AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782362794179
Éditeur : Alma Editeur (12/09/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
« L’Angleterre, comme Carthage, sera détruite ! »
Jean Hérold, dit Hérold-Paquis (1912-1945), reste l’homme de la formule, inlassablement reprise à Radio-Paris au service de la Propagande nazie. « Speaker » de la collaboration absolue, il affrontait chaque jour Radio-Londres et Pierre Dac, sa bête noire. Se fondant sur des archives exceptionnelles – notamment celles de l’INA et du procès de 1945 – Yves Pourcher analyse la trajectoire d’un petit journaliste a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
1001histoires
  23 mars 2020
Le radio-traître, Jean Hérold-Paquis, la voix de la collaboration : Jean Hérold est né le 4 février 1912 à Arches dans les Vosges, sa famille y a toujours vécu, dans le quartier du Paquis. Il a été fusillé le 11 octobre 1945 au lendemain de la Libération.
Septembre 1933, Paris, premier salon de la T. S. F. "Un pays, c'est une radio. Plus de nation, d'Etat, de région sans radio. La radio marque les identités et définit les appartenances".
Printemps 1937, Paquis a déjà raté sa vie. Dettes, malversations, journaliste médiocre aux mauvaises fréquentations, il tourne le dos à l'Action française et fuit vers L'Espagne franquiste et le fascisme. Ce ne sont pas des faits d'arme dans une bandera française de légion étrangère franquiste qui le feront connaître car il est malade d'une pleurésie. le directeur de Radio Saragosse a absolument besoin d'un speaker français. Parler un quart d'heure chaque jour ! Tout débute au mois d'avril 1938 dans les sous-sols de la faculté de médecine, plus précisément dans l'ancienne morgue. Paquis devient un agent de propagande fasciste. Au micro, Paquis excelle. Sa voix est reconnue. Il entre dans la cour des grands, rencontre l'ambassadeur de France en Espagne, le maréchal Pétain. En même temps les nazis préparent la guerre, avec des postes de radio.
Le début du récit d'Yves Pourcher est déroutant, avec des faits et témoignages sans liens évidents entre eux. Nous sommes alors en 1945, Paquis est emprisonné, les interrogatoires se succèdent puis son procès et son exécution. J'étais un peu frustré un peu comme si j'avais survolé une époque. Pourquoi, comment Paquis en était-il arrivé là ?
Et puis tout commence vers la page 100, le récit s'ordonne et trouve sa logique. L'enfance de Paquis, sa vie ratée à 25 ans. Puis l'Espagne et son retour en France en décembre 1939. Il fréquente l'Action française et La Phalange. Il écrit des billets pour la presse écrite. L'aide de ses connaissances est déterminante. En septembre 1940, il est appelé à Vichy où il est rapidement nommé délégué à la propagande par Pierre Laval. Ce n'est pas facile pour lui car il déforme un discours officiel qu'il juge trop mou. Ce n'est pas à Vichy qu'il faut être mais dans le Paris occupé qu'il rejoint en décembre 1941. Toujours grâce à des connaissances, les portes de Radio Paris s'ouvrent. le 4 janvier 1942, il commence son travail comme simple rédacteur. Il sera bientôt l'Obersturmmilitaerischespeaker Paquis comme l'appelait Pierre Dac sur les ondes de la BBC. La guerre des mots a commencé entre "Radio Paris est allemand" et "L'Angleterre, comme Carthage sera détruite".
Ce qu'il y a d'exceptionnel dans cette biographie, c'est la place laissée au contexte historique qui permet de comprendre ce qu'a été la communication à cette époque et de découvrir l'habileté dont à fait preuve Paquis pour se hisser au sommet de la propagande d'abord collaborationniste et puis ouvertement nazie. Les personnages qu'il a côtoyé sont également mis en avant et j'ai beaucoup appris sur le fonctionnement non seulement de la propagande mais aussi de tous les rouages français qui ont profité de l'occupation. Des noms sont surprenants, d'autres sont à leur place.

Lien : http://mille-et-une-feuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RIMINI35
  16 mars 2020
Consacré au personnage de Jean-Hérold Paquis, l'un des speakers vedettes de Radio Paris durant l'Occupation, le livre d'Yves Pourcher brasse, pour le plus grand plaisir du lecteur, de nombreux thèmes. On y découvre le parcours d'un personnage falot et opportuniste, qui a pris fait et cause pour l'Occupant et a tracé son chemin à coups de messages haineux, d'appels au meurtre, de provocations diverses. On y rencontre quelques unes des "grandes" figures de la Collaboration et l'on comprend le(s) processus ayant amené un certain nombreux d'individus à adhérer aux thèses nazies, processus où se mêlent antisémitisme, peur de l'Union Soviétique, détestation de l'Angleterre, fascination pour la violence et la guerre civile. le livre raconte également le phénomène technique, social, politique que fut l'explosion de la radio, à la fois outil d'ouverture sur le monde, d'émancipation, mais aussi outil de propagande plus puissant que tout ce qui avait précédé. Un livre vraiment intéressant, et agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDan
  15 mars 2020
Yves Pourcher nous livre une biographie très intéressante d'un personnage tombé dans l'oubli mais qui, à sa manière, a contribué au mouvement de Collaboration au cours de la Seconde Guerre mondiale.
Outre l'aspect biographique très intéressant, deux choses sont à noter dans ce livre : premièrement, le fait que l'auteur ne se contente pas de raconter les méfaits d'Hérold-Paquis durant la guerre 40-45, mais remonte aux "origines du mal", en remontant notamment à l'Espagne franquiste et, deuxièmement, ce livre nous offre un exemple clair et complet de la manière dont se déroulait le procès d'un Collaborateur.
A recommander vraiment à ce qui s'intéressent à l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale et, plus particulièrement, à ceux qui s'intéressent à la Collaboration.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
eterneleternel   17 mars 2020
La peur, ayant pour origine une sensation, devient un sentiment. Et ce sentiment, lorsqu'il dresse l'un devant l'autre deux adversaires, dont l'un le subit et l'autre le dompte, M. de Talleyrand, avec son sens aigu de l'humain, en a tiré une loi. Cette loi, la voici : " lorsque deux hommes discutent et que l'un d'eux hurle, tonitrue, aboie, frappe du poing sur la table, cela ne prouve aucunement qu'il n'ait point aussi peur que son vis-à-vis! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yves Pourcher (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Pourcher
Moi, Josée Laval de Yves Pourcher aux éditions Cherche Midi
" Moi, Josée Laval, dont le nom aujourd'hui fait si peur à certains, j'ai été, dans l'entre-deux-guerres et pendant ces années si passionnantes de l'Occupation, une des reines de Paris. La seule qui ait vraiment compté, la seule qu'on ait autant couverte de fleurs et de cadeaux, de compliments et de louanges, et la seule qui, par sa présence, faisait frémir ou trembler les assistances et les soirées. " Elle avait aimé son père jusqu'à la folie. Partis de rien, ils s'étaient élevés ensemble dans le grand monde. Pacifiste et homme de gauche, Laval devint la figure noire de la collaboration. Son procès et sa mort furent qualifiés de " crime judiciaire ". Spectre des années noires, sa fille erra ensuite en solitaire dans la France d'après guerre. Moi, Josée Lavalest une pierre lancée à nos figures qui rappelle une histoire terrible dont on a honte.
L'autre Simenon de Patrick Roegiers aux éditions Grasset
Frère cadet de Georges Simenon, Christian fut élevé à ses côtés par une mère bigote qui le chérissait et traitait son aîné d'incapable. Proie idéale pour le rexisme, parti d'extrême-droite fondé en Belgique par Léon Degrelle, braillard intarissable, Christian s'égara dans la collaboration et participa activement à une effroyable tuerie. De son côté, Georges menait la vie de château en Vendée. Livres à succès, femmes et films. Comment se défaire de ce frère encombrant qui allait salir sa réputation? Christian, se sachant condamné à mort, s'engagea dans la Légion et disparut sans laisser de traces ... Portrait croisé de deux êtres au destin opposé, L'autre Simenon est un roman à double face, où la mise en lumière de l'un révèle la part d'ombre de l'autre. C'est aussi le portrait d'une époque. Un tableau de faits troublant, porté par une langue implacable, qui parle du passé pour mieux dire le présent.
Alexis Vassilkov ou la vie tumulteuse du fils de Maupassant de Bernard Prou aux éditions Brouette
À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une ultime idylle avec la peintre Lioubov Andréievna Vassilkova. Les tribulations d?Alexis, leur fils irrévélé, le conduisent dans la Russie révolutionnaire. Bientôt le jeune médecin fait partie de l?entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où il est initié à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l?appui occulte d?un chamane yakoute et l?amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et la France de son enfance. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire. Les aventures d?Alexis Vassilkov, personnage hors du commun que le dramaturge Fernando Arrabal a qualifié de héros strogoffien, épousent les turbulences du XXème siècle jusque bien après-guerre dans un même souffle épique et picaresque. Un livre qui vous emporte dans un tourbillon de sentiments et qui arrive avec une alchimie rare à mélanger ma passion pour la littérature, l?histoire et les grands espaces désertiques de la Sibérie. ? Maupassant et Tolstoï chez Sylain Tesson.
Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : radioVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2263 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre