AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782383512806
210 pages
Nombre7 Editions (13/10/2022)
5/5   4 notes
Résumé :
« Bernadette, elle est très chouette, et sa cousine, elle est divine ». Ainsi débute la chanson de Nino Ferrer « Gaston, y’a l’téléfon qui son » (sortie en 1967), dans laquelle l’artiste énumère toute une galerie de personnages. Dans ce roman, l’auteur David Petit-Laurent imagine une histoire qui lie tous ces personnages, jusqu’au fameux Gaston, dont on attend qu’il réponde enfin au téléphone, enfin, au Téléfon !

Les romans de David Petit-Laurent offr... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Cette critique est susceptible d'être biaisée. Babelio ne garantit pas son authenticité

On commence évidemment par se rappeler cette chanson de Nino Ferrer, dont la culture musicale française a hérité d'un autre temps. Et pour cela, je ne remercie pas l'auteur puisqu'à chaque fin de chapitre j'ai exhumé ces paroles d'un recoin oublié de ma mémoire pour trouver le nom du personnage suivant (et il s'avère que ma mémoire est étonnement fiable) !

Toujours est-il que ce voyage dans cette galerie de portraits est savoureux : chacun des personnages est merveilleusement décrit, à tel point qu'ils nous en deviennent familiers. Et d'ailleurs, n'avons-nous pas tous connu une rigoureuse Bernadette dans notre vie professionnelle, ou un dérangeant Quentin, même si pour nous ils portaient d'autres prénoms. J'ai une tendresse particulière pour la tante Artémise, narrée avec une affection sincère et touchante.

Cette intrigue est remplie de clin d'oeil à la culture cinématographique, musicale ou littéraire des époques traversées, les rendant plus authentiques encore. Et parfois même des "auto clins d'oeil" aux références de l'auteur, comme un jeu de piste qui nous défie de tous les reconnaître (un petit côté catch them all).

Un roman plaisant à lire, plein d'humour, qui reprend le fil conducteur de la chanson et l'étaye de tranches de vie pour nous amener à un dénouement tout aussi déroutant.
Commenter  J’apprécie          00
Cette critique est susceptible d'être biaisée. Babelio ne garantit pas son authenticité

Le sujet du roman est improbable, tout comme la chanson,
et pourtant, comme pour la chanson, ça fait son effet !
C'est à l'image des chansons de Nino Ferrer, sans pour autant être un roman à la gloire du chanteur, car ça reste avant tout un roman avec un gros suspense...
je ne dévoilerai pas ce suspense, mais sacré Gaston,
et encore bravo à l'auteur qui nous fait découvrir une nouvelle facette de sa plume, bluffant !
Commenter  J’apprécie          10
Cette critique est susceptible d'être biaisée. Babelio ne garantit pas son authenticité

Quelle drôle d'idée de donner vie aux personnages de la chanson mythique et intemporelle de Nino Ferrer ! Exercice réussi, un beau moment de détente et de sourire. On adhère à l'histoire de DPL qui nous charme du début à la fin. L'histoire fonctionne bien et les liens entre les personnages sont bien trouvés. Sacré Gaston, qu'as-tu fait du téléfon ?

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Bernadette rigole à cette idée. Que les ordinateurs aident à travailler mieux, et plus vite, d'accord, mais n'allons pas trop loin dans les idées farfelues qui révolutionneraient la façon de travailler. Et puis travailler à la maison, ça voudrait dire de ne plus prendre le café avec ses collègues de travail ? Impensable, c'est le meilleur moment du boulot !
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : mémoireVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (7) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1056 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}