AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896836675
Éditeur : Ada éditions (14/06/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Vanessa Sands, jeune fille de 17 ans, a peur de tout ? la noirceur, les hauteurs,l'océan ? mais sa grande soeur sans peur, Justine, a toujours été là pour la soutenirà chaque épreuve. Jusqu'à cette nuit où Justine part plonger de la falaise près de larésidence secondaire de la famille à Winter Harbor, dans le Maine. Son corps ne futretrouvé que le lendemain, dérivant près du rivage. Les parents de Vanessa tentent de passer à travers cette tragédie en retournant à le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  17 mars 2016
La première partie du roman est la plus intéressante, même si c'est la plus lente. Vanessa, une feuille fille, a de la difficulté à se remettre de la mort de sa soeur et refuse de croire à un suicide. Toutefois, lorsque les femmes de la région de Winter Arbour sont présentées comme des sirènes qui tuent les hommes qui tombent amoureux d'elles, sans que l'on comprenne pourquoi et que Vanessa elle-même découvre qu'elle est une sirène sans savoir comment cela est possible... je me suis beaucoup désintéressée de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   17 mars 2016
DE chaudes larmes jaillirent de mes yeux. Stupéfaite, je la regardai traverser le patio et entrer dans la maison, laissant la porte claquer derrière elle.

-Je veux juste qu'elle reste sur la bonne voie, dit maman après quelques secondes.

- Et je veux seulement quelque'un pour m'aider à peindre le porche, répondit papa. Je la taquinais quand je lui ai dit qu'elle se servait de cette égratignure comme d'une ruse pour éviter le travail, mais maintenant, je pense que je devrai vraiment le repeindre seul.
Les ignorants, je regardai vers le lac.
Hou. Pas «merci beaucoup» ou «tu t'es vraiment surpassée cette fois-ci» ou encore «arrange-toi seule, maintenant». Ces paroles m'auraient probablement toutes fait monter les larmes aux yeux, mais ne m'auraient pas chatouillé la peau comme ce mot l'a fait.
ET il n'y avait aucun moyen de le savoir à l'époque, mais ce fut le tout dernier mot que Justine me dit. Dans les jour et les semaines qui suivirent, j'ai repassé ce moment, encore et encore dans ma tête, voyant ses yeux bleus, entendant sa voix douce, et pour une raison quelconque, sentant une odeur d'eau salée... Comme si elle se tenait toujours à côté de moi sur le haut de la falaise, sa peau et les cheveux trempés d'eau de mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   17 mars 2016
Justine se leva, et son genou frappa violemment contre la table et fit tinter nos assiettes et nos verres. Elle se pencha vers moi comme elle passait, et ses yeux semblaient encore plus brillants que d'habitude, comme s'ils étaient éclairés de l'arrière. Elle tourna la tête pour que maman et papa ne puissent pas voir son visage, et sit un mot, juste assez fort pour que je l'entende..
Commenter  J’apprécie          90
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Étant le plus vieux, le plus silencieux, le plus studieux des frères Carmichael, Simon avait toujours eu un air dégingandé et une mauvaise posture, mais quelque chose s’était produit dans la dernière année. Ses bras, ses jambes et sa poitrine s’étaient raffermis, et sans son chandail, je pouvais discerner de petites crêtes sur son abdomen. Il semblait même se tenir plus droit et être plus grand. Il ressemblait davantage à un homme qu’à un gamin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Nous le savions tous deux. Ce n’était pas sa faute. Ou la mienne, ou celle de quelqu’un d’autre. Si Justine voulait courir nue à travers des cercles de feu, elle le ferait. Vous pourriez attendre à proximité avec un peignoir et un extincteur, mais ce serait le mieux que vous pourriez faire.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Des gouttes d’eau tombèrent depuis l’extrémité de ses cheveux sur la chaude ardoise grise et rebondirent en minuscules gouttelettes sur le dessus de mes pieds. Un coup de vent souleva cette bruine autour de nous, transformant mon frisson en tremblement.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Video de Tricia Rayburn (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tricia Rayburn
Bande annonce littéraire : "Sirène" de Tricia Rayburn
autres livres classés : noyadeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1094 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre