AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782844461469
Éditeur : Descartes & Cie (13/11/2009)
5/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
psycheinhellpsycheinhell   18 janvier 2011
"Le pari de la réincarnation pourrait être une expérience de pensée, une méditation animale, s'il n'était d'une urgence effroyable. C'est la bête en moi qui parle, le silence crie ses dernières volontés ! (...) Prendre le risque de naître coyote, dans un monde où les coyotes sont exterminés. Naître porc dans le ventre d'une truie d'élevage. Naître singe de laboratoire. Naître vache, naître viande, naître aveugle, sourde et idiote. Assez humain pour pleurer. Assez oiseau pour chanter. Se souvenir, et plus encore. Se porter garant, non pas d'un avenir abstrait, ni du bien-être financier d'héritiers fantomatiques, mais de la diversité de la vie. Porter la vie, aussi loin que possible. Accepter que le voyage commence à l'instant. Après ma mort, c'est déjà aujourd'hui. Dans ces conditions, impossible de dire, après moi le déluge. Impossible de penser, ce n'est pas ma faute. Je suis la matière tendre et gorgée de possibles (...)."

[Isabelle Sorente, "Le Pari"]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
psycheinhellpsycheinhell   10 septembre 2011
"Il y a deux façons d'entendre l'humanité. La première comme un droit de naissance, un acquis, une qualité qui ne saurait évoluer. La seconde, comme une chance inouïe de réaliser quelque chose de plus vaste que soi, le caractère sacré de toute vie. La conscience aspire à se réaliser elle-même, c'est à dire à s'étendre comme un univers en expansion permanente, au-delà des limites du moi. Dire qu'un animal a un regard humain ne signifie pas être anthropomorphe, ni imaginer qu'il appartienne à l'espèce humaine, mais lire dans son oeil brillant une conscience en devenir – même si cette conscience, je ne sais pas ce que c'est. Et quiconque s'est promené un matin dans la nature a éprouvé cette conscience-là jusque dans les pierres et dans l'herbe tendre, et la joie immense d'y participer."

[Isabelle Sorente, "Sauver la joie"]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
psycheinhellpsycheinhell   18 janvier 2011
"Mort aux singes. Mort aux vaches folles. Mort à l'animal. Le cri de guerre est rationnel, mais cette rationalité ne fait pas notre force, elle dit notre misère, le dépeuplement inouï de la vie intérieure. Où croyons-nous que meurent les bêtes ? En nous le désastre. En nous l'agonie et la disparition. Pas seulement dans une forêt lointaine, dans un autre pays, au fond d'un océan. Chaque renard qui crève, chaque ours qui disparaît se retire de nos légendes et de nos prières. Aujourd'hui, Saint François ne trouverait plus un loup à qui parler."

[Isabelle Sorente, "Le Pari"]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Revue (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Revue
Trailer de l'ouvrage de Michaël Foessel, "Récidive. 1938", rencontre entre un philosophe inquiet du présent politique et l'année 1938.
- Découvrir le livre www.puf.com/content/R%C3%A9cidive_1938
- Revue de presse du livre www.puf.com/actualites/Revue_de_presse_-_R%C3%A9cidive_1938_de_Micha%C3%ABl_F%C5%93ssel
- S'inscrire à la newsletter des Puf : www.puf.com/
autres livres classés : droits des animauxVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Elizabeth George : Les titres de ses romans !

Enquête ...

dans la brume
dans le brouillard
dans la ville en feu

20 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre