'ai adoré son franc-parler.
Lorsque le destin met sur son chemin S.J. (un vrai plaisir cet homme, son flegme asiatique est du bonheur en barre dans toutes les situations) Christine ne s'attend pas à la suite et nous non plus.
Partie pour un entretien d'embauche d'assistante, elle va finir par laisser le naturel reprendre le dessus. Ce qui va lui donner l'opportunité de décrocher un "job en or" mais sous certaines conditions.
Ce sera le début pour le lecteur de moments délirants, d'échanges piquants et pointus, de coups foireux en tous genres. Car Andrew Hopkins est un bellâtre arrogant, imbu de son charme et surtout un Don Juan notoire qui ne connaît pas le refus.
Le but de l'un : la mettre dans son lit.
L'objectif de l'autre : lui faire comprendre la notion de consentement...par tous les moyens même les plus pourris.
Mais en parallèle de cela le roman nous offre d'autres événements qui vont chambouler les projets les plus tordus de nos deux protagonistes. le revirement de situation de la secrétaire m'a enthousiasmée. Je ne m'y attendais pas et j'ai trouvé ça génial.
Mais j'ai aussi apprécié la leçon de morale sur le harcèlement. Car ici le thème principal de ce roman est bien entendu le harcèlement, mais pas seulement physique, moral aussi que ce soit sur les hommes ou les femmes. Tous peuvent être victimes.
Le passage dans les "coulisses" de la boîte de nuit nous en laisse un aperçu probant. J'ai apprécié ce moment enfin pas apprécié dans le sens « retour de karma» mais dans la réflexion que cela apporte aux lecteurs. Les femmes ne sont pas les seules victimes de harcèlement ou d'agression. Et les hommes avec leur fierté mal placée sont les agresseurs les pires à ne rien voir mais hélas aussi des victimes encore plus fragiles face à cette violence physique ou morale à cause des diktats de notre société et des préjugés.
Cela peut donc arriver à tous.
C'est tout cela qui m'a donné ces moments forts de rigolade et d'émotions parce qu'il est génial , qu'il apporte à la fois du léger et du profond. Que les rebondissements sont vraiment différents de ce que l'on peut lire habituellement et que ça lui donne une saveur particulière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
domi_troizarsouilles
  21 octobre 2021
(commentaire rédigé le 19/08/2020)
Christine Janssens vit actuellement chez sa fiancée Anaïs, tout en culpabilisant d'être à ses crochets, et lui promettant de trouver un job coûte que coûte - après avoir renoncé à son "vrai" boulot de garde-du-corps. de façon surprenante, elle obtient un job de secrétaire pour l'un des co-fondateurs de la très cotée société "Electronic Dreams", Andrew Hopkins, dragueur (et souvent harceleur) invétéré, égocentrique notoire, qui voit défiler les secrétaires car elles démissionnent les unes après les autres à cause de son comportement immonde...
Or, Christine, a priori pas intéressée du tout, va s'accrocher à ce job, pour ne pas décevoir Anaïs... et peu à peu elle découvre que sa vraie mission n'est pas ce qu'elle croyait...
En dire davantage serait trahir le livre, qui sautille de rebondissements en rebondissements, parfois un peu attendus, parfois pas vraiment, le tout à un rythme effréné qui maintient constamment le lecteur en haleine sans jamais le perdre ni le lasser. Certes, on ne va pas toujours au fond des choses (quoique...), mais clairement ce n'est pas le but du livre, on est davantage centré sur le plaisir d'une lecture-détente, qui a au moins le mérite "d'ouvrir des portes", que le lecteur peut toujours s'aventurer à pousser par d'autres biais que cette romance.
A part ça, y a bien quelques incohérences. Je citerai notamment: la famille de Christine s'avère vivre à Laon, alors que la belgitude de Christine est bien ancrée dès le début, d'ailleurs le nom de Janssens n'est-il pas typiquement de chez nous? dès lors, faire de son père un personnage connu, probablement ancien policier, dans une ville française, certes c'est possible, mais ça perd un peu de cohérence.
Ou encore, on insiste beaucoup sur l'homosexualité de Christine, ses fiançailles avec une femme, le fait qu'elle ne soit pas du tout sensibles aux charmes de son boss, ou qu'elle fréquente de préférence un bar LGBT... si bien que l'annonce candide de sa bisexualité tout à la fin laisse tout le monde pantois - or, si c'est bien l'effet recherché, c'est surtout que ça n'a pas du tout été amené, et du coup ça paraît très artificiel.
Mais bon, à part ça, le livre est vraiment très agréable, dans un style virevoltant, la plupart du temps avec beaucoup d'humour, parfois on touche du doigt un effet plus dramatique, en tout cas ça sonne toujours juste! Les personnages sont bien campés, les deux principaux comme l'inébranlable meilleur ami asiatique d'Andrew!, à la limite de la caricature (voire du cliché), mais ça semble tellement voulu pour accentuer l'effet humoristique que "ça passe" sans aucun souci...et ça ne rend pas lesdits personnages moins vivants, et carrément sympathiques (même le "méchant" qui s'humanise petit à petit)!
Bref, un super-livre, et je lui mets 5 étoiles sans hésiter... même si, bien davantage que les quelques "coquilles" citées ci-dessus, l'épilogue me laisse complètement perplexe - perso, je me serais largement contentée du happy end pressenti dans les chapitres précédents, pas à cette chute aux allures de morale moralisante, dommage pour ce bémol qu clôture un peu malheureusement un si chouette livrel...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaFilleEnRouge
  22 septembre 2020
Je remercie vivement A.D. Martel de m'avoir confié son roman. Je ne la connaissais pas du tout et j'ai passé un super moment de lecture ! Surtout qu'elle m'avait dit que c'était son premier roman dans ce genre, j'avais hâte de lire ca et de découvrir sa plume…
De premier abord je ne savais pas trop à quoi m'attendre… la couverture est sympa mais pas du tout dans un style qui m'attire, le résumé est décalé et drôle, je me suis dis que cette lecture calerait très bien avec mes vacances vu qu'à ce moment j'aime bien lire des romans légers, pas trop prise de tête, qui change les idées ! Quelle expérience !
J'ai aimé ma lecture du début à la fin. Pour tout vous dire, je suis littéralement passée par toutes les émotions, j'ai eu ma petite larme, j'ai eu le coeur qui bat fort, j'ai surtout beaucoup rigolé mais à avoir des fous rires devant les pages ca fait un bien fou !
La plume de l'auteure est absolument géniale, je ne voulais pas lâcher le livre mais j'ai quand même réussi à le lire en plusieurs fois histoire de faire durer le plaisir et de savourer.
Je me demande même si je ne vais pas tester de lire ses autres romans tellement j'ai apprécié son style d'écriture dans celui-ci !
Je vais essayer de vous parler au maximum du roman sans trop rien dévoiler de l'intrigue car il y a des plots twists vraiment intéressants et ca serait dommage de vous les spoiler. Mais en tout cas, la structure du roman est très bien pensé car on est intrigués avec l'envie d'en savoir plus, il y a des rebondissements et tout nous est distillés au fur et à mesure ce qui aiguise notre curiosité.
J'ai littéralement adoré le personnage de Christine Janssens, héroïne atypique au tempérament de feu ! Car une chose est sure c'est qu'elle ne se laisse pas faire et ce n'est pas un homme arrogant qui va se mettre au travers de sa route ! Elle est drôle, spontanée, naturelle au possible, avec du franc parler et je pense que j'ai adoré voir une héroïne avec des goûts simples et dans un rôle en décalé ! C'est rafraîchissant.
En face d'elle nous avons Andrew Hopkins, et quand nous disons que les contraires s'attirent on le voit clairement dans ce roman. Andrew est charmeur à l'extrême, a beaucoup de succès auprès de la gente féminine et il en joue beaucoup trop ce qui commence à agacer SJ un des partenaires d'Andrew et son meilleur ami, surtout que ca interfère avec son boulot et l'image de l'entreprise ce qui peut vite être problématique.
Chris va devenir sa secrétaire mais quoi de plus agaçant que de subir les assauts d'un homme qui se croit irrésistible et qui est persuadé que tu vas finir par craquer et tomber dans ses bras ? Elle ne se laisse pas faire, elle a du répondant et cela amène à pas mal d'échanges piquants et autres farces mais il faut dire qu'elle a plus d'une corde à son arc.
J'ai vraiment apprécié leur évolution à tous les deux, car ils sont assez bruts de décoffrage dans leurs propres domaines, et on apprend à les connaître au fil des pages.
Ils se rentrent dedans, ils se cherchent mais ils vont finir par se parler plus sérieusement, découvrir qui est derrière cette image… Apprendre leurs passés, leurs différentes épreuves qui les as construit. Leurs erreurs, leurs peines,.. nous avons affaire à des êtres humains, qui font des erreurs et apprennent sans cesse afin de devenir meilleur. C'est un beau message qui est transmis.
Le roman parle de pas mal de sujets sensibles et intéressants et cela a été traité de la meilleure des façons. J'ai eu peur à un moment de la chute d'un des sujets, mais tout est vraiment bien amené. En tout cas, c'est plausible !
On parle beaucoup sexualité, sexisme, harcèlement, relations et autres vu d'une façon bienveillante. C'est un gros point positif !
En tout cas, un livre que je recommande à 100% il vous changera les idées, vous fera rire et ressentir un tas de trucs. Un roman positif et inclusif, un vrai moment de plaisir ! Une histoire décalée et drôle ! Je milite d'ailleurs pour avoir un tome 2 car il était si bon et l'auteure nous termine ce roman d'une telle façon qu'on en veut juste plus !! Foncez le lire vous ne pourrez pas être déçus !
Lien : https://lafilleenrouge.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JLB21JLB21   11 mai 2022
Cette fille me rend dingue. Toutes mes attentions passent à la trappe : soit elle ne les voit pas, soit elle les attribue à son fiancé. Suite au coup des fleurs, j’ai essayé celui des chocolats de luxe avec un mot cette fois, signé « votre mystérieux adorateur ». Eh bien, ils se sont retrouvés dans la cafétéria avec un grand « servez-vous » ! Apparemment elle a cru à une blague, à quelqu’un qui souhaiterait ne pas la voir rentrer dans sa robe de mariée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JLB21JLB21   11 mai 2022
Ce matin, j’arrive le premier au travail. Aussitôt au trentième étage, je m’installe au poste de ma charmante secrétaire et craque son mot de passe, qu’elle a beau changer tous les jours. Le bureau apparaît et je me fige. Le fond d’écran affiche une photographie d’un doigt d’honneur avec écrit « CONNARD ». Soudain, j’éclate de rire. Décidément, cette femme a le don de me surprendre !
Commenter  J’apprécie          00
Audrey3511Audrey3511   06 septembre 2022
Pourtant, il n’y a pas à être gêné d’avoir des moments de faiblesse. Ce n’est pas une honte, c’est simplement humain…
Commenter  J’apprécie          20
JLB21JLB21   11 mai 2022
Je déglutis. Un homme d’une trentaine d’années se tient debout derrière les parois. Ses cheveux blond miel sont ramenés de manière indisciplinée vers l’arrière et surtout, ses yeux bruns restent fixés sur moi. Son regard me brûle la peau et les signaux d’alarme s’activent dans ma tête. Voilà donc le prédateur de ces dames, Andrew Hopkins.
Commenter  J’apprécie          00
JLB21JLB21   11 mai 2022
« Mademoiselle Janssens, vous avez le job ». La scène se répète en boucle dans ma tête. Devinez ce que j’ai répondu ? « Hors de question de travailler pour des cinglés ! ». Malgré tout, l’Asiatique ne s’est pas démonté et m’a tendu sa carte de visite en me demandant de prendre le temps de réfléchir.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4617 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre