AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072472970
Éditeur : Joëlle Losfeld (10/01/2013)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans son cinquième roman, la psychanalyste Alice Massat imagine un conte doucement féroce sur l'imposture des apparences.

Désormais chez Joëlle Losfeld après quatre livres publiés chez Denoël, Alice Massat, découverte avec Le ministère de l'intérieur en 1999, continue d'explorer avec ces Quatre éborgnés, l'empire des apparences dans un roman en forme de conte.

Derrière la fantaisie faussement naïve du conte, on admirera l'élégant détach... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
loel
  15 décembre 2017
C'est un roman au style fluide, direct que nous propose Alice Massat, ce qui n'exclut pas la fantaisie, l'humour, et le jeu avec les mots. On a parfois l'impression d'être dans un film lorsqu'on lit ces phrases courtes, incisives, qui donnent à l'histoire un rythme permanent et une impression de récit raconté au plus près de l'action.
Point de fioritures donc dans le style, tout le contraire de ses personnages qui n'ont de cesse d'être obsédés par leur image, et d'en arriver à toutes les compromissions pour obtenir ce qu'ils souhaitent.
Leur nom est le premier signe de leurs personnalités compliquées, de leur fausseté ou de leur mégalomanie : Ugolin Doutre, Isidore Dumouflé, Jefferson Snick…
L‘histoire commence dans les locaux du groupe éditorial Scoop, hebdomadaire à grand tirage et son supplément trimestriel Glyphe, revue de prestige. Pour le bouclage des magazines, tout le monde s'affole et s'interroge sur un changement de une de dernière minute (les apparences , l'image encore …).
Le choix est crucial en effet : doit-on privilégier l'ego surdimensionné d'Ugolin Doutre l'écrivain qui vient de publier le Panopticon, un livre sur l'image, le regard ou bien le remplacer par un portrait d'Isidore Dumouflé, architecte à l'audace légendaire (bâtisses prétentieuses de pierres rouges) qui vient de perdre un oeil dans une agression perpétrée à travers l'oeilleton de sa porte ?
Au milieu de ces personnages sophistiqués, il y a Lune, simple stagiaire du journal, employée aux tâches subalternes. Elle n'a pas de siège, ni de bureau, elle fait les photocopies, le café. Elle apparait lorsqu'on la sonne, disparait quand on n'a plus besoin d'elle : elle est transparente, discrète, ne cherche pas à briller et elle nous repose de toutes les attitudes maniérées des autres.
Son compagnon, Gaspard Sand est photographe pour le magazine. Il décrypte l'image, il capte dans ses sujets une évidence que même leurs proches n'avaient pas vue.
Est-elle si transparente que ça, la petite Lune ? Pas sûr. Sous l'apparence d'une jeune fille sans histoire, se cache en fait un personnage énigmatique qui virevolte entre les acteurs de cette fable, tous extrêmement différents, mais tous reliés par des liens de domination, de dépendance, d'intérêt, de pouvoir.
Les quatre éborgnés pose de nombreuses questions sans tenter de les résoudre, il interroge en divertissant. L'auteure ne cherche pas à convaincre, elle n'est pas moraliste mais elle nous montre simplement, bien que de façon fantaisiste et originale, des êtres aux relations malsaines, dépendant en premier lieu de leurs propres vanités.
Paule DELPEUX (2013)
© Culture-Chronique
Lien : http://www.culture-chronique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Alma0956
  01 juin 2017
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
LePoint   15 janvier 2013
La romancière et psychanalyste Alice Massat est culottée [...]. Elle fait bien : Les quatre éborgnés, son dernier opus en forme de conte philosophique contemporain, est empreint d'un charme ambigu.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
loelloel   06 juin 2018
Lune a vingt et un ans. Elle est étudiante en région parisienne. Depuis quelques années, comme beaucoup de gens de son âge, elle se demande quelle activité pourra convenir à occuper le reste de sa vie tout en lui assurant de quoi la gagner. Cette question l'a conduite à s'interroger sur les activités humaines en général, alors elle s'est inscrite en sociologie. Là, de fil en aiguille, en fonction des cours qu'elle a appréciés et des affinités avec les professeurs, elle se retrouve à préparer un mémoire de mastère sur les systèmes carcéraux en Europe dans la seconde moitié du vingtième siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Alma0956Alma0956   22 juillet 2018
Les grands sentiments dénaturent les tout petits. La matinée de Lune se déroule comme si elle était au cinéma. Elle assiste au spectacle de son existence, voltige autour des autres, croit lire dans leurs regards ce qu'ils ignorent d'eux mêmes. Pas un doute ne vient contrarier ce mercredi, ou faire tache dans ce ciel immaculé qui fonde un quotidien pourtant semblable à tous les autres, mis à part cette assurance tonitruante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
autres livres classés : faux-semblantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre