AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782840981534
238 pages
Éditeur : Michel Lafon (17/01/1997)
4/5   6 notes
Résumé :
Creuser sa tombe avec ses dents n'est plus une figure de style mais une réalité quotidienne. Les scientifiques l'attestent : 80 % de nos maladies naissent dans nos assiettes. Nitrates, pesticides, antibiotiques, hormones, additifs chimiques et résidus métalliques font désormais rimer nourriture avec pourriture. Sans compter les
semences trafiquées, l'air contaminé, les terres
infestées, les rivières et les mers polluées qui affectent toute la chaîne de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
greg320i
  05 décembre 2014
Un vrai livre d'horreur, avec toutes ses saveurs associées, lié aux p'tits oignons contaminés.
Mais non : Stop, trop c'était trop ,, pas beau , pas bon, comme une vague odeur de chou en décomposition émanant des pages. Je que je cru être comme étant une sage information bien cuite et sorti du four de l'actualité s'est transformé en punition.
Une privation de dessert littéraire, mon dieu le monde reste bien cruel . . .
Des mélanges de mots violents vous sautant au nez, des phrases chocs faisant leur effet.
D'un côté, en effet c'est sûr, le but est atteint,certes, mais l'enfer dans les intestins aussi .
Ah oui, excusez-moi ,j'ai oublierai presque le triangle rouge d'avertissement à l'entrée de cette critique.
Voilà qui est peut-être déjà trop tard , bref le venin s'est infiltré , l'entrée va être servie : A notre table j'ai le dégoût de vous présenter :
Des poubelles dans nos assiettes.
(Je crois bien qu'il en restera des miettes...)
Attachez vos serviettes ,desserrer votre serviette, ça va partir en sucette !
Que les rats se rassurent , leur pâture convoyée tombé du camion (déjections, morceaux de chair ) n'est pas prêt de s'arrêter; ni quant à leur destination ni à la prolifération de contamination continuant à s 'étendre tandis que les fourneaux de nos industries ternissent leur sombres magies noires dans le ciel infini.
Magie, Magie ,,et vos douces fumées toxiques auront du génie !
L'intelligence de croire qu'un doux fumet provenant d'une marmite est innocent vous rend déjà coupable à votre table . Si de plus, vous ne pensiez -à tord- au contenu relié dit 'de poule' ( le fameux mais funeste bouillon) dénué de dioxine, alors vous pourriez tout aussi bien allez picorer directement à votre tour leur triste pitance, que dis-je, sentence .
Que le consommateur consomme donc ces vices puis vice versa : L'homme nourrit la bête l'ayant nourrit..
Ou qui l'a pourri , selon le degré d'agents pathogènes mis là dedans entre temps..
Le plus amusant ( ah oui, mort d'en rire ) restant qu'il faut bien dix à vingt ans dans le temps pour avoir enfin le résultat des drames.
Tchernobyl ? Pas de bile, d'ici là les responsables auront déjà leur place au soleil d' U.V cancérigènes
Anxiogène au plus que possible.

Que le monde se tranquillise donc un avec un petit amer , voir même un café de même goût aux maux de tête parfumés aux édulcorants .
- La suite ,vite, la suite !
Avant le plat qui vous sera dressé et adressé au restaurant -joli sourire d'une serveuse en prime- j'ai le regret de vous informer que les ingrédients animaliers eux-même ont subi ce même sourire.. Carnassier .
Chambre de torture , boucherie, charcuterie, perfidie de désosseurs .
De nos jours le chemin allant de l'étal à l'assiette létal reste parsemé de traces, de traces de particules OGM et autres tristes poussières toxiques pour de grosses chaleur gastrique.
Pour ne rien vous cacher (pourquoi s'arrêter en si bon chemin stomacal ? ) saviez-vous que ce qui a l'air parfois appétissant avez surement un nom avant ,voir plusieurs ? Ô Marguerite , ,comme dirai Fernandel dans son film .

Opération sauvons-nous : Tome.. hein ?
Mais est-ce encore possible ? Du moins le croyons nous avec force ,avec cette même force qui nous pousse vers l'hypermarché trimbaler le chariot .
Étiquettes ou contenu, qu'importe le contenant , pourvu qu'on est l'ivresse.
Et surtout la maladresse de nous croire immunisés contre les plus grands dangers : nos dents.
Tome deux . . savoie :
Sans doute connaissez-vous l'expression 'creuser sa tombe avec ses dents' , mais à notre stade actuel de surconsommation, plus besoin de palais ou de papilles pour s'empoisonner, les exhausteurs de goût l'on déjà décidé pour vous :
Composés chimiques ou diurétiques , pelliculés d'agents traitant , vous n'avez pas fini d'en baver mes braves.
Maltol E638
Aspartame de sodium E639
Alanine E641
L-Leucine E642
Hydrochlorure de lysine Heu,, vous prendrez bien une petite serviette avec ça ,n'est ce pas ? Et l'addition d'un moindre reflux gastrique dans le meilleur déca..
( Pas ma tasse de thé en tout cas)
PS : le plaisir dans tout cela me dirai vous ? C'est celui de rester désinformé, un point c'est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
etoilensoletoilensol   30 janvier 2017
- eh bien, par exemple, le nid d'hirondelle n'est bon à cuisiner qu'à une seule condition : qu'on l'arrache, et qu'on l'arrache encore jusqu'à ce que l'hirondelle épuisée à le reconstruire crache du sang en liant sa salive aux herbes qui le composent. C'est à ce moment-là, paraît-il, que le nid d'hirondelle prend tout son goût... Sans parler du poisson encore frétillant que l'on vous sert à table !
p.12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Fabien Perucca (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Perucca
Fabien Perucca est auteur et Président du festival Franco-québécois de Verneuil-sur-Avre.
autres livres classés : industrieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
389 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre