AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265037362
Éditeur : Fleuve Editions (01/12/1987)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
L'enfant bougea quand Naja remit la patte dessus pour assurer sa prise, avant un nouveau coup de dents. Les petites jambes tressautèrent, animées par un mouvement dérisoire qui faisait songer à une tentative de défense... Le chien broya les côtes, arracha une partie de poumons élastiques et spongieux qui se déchirèrent en filaments élastiques...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fab72
  17 juillet 2014
« Aux chiens écrasés » est le numéro 59 de la collection Gore, collection qui s'est arrêtée au numéro 118 en 1990. C'est le deuxième et dernier Gore de l'écrivain français Pierre Pelot.

C'est l'histoire d'une petite fille, Marjorie, restée seule avec son petit frère encore bébé, Jérôme, un soir où ses parents sont sortis. Ils habitent dans une vieille usine transformée en logement.
Jérôme commence à « piquer une crise ». Pour le calmer, Marjorie met son frère dans le four et allume le gaz comme maman le fait parfois pour arrêter ses cris. le lecteur pense que le drame va se jouer là, mais pas du tout. Marjorie couche son petit frère, évanoui, mais vivant. C'est alors qu'elle entend des bruits furtifs. C'est le chien de la famille, Naja, un grand chien au poil noir qui est là devant la petite fille. Il a l'air bizarre, semble affamé…
Plus loin, l'auteur nous décrit la mort de Jérôme : « L'enfant bougea quand Naja remit la patte dessus pour assurer sa prise, avant un nouveau coup de dents. Les petites jambes tressautèrent, animées par un mouvement dérisoire qui faisait songer à une tentative de défense… le chien broya les côtes, arracha une partie de poumons élastiques et spongieux qui se déchirèrent en filaments… ».
En parallèle on suit les parents dans un café qui ne font rien et semblent attendre… et le voisin retraité le plus proche qui surveille l'ancienne usine par la fenêtre…

Ce roman est l'un de mes préférés de la collection Gore. Il est plus subtil que la moyenne des livres de cette collection. La fin est étonnante et terrible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Keoma82
  04 janvier 2017
Une maison dans un quartier modeste d'une petite ville des Vosges, une fillette de 6 ans restée seule avec son nourrisson de frère alors que leurs parents sont sortis. C'est la nuit, la tempête dehors fait rage. C'est dans cette maison plongée dans les ténèbres, aux fenêtres battues par la pluie que l'horreur va surgir.
Pierre Pelot soigne son ambiance et nous fait essentiellement vivre son fait divers à travers les yeux de la fillette ; une perception originale à laquelle l'auteur greffe tout ce qu'on peut attendre de pensées et de peurs enfantines. On pense à "Cujo" et au "Petit Poucet", mixés dans un roman d'horreur sociale cruel qui prend son temps, un peu trop peut être.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Pelot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pelot
GERARD PART EN LIVE #13
autres livres classés : goreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
465 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre