AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782700220353
157 pages
Éditeur : Rageot Editeur (30/11/-1)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Tanguy n'a pas hésité un seul instant lorsqu'il a entendu un «plouf» et vu une petite boule grise s'enfoncer dans la rivière. Après avoir sauvé le chiot, il lui a dit: «Tu t'appelleras Moïse et tu resteras toujours avec moi. »
Mais adopter un chien n'est pas aussi simple qu'il n'y parait !
Pour garder Moïse, Tanguy devra faire preuve d'ingéniosité et de patience.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
linorea
  10 juillet 2015
Pour un petit chien gris, en voilà un que je ne me lasse pas de lire même devenue adulte!
Tanguy est un garçon introverti à l'imagination débordante qui préfère rêver au bord de la rivière plutôt que de côtoyer d'autres enfants. Sa mère s'est remariée, son père est parti fonder une famille loin de lui et il ne sait plus quelle est sa place.
Un jour il sauve un petit chien gris de la noyade, décide de l'appeler Moïse et de le protéger. C'est le début d'une formidable amitié. Mais voilà, le beau-père de Tanguy refuse d'avoir des animaux et Tanguy doit trouver une solution pour garder Moïse. C'est son chien, il en est responsable.
Le garçon décide de demander de l'aide à la mère aux chats, une vieille femme exclue du reste de la société qui recueille les chats errants et à laquelle il s'identifie. Elle accepte de garder Moïse jusqu'à ce qu'il soit sevré, une de ses chattes venant d'avoir un petit et acceptant Moïse comme l'un de ses chatons.
Cette rencontre avec Moïse puis avec la vieille dame va changer Tanguy, petit à petit, au fil des jeux, des rencontres et des histoires qui lui sont racontées.
Il va finir par lier des liens avec d'autres personnes en commençant par la mère aux chats qui, comme lui, souffre de la solitude.
C'est une histoire d'amitié. Avec les hommes, avec les animaux. Mais c'est aussi une histoire de famille. Une mère qui fait ce qu'elle peut, une petite soeur adorable, un père absent idéalisé et un beau-père qui peut-être n'est pas si monstrueux que cela.
Ce livre m'a fait sourire, pleurer, réfléchir, rêver et je le conseille autant à un jeune lectorat qu'à des âmes sensibles plus âgées qu'une lecture simple et courte ne rebuterait pas. Les amoureux des chiens n'en seront que plus comblés!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Malike
  26 avril 2016
Il y a dans ce livre comme une atmosphère de ville hors du monde. le père de Tanguy vit en Normandie, lui donne régulièrement des nouvelles, et pourtant... L'endroit où vit Tanguy semble coupé des autres endroits, comme se suffisant en lui-même, ayant sa propre histoire que rien ne saurait vraiment enrayer.
Il y a dans ce livre de petites réalités entrecroisées, avant d'être des histoires. Celle d'un garçon coincé entre deux familles recomposées, celle d'un enfant solitaire dont le monde peut être renversé à tout moment, celle d'une femme seule, se méfiant de ce qui peut troubler sa paix.
Et il y a d'autres choses. Un style mélancolique qui me plaît. Un ton vieux jeu, des personnes dans leurs habitudes que l'on se plaît à voir passer, et une belle histoire qui fait sourire et pleurer, qui laisse un rayon de soleil dans le coeur une fois le livre refermé.
Commenter  J’apprécie          40
rulhe
  01 octobre 2016
une ode au partage et a la
sérénité.pour toute la famille 👪.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rulherulhe   01 octobre 2016
je l'ai retiré de la Marne,
dit il, quelque, un voulais
le noyer...je l ai appelé moise, et je ne sais qu , en
faire.ils est petit.il ne doit
pas savoir manger seul.je
voudrais pas qu'il meure.
la baronne plisse le nez 👃.
- c'est un chien 🐶 dit elle
comme si se n était pas
évident pour tout le monde.
- si je pouvais me débrouiller seul, je ne serai
pas venu vous trouver, seulement voila, mon beau
père n aime pas les bêtes,
ma mère ne veux pas le
contrarié..bon alors qu , ce
que je fais? je retourne à la
marne et je le jette?
- c, est bon, on va voir ce
qu , on peut faire.
et c'est ainsi que tout a commencé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MalikeMalike   04 août 2015
Un sauvage "Tu es un sauvage !" Combien de fois ne lui a-t-on pas dit ? C'est peut-être vrai, en définitive.
Commenter  J’apprécie          60
ChrystaalleChrystaalle   16 avril 2020
Nommer quelqu'un , donner un nom. C'est le sortir de l'anonymat. C'est déjà créer des liens solides, c'est "s'attacher".
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1160 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre