AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Valérie Bourgeois (Traducteur)
ISBN : 2290357332
Éditeur : J'ai Lu (23/11/2007)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Mon fils vivait dans l'une de ces nouvelles familles. Comment les appelle-t-on déjà ? Les familles recomposées. Comme si les gens pouvaient être indéfiniment mêlés et assemblés. Broyés et recollés. [...] Sauf que ça n'est pas si facile avec les hommes, les femmes et les enfants. " Producteur de télévision d'une émission comique à succès, Harry Silver rêve de constituer une famille idéale. Après son divorce difficile d'avec Gina, il ne voit son fils que le dimanche. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mjaubrycoin
  23 janvier 2016
Un gentil petit roman sur les affres d'un trentenaire divorcé et père d'un petit garçon qui cherche à reconstruire sa vie avec sa seconde épouse et la fille de cette dernière.
Harry le héros de cette histoire qui nourrit une puissante nostalgie de la famille idéale formée par ses propres parents , a bien du mal à concilier les tentations de la chair avec les démons de la jalousie.
Ce livre qui évoque les familles recomposées avec leur lot d'incertitudes peut effectivement parler à ceux qui traversent un divorce ou une séparation.
En ce qui me concerne, c'est le type de livre vite lu et vite oublié.
J'avais découvert Tony Parsons avec son premier roman policier "Des garçons bien élevés" qui m'avait enthousiasmée tant pas son sens de l'intrigue que par ses qualités littéraires. C'est donc ce livre que je conseillerai aux lecteurs qui veulent découvrir l'auteur car sa qualité me parait bien supérieure !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2014
Les oubliés du divorce, ce sont eux. Les grands-parents. Ces personnes âgées qui vénèrent leurs petits-fils et leurs petites-filles nés des adultes déboussolés que sont devenus leurs propres enfants, comme si ces derniers, aussi faillibles soient-ils, avaient engendré la perfection même. Le divorce donne aux grands-parents le sentiment que tout cet amour inconditionnel qu'ils ont à offrir devient soudain superflu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2014
Ma femme. Je pensais à elle en ces termes. « Deuxième femme » me paraissait toujours affreusement connoté. Cela m'évoquait une résidence secondaire — un lieu vers lequel on s'échappe le week-end et pendant les vacances scolaires en été. Ou bien encore la deuxième voiture d'un ménage, comme si elle avait été une Coccinelle rouillée.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2014
Contrairement aux adultes, libres de se marier plusieurs fois, les enfants du divorce ne peuvent remplacer leurs parents — pas plus que leur cœur, leurs poumons ou leurs yeux.
Pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, chacun est condamné à ne pas avoir d'autres parents que ceux qui l'ont conçu.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2014
On a rompu parce qu'on n'était pas d'accord sur le mariage. Les hommes célibataires en savent en fait plus long sur le sujet que les mariés. Sinon, on aurait la bague au doigt, nous aussi. Personnellement, je pense que le mariage consiste à surestimer la différence entre une femme et toutes les autres.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2014
Je suis sûr de mon choix. Je veux vivre aux côtés de cette femme jusqu'à la fin de ma vie. Dans la maladie et dans la santé. Dans la richesse et dans la pauvreté. Renonçant à toutes les autres. Cela me convient. Je veux que son visage soit la dernière chose que je contemple le soir et la première que je découvre le matin. Je veux l'observer changer au fil des années. Je veux découvrir toutes ses marques de naissance, inscrire toutes ses taches de rousseur dans ma mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tony Parsons (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tony Parsons
Idées noires # 4 - la chronique polar de Gaylord Kemp. Dans le cadre de l'émission La Vie des Livres - Radio Plus - Douvrin. Le 6 janvier 2016. Au sommaire : - "Des Garçons bien élevés", de Tony Parsons - éditions La Martinière - "Igneus", de Patrick S. Vast - éditions Fleur Sauvage - "promesses", de Jussi Adler-Olsen - éditions Albin Michel - et une idée de sortie : le salon du polar de Dainville - près d'Arras http://bibliodainville.free.fr/ Le blog de Gaylord Kemp : http://dubruitdanslesoreilles-delapoussieredanslesyeux.overblog.com/
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
900 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre