AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280340909
Éditeur : HQN (20/01/2016)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Impossible de ne pas penser à lui. Depuis qu'elle a croisé le bleu de ses yeux à la clinique où elle travaille, Emma est obsédée par Nathan. Nathan, son voisin odieux qu'elle a remis à sa place le jour même de son emménagement dans cette nouvelle résidence. Nathan, l'ancien champion de snowboard qui a vu ses rêves de gloire brisés suite à un terrible accident. Nathan, son patient, qui est en fauteuil roulant et consacre toute son énergie à sa rééducation. Emma sait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  21 janvier 2016
Avant toute chose, je ne saurais vous dire si ce roman ressemble ou non à Avant Toi de Jojo Moyes car je n'ai pas encore lu ce dernier. Je suppose que la thématique est identique aux deux romans mais je ne saurais vous faire de comparaison.
J'ai bien aimé cette douce romance qui nous emmène dans le milieu des hauts sportifs blessés grièvement et en cours de convalescence. Nathan Linières a été un incroyable champion dont son village est forcément fier. Nous le découvrons en tout début de roman en train de revivre en cauchemar l'accident qui lui a coûté l'usage de ses jambes. Il ne se souvient pas de son accident et au fil de notre lecture , le focus n'est pas mis sur cet aspect mais sur la psychologie du personnage. Nathan montre vite un aspect assez négatif de sa personnalité. Cet accident l'a privé de sa passion mais aussi de son statut d'homme et de son indépendance. Il ne supporte pas qu'on lui tienne tête et il se montre souvent très agressif , très vindicatif, acerbe et très maladroit dans ses propos. Je l'ai aussi trouvé un peu égoïste dans son attitude envers les autres mais notamment envers Emma. Tout au long du roman , il traverse des hauts et des bas et j'ai particulièrement aimé le fait que c'est un être humain avec des failles. Il lutte contre ses instincts naturels et l'approcher c'est comme faire face à un ours mal léché irascible.
Au fil de notre lecture , nous le découvrons donc au contact de divers personnages : d'un côté il y a le corps médical et de l'autre Emma. Au fil du temps, il s'est renfermé sur lui même et refuse toute aide extérieure. Il veut progresser à tout prix et il veut sans cesse repousser ses limites. Paul est son kinésithérapeute . Ce dernier est peu présent mais les moments qu'ils passent avec Nathan ne sont pas très enrichissants. Il se fiche de ce patient haut de gamme et je trouve que Paul manque cruellement d'humilité. Même si Nathan est désagréable, il lui manque à mon sens une éthique médicale. Autre personnage du milieu médical , Victor , l'infirmier qui porte les soins quotidiens dans les gestes banals de la vie de tous les jours. On le voit également peu mais contrairement à Paul il a su faire face au caractère bivalent de Nathan qui oscille entre les bons et les mauvais jours. Enfin , un personnage clé dans la guérison ( ou plutôt l'espoir de guérison) est le Professeur Coubert dont Nathan est en quelque sorte le cobaye. Ensemble , ils testent des protocoles qui pourraient permettre au champion d'être à nouveau sur ses deux jambes. Ainsi Nathan évolue dans un milieu stérile dénué de tous sentiments ou ressentis. Laissera t-il la porte ouverte aux sentiments? Pourra t-il accepter l'aide dénuée d'intérêts qu'on lui offre? L'amour fera t-il partie de sa reconstruction ?
Emma Jacques est une jeune femme de 25 ans à qui la vie ne semble pas avoir fait de cadeau. Elle lutte pour avoir une vie digne de ce nom et trouver un travail est essentiel. Une nouvelle vie va donc s'organiser pour elle loin de Paris et l'air de la Montagne pourrait lui apporter l'oxygène dont elle a tant besoin. C'est une jeune femme sympathique et nous avons envie qu'elle s'en sorte et qu'elle ait enfin droit au bonheur qu'elle mérite. D'apparence fragile, elle porte en elle tout de même une sacré force de caractère. Ses origines métissées et vietnamiennes ont toujours fait en sorte qu'elle ne trouve jamais la place dans la société. Faute de moyens financiers suffisants , elle n'a pu terminer sa formation de kinésithérapeute. Voisine de Nathan , elle va vite découvrir à quel point le jeune homme la trouble à bien des égards. Après des débuts difficiles, saura t-elle dompter la bête? Quelle place pourra t-elle occuper dans la vie du jeune homme? Aura t-elle vraiment une incidence sur le quotidien de Nathan. J'ai aimé découvrir l'évolution de leur relation. C'est une personnage simple qui adore découvrir de nouvelles choses et qui aime s'occuper des autres. Mais qui prend soin d'elle? L'atout de ce roman réside également dans le fait qu'on se focalise quasiment sur les deux héros centraux. Nous sommes plongés dans une sorte de bulle et les sentiments sont ainsi exacerbés. Quand on souffre, on souffre, quand on rit on rit et ainsi de suite. le fait d'avoir des personnages secondaires "effacés" nous permet de nous attacher encore plus vivement aux réactions , aux gestes des personnages et à l'évolution de l'intrigue.
Bref, Et si c'était possible est une sympathique romance sur la souffrance, le dépassement de soi, l''acception d'un destin perturbé. Hélène Philippe ne tombe pas dans le piège tentant des bons sentiments et n'hésite pas à nous montrer des personnages entiers avec des failles . On espère un happy ending mais l'aurons nous? Vous le saurez en lisant ce roman
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lysette
  25 mars 2018
Oui... mais non...
Lorsqu'on achète un livre pour de mauvaises raisons, il ne faut pas s'étonner d'être déçue. Et si j'ai acheté ce livre c'est pour une très mauvaise raison... "Vous avez aimé Avant toi, de Jojo Moyes ? Laissez-vous séduire par Et si c'était possible ? d'Hélène Philippe." Voilà la phrase qui m'a mise au défi d'acheter ce roman. Une aberration, un mensonge que je devinait, car s'il a bien un livre incomparable à aucun c'est Avant toi ! Pourtant, bien qu'ayant conscience de cela, cette phrase sonnait comme un défi et je ne pouvait démonter ce slogan sans lire ce roman. C'est chose faite et croyez moi cette publicité est mensongère !
Commençons par les personnages, et par Nathan, qui est un mixe entre Christian Grey (pour sa fortune et son besoin de tout maîtriser) et Gale de Hunger Games (pour son côté intrépide voir stupide !). Un mélange qui n'est pas des plus réussis hélas.
Le fauteuil roulant ne le rapproche pas pour deux sous de Will, il est donc clair que la comparaison n'est pas possible !
Emma elle, est une jeune femme banale. Je n'ai rien trouvé en elle qui puisse me faire rêver. Ni force, ni faiblesse, et de là à la comparer à Lou, ce serait un sacrilège !
L'histoire est prévisible jusque dans ces petits rebondissements.
Malgré le côté court du texte, je dirais qu'un quart du récit est consacré au sexe, ce qui n'est pas vraiment compatible avec le développement de l'intrigue hélas ! Car s'il est certain que la sexualité peut préoccuper certaines personnes en situation de handicap, dans ce roman, la place prise par ce problème surpasse tout le reste. Et là encore je m'interroge, pourquoi comparer ce livre à Avant toi? Car là où le duo Will/Lou nous offrait une vraie réflexion sur le handicap, le duo Emma/Nathan nous propose une histoire d'amour classique et clichée.
Et puisque que la maison d'édition à choisit de comparer ces deux romans, je doit souligner l'absence totale d'humour dans Et si c'était possible. Ben oui, on me fait des promesses, et je m'attendais à cet humour anglais, à ce cynisme mais rien... Alors en quoi suis-je censé aimer ce livre, si les raisons de mon amour pour Avant toi son absente de ce dernier ?
Le dénouement est convenue, guimauve à souhait et n'a eu que seul point positif que de signer la fin de ma lecture.
Alors oui, je l'avoue, je suis très dure dans cette critique, comme je ne le suis que très rarement et je reconnais que ce roman à des points positifs que je ne cite pas, mais que voulez-vous, lorsqu'on touche à Avant toi c'est que l'on est soit sûre de son oeuvre soit suicidaire non ?
En bref, je dirais que ceux qui ne connaissent pas Avant toi, sont susceptible d'aimer Et si c'était possible? Qui reste une romance gentillette, mais si comme moi, vous êtes amoureuse du duo Lou/Will, je vous déconseille d'ouvrir ce roman.
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  20 août 2017
Voilà un roman Harlequin passé plutôt inaperçu. Beaucoup moins médiatisée que ses homologues tel qu'Emily Blaine, Cécile Chomin ou Angela Morelli, Hélène Philippe, l'auteure de Et si c'était possible n'en est pas moins talentueuse. Avec ce nouveau roman, elle nous livre une histoire touchante et addictive.
Champion de snowboard, Nathan a vu ses rêves prendre une fin tragique suite à un terrible accident lors de la descente du Mont Borgne. Une chute spectaculaire qui lui vaut d'être aujourd'hui paralysé. Cet as de la glisse autrefois connu pour un être un homme aussi charmant qu'amical est devenu aigri et méchant. Et les premiers à en faire les frais sont les membres du personnel de la clinique dans laquelle il suit sa rééducation.
Malgré les avertissements de ses collègues, Emma, fraichement arrivée à la clinique, succombe aux beaux yeux de Nathan. Elle est comme obsédée par lui. Elle le sera d'autant plus lorsqu'elle comprendra que Nathan est aussi son voisin. Ce voisin qu'elle n'a pas hésité à rabrouer dès le jour de son emménagement. Ce voisin qu'elle observe discrètement depuis sa fenêtre et qu'elle espère pouvoir aider envers et contre tout. La patience et la persévérance d'Emma viendront-elles à bout de l'armure que Nathan a créé autour de lui depuis son accident ?
J'ai découvert la plume d'Hélène Philippe l'an dernier avec la lecture de son roman Les arbres chantent au printemps, une romance douce et poignante. Séduite par sa plume à la fois intense, fluide et réaliste, je n'ai pas résisté à lire ce nouveau roman. J'ai beaucoup aimé le style et la délicatesse de l'écriture. Hélène Philippe n'hésite pas à aborder les difficultés d'un handicap. Elle l'intègre parfaitement à son récit et nous livre une histoire touchante, celle de deux êtres que tout oppose, Emma et Nathan.
Emma incarne la lumière quand Nathan, lui, est le reflet de l'obscurité. Emma est une jeune femme forte qui a parfois du mal à trouver sa place notamment à cause de ses origines peu communes (une mère vietnamienne, un père antillais). Malgré une enfance compliquée, elle reste optimiste, pleine d'espoir, enjouée et courageuse. Parfois un peu paumée, elle garde sa joie de vivre et son entrain.
Depuis son accident, Nathan n'est plus que l'ombre de lui-même. Il joue de sa notoriété et de son pouvoir pour martyriser le personnel de la clinique où il suit sa rééducation. Il est têtu, obstiné, parfois méchant et méprisant. Mais malgré tout, on le comprend et on s'attache à lui.
La double narration est une fois de plus un atout majeur dans l'écriture. Ainsi on entre dans l'esprit des héros. On intègre leurs pensées, on partage leurs doutes, leurs peurs et leurs espoirs. Ce double point de vue offre une profondeur au récit et du caractère aux personnages.
J'ai apprécié ce roman à la fois pour sa douceur et son intensité. Nul doute que je vais continuer à suivre les publications de cette auteure aussi discrète que talentueuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  10 mars 2016
4,5/5 sur le blog
« Et si c'était possible ? » est une romance contemporaine qui est bien agréable à lire.
Il est dit que si vous avez aimé « Avant toi » de Jojo Moyes, vous serez séduites par cette romance. de mon côté, je n'ai pas (encore) lu « Avant toi » mais j'ai apprécié ma lecture ici, donc point de comparaison pour moi.
Emma arrive tout juste en ville où elle espère décrocher le job dans un centre de soins qui lui permettrait enfin de pouvoir vivre sa vie sans dépendre des autres. Cette acceptation est primordiale pour qu'elle puisse sans sortir. Elle s'installe dans un petit studio mansardé qui ne paye pas de mine mais c'est son premier logement rien qu'à elle et cela lui convient bien.
Lors de son installation, elle va vite se rendre compte que rien n'est facile et ça n'est pas sa première rencontre avec Nathan qui va l'aider à se sentir mieux. Non seulement il l'a prise de haut, la traitant comme si elle était une demeurée mais en plus, elle n'a pas été insensible à son charme malgré son impolitesse.
Emma est une jeune femme peu sure d'elle, métisse : ses yeux bridés alliés à sa chevelure noire, frisée et son teint halé étonnent plus d'une personne et elle a souvent eu le droit à des moqueries, même au sein même de sa famille.
Nathan est un champion de snowboard, il est la coqueluche de la ville. Emma va le croiser quelques temps après et se rendre compte qu'il évolue en fauteuil roulant, elle va très vite chercher à savoir ce qu'il lui est arrivé et développer pour lui une fascination. Depuis son accident, il y a maintenant un an, il se renferme sur lui, vivant seul et se montre très désagréable avec tout le monde, il ne souhaite pas et n'accepte pas l'aide qu'on lui propose.
Ils vont se recroiser au travail d'Emma, lui y suivant des soins et elle en prodiguant.
Suite à cette rencontre, Nathan va être partagé entre l'envie de la voir de nouveau, son massage lui ayant procurer de bonnes sensations et l'envie de fuir, Annabelle aura éprouvé tant de choses à son contact qu'elle fera tout pour l'éviter. Mais ils vont commencer à se cotoyer et va s'instaurer un jeu entre eux : il doit deviner quelques sont ses origines, s'il perd, il lui offre un repas, jeu qui deviendra rituel pour se voir une fois par semaine. Entre eux s'installent petit à petit une relation qui prend une place importante dans leur vie.
Emma va très rapidement développer des sentiments pour lui et elle ne s'imagine pas qu'un homme tel que lui puisse en éprouver pour elle, si particulière. Nathan dévoile sa vraie personnalité à son contact, on découvre un jeune homme agréable, drôle. Tout va bien quand il oublie son handicap mais celui-ci est bien présent et l'empêche d'évoluer, pour lui c'est un frein et même si Annabelle l'accepte tel qu'il est, la colère l'emporte sur le reste. Il mène un combat pour remarcher, pour se sentir de nouveau entier et avoir un spectateur le gêne et pourtant il ne peut nier qu'elle ne lui fait que du bien, alliant surpassement de soit, plaisir, la situation évolue à son contact. Leur relation évolue mais Nathan mettra toujours ce frein et pourra se montrer très cruel vis à vis d'elle, c'est à la fois pour se protéger lui par peur et la protéger elle de toute cette colère et de ce qu'il pense ne jamais pouvoir lui offrir.
Une belle romance, avec des personnages touchants, on ne peut pas être insensible au handicap de Nathan et tous les changements et difficultés qu'il engendre. L'auteure nous offre ici un récit basé sur des recherches poussées dans le milieu médicale et sportif, donnant une crédibilité à ses écrits. On a aussi le personnage d'Annabelle qui n'a pas mené jusque là une vie facile, elle reste une personne intègre, généreuse qu'il est plaisant de découvrir.
Est-ce que la persévérance d'Annabelle suffira à faire baisser la garde de Nathan ? Vu le traumatisme qui a subit, rien ne semble évident.
Lien : http://www.livresavie.com/et..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LadiesColocBlog
  04 juillet 2017
Dès le début du livre, on rentre dans la vie active d'Emma. Elle est en plein entretien d'embauche pour trouver un nouveau travail.
Emma est une femme très gentille mais avec tout de même beaucoup de caractère. C'est aussi une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et qui sait se débrouiller toute seule. Elle n'a pas peur de grand-chose et va se lancer dans sa nouvelle vie assez rapidement et facilement.
Nathan est un jeune homme de 26 ans, qui est à ce jour handicapé après un malheureux accident. Arrogant et ancien champion, il a un caractère qui est pénible pour beaucoup.
Nathan n'abandonne pas et garde espoir pour l'avenir mais à côté de ça, il s'est malheureusement un peu refermé sur lui même et a peu de vie sociale. Tout au long du livre, on apprend à le connaître davantage et on comprend très vite que derrière les barrières qu'il met, il est assez fragile et hésitant face à de possibles relations. Mais avec Emma près de lui, tout n'est t-il pas de nouveau possible?
La relation des deux personnages principaux va être assez lente au début, on a un début de livre où il ne se passe pas grand-chose mais où on a un plutôt une préparation à la suite du livre. Ceci dit, sans ça on ne comprendrait peut-être pas pourquoi les personnages sont ainsi.
Puis, ensuite l'histoire commence très rapidement entre les personnes. J'ai trouvé ça dommage car on passe d'une relation assez distante à une relation beaucoup plus proche, très vite.
Le dernier bémol est peut-être le fait que le livre manque un peu d'intensité, on attend toujours plus dans les actions des personnages..
Mise à part ça, j'ai bien aimé que ce livre traite finalement de sujets de la vie quotidienne ou des problèmes qui peuvent arriver à tous. le roman est émouvant mais pas trop, c'est juste assez, je dirai. Les scènes sont justes et belles et tout est à sa place.
Une fois que les personnages se connaissent mieux et qu'ils se côtoient, l'histoire ne peut qu'être plus intéressante. de plus, je trouve qu'on ne retrouve pas souvent ce type d'histoire dans les romances, donc c'est vraiment agréable de lire quelque chose qui sort un peu de l'habituel mais en gardant une simplicité dans le récit. (Oui je pense que parfois on en fait trop dans les livres et finalement c'e n'est pas si bien alors que là… c'était juste bien dosé.)
La romance est ici très légère et ça fait du bien. C'est une lecture très plaisante et sans prise de tête. J'ai lu ce livre très rapidement car c'est une petite histoire simple et sympa, parfaite pour se relaxer.
L'écriture est belle, fluide et facile à lire et le fil conducteur du livre est bien mené et bien suivi.
L'auteure a une plume vraiment très intéressante et reposante. J'aime beaucoup lire des romances comme cela de temps en temps, surtout quand j'ai envie de quelque chose de plus réel et de léger.
Pour finir je dirai MERCI à l'auteure de nous donner de l'espoir face aux problèmes de la vie, qu'ils soient plus ou moins graves.
Lien : https://ladiescolocblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
AlietteAliette   27 janvier 2016
Nathan se colla à la porte-fenêtre de son balcon, distrait un moment de ses idées noires par le spectacle de la nature. Il avait toujours aimé la sauvagerie de ces montagnes, le mélange poignant de beauté et de danger. L’éclair zigzaguait entre les crêtes, dont il découpait les formes acérées. Le tonnerre roulait pratiquement en continu. Son fracas se répercutait dans la vallée, renvoyé en écho d’un versant à l’autre.
Puis la pluie se mit à crépiter contre les vitres. De lourdes gouttes qui s’écrasaient sur le balcon, rebondissaient jusque dans la rue, en contrebas. Une odeur de poussière montait du pavé chaud lavé à grande eau. Nathan baissa les yeux et découvrit une femme, arrêtée devant la porte de l’immeuble d’en face. Que faisait-elle ? Pourquoi n’entrait-elle pas ?
La tête dirigée vers le ciel d’orage, elle fermait les yeux et laissait la pluie couler sur son visage, avec un demi-sourire satisfait. L’eau plaquait son T-shirt blanc sur son buste, et il devinait la forme de son soutien-gorge plus foncé, le galbe de sa poitrine. Un jean délavé sur de longues jambes. Ses cheveux dégoulinaient, noirs et longs, sur ses épaules.
Il la contempla un moment, cette jeune femme qui s’abandonnait à la pluie dans une vision à la fois érotique et innocente, puis il la reconnut. Elle tenait un trousseau de clés à la main et s’appuyait contre la porte de l’immeuble. C’était sa nouvelle voisine, même si elle ne portait pas ses lunettes de chouette ce jour-là. Elle avait un visage fin au teint doré, avec un petit menton têtu, levé vers le ciel, et de hautes pommettes qui soulignaient ses yeux exotiques. Un arc élégant de sourcils noirs, des cils épais, des paupières étirées vers les tempes…
Alors, il vit le logo de la thalasso sur le sac de sport qu’elle avait jeté sur son épaule, et tout s’ajusta dans son esprit. La voisine mal garée, la masseuse sensuelle, et cette belle femme qui semblait goûter une volupté inconnue sous la pluie n’étaient qu’une seule et même personne : Emma.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 janvier 2016
Elle connaissait plutôt bien l’anatomie humaine. Ce qui se passait dans sa poitrine n’avait rien à voir avec une crise cardiaque. Quand il l’avait appelée, son cœur s’était mis à gonfler démesurément, au point de compresser ses poumons. Elle fixait le téléphone, le souffle coupé, avec cette masse brûlante qui brûlait et battait comme un tambour, et aucun médecin n’avait jamais parlé de ce phénomène.
Je suis amoureuse, conclut-elle en pressant sa paume sur son cœur affolé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   27 janvier 2016
Quand elle passa son bras sur le dossier, son débardeur remonta un peu, laissant voir quelques centimètres de son ventre, l’ombre de son nombril. Il sentit le désir naître en lui, non pas dans son entrejambe privé de sensibilité, mais au bout de ses doigts, qui brûlaient de soulever le tissu pour en découvrir davantage.
Commenter  J’apprécie          30
Stef62Stef62   06 juin 2017
Emma s’efforçait de respirer calmement, en espérant faire ralentir les battements de son cœur. Il tambourinait si violemment dans sa poitrine qu’il lui semblait résonner dans toute la pièce. Elle regretta de ne pas avoir mis une musique douce, mais en même temps, elle appréciait pleinement l’intimité qui lui donnait ce silence.
Elle s’obligea ç faire le vide dans son esprit et à chasser toutes les pensées déplacées que suscitait la vision du corps presque nu de Nathan, allongé sur sa table de massage. […] Nathan poussa un grognement approbateur quand elle se déplaça pour recommencer les mêmes soins du côté gauche.
Puis il n’émit plus le moindre son, et elle finit par conclure qu’il s’était endormi. C’était plutôt flatteur, le signe qu’il se décontractait suffisamment entre ses mains pour lui confier son corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 janvier 2016
Ça ne devrait pas l’empêcher d’être poli...Il ne devrait pas présumer que les gens lui pardonneront sa grossièreté parce qu’il est célèbre. Ou handicapé.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3581 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..