AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070708489
Éditeur : Gallimard (04/05/1987)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
En Belgique, dans un ministère qui construit des piscines, des stades, des autoroutes, des tunnels. Pour le narrateur, c'est un univers de mort. L'unique obsession de cet homme est le temps. Pourquoi a-t-il survécu à sa naissance ? Pourquoi cette précipitation vers la fin ? Son psychanalyste reste muet à ses inlassables questions. Suspendu à cette énigme, le narrateur ne cesse d'observer méticuleusement son milieu de bureaucrate. Il assiste au rituel quotidien de l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
paulotlet
  22 février 2011
Le héros de Jean-Luc Outers travaille dans un Ministère bruxellois chargé des infrastructures sportives. Confronté à ce que la vie publique fait de pire; clientélisme, jalousies, arrangements politiques, il cherche à trouver des raisons d'être heureux malgré tout. de situations cocasses en descriptions finalement assez touchantes de la vie dans la Maison Kafka, Jean-Luc Outers décrit l'absurdité quotidienne avec une distance mi amusée mi désespérée. J'ai aimé les discussions sur le parti politique à qui reviendrait la présidence du Conseil d'administration de la nouvelle piscine menées avec acharnement tandis qu'une erreur de construction rendait, dans l'indifférence générale, l'équipement inutilisable, l'histoire des jumeaux engagés comme maîtres-nageurs mais recyclés en hommes à tout faire du Ministère faute de diplôme homologué, la guerre déclenchée au tournant d'un couloir suite à la mort d'un collègue disposant du plus grand bureau de l'étage et qui allait conduire tout un service à déménager. Bon sang, on dirait presque que ce Outers raconte des histoires vécues!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
paulotletpaulotlet   28 novembre 2012
Cette note avait un ton pathétique inhabituel. M. Stark avait l'air désemparé et plus seul que jamais devant l'ampleur de sa tâche. Une chose me laissait perplexe: pourquoi l'angoisse du pouvoir s'exprime-t-elle à travers l'ordonnancement du temps? Que nous arrivions et partions à l'heure était le principal motif d'inquiétude de M. Starck. Ce à quoi nous passions nos journées n'avait finalement pour lui qu'une importance mineure. Notre présence, de la première à la dernière minute, suffisait à le rassurer. Cette peur était peut-être une peur de soi-même, la peur de se retrouver seul, abandonné comme un général en pleine bataille qui n'aurait plus de troupes à qui adresser ses ordres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Jean-Luc Outers (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Outers
Jean-Luc Outers - Donc c'est non .Jean-Luc Outers vous présente "Donc c'est non" aux éditions Gallimard.
autres livres classés : belgitudeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1588 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre