AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 209253890X
Éditeur : Nathan (24/05/2012)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Une reine est désespérée de ne pas avoir d’enfant. Elle passe un pacte avec le Diable : elle aura un enfant et pourra le garder si elle trouve le vrai nom du démon…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Syl
  17 octobre 2015
La reine est triste, elle ne peut pas avoir d’enfant. Et les prières, les processions, les incantations magiques, n’y font rien.
Inconsolable, elle serait même capable de faire affaire avec le diable s’il lui apportait un enfant.
Ce cri de désespoir ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd… Le lendemain, un bel homme apparait et lui soumet un pacte qu’elle accepte sans état d’âme :
« – Qu’il soit fait selon votre désir ! Vous aurez un petit enfant et il sera à vous… à condition de trouver mon nom. Je reviendrai dans six mois. Si vous ne savez pas mon nom à mon retour, nous séparerons l’enfant en deux, moitié pour moitié, l’une pour vous, l’autre pour moi. »
« De l’autre côté de l’île… » Un petit garçon vit avec sa maman qui trime durement pour les sortir de la misère. Voulant l’aider, il décide de partir…
« – Pauv’iche moins ! (Mon pauvre enfant !) Reste honnête. Surtout, ne fais pas de dettes. Les dettes rendent l’homme poltron. Que le bon Dieu soit avec toi ! »
Loin, après des heures de marche, le fils fatigué monte dans un arbre pour se reposer. De sa branche, il surprend le diable qui se félicite et se gosse d’avoir séduit et abusé de la reine. Bientôt, il fera cuire son enfant car il est sûr qu’elle ne découvrira jamais son véritable nom. Il est…
Le fils redescend de l’arbre discrètement. Il sait ce qu’il lui reste à faire !
Une belle histoire exotique, colorée, heureuse, qui est une version antillaise d’un vieux conte raconté en Europe. Comme l’explique une note à la fin du livre, les êtres surnaturels ont peur de dévoiler leur vrai nom pour qu’on n’ait pas d’emprise sur eux et qu’ils ne soient pas asservis.
(Dans une de mes lectures « L’amulette de Samarcande », Bartiméus l’explique au jeune sorcier Nathaniel… Les djinns les plus vieux sont ceux qui taisent leur nom…)
Un voyage dans les Caraïbes parfait pour les enfants ! Ils aimeront certainement apprendre les six expressions créoles… et rencontrer ce petit garçon courageux et débrouillard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mathilde35
  02 juin 2012
La collection Les petits cailloux du monde nous fait découvrir des contes du monde entier.
Le nom du diable est un conte antillais plus connu sous le nom Nain tracassin ou Oustroupistache.
Celui-ci est différent mais ça reste un peu dans la même lignée.
Dans ce conte, une reine désire un enfant mais ne pouvait en avoir un. On lui donne des conseils mais rien ne marche. Elle veut tellement un enfant que si c'était le diable qui lui apporterait elle le prendrait. Celui-ci vient alors et ils conclurent un pacte. Elle a donc un enfant mais elle a six mois pour deviner le vrai nom du diable sinon l'enfant sera coupé en deux et chacun gardera une moitié. Les six mois arrivent à échéance mais la reine n'a toujours pas trouvé le prénom du diable... Mais elle va finir par être aidé par un jeune garçon...
Je ne connaissais pas du tout cette collection ni ce conte d'ailleurs. Je le découvre avec cet ouvrage et j'ai beaucoup aimé. Je l'ai également lu à ma puce et elle n'a pas tout compris à l'histoire. Je pense que je lui relirais un peu plus tard.
C'est un conte relativement simple et assez court qui pourra être lu par les enfant qui savent lire (il y a une page de texte, une page d'illustrations) ou bien être aussi lu par un adulte.
Par contre, il y a quelques phrases en créole dans le livre mais ne sont pas traduits en bas de page mais à la fin. Ça aurait été mieux que cela soit en bas pour ne pas à avoir à regarder à la fin à chaque fois. J'ai apprécié de trouver ses phrases en créole, ça a renforcé le fait que ce soit un conte antillais.
Les illustrations plutôt exotiques sont colorées à souhait et collent parfaitement avec l'histoire, j'aime particulièrement le travail de l'illustratrice Peggy Nille.
À la fin du livre, on y trouve quelques explications sur l'histoire mais aussi une carte pour situer les Antilles.
J'ai hâte de lire d'autres contes de cette collection. Celui-ci est une très belle découverte.
Lien : http://leslecturesdemathilde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pomfresh
  28 mai 2012
Merci beaucoup aux éditions Nathan pour cet envoi.
Ce conte classique, revisité à la sauce créole est réjouissant. Quelques regrets : L'histoire va très vite, on n'a pas le temps de trembler… et les paroles en créole ne sont pas traduites en bas de page mais en fin de livre.
Par contre, j'adore justement l'utilisation du créole avec parcimonie dans le texte ! Très belles illustrations et un changement de point de vue dans cette version qui nous raconte non pas l'histoire de la malheureuse reine, mais celle d'un pauvre garçon…
J'ai hâte de découvrir les autres bijoux de cette série !
Commenter  J’apprécie          20
valerieberton
  07 janvier 2013
Une version antillaise du conte-type "Le nom du Diable"".
Cette collection "les petits cailloux du monde" nous donne à lire ou à relire des contes traditionnels accompagnés en fin d'un dossier d'une page expliquant l'origine du conte lui-même.
Commenter  J’apprécie          10
PapaL
  12 octobre 2016
La version antillaise d'un joli conte, également connu sous le nom Grigrigredin Menufretin ou Saute-crâneur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SylSyl   17 octobre 2015
« – Qu’il soit fait selon votre désir ! Vous aurez un petit enfant et il sera à vous… à condition de trouver mon nom. Je reviendrai dans six mois. Si vous ne savez pas mon nom à mon retour, nous séparerons l’enfant en deux, moitié pour moitié, l’une pour vous, l’autre pour moi. »
Commenter  J’apprécie          10
SylSyl   17 octobre 2015
« – Pauv’iche moins ! (Mon pauvre enfant !) Reste honnête. Surtout, ne fais pas de dettes. Les dettes rendent l’homme poltron. Que le bon Dieu soit avec toi ! »
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Peggy Nille (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peggy Nille
Un album extraordinaire qui restitue toute la magie et la modernité d'un des plus grands contes classiques par un duo d'exception Gaël Aymon et Peggy Nille.
Auteur : Gaël Aymon Illustratrice : Peggy Nille Éditions Nathan
Retrouvez toutes les infos sur l'album Blanche-Neige sur la page Facebook AimerlireavecNathan !
autres livres classés : Contes antillaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1112 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre