AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782708707931
141 pages
Éditeur : Editions Présence Africaine (15/05/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le Consciencisme (1964) constituait la première entreprise globale et progressiste de systématisation des faits et des fins que les États négro-africains indépendants, mais toujours menacés et vulnérables, avaient à organiser et à accomplir.

Dans cette nouvelle édition (1969), Kwame Nkrumah, sans rien changer de son propos initial, crut, toutefois, nécessaire d'ajuster sa réflexion à la situation nouvelle créée en Afrique par les mouvements de libérat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  04 avril 2019
Nkrumah est parti étudier aux Etats-Unis pour échapper à l'automatisme pour tout futur étudiant d'un pays anglophone africain de partir pour le Royaume-Uni. Il y a étudié la philosophie sans se sentir emporté par la nécessité de se fondre dans une tradition de pensée puisqu'il y est extérieur. Il a pu contextualiser les développements de la pensée et les mettre en lien avec un contexte social de production. Pour Nkrumah, toute philosophie renforce ou détruit une situation sociale donnée ; c'est donc une idéologie.
Il est alors étrange que Nkrumah n'ait pas noté que sa philosophie se soit comme par hasard développée sur le mode qui est dominant aux Etats-Unis où précisément il a étudié dix ans. Car sa pensée qui est un refus de l'idéalisme, pose que tout est matière dans une version pseudo-métaphysique (des champs de forces qui autorisent la matière, d'essence unique, à se transformer façon holisme leibnizien) et dérive en fin d'ouvrage vers la logique modale, spécialité anglo-américaine, et en particulier étatsunienne.

Si bien qu'on suit la visée initiale de Nkrumah qui est la décolonialisation par la révolution prendre toutes sortes de tournures alambiquées pour justifier sa nécessité. Tout est pourtant manifestement très arbitraire. En fin d'ouvrage, c'en est presque risible (en fait, ça l'est), quand l'artifice intellectuel à la justification d'une pure volonté prend des formes à l'apparence mathématique, comme si écrire des plus, des parenthèses et des moins devait impliquer une valeur de vérité au sens proposé qui est justement présupposé aux formules produites à partir de ces présupposés... Nkrumah propose donc un lexique et s'arrange pour construire des écritures à l'apparence mathématique qui donnent la formule de la décolonisation africaine : il n'y a plus qu'à appliquer ! Ce que disent ces formules ? Faites la révolution ! Comme c'est bizarre, comme c'est étrange !
Rien d'intéressant donc dans ce texte, sinon la manière dont on se gargarise à citer Kant ou Locke pour produire un texte qui hurle : "j'ai toujours pensé que - et personne ne me fera changer d'avis !". Mais il avait prévenu : la préface indique qu'il faut être un homme libre, comme lui, pour lire les textes de philosophie comme des témoins de la culture... il avait donc déjà suggéré que sa liberté utiliserait comme il voudrait les pensées philosophiques, ce qu'il fait donc en réalité... Manipulation quand tu nous tiens...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
EnrouteEnroute   04 avril 2019
Le visage traditionnel de l'Afrique implique une attitude à l'égard de l'homme qui, dans ses manifestations sociales, ne peut être qualifiée que de socialiste, ceci parce qu'en Afrique, l'homme est considéré avant tout comme un être spirituel, doué au départ d'une certaine dignité, intégrité et valeur intérieure. Cette théorie est agréablement opposée à l'idée chrétienne du péché originel et de la déchéance de l'homme. Cette idée de la valeur originelle de l'homme nous impose des devoirs de type socialiste. C'est là le fondement théorique du communalisme africain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
EnrouteEnroute   04 avril 2019
Le consciencisme est l'ensemble, en termes intellectuels, de l'organisation des forces qui permettent à la société africaine d'assimiler les éléments occidentaux, musulmans et euro-chrétiens présents en Afrique et de les transformer de façon qu'ils s'insèrent dans la personnalité africaine. Celle-ci se définit elle-même par l'ensemble des principes humanistes sur quoi repose la société africaine traditionnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
EnrouteEnroute   04 avril 2019
Dans la société africaine traditionnelle en effet, aucun intérêt particulierne pouvait être considéré comme déterminant ; les pouvoirs législatifs ou exécutifs ne soutenaient les intérêts d'aucun groupe particulier. Le but suprême était le bien du peuple tout entier.
Commenter  J’apprécie          50
EnrouteEnroute   04 avril 2019
J'ai dit plus haut que le consciencisme voit dans la matière un faisceau de forces entre lesquelles il y a tension, e que, sous son aspect dialectique, il croit possible la conversion catégorielle, par une disposition critique de la matière.
Commenter  J’apprécie          40
EnrouteEnroute   04 avril 2019
L'idéalisme pousse à l'oligarchie, le matérialisme pousse à l'égalitarisme.
Commenter  J’apprécie          130

Video de Kwame Nkrumah (1) Voir plusAjouter une vidéo

Le Ghana : l'héritage de Kwame Nkrumah
Reportage au Ghana, après le coup d'état réussi contre le Pdt Kwame Nkrumah. A Accra, des manifestations de rues et des autodafés de tous les documents et tracts ayant appartenu au gouvernement déchu sont autorisés dans une certaine mesure par le commissariat de police . Des étudiants, des journalistes, un Libanais, interviewés, déclarent tous pouvoir enfin s'exprimer librement. André...
autres livres classés : ghanaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
332 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre