AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Bruxelles en littérature

Liste créée par zellereb - 43 livres. Thèmes et genres : bruxelles

Voici, pour Bruxelles, une sélection de romans, bds, recueils sur la ville. Je dois bien une petite liste à Bruxelles, puisqu'elle est ma ville d'adoption. C'est une ville qui, comme le pays, doit beaucoup supporter : l'Europe en son sein, le problème du bilinguisme flamand - français, des batailles politiques autour de sa survie ou de son déchirement. Très désorganisée, elle a ses défauts et beaucoup sont déçus quand ils y viennent, en regrettant le pays qu'ils ont quitté pour un jour, pour la vie ? Mais elle possède certaines qualités aussi, que certains savent découvrir et apprécier. Merci à eux ! Bruxelles est comme une grande forêt, mais pas si grande, qu'il faut parcourir sans se décourager pour y trouver quelque clairière, quelque petit bonheur parfois. L'occasion de s'amuser en rigolant gentiment. Photo : Grand-Place. 08/10/2015
+ Lire la suite


1 Le citadin (1CD audio MP3)
Odilon-Jean Périer
2 citations

La voix d'Alain Carré nous offre, avec les 34 poèmes de ce CD, un merveilleux parcours dans l'oeuvre du poète Odilon-Jean Périer, le Rimbaud de la poésie francophone. Poète de la transparence, de la liberté, qui ne cesse de nous dire : "Je t'offre un verre d'eau glacée, n'y touche pas distraitement, il est le fruit d'une pensée". Ajouter à mes livres
2 Keetje
Neel Doff
2 critiques 2 citations

Bruxelles, fin du siècle dernier. Keetje, jeune adolescente, se prostitue pour nourrir sa famille, mais ce métier lui fait honte. Alors, parce qu'elle est belle, qu'elle pose pour des peintres, et qu'elle rencontre un homme qui l'aime et lui permet d'accéder à un autre monde, l'enfant de misère devient un grand écrivain. C'est ce parcours qui la conduit du peuple à la grande bourgeoisie, en passant par le milieu intellectuel et progressiste, que Neel Doff nous conte ici. Elle n'a pas oublié la Keetje qu'elle fut. Ajouter à mes livres
3 Johnny Bruxelles
Philippe Blasband
1 critique

" On l'appelait Johnny Bruxelles pas seulement parce que c'était son pseudonyme mais aussi parce qu'il était inséparable de Bruxelles, qu'il y était né, qu'il allait certainement y mourir, qu'il aimait Bruxelles, qu'il en connaissait chaque rue et, dans chaque rue, chaque maison, et que derrière chaque maison, il devinait les jardins, les cours, les arrière-cours. Il connaissait tout le monde, était connu de tout le monde, ne fût-ce que de réputation, pas toujours flatteuse, depuis les dames pipi des stations de métro jusqu'à certains ministres et on a même affirmé qu'il avait été reçu au Palais, celui de Laeken, pas par Albert mais par Baudouin, ce qui n'était qu'une des multiples légendes qui couraient sur Johnny Bruxelles. " Ajouter à mes livres
4 La promenade du Grand Canal
Anne Richter
Le titre du recueil donne déjà le ton de l'ensemble des nouvelles. C'est une invitation déroutante au voyage. On songe à Venise ou Versailles, à des peintres du XVIIIe ou XIXe siècle et l'on se trouve à Tervuren, aux environs de Bruxelles, en compagnie d'ombres inquiétantes, celles de deux artistes célèbres qui scandalisèrent leur temps, l'Angleterre puritaine. Si le décor des autres récits est également bruxellois, tous les personnages sont actuels. Autre point commun entre les personnages principaux du livre : ils sont tous féminins et cultivent l'art de vivre autrement. Ajouter à mes livres
5 Le mariage de Mlle Beulemans
Frantz Fonson
4 critiques 1 citation

Le Mariage de mademoiselle Beulemans est une comédie de Fernand Wicheler et Frantz Fonson, créée au théâtre de l'Olympia de Bruxelles le 18 mars 1910 et reprise à Paris, au théâtre de la Renaissance, le 7 juin 1910. Mêlant le français, le dialecte et la zwanze brusseleer, la pièce connut un franc succès en Belgique et à l'étranger dès sa création. Partie intégrante du folklore bruxellois, elle fait toujours l'objet de reprises régulières. Parmi de nombreux interprètes, Gustave Libeau et Jacques Lippe ont notamment imprimé leur personnalité à cette pièce. (wikipedia) Ajouter à mes livres
6 Le carré d'or
Michel Joiret
4 critiques 7 citations

Depuis le décès d'Hélène, Maxime Dubreuil, avocat renommé au Barreau de Bruxelles, peine à donner un deuxième souffle à sa vie. Il néglige ses clients, bâcle ses plaidoiries, chasse la jeune femme qui s'est attachée à lui et, noyé dans l'Aberlour, avec pour guide le calepin du grand-père Émile annoté par le père Stéphane, il erre à travers son cher « carré d'or », entre la place Poelaert et l'avenue Louise, en vaine quête de la lumière et des odeurs qui ont enchanté sa jeunesse. Mais, comme lui-même au fond de son verre, le monde entier chavire et Bruxelles n'est pas de reste : inondations, déluges, tornades se succèdent, les processions millénaristes envahissent les rues fissurées, où les arbres arrachés obstruent la circulation. Le Palais de Justice, inondé puis incendié, le renvoie à sa solitude, quand ce n'est à la fontaine du poète foudroyé en pleine jeunesse, « Je t'offre un verre d'eau glacée. » Du plus profond de la terre, une gueule invisible, inquiétante, n'en finit pas de gronder et mugir. Ajouter à mes livres
7 La Dame à la Licorne
Tracy Chevalier
88 critiques 31 citations

Désireux d'orner les murs de sa nouvelle demeure parisienne, le noble Jean Le Viste commande une série de six tapisseries à Nicolas des Innocents, miniaturiste renommé à la cour du roi de France, Charles VIII. Le commanditaire est riche, il rêve de grandes scènes de chasse et de batailles. Surpris d'avoir été choisi pour un travail si éloigné de sa spécialité, l'artiste accepte après avoir entrevu la fille de Jean Le Noble dont il s'éprend. Elle deviendra l'inspiratrice et le modèle des tapisseries. Cette passion entraînera Nicolas dans le labyrinthe de relations délicates entre maris et femmes, parents et enfants, amants et servantes. A Bruxelles, le lissier Georges de La Chapelle est confronté au plus grand défi de sa carrière. Jamais il n'a accepté un travail aussi ambitieux dans des délais aussi brefs. Mais les commandes sont rares et le marchand est puissant. Toute la vie de son atelier et de sa famille en sera bouleversée. En élucidant le mystère d'un chef-d'oeuvre magique, Tracy Chevalier ressuscite un univers de passion et de désirs dans une France où le Moyen Age s'apprête à épouser la Renaissance. Ajouter à mes livres
8 Au pays de Manneken-pis... ; Rimes de joie... / Théo Hannon [Edition de 1888]
Théodore Hannon
8 citations

Théodore Hannon, né à Ixelles le 1er octobre 1851 et mort le 7 avril 1916, était un poète belge. Il est le frère d'Édouard Hannon. Ses premiers essais poétiques, et notamment en 1881 les Rimes de joie, portèrent sur lui l'attention et l'admiration du monde littéraire. Huysmans, surtout, voyant en lui un disciple de Charles Baudelaire, fit de lui un portrait élogieux dans À rebours. Toutefois, Hannon par la suite sombra dans les parodies faciles, la poésie érotique et les pièces de théâtre de boulevard, et son oeuvre est rapidement tombée dans l'oubli. (wikipedia) Ajouter à mes livres
9 Finis Terrae, Sous les Paves l'Enfer...
Nathalie Stalmans
5 critiques 3 citations

Bruxelles, 1615. En plein coeur des prairies marécageuses bordant la Senne, Jérôme de Meester esquisse le tracé de la future rue Neuve. Finis terrae s'inspire de l?histoire des habitants du dernier témoin de cette époque, une maison quatre fois centenaire, classée, bordant l'artère devenue aujourd'hui la plus commerçante de la ville. Capitale d'un « état-tampon » séparant les puissances ennemies, terre de passage où se croisent des armées errantes en quête de solde, des colporteurs, des comédiens et des peintres, des voyageurs et des émigrés de toutes les nations, Bruxelles, sous le régime espagnol, est convoitée, bombardée, ruinée, reconstruite. Les hommes y défendent âprement leurs privilèges, vénèrent les saints et se méfient de la religion, haïssent la France et copient Versailles, parlent en français, chantent en flamand, se saoulent avec philosophie et rêvent d'une société plus juste. Bruxelles, au XVIIe siècle, se cherche déjà une identité. Ajouter à mes livres
10 Fragments: Anthologie
Paul Nougé
1 critique 1 citation

Paul Nougé, né à Bruxelles le 13 février 1895 et mort à Bruxelles le 6 novembre 1967, est un poète belge, instigateur et théoricien du surréalisme en Belgique. (wikipedia) Ajouter à mes livres
11 La grande roue
Jacques De Decker
1 critique

Comme à la fête foraine, la roue tourne, avec apparemment des accents de joie, mais en vérité avec des sursauts de nostalgie... Rassemblés astucieusement dans ce roman cyclique qui a Bruxelles pour décor magique, comme en une rencontre d'occasion, les personnages, jeunes et vieux, femmes et hommes, racontent leur vie, se révèlent pour mieux s'éclipser. Ce n'est pas un roman qu'on résume : arrête-t-on une roue en train de tourner? Mais c'est un livre dans lequel il fait bon se promener, l'oeil aux aguets, le coeur en bandoulière, le pas incertain, pour d'improbables rencontres sur la scène quotidienne de ce théâtre bruxellois. (Jérôme Garcin) Ajouter à mes livres
12 Miscellanées bruxelloises : Edition bilingue français-flamand
Francis Dannemark
Petite encyclopédie portative, l'ouvrage que vous venez de prendre en main représente la manière la plus inattendue et probablement la plus efficace de comprendre ce que la Région de Bruxelles-Capitale a de si particulier, elle qui est aussi une ville, dix-neuf communes (qui sont elles-mêmes des villes), la capitale de l'Etat belge et la capitale de l'Europe. Pas de longs discours, pas d'analyses, mais de brèves histoires, des anecdotes, des fragments, des résumés, des exemples... Si les thèmes abordés le sont parfois avec légèreté et toujours en peu de mots, c'est peut-être parce que l'humour et les paradoxes font partie de la culture bruxelloise, fondée sur une règle qui ne date pas d'hier : " A Bruxelles, personne n'a jamais raison tout seul.". Les Miscellanées bruxelloises : un patchwork, une mosaïque, plus de 400 articles pour s'instruire en s'amusant. Ajouter à mes livres
13 Le bonheur dans le crime
Jacqueline Harpman
9 critiques 4 citations

Un conducteur coincé dans un embouteillage, un jour de tempête à Bruxelles, est arrêté devant une maison de style éclectique. Fasciné par les habitants de cette demeure, il raconte leur histoire à la personne qui l'accompagne. Cette curieuse maison abrite en réalité une étrange famille, les Dutilleul. Il y a Emma, la grand-mère qui aime choquer ; Simone et Philippe, les parents professeurs, aspirés par la tornade qu'est leur vie familiale ; Emma, Clément, Delphine et Hippolyte, les quatre enfants autour desquels se noue l'intrigue. À mesure que le récit progresse, des relations défendues se tissent entre les protagonistes et une atmosphère pesante s'installe où folie, suicide et « bonheur dans le crime » se côtoient. Ajouter à mes livres
14 Les fables de Pitje Schramouille
Roger Kervynde Marcke Ten Driessche
1 citation

Ecrites dans un mélange de flamand et de français, ces fables content non sans tendresse, humour et bon sens, l'atmosphère qui régnait début du siècle dans les rues des Marolles, au coeur de Bruxelles. Certains des textes mettent ainsi en scène un petit gosse des rues appelé «Tichke». Ajouter à mes livres
15 Voyous de velours ou L'autre vue
Georges Eekhoud
1 critique 10 citations

L'autre vue - dont le titre définitif est "Voyous de velours" - se situe dans le populaire quartier des Marolles à Bruxelles et décrit l'admiration passionnée de Laurent Paridael pour les voyous, les ouvriers, les sous-prolétaire en haillons. La prédilection du héros pour les marginaux trahit des pulsions homosexuelles et anarchisantes qui font de ce livre un témoignage de la révolte d'un écrivain anticonformiste contre les traditions de la Belgique fin de siècle. Ajouter à mes livres
16 Manière noire
Xavier Hanotte
1 critique 3 citations

L'inspecteur de police belge Barthélemy Dussert, traducteur à ses heures du poète britannique Wilfred Owen, est chargé d'une enquête sur un terroriste qu'on croyait mort. Pour ce faux distrait, cet éternel mélancolique dont la vocation est née d'une déception amoureuse, la réouverture de ce dossier tient de l'absurdité administrative. Mais, peu à peu, au fil des recherches qui le mènent de Bruxelles à Prague, l'inspecteur Dussert va se mettre à croire aux fantômes... " Un véritable choc cosmique, une chute dans le temps, où la vérité ne se livre que par indices, et ceux-ci sont toujours dévastateurs. Il ne s'agit donc pas d'un roman policier, mais d'une enquête menée sur le réel, sur la présence des êtres et des éléments au monde. " Le Figaro " Un livre qui empoigne le lecteur et produit, au fur et à mesure qu'on tourne les pages, un très efficace effet d'accélération. [...] Xavier Hanotte est un nom qu'il ne faudra pas oublier. " Le Soir Ajouter à mes livres
17 Alfred Stevens
Christiane Lefebvre
2 critiques 2 citations

Français d'esprit et d'adoption, mais belge de coeur et de nationalité, Alfred Stevens a pâti d'être un "peintre sans-frontière", tour à tour réclamé ou regretté, adulé ou mal aimé, en définitive un transplanté mal connu. Et pourtant, pas une seule biographie sur Manet, Baudelaire, Degas ou Berthe Morisot, qui ne laisse entrevoir son ascendant, acquis par un prodigieux métier et une enviable renommée internationale ! Elaboré à partir de la correspondance entretenue par Stevens avec ses frères, Joseph, peintre animalier, et Arthur, critique d'art et marchand de tableaux, ainsi que de témoignages, de photographies d'époque, de catalogues de ventes publiques, d'expositions, et de livres de comptes de marchands, le présent ouvrage est émaillé de nombreuses illustrations. Il retrace la vie et la carrière de celui dont les amis appréciaient la gaieté, la bienveillance et la robustesse, dont les détracteurs brocardaient la fatuité et le goût immodéré pour les honneurs, celui qui était surnommé avec humour : "le lion belge". Ajouter à mes livres
18 Poèmes
Odilon-Jean Périer
1 citation

" Je t'offre un verre d'eau glacée N'y touche pas distraitement " Toute la poésie d'Odilon-Jean Périer tient dans ces vers délicats, sobres et généreux. Entre modernisme et tradition, son oeuvre, publiée ici dans son intégralité, est portée par une unité de ton et l'exigence d'une poésie pure et authentique, attentive aux secrets de la vie qu'elle sonde au détour d'une parole vagabonde et promeneuse, essentiellement citadine. Ajouter à mes livres
19 Les éblouissements
Pierre Mertens
3 citations

En s'inspirant de la vie de Gottfried Benn (1886-1956), Pierre Mertens, juriste de formation, écrit un livre majeur sur la trahison et la faute. Ce poète expressionniste allemand a en effet peu à peu rallié les rangs du Troisième Reich. Ce livre a obtenu le Medicis 87. Ajouter à mes livres
20 Bruxelles Art nouveau Art déco
Anne-Lise Quesnel
3 critiques

Bruxelles recèle d'exceptionnels trésors Art nouveau et Art déco que les lecteurs pourront découvrir à travers une sélection de lieux mythiques, incontournables et atypiques. Brasseries centenaires, musées aux collections prestigieuses, façades remarquables, promenades dépaysantes ou statuaires monumentales... ce livre vous offre une occasion unique de "vivre Bruxelles" au rythme de la belle époque et des années folles. Sortant des sentiers battus, l'auteure a déniché les meilleures adresses pour se rafraîchir à la terrasse d'un établissement Art nouveau, se régaler dans un restaurant de la même époque, voir un film dans une salle de cinéma Art déco ou bouquiner dans une bibliothèque aux lignes 1920. Ajouter à mes livres
21 Le Bruxelles de Horta
Françoise Aubry
Dans ce livre passionnant, vous découvrirez tous les bâtiments et monuments construits à Bruxelles par l'architecte Victor Horta, pionnier de l'Art nouveau en Belgique : de la maison Matyn, encore classique, au Palais des Beaux-Arts, plus géométrique, en passant par l'exubérant hôtel Solvay. Le texte a été rédigé par Françoise Aubry, conservatrice du musée Horta et autorité incontestée dans son domaine. Ce nouvel ouvrage consacré à Victor Horta, qui vous plonge dans l'ambiance de la fin du 19ème siècle, est remarquablement illustré par des images d'archives et des photos de Christine Bastin et Jacques Evrard. Il comprend en outre des plans de ville et des informations utiles qui vous aideront à préparer votre promenade Art nouveau à travers Bruxelles. Ajouter à mes livres
22 A la mort subite
Jerome Charyn
3 critiques

En 1987, dans Paradise Man (publié en français sous le titre de Frog), Jerome Charyn crée un nouveau personnage, Sidney Holden, un tueur professionnel qui est en quête de son identité. On le retrouve quatre ans plus tard dans Elsinore (en français : Elseneur) puis il disparaît... C'est à Bruxelles, vingt ans après sa première apparition, que Sidney Holden refait surface. Une brève histoire mais intense : tout ce qu'il croyait savoir sur son père, qui officiait dans la Police Militaire en Europe durant la Seconde Guerre mondiale avant de devenir un flingueur, va se trouver complètement chamboulé. Et la découverte de la photo d'une très belle femme ressemblant à l'actrice Maria Montez n'arrange rien car il se pourrait bien qu'il s'agisse de sa mère, qu'il n'a jamais connue... Du célèbre café À La Mort Subite à l'hôtel Métropole, en passant par les galeries des environs de la Grand-Place, Holden mène l'enquête dans la ville de Bruxelles, qui prend sous la plume de Jerome Charyn une dimension mythique, soulignée par les images en noir et blanc du photographe Michel Castermans. Ajouter à mes livres
23 L'ordre du jour
Jean-Luc Outers
1 critique 1 citation

En Belgique, dans un ministère qui construit des piscines, des stades, des autoroutes, des tunnels. Pour le narrateur, c'est un univers de mort. L'unique obsession de cet homme est le temps. Pourquoi a-t-il survécu à sa naissance ? Pourquoi cette précipitation vers la fin ? Son psychanalyste reste muet à ses inlassables questions. Suspendu à cette énigme, le narrateur ne cesse d'observer méticuleusement son milieu de bureaucrate. Il assiste au rituel quotidien de l'exercice du pouvoir. Il déchiffre les gestes et actes des personnages qui l'entourent. Il les traque dans leurs dialogues. Il les entend rire et pleurer. Il les voit souffrir, s'amuser aussi, obtenir quelques bonheurs vites éteints. Au fond, il n'est pas vraiment malheureux. Avec une patience minutieuse doublée d'un humour décapant, l'auteur parvient à nous construire un univers qui tantôt nous fait éclater de rire et tantôt nous plonge dans un cruel désespoir. Ajouter à mes livres
24 Football
Jean-Philippe Toussaint
17 critiques 24 citations

Jamais, comme pendant la Coupe du monde au Japon en 2002, je n'ai éprouvé une aussi parfaite concordance des temps, où le temps du football, rassurant et abstrait, s'était, pendant un mois, non pas substitué, mais glissé, fondu dans la gangue plus vaste du temps véritable. C'est peut-être là l'enjeu secret de ces lignes, essayer de transformer le football, sa matière vulgaire, grossière et périssable, en une forme immuable, liée aux saisons, à la mélancolie, au temps et à l'enfance. Ajouter à mes livres
25 Expo 58
Jonathan Coe
112 critiques 56 citations

Londres, 1958. Thomas Foley dispose d'une certaine ancienneté au ministère de l'Information quand on vient lui proposer de participer à un événement historique, l'Exposition universelle, qui doit se tenir cette année-là à Bruxelles. Il devra y superviser la construction du Pavillon britannique et veiller à la bonne tenue d'un pub, Le Britannia, censé incarner la culture de son pays. Le jeune Foley, alors qu'il vient de devenir père, est séduit par cette proposition exotique, et Sylvia, son épouse, ne voit pas son départ d'un très bon oeil. Elle fera toutefois bonne figure, et la correspondance qu'ils échangeront viendra entrecouper le récit des nombreuses péripéties qui attendent notre héros au pays du roi Baudouin, où il est très vite rejoint par de savoureux personnages : Chersky, un journaliste russe qui pose des questions à la manière du KGB, Tony, le scientifique anglais responsable d?une machine, la ZETA, qui pourrait faire avancer la technologie du nucléaire, Anneke, enfin, l'hôtesse belge qui va devenir sa garde rapprochée? Ajouter à mes livres
26 Bruxelles Midi
François Bon
3 critiques

Bruxelles Midi. Une gare. En été. Un meurtre ? À midi ? Un départ en vacances ? Une chaleur suffocante ? Un train en retard ? Où l'ennui guette... Un rendez-vous ? Un dernier verre au bar des habitudes ? Le compte à rebours a commencé.À la demande de BELA (Bibliothèque en ligne des auteurs) et ONLIT EDITIONS, 9 auteurs belges de talent (Daniel Adam, Véronique Bergen, Frédéric Bourgeois, Patrick Delperdange, Christophe Ghislain, Madeleine Hargan, Edgar Kosma, Milady Renoir et Régine Vandamme) ont accepté de jouer le jeu durant l'été 2011 et d'écrire un texte sur base de ces deux seuls mots : Bruxelles Midi.Résultat ? 9 textes et autant d?univers et de trouvailles narratives et stylistiques + 1 inédit signé François Bon, écrivain et pionnier du livre numérique en France avec Publie.net. 10 textes à lire ou à relire sur votre liseuse, votre tablette ou votre téléphone, dans votre lit, au bureau, dans le train, à vélo, à pied ou sur le trône? 10 textes 100% numériques et 100% gratuits ! Ajouter à mes livres
27 La famille Kaekebroeck
Léopold Courouble
2 critiques

Voici des " murs bruxelloises " mises en scène au travers des rapports entre les familles Kaekebroeck, Mosselman, Rampelbergh, Posenaer et autres habitants du " bas de la ville ", héros pittoresques, croqués avec une grande dextérité. On ne peut s'empêcher de penser à Pagnol et à sa trilogie marseillaise. Des pages sobres et vraies, imprégnées d'une tendre bonhomie, vivantes et saines. Un récit attachant, de la couleur, une observation juste et pleine de bienveillance. Quant aux dialogues, dont l'auteur a compris l'importance, ils sont comme pris sur le vif tant ils sont naturels. Nul n'a mieux saisi que l'auteur de La Famille Kaekebroeck le jargon bruxellois émaillé de flandricismes, de belgicismes et de tropes hardis ou délicieux auxquels les lecteurs qui le peuvent ajoutent l'inimitable accent local. L'auteur parvient même à faire alterner, sans heurts et sans maladresses, l'atticisme de sa langue, fine et châtiée, avec le rude et burlesque baragouin de ses héros. C'est de ce contraste continuel que naît un charme irrésistible... Ajouter à mes livres
28 Last Nite
Alexandre De Moté
Un amoureux transi, une femme insaisissable. A leur rendez-vous, il patiente trop longtemps. Lorsqu'elle surgit enfin du tram, yeux baissés et pommettes rouges, les frustrations de l'attente disparaissent pourtant immédiatement. Après une ballade dans la ville, un retour à l'appartement et une étreinte passionnée comblent pour un temps les vides creusés par les non-dit. Le décor de Last nite est la ville de Bruxelles et le coeur du récit, la trahison amoureuse. Mais le vrai sujet du livre est la transmission des émotions par le dessin et la couleur. Le carnet du protagoniste, qui se remplit de notes et de croquis tout au long du récit, en est le symbole et la mise en abîme. Last Nite a été entièrement dessiné au marqueur, se construit sur des contrastes colorés et le jeu des hachures. Chaque page est une expérience pop et expressionniste jouissive, au service d?un récit teinté de nostalgie et d'amertume. Ajouter à mes livres
29 Les Cités Obscures - Brüsel
Benoît Peeters
2 critiques

Constant Abeels est fleuriste, savoir transmis depuis des générations dans la famille. Pourtant celui ci décide de se tourner vers le progrès et après avoir rénové sa boutique, il va mettre en vente des fleurs en plastique. Le professeur Dersenval, "l'homme de la dersenvalisation", éminent scientifique qui soigne ses patients à cure d'électricité. Celui ci est épaté par les fleurs en plastique et le progrès quelle signifie. Il explique ses projets d'un grand complexe de soin au fleuriste, où ses fleurs auront une place de choix. Ajouter à mes livres
30 Bruxelles insolite et secret
Nicolas Van Beek
1 critique

Un hôtel de passe où l'on peut brûler un cierge, un tronçon de la Senne reconstitué à Saint-Géry, un extraordinaire musée privé du plastique, une ferme avec moutons, chèvres et dindons place de l'Yser, une lecture franc-maçonnique du parc de Bruxelles, un hôtel sur la Grand-Place, un ascenseur surréaliste, un hommage au pigeon soldat, de la spéléologie à la basilique de Koekelberg, une piscine panoramique, un pavillon scandaleux dans le parc du Cinquantenaire, un immense jardin potager à Uccle, un atelier d'artiste du XIXème siècle à Schaerbeek, un camping au coeur de la ville, une cité-jardin oubliée à Forest... On ne tombe pas amoureux de Bruxelles au premier coup d'oeil. Loin des clichés grisâtres et des immeubles sans âme, Bruxelles regorge pourtant de curiosités et de détails surprenants et saura étonner ses habitants aussi bien que ses visiteurs qui croyaient bien la connaître. Ajouter à mes livres
31 Bruxelles Noir
Michel Dufranne
7 critiques 5 citations

« Non à Bruxelles ! », « La faute de Bruxelles ? », « Les dernières décisions de Bruxelles »? Tant d?expressions galvaudées par les politiciens, les éditorialistes et la presse. Mais de quelle Bruxelles parle-t-on ? Qui connaît les multiples visages de ce millefeuille surréaliste où se croisent au quotidien des dizaines de cultures ? Assurément les treize auteurs de ce recueil. Stars du polar ou jeunes plumes prometteuses, scénaristes de bande dessinée ou journalistes, tous ont Bruxelles dans le coeur et vous entraîneront de kabberdouch en stamcafés dans les rues et quartiers où ils vivent. Bienvenue dans les méandres du Palais de justice ou dans les serres du Palais royal. Welkom dans les Marolles et rue d?Aerschot. Willkommen parvis de Saint-Gilles et boulevard Reyers? Avec des textes de Barbara Abel, Ayerdhal, Émilie de Béco, Paul Colize, Jean-Luc Cornette, Patrick Delperdange, Sara Doke, Kenan Görgün, Edgar Kosma, Katia Lanero Zamora, Nadine Monfils, Alfredo Noriega, Bob van Laerhoven. Ajouter à mes livres
32 Petite révision du ciel
Élisa Brune
1 critique

" C'était un mouvement naturel et presque indépendant de moi, comme de chercher la surface quand on est plongé dans l'eau. J'ai émergé à l'air libre de la rue, et ce building m'est apparu comme un aquarium où nous vivions en apnée à longueur de journée. J'avais bien fait de donner ma démission. " Malgré dix ans de vie harmonieuse avec Gisèle et dix ans de réussite professionnelle, Vincent quitte femme et travail. Il part à Paris sur un coup de tête, y loue un petit studio, tente de faire le vide tout en repensant à Gisèle, à cet amour physique qu'ils ont vécu et partagé sans qu'il ne s'émousse jamais. Dès lors, cependant, l'inconnu et les petits aléas du quotidien le guettent. Et finissent par surgir, comme souvent en pareilles circonstances. Un soir, au cinéma, une jeune femme l'aborde dans la file d'attente et l'enchante aussitôt. Vincent se laisse alors subjuguer par cette présumée délicieuse intrusion du hasard dans sa vie... Ajouter à mes livres
33 Back Up
Paul Colize
78 critiques 47 citations

Berlin, 1967. Quatre musiciens anglais faisant partie d?un groupe de rock, Pearl Harbor, trouvent la mort dans des conditions et des lieux différents. La police ne trouve ni lien ni élément suspect et conclut à des morts naturelles. Les familles des victimes se tournent vers les médias. Un journaliste irlandais, intrigué par l?affaire, accepte de mener des investigations. Bruxelles, 2010. Un sans-domicile est renversé par une voiture devant la gare du Midi. Il est transporté dans un état grave à la clinique où l?on diagnostique un coma particulier. L'homme ne peut communiquer que par le mouvement des paupières. La police tente de l'identifier, sans succès. Il est conduit dans un centre de réadaptation où l'un des kinés tentera d'entrer en contact avec lui. L'inconnu de la gare de Bruxelles, se souvient... Son enfance dans un Bruxelles qui "Bruxellait" encore, sa découverte, avec sa mère, des premiers rocks de Chuck Berry, son adolescence difficile à l'heure de l'euphorie consumériste des sixties. Appelé sous les drapeaux, il fuit à Paris, devient batteur, toxico et vit comme un beatnik entre la France, Londres et Berlin. Petit à petit le marginal s'enfonce dans un monde de violence et de délires stupéfiants. Jusqu'au jour où ses errances l'amènent à Berlin, en 1967. Ajouter à mes livres
34 Tout Brel
Jacques Brel
5 critiques 33 citations

Dans ses chansons, nous retrouvons beaucoup Bruxelles. Ajouter à mes livres
35 Les bonbons de Bruxelles
Nadine Monfils
1 critique 17 citations

Le commissaire Léon se rend à Bruxelles, pour l'enterrement de son oncle Jef. Dans le train, il rencontre Madeleine, une vieille dame étrange qui semble provenir d'une autre époque. Elle parle un peu avec lui et lui montre une lettre d'amour qu'Augustin, l'homme de sa vie " partit au ciel ", lui a écrite dans les années quarante. Puis elle offre un bonbon à Léon avant de disparaître mystérieusement. C'est en se baladant sur le marché aux puces des Marolles, que Léon découvre une valise remplie de lettres de 1940, adressées à Madeleine et signées Augustin. Convaincu que le hasard n'existe pas, le commissaire Léon décide de se mettre à la recherche de Madeleine. Mais il apprend qu'elle est morte depuis longtemps... Ajouter à mes livres
36 L'entrée du Christ à Bruxelles: (en l'année 2000 et quelques)
Dimitri Verhulst
7 critiques 10 citations

Par une journée grise et ordinaire, une brève nouvelle apparaît sur Internet : Jésus-Christ va bientôt faire son entrée à Bruxelles. Les Belges accueillent l'information avec sérieux et sérénité. Leur pays est une destination favorite de la Sainte Famille et la Vierge y est plus d'une fois apparue. Les questions se posent cependant : qui aura le privilège d'accueillir le Christ ? À qui donnera-t-il ses premières interviews ? En quelle langue ? Une fièvre de préparatifs s'empare des habitants de la ville, toutes communautés et religions confondues. Seuls les catholiques paraissent inquiets... En quatorze «stations» qui sont autant d'humoristiques examens de soi, de la Belgique et finalement du monde contemporain, Dimitri Verhulst nous embarque dans une fable d'une irrésistible drôlerie. Ajouter à mes livres
37 Chants des gorges
Patrick Delperdange
3 critiques 4 citations

Chants des Gorges. Variation en sept chants sur le thème de l'enfant sauvage, le roman de Patrick Delperdange suit l'étrange dérive d'un être des limites. Un jeune garçon en cavale, soupçonné d'avoir tué le curé de son village, rêve d'avoir la force de débarrasser sa mère de l'homme brutal qui partage sa vie. Obsédé par les " saletés " que font les animaux et les êtres humains entre eux, il est capable de violences sans nom mais reste auréolé d'un halo mystérieux de pureté. Sur tous ceux qu'il rencontre dans sa fuite - le contremaître du chantier où il travaille un temps, la compagne d'un petit malfrat ou le chef d'une famille gitane qui le prend sous son aile -, ce personnage ambivalent exerce une étrange fascination. Il libère en eux des émotions enfouies et des pulsions inavouées. Chacun des sept chants présente une facette du personnage sans que le mystère de son identité soit révélé, laissant le lecteur seul avec les images bouleversantes et fortes qu'éveille ce récit admirablement maîtrisé. Prix Rossel 2005. Ajouter à mes livres
38 Les Barons
Laurent Brandenbourger
5 critiques

Pour être un baron, dans la vie, il faut être le moins actif possible, parce que chaque être humain naît avec un crédit de pas et chaque pas épuise ton crédit. C'est ce qui nous différencie du reste du monde : nous, les barons, on le sait dès le départ. Le baron le plus ambitieux, c'est moi, Hassan. Mon rêve c'est de faire rire. Mais "blagueur", pour mon père, c'est pas un métier, c'est pas comme chauffeur de bus, un vrai métier avec des fiches de paie. Mounir, il voudrait qu'on reste des barons à vie. Ce qui colle pas avec mon but. Parce que pour réussir, il faut quitter le quartier, mais on ne quitte pas le quartier, on s'en évade. Et pour s'évader, il faut courir, et quand on court, on n'est plus un baron....... On en a fait un film superbe. Ajouter à mes livres
39 Le Mauvais Genre
Laurent de Graeve
1 citation

" La nouvelle de sa mort est tombée ce matin, avec la neige. Ce fut comme un vent noir qui eût tout brûlé à l'intérieur. Sur le moment, le me suis demandé si je n'avais pas commis là une petite erreur. je ne connaissais même pas son prénom ; il ne sut jamais le mien ; la familiarité n'est pas mon genre. Dieu sait pourtant combien je le haïssais. Je ne suis pas désolée. je ne suis pas triste non plus. Je ne bondis pas de joie, mais je ne souffre pas. Je crois que je ne souffre pas. J'ai la bouche un peu sèche. Ce qu'il y a de plus agaçant chez nos amants lorsqu'ils se décident à mourir, c'est qu'ils vous rappellent que vous n'êtes pas immortelle. Le tact n'a jamais été le fort de M. de Valmont. " Mme de Merteuil n'est pas un monstre : Mme de Merteuil est une femme moderne dans un monde qui ne l'est pas. Au moment même où il ôtait la vie à Valmont, Choderlos de Laclos coupait la parole à Mme de Merteuil : c'était mal la connaître. Muselée depuis son plus jeune âge, Mme de Merteuil n'en peut plus de se taire. Le temps du silence, de la honte et des bonnes manières est révolu ; l'heure est au scandale, à l'indécence et à la vérité................... Prix Rossel 2000 Ajouter à mes livres
40 D'après Bruxelles
Jean-Baptiste Baronian
1 critique

Ajouter à mes livres
41 Le Chagrin des Belges
Hugo Claus
6 critiques 8 citations

De manière plus générale. Ajouter à mes livres
42 Le labyrinthe belge
Geert Van Istendael
1 critique

Dans cet essai parlé (car l'auteur nous entraîne dans ce qui ressemble aux méandres captivants d'une longue conversation, avec ses contradictions, ses moments de passion et ses hésitations), Geert van Istendael s'efforce de cerner un peu ce phénomène unique, complexe et irréductible qu'est la Belgique. La Belgique et son passé rocambolesque, sa défiance viscérale à l'égard de toute forme d'autorité, ses langues, ses joutes incompréhensibles, ses frontières intérieures, son sens ahurissant de l'architecture, son art de vivre, sa philosophie en forme de " oui mais non " et son talent unique pour le compromis. Que l'on se rassure : il restera bien des paradoxes à la fin de ce livre étonnant, qui connaît un succès considérable en Flandre et aux Pays-Bas depuis sa première édition en 1989 et qui a été entièrement revu pour la présente édition en français. Préface de Jacques De Decker. Ajouter à mes livres
43 La Belgique : Le roman d'un pays
Patrick Roegiers
3 critiques 3 citations

De manière plus générale, le pays. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          620