AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : SIE244310_399
Pocket (30/11/-1)
3.44/5   8 notes
Résumé :
Hawks, docteur ès sciences, fanatique du savoir, veut conquérir la Formation. Même si elle est totalement irrationnelle, inhumaine, incompréhensible. On la comprendra plus tard. Pour le moment, il faut la traverser.

Il trouvera un homme pour cela. Al Barker, le guerrier mimbreno. Ensemble, ils feront le travail. Et ce travail les change. La Formation les change.
La Formation...Quelque chose sur la Lune. Pas de forme définie, ni dans l'Espace ni... >Voir plus
Que lire après Lune fourbeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
J'ose et je persiste. Les récentes déconvenues avec cette collection ne m'ont pas pour autant refroidit. Tout comme Isaac Asimov, Algis Brudrys est un émigré soviétique. Il fuit la Lituanie pour les États-Unis d'Amérique. Si le Docteur Asimov a su devenir une légende de la science-fiction, pour son homologue, il est resté presque dans l'anonymat. À vrai dire, je ne l'ai croisé que dans divers recueils.

Ce court roman aurait tout aussi bien pu être une nouvelle, mais elle a été étirée par des passages bien inutiles à l'intrigue. Si j'en tire les conclusions, c'est un étrange récit. On a un mélange étonnant de thriller, science, science-fiction et même une teinte de fantastique. Commençons par la partie science-fiction celle qui m'intéresse le plus. Il s'agit de téléportation. L'auteur explique avec l'appui scientifique le procédé de duplication. Ça, j'aime bien quand on explique les process rationnels. le principe ici est d'envoyer physiquement un être humain de la Terre sur la Lune. le hic, c'est un voyage sans retour, enfin… pas totalement sans retour. Au bout d'un certain temps, suite à des événements qui seront expliqués sur la fin (donc, je n'évoquerais pas dans cette missive), un nouveau clone renaît de ses cendres tel un phénix sur Terre.

La trame étrange qui pourrait s'apparenter à du fantastique est cette entité sur la Lune. On la nomme “Formation”. Les savants ignorent si elle est minérale, animal ou autre. Tout ce que l'on sait, elle s'apparente à une sorte de tunnel où les explorateurs n'en ressortent pas vivants. Ce ne sera que sur les dernières pages que l'on aura un aperçu assez étrange.

Pour gonfler son texte, Algis Budrys nous case en plein milieu de son roman de longues pages que l'on pourrait qualifier de théâtrales, un peu à la manière d'un thriller. Une femme très attirante chauffe les hommes. C'est une créature qui étonne, je pense que l'écrivain s'est inspiré de Marylin Monroe. le jeu entre les personnages est plaisant, intéressants, mais n'apporte rien à l'intrigue.

C'est une bonne pioche que ce roman « Lune fourbe ». L'écriture d'Algis Brudys est agréable et l'histoire intéressante. Les personnages sont très bien travaillés. L'ensemble du récit est un poil fouillis et c'est dommage. Je poursuivrai ma découverte de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          130
Certains romans devraient rester des nouvelles. Dans celui-ci, il ne se passe quelque chose d'intéressant qu'aux alentours de la page cent (sur deux cent environ). Les personnages stéréotypés, les réactions caricaturales, quelques réflexions très générales sur la psychologie des hommes dans ce monde meublent la première partie. Il faut vraiment avoir envie de connaître la fin et s'accrocher pour ne pas laisser tomber ce scénario digne d'une série télé américaine des années 70. Passé cette étape difficile, ce qu'on attend d'une histoire de science-fiction arrive enfin. Cependant l'argument de la "formation" présenté sur la quatrième de couverture comme le principal moteur de l'histoire n'est qu'un prétexte. Pour paraphraser Walter Benjamin, ce livre aurait pu (dû ?) être titré : "L'homme à l'époque de sa reproductibilité technique" car le véritable sujet, c'est la téléportation, le transfert instantané de matière et, surtout, les implications logiques de la méthode employée. Si une machine désintègre un individu quelque part pour l'envoyer sous forme d'informations codées en ondes hertziennes vers un autre lieu où elle le réintègre, est-ce le même individu ou une copie très ressemblante ? L'auteur ne s'embarrasse pas trop des implications philosophiques et morales de la destruction du corps original en utilisant un personnage auquel des tendances suicidaires évitent de se poser des questions. En revanche, l'idée de la copie multiple est un peu mieux exploitée sans donner vraiment une grande satisfaction. Globalement, cet ouvrage lent et peu enthousiasmant qui ne brille vraiment pas par un style d'écriture extraordinaire laisse le lecteur sur sa faim.
Commenter  J’apprécie          50
On a découvert sur la face cachée de la Lune une « structure » énigmatique (ça ne vous rappelle rien ? ) .Pour l'explorer un groupe de scientifiques met au point un système de transmission instantanée consistant à désintégrer un individu et à le reconstituer sur la Lune. Les «doubles » ainsi obtenus tentent de pénétrer et explorer l'artefact mais y meurent ou en ressortent fous . le savant en chef Hawks (totalement obsédé par son objectif scientifique) recrute al Baker un risque-tout , plus ou moins suicidaire . A ce moment le thème proprement SF cède presque complètement la place à un affrontement d'égos à forte teneur psychanalytique. Ce court roman de 1960 est encore lisible.
Commenter  J’apprécie          60
Le prétexte : un système de télétransport-duplicateur qui permet à des hommes de science d'explorer un artefact mystérieux (à moins qu'il ne s'agisse d'une créature vivante ?) découvert sur la Lune. La « chose » défie la topologie et tue les explorateurs qui la pénètrent, mais peu à peu elle cède du terrain et, à la fin, elle sera, sinon vaincue ni même comprise, au moins traversée. Donnant prise ou non à un décryptage psychanalytique, et plus que l'aspect strictement « science-fiction » (pourtant astucieux), c'est l'aspect psychologique du roman qui lui donne le plus de poids ; étudiant les personnages qui gravitent autour du Centre de Recherches, Budrys s'étend sur leurs petitesses et leurs bassesses, mais aussi sur la foi qui les anime (discret éloge de la science et de la recherche), et sur leur peur face à la mort, à l'inconnu, à la folie (discrète approche philosophique). Ce ton en sourdine semble décidément caractériser Budrys, un auteur à (re)-découvrir d'urgence.

George W. BARLOW
dans Fiction 266
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
– La façon dont nous sommes rencontrés, Claire et moi, est intéressante, dit-il sans changer d’expression, les yeux fixés sur Hawks. Il y a sept ans, j’étais en montagne, dans les Alpes. Je contournais un à-pic – il m’avait fallu faire une courte échelle sur les épaules d’un compagnon, et franchir un piton pour en venir à bout — et je l’ai trouvée là. (Sa main jouait tendrement dans les cheveux blonds.) Elle était perchée sur un éperon, une jambe dans le vide, contemplant la vallée d’un air rêveur. C’était comme si elle avait été là depuis la création de la montagne.
Commenter  J’apprécie          90
J'ai rencontré le principal dans le hall. Elle avait vu les résultats de mes tests d'intelligence, et elle m'a demandé si je me plaisais du lycée. Je lui ai répondu que je m'amusais beaucoup. (Il sourit, les yeux baissés sur son verre.) elle s'est pétrifiée, et elle m'a lancé : "Vous n'êtes pas ici pour vous amuser !". Je devais donc choisir. Ou bien je considérais l'école comme un châtiment, et je cherchais les moyens d'y échapper, ou bien je faisais semblant de vivre l'école de cette façon, et je profitais des avantages de la simulation. J'ai choisis la malhonnêteté. Je suis devenu sinistre.

Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (28) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4849 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..