AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Doukyuusei - Sotsugyousei tome 3 sur 3
EAN : 9782368774991
192 pages
IDP Boy's Love (03/11/2016)
4.56/5   25 notes
Résumé :
Entre ses révisions et sa mère malade, Sajô accumule la fatigue malgré le soutien de Monsieur Hara, qui supporte tant bien que mal son rejet, et les nombreuses attentions de Kusakabe. Lorsque celui-ci est présenté à la mère de Sajô, il réalise que c'est un pas de plus vers une vie d'adulte qu'il commence à redouter : si ce diplôme tant attendu leur ouvre les portes vers l'avenir, il est aussi synonyme de séparation...
Que lire après Sotsugyousei, tome 3Voir plus
Blue Sky Complex, tome 1 par Ichikawa

Blue Sky Complex

Kei Ichikawa

4.12★ (152)

8 tomes

Jealousy, tome 1 par Scarlet

Jealousy

Beriko Scarlet

4.14★ (94)

5 tomes

Blue Morning, tome 1 par Hidaka

Blue Morning

Shoko Hidaka

3.69★ (135)

8 tomes

La forêt aux lapins, tome 1 par Enjo

La forêt aux lapins

Enjo

3.69★ (98)

2 tomes

Depth of Field, tome 1 par Enjo

Depth of Field

Enjo

3.80★ (67)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Derrière ce décor archi classique se cache une histoire terriblement belle et touchante pour laquelle je peine un peu à trouver mes mots tant qu'elle m'a émue.

Nos héros sont dans les derniers mois de leur vie de lycéen. Ils sont ensemble et l'assument dans leurs coeurs mais pas toujours face aux autres. Entre rencontre de la famille, avancée dans sa vie d'adulte et déclaration forte de ses sentiments, ils vont connaître un printemps très riche.

J'ai adoré la poésie douce et déchirante d'Asumiko Nakamura au cours de ces quelques chapitres. Elle se joue de nous avec beaucoup de talent, utilisant les bases de bien des romances lycéennes pour produire une oeuvre puissante et marquantes grâce à ses mots si bien choisis, ses personnages si bien écrits et ses sentiments si bien échangés avec nous.

J'ai été touchée des petits maux de la vie que nos héros vont devoir affronter : la maladie pour Sajô et sa mère, la peur de perdre l'autre pour Kusakabe et l'affichage devant tout le monde pour les deux. C'était poignant de voir Kusakabe apporter un tel soutien à son compagnon dans chaque épreuve. Il est adorable. C'était mignon de le voir aussi déstabilisé par sa relation en cours d'évolution avec Sajô quand celui-ci avance dans la voie qu'il s'est choisie : concours pour une grande école et étude longue. Kusakabe est vraiment le vecteur de tous les sentiments, celui qui nous transmet le plus les siens et nous fait saisir ceux de son amoureux. Je l'ai adoré.

La finesse d'écriture de Sajô se retrouve chez lui mais également chez Sajô qui est plus difficile à percer, c'est alors d'autant plus beau quand il baisse le masque et ose se montrer fragile devant son ami. J'ai adoré le voir troublé et apprendre à pouvoir compter sur Kusakabe, que ce soit quand sa mère était malade ou quand il avait son concours à passer. Petit à petit, sous des dehors très classiques et de petites scènes du quotidien banales, l'autrice construit entre eux une relation solide, profonde, qui prend son envol ici.

J'ai beaucoup aimé que sous ses dehors nonchalant, l'histoire parle de la peur de jeunes garçons à déclarer leur relation à la face de la société, tout en dénonçant cela et en disant que cela n'est de différent d'une autre relation. J'ai aimé ainsi qu'ils parlent à deux de leur avenir, qu'ils envisagent même le mariage et la rencontre de leur famille. C'était bien amené et bien écrit, avec tendresse, émotion et sincérité.

L'autrice, en plus, m'a encore régalé par son talent de dessinatrice qui n'en finit plus de m'émouvoir et m'époustoufler. Je sais que tout le monde n'aimera pas son trait singulier, moi j'adore la puissance poétique et évocatrice de celui-ci. Il est émouvant et chamboulant.

En trois tomes, et il m'en reste deux à découvrir, Asumiko Nakamura m'a fait découvrir une très belle histoire autour de deux jeunes garçons simples et émouvant dont la sincérité m'a touchée. Comme quoi, il n'y a pas besoin de faire original parfois pour écrire une histoire qui touche et plaît, parfois c'est par la simplicité et le classicisme qu'on réussit le mieux. C'est le cas ici. A bientôt pour la suite de leurs aventures dans Blanc.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50
Quand le coeur ou la gorge se serre d'émotions à la lecture d'un manga, c'est généralement gage de qualité pour moi. La conclusion de cette magnifique histoire d'amour m'a touchée, fait rire et sourire, m'a attendrie... Bref, je me suis laissée totalement transporter par l'univers d'Asumiko Nakamura, et j'ai aimé chaque instant de cette histoire, de la première à la dernière case.

On aurait envie que ce manga ne s'arrête jamais, qu'on puisse encore voir grandir et évoluer l'amour entre ces deux héros. Assister à l'avancée de leur couple, à leur lente mais réelle maturité, les voir devenir peu à peu plus adultes... c'était vraiment très beau.

Un tome qui clôt donc avec justesse, douceur et mélancolie cette belle trilogie. Un véritable petit bijou que ce manga ! Bravo à Asumiko Nakamura qui nous livre ici une de ses plus belles oeuvres !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- Rihito, tu as une petite amie ?
- Pourquoi ?
- Eh bien... J'avais simplement cette impression. Enfin, d'une certaine façon, je me disais que ça faisait longtemps que je ne t'avais pas vu rire comme ça. Ca doit faire bizarre, venant de ta mère.
- C'est un garçon... Je sors avec... un garçon. Désolé...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : yaoiVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (48) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}