AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842601017
Éditeur : Theatrales (11/04/2002)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Grosse Patate c'est le surnom qu'on lui donne à l'école parce qu'elle mange tout le temps. Elle, elle sait qu'elle est ronde et douce. Dans sa classe il y a Rosemarie la timide, Rémi son souffre-douleur, trouillard comme une fille, et Hubert dont tout le monde est amoureux.
Grosse Patate raconte dans son journal la tristesse, le bonheur, les interrogations d'une petite fille qui essaie de comprendre le monde.

Ce premier texte du comédien et m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
book-en-stock
  28 février 2016
Un texte de théâtre original sous forme d'un journal, les seuls dialogues étant lorsque la petite fille rêve et parle à un homme en noir.
L'écriture est percutante et aborde des sujets difficiles comme le harcèlement parce qu'on est simplement un peu différent du groupe. La petite fille harcèle un petit garçon car elle est elle-même harcelée et ça la défoule...
Elle nous livre ses rapports addictifs avec la nourriture qui la rendent différente. Elle nous explique comment elle tente d'aider sa meilleure amie incapable de s'exprimer si ce n'est par un sourire.
Un groupe d'amis va se former. Chacun essaie de comprendre le monde qui l'entoure ou du moins de l'appréhender.
Un beau texte à lire, dire, jouer, interpréter!
Challenge Petits Plaisirs 2016
Commenter  J’apprécie          80
Iphise
  29 avril 2019
Elle dit qu'on l'appelle « Grosse Patate » parce qu'elle mange tout le temps : quand elle s'ennuie, aux anniversaires, à la cantine, la nuit... A l'école, Grosse Patate souffre dans son corps et dans sa relation aux autres - « tout le monde m'embête et se moque de moi » - ; alors elle fait souffrir son camarade de classe Rémi trop délicat à son goût, lequel s'interroge sur son orientation amoureuse : elle le harcèle et le frappe - « j'adore lui donner des baffes. Ca me détend » - ; elle admire aussi la jolie, discrète, timide et mutique Rosemarie, un double dont elle serait le négatif ; elle est amoureuse d'un garçon à première vue presque parfait mais qui la déçoit très vite... L'école est le terrain de je(u) de l'intimité pour Grosse Patate et ses camarades ; la jeune fille essaie d‘y décrypter le monde qui l'entoure et d'y trouver sa place mais son père ne l'aide pas beaucoup, maladroit ou indifférent - « ma fille est idiote » lui dit-il quand elle ne sait pas résoudre un problème de mathématiques et qui ne sait pas non plus l'accompagner dans son cheminement existentiel : « quand on leur pose de vraies questions, ils [ les parents ] répondent n'importe quoi !», lâche-t-elle, désarçonnée, quand il affirme qu'elle et ses camarades sont trop petits pour être amoureux ! Grosse Patate se déploie dans différents espaces : celui du journal où elle confie son mal être ; celui du rêve où son inconscient sous l'apparence de l'homme en noir annihile le désenchantement du monde et sa dure réalité pour le rendre beau et poétique. Avec beaucoup de délicatesse et de justesse, ce récit théâtral aborde des sujets difficiles : celui de la perte, du deuil et de la dépression qui donnent des envies de suicide ; de la solitude, de l'acceptation de soi : « ce n'est pas si facile de s'aimer soi-même », dit la jeune fille. le personnage de Grosse Patate rassemble toutes les facettes d'une personnalité en construction qui éprouve le monde et ses aspérités ; elle et ses camarades ressemblent à tous les enfants en devenir, qui veulent juste être quelqu'un et être aimés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Faura
  09 octobre 2018
Pièce de théâtre créée sur scène en 1998, inspirée des souvenirs de l'auteur, le Journal de Grosse Patate raconte la vie de la petite fille surnommée ainsi à cause de son appétit démesuré, et la place de ses amis Rosemarie, Rémi et Hubert auprès d'elle.
Même ses rêves habités par L'Homme en noir laissent une large place à la nourriture. Mais c'est lui qui met en lumière et interprète la nuit les événements de la journée.
Ainsi voit-on tour à tour des sujets comme la différence (si la petite fille est moquée pour sa masse corporelle,
elle-même se venge sur le petit Rémi à coup de claques), l'amitié (avec ses hauts et ses bas), l'amour (tout le monde est amoureux D Hubert!), le deuil, ...
Les drôles de réflexions de la petite fille sont très pertinentes sur le monde des adultes et leurs contradictions (Dire « Vous êtes des grands maintenant » à des enfants encore petits, une hérésie !).
Une petite fille attachante car elle est loin d'être parfaite, mais avec des peines de son âge et de tout âge finalement...
Un très joli petit livre lu très vite, et puisque c'est le premier d'une série (les autres pièces mettant en scène en personnage principal chacun des
amis de Grosse Patate), je lirai la suite avec plaisir.
lirelanuitoupas.wordpress.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ebardinebardin   09 mars 2016
"Déjà une semaine d'école et je suis épuisée. Tous ces devoirs, sans arrêt. Et puis tout le monde m'embête et se moque de moi. Heureusement, il y a Rémi. Rémi c'est un drôle. A l'école, les garçons l'appellent Rémilette. C'est le plus petit de la classe. J'adore lui donner des baffes. Ca me détend. Je le coince contre un mur et hop! une claque." (p. 15)
"Rémi m'a confié aujourd'hui qu'il était amoureux de Hubert. Je lui ai rétorqué que ce n'était pas possible, parce que c'était un garçon et que de toute façon, c'était moi qui risquais d'être amoureuse de Hubert." (p. 30)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cycle3ecoleduviaurCycle3ecoleduviaur   11 avril 2016
L homme en noir-tu rêves?
Grosse patate-oui
l homme en noire-A quoi rêves-tu
grosse patate- je rêves que je mange un énorme gâteau au chocolat quel plaisir















Commenter  J’apprécie          11
carolanutscarolanuts   28 mai 2012
Le monde , c est grand. Il n'y a pas beaucoup de panneaux de direction.On s'y perd souvent .
Commenter  J’apprécie          10
RousseauBillieresRousseauBillieres   31 décembre 2019
Rosemarie, Rémi et moi on est comme trois moineaux gelés sur une branche à contempler ce crâneur de Hubert.
Commenter  J’apprécie          02
autres livres classés : obésitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Hubert au miroir

Quel sport est la passion d'Hubert ?

Tennis
Football
Rugby
Natation

5 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Hubert au miroir de Dominique RichardCréer un quiz sur ce livre