AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782724230093
171 pages
France loisirs (30/11/-1)
2.83/5   12 notes
Résumé :
Chris connait surement bien l'expression : on ne choisit pas sa famille. Un père violent, une mère alcoolique, un frère n'assumant aucune responsabilité. On trouve normal qu'elle se soit enfuie de ce monde. Seulement, la cavale n'est pas éternelle, à son retour, son père décide de la placer en maison de redressement. L'histoire débute quelques mois après ce placement. Son père meurt, elle revient vivre avec sa mère , mais celle-ci retombe dans l'alcool. Chris consid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MuJo
  11 juin 2012
J'ai apprécié ce livre que j'ai lu durant l'adolescence. Ce qu'on pourrait reprocher à ce roman m'a fait aimer cette histoire.
En effet, le style est simple et il ne pouvait pas en être autrement pour relater l'histoire d'une adolescente paumée, détruite, qui vit dans un contexte familiale désastreux, qui ira dans des maisons de redressements où elle vivra l'enfer. Ce style colle parfaitement à Chris et je comprends le choix de l'auteur de l'avoir rédigé de cette façon.
L'histoire peut manquer d'émotion mais le but n'est pas de faire pleurer dans les chaumières, il est de parler d'une jeune fille qu'on a amené tout droit à la délinquance (contexte familiale, centres de redressements...).
Les vies déchirées se comptent par centaines de milliers dans ce pays et en effet, on ne verse pas une larme sur le parcours de chacun. Ces personnes ne le demandent pas non plus la plupart du temps mais ces romans peuvent permettre de faire comprendre que nous avons tous notre rôle à jouer pour que nos enfants s'épanouissent au quotidien et apprennent à respecter la vie, à la chérir.
Livre à conseiller à ceux qui sont prêt à lire une histoire aux mots et au style simples pour apprendre sur la détresse de personnes pour lesquelles on pourrait ne pas avoir de compassion si on les croisait.
A éviter pour les amoureux de littérature, des belles phrases et des bons sentiments.
A éviter pour les personnes qui se penchent au quotidien sur la souffrance d'autrui, qui ont connaissance de tout cela et qui pourrait s'ennuyer durant une lecture qui ne leur apprendrait rien de plus.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ari
  05 mars 2012
A quatorze ans, Chris s'enfuit de chez ses parents qui ne la comprennent pas et passent leur temps à se déchirer. Fugueuse, elle est placée par la police dans un centre de jeunes. Grilles, surveillantes, cours de désintoxication mentale, cruauté sadique des détenues... Chris découvre l'enfer trop souvent réservé à une jeunesse abandonnée en quête d'équilibre et de chaleur humaine ...
"Mon Dieu, faites que ce ne soit pas un cauchemar ! Je vais me réveiller : et puis papa et maman seront encore en train de se disputer, comme d'habitude, dans la chambre à côté ..." Chris restait hébétée. Un "chien perdu sans collier", voilà ce qu'elle était pour eux, la jeune fille de quatorze ans qui avait commis le crime de s'enfuir de chez elle, de quitter une famille qui ne la comprenait plus. La voiture de police s'engagea sur la route nationale. Chris regarda s'éloigner le monde qu'elle connaissait. Un paysage aride défilait, brouillé par ses larmes, l'enserrant de toutes parts. Elle se sentit plus abandonnée, plus seule, plus dépossédée que jamais. Et voici qu'apparaît le "centre de jeunes" qu'ils osaient appeler "l'école", avec ses surveillantes, ses grilles, ses portes fermées à clé, ses douches, ses séances de désinfection, ses cours de désintoxication mentale, ses détenues plus cruelles les unes que les autres ... Un enfer.
Ca, c'est le quatrième de couverture de l'édition que je possède.
Je n'ai pas aimé ce livre. Je m'attendais à lire le parcours de Chris, son adolescence avant d'entrer dans le centre de jeunes. Mais non, on suit directement l'histoire de Chris qui est depuis un an enfermée. C'est triste, c'est dur, c'est cruel mais ça ne m'a pas touché. Ca n'est pas poignant. le roman est écrit dans un style beaucoup trop simple à mon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   01 juillet 2013
- Oui, mais maintenant tu viens le voir avec moi. Si tu ne veux pas le faire pour lui, fais-le pour maman... et pour moi.
Chris cherchait désespérément une force surnaturelle qui l'aiderait à se ressaisir :
Ses parents l'avaient pratiquement mise à la porte, ils avaient signé les papiers pour la faire interner, Tom lui-même lui avait refusé l'hospitalité et l'avait dénoncée comme un vulgaire mouchard et maintenant on venait lui demander qu'elle assiste en fille exemplaire à l'agonie de son père. Comme s'il s'agissait d'une famille modèle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : maison de redressementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des pommes, des poires et des ... 🍐🍈🍎🥑

Quel fruit Homère appelait-il le "fruit des Dieux" dans l'Odyssée ?

La poire
La pomme
L'orange

12 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , fruitsCréer un quiz sur ce livre