AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2019109980
Éditeur : Hachette Jeunesse (12/10/2016)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 874 notes)
Résumé :
La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (78) Voir plus Ajouter une critique
florencem
11 mars 2017
J'avais envie d'une lecture avec laquelle j'étais quasiment certaine de passer un bon moment. Percy Jackson semblait être un bon choix et sans surprise, cela l'a été. La série fait partie avec quelques unes de mes petits moments détentes que j'apprécie toujours.
Percy en est donc à sa quatrième année au sein de la colonie des Sangs-mêlés et les choses ne vont pas en s'améliorant avec le retour imminent de Cronos. le titan est bien décidé à détruire l'Olympe et tous ceux qui se mettront sur son passage. Pas très réjouissant, d'autant plus que même si je reconnais la valeur et la force de nos héros, je n'arrive toujours pas à les voir comme des combattants. Ils ont affronté mille dangers, et ce tome ne fait pas exception à la règle, cependant pour moi, ils n'ont absolument pas les capacités pour se battre contre l'armée de Cronos. Non pas que je ne les prends pas au sérieux, attention, mais ils restent des enfants qui au final reçoivent toujours de l'aide extérieure.
Du coup, pendant tout ce tome la menace que représente le titan a été assez abstraite pour moi. On sait qu'il va réapparaître, que la guerre est inévitable mais cela va au-delà de ce que je peux concevoir. D'autant plus que les Dieux de l'Olympe ont cette politique assez « stupide » de ne pas intervenir ou aider leurs enfants. On parle quand même d'une guerre qui pourrait éradiquer la planète… Mais bon en même temps, cela colle assez bien à l'idée que l'on peut se faire de ces Dieux-là.
Pour ce quatrième tome, la quête principale concerne cette fois-ci un autre mythe très connu : le labyrinthe de Dédale. Une quête que j'ai vraiment apprécié car je lui ai trouvé un côté plus « intellectuel » dans le sens où nos héros sont amenés à réfléchir, à se poser des questions, à ne pas seulement foncer dans le tas. Il y a aussi de nombreuses imbrications avec d'autres intrigues déjà en cours. L'auteur ne nous plonge pas encore totalement dans la guerre. Il continue à peaufiner son univers, à l'étoffer, à le rendre de plus en plus intéressant et complexe. Sans compter qu'en plus d'explorer la mythologie grecque, nous restons dans une certaine réalité. Nos héros rencontrent des problèmes qui peuvent faire échos à n'importe quel adolescent. L'amour naissant, la perte d'un proche, l'acceptation, le passage à l'âge adulte, la pression que peuvent représenter nos parents, doit-on suivre leurs pas ou pas… Nos héros grandissent, certains plus que d'autres, et ce réalisme est pour moi très important dans ce genre de lecture. Cela permet de véhiculer de très bonnes choses.
D'ailleurs côté personnages dans ce tome… Je pense que cela doit être l'une des rares fois où du côté des gentils, j'entends bien, je suis très satisfaite de ce que j'ai pu voir. Autant pour les personnages principaux que pour les secondaires. Il y a des moments très touchants qui ne tombent pas dans le pathos, des présences que je n'espérais pas, des évolutions pertinentes… Bref, j'ai été conquise.
La barre étant très haute maintenant, j'espère que le dernier tome de ce cycle sera régaler mes espérances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Paroledunelivrophage
15 octobre 2016
Coucou, me revoilà pour la quatrième des aventure de Percy Jackson fils de Poséidon. Alors voilà, dans ma chronique précédente, j'ai annoncée que j'étais devenu fan de ce gosse tourmenté par les aléas de la vie. Je ne peux que dire qu'une chose à cette instant, c'est qu'effectivement je ne suis pas prête à me débarrasser de mes livres. Mais voyons, on ne se débarrasse pas de livre, une livrophage les empile, les empile, les empile encore et encore et cela jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place dans sa maison, foi de livrophage. Bon comme je l'ai dit au tout début, j'adore ce gamin, j'adore les voyages, les personnages mythique que l'on redécouvre sous un nouveau jour, j'adore être de nouveau plongé dans le monde cauchemardesque de ce petit chenapan, mais ce que j'aime le plus dans cette histoire, c'est de me retrouver loin de tous mes tracas, quitte à y passer ne serai ce que trois heures en tout et pour tout. Il est vrai que comparé à ce que je pourrai publié c'est un peu juste, mais au moins, cela rafraîchit ma tête. Bien dans ce cas, commençons la chronique en elle même.
Tout d'abord, pour commencer, on se met au synopsis du tome. La vie de Percy est plus que jamais menacée.Convoitée par le redoutable Chronos, la Colonie des Sang-Mêlé court un grand danger et est sur le point d'être attaquer par l'armer de Chonos en empruntant le labyrinthe de Dédale là ou jadis vivait le terrible Minotaure vaincu par Thésée. Pour barrer la route au seigneur des titans, Percy et ses amis vont devoir trouver Dédale avant que le camp adverse ne le fasse avant lui. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges. Et pour mener cette quête jusqu'à son thermes, c'est quatre d'entre eux qui entre dans l'enfer souterrain. Et partir à quatre, c'est prendre de terrible risques. Déjà que leur quête n'est guère facile. Mais que faire d'autre quand on sait qu'une armée de monstres menace de détruire la colonie ? Mes dames et messieurs, le grand combat pour la survie du monde humain et divin est sur le point de commencer.
Pour poursuivre plus en profondeur, que diriez vous d'aller à la rencontre des personnages qui peuple notre livre.
Percy, n'a pas changé, toujours aussi loyal, courageux, humoristique, incapable de rester en place. Cette cervelle d'algue m'a fait rire comme jamais. du haut de ses quatorze ans, il gagne à chaque tome un peu plus de maturité. Il devient de plus en plus réfléchit, et va moins foncer tète baisser. Pour l'instant du coté sentiment, il voudrai bien être avec Annabeth, mais cela ne se peut. Néanmoins en dehors du fait que c'est une vrai tête à claques, ce qui me touche énormément de sa part, c'est qu'il est toujours présents pour ses amis au point parfois de se sacrifier.
Annabeth, fille d'Athéna, tout comme Percy, elle est loyale, plus intelligente que son meilleur ami, courageuse. Cela en fait à mes yeux un personnage touchant et adorable.
Puis il y a bien entendu le satyre Grover, meilleur pote de Percy. Drôle et loyal, avec des réactions qui entraîne des moments de fou rire. Lui qui était à sa façon un peu poltron, devient de plus en plus courageux, et tout comme son ami prend de la maturité. Et puis vient le moment ou il commence à ressentir des sentiment amoureux pour Geneviève un nymphe. Sans compter que lui aussi a une quête très spéciale, retrouver le dieu Pan.
Bien entendu, on ne peut pas mettre Nico, fils d'Hadès de coté. Car ce dernier lui aussi prend du galon dans ce tome. Ce jeune sang mêlé que l'on a découvert dans le tome précédent en compagnie de sa soeur Bianca, est un peu comme Luke, à la fois perdu et désespéré. Il est touchant et attendrissant. Mais c'est surtout un jeune homme très mystérieux.
Puis il y a Rachel, une jeune humaine qui laisse entrevoir qu'elle va être bien plus importante qu'il n'y parait, et dont elle fit la connaissance de Percy dans le début du livre. Elle est drôle, intelligente, gentille, et comme Nico est attendrissante et touchante. Néanmoins, mais avis que l'on n'a pas fini d'en découvrir sur elle.
Bien évidement on ne peut pas parler du labyrinthe sans parler de Dédale. Ce petit génie de la construction à su créer un labyrinthe avec des pièges en pagailles et surtout un labyrinthe qui lui permet de se cacher de tout un chacun, en particulier de ses ennemis.
Et pour finir, il y a Luke, le traître. Il est encore plus misérable, malheureux et pitoyable que jamais. C'est un personnage qui comme les autres est continuellement en évolution, sauf que pour lui, c'est le contraire qui lui arrive. Peu à peu, il tombe dans les tréfonds du tartare.
Et puis pour conclure sur les personnages, on se retrouve avec tous ceux que nous connaissons, Chiron le centaure protecteur, Clarisse la fille d'Ares, Tyson le demi frère cyclope de Percy, les dieux, et les monstres bien évidement.
Bien ce qui nous amène donc au triple point du Tome avec la plume de l'auteur, la romance entre personnages et pour conclure l'intrigue du tome.
Tout d'abord la plume de Rick Riordan, et je sais que cela va vous ennuyer au plus haut point, mais cet auteur a une plume magique et j'en suis fan. Elle est magique, fluide, légère, intense et drôle. On n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant, les pages défilent rapidement. Les rebondissement, actions, quiproquos, scènes comiques rythment le récit et cela ne laisse aucun répit, aucun temps morts pour le bonheur des lecteurs. L'univers qui a été mis en place est encore plus dense, intense et riche, et ne cesse de s'enrichir encore et encore avec le temps. Bref, Percy Jackson se bonifie avec le temps, un peu comme le vin. Les personnages aussi diversifiés soit ils, sont tous aussi attachants les uns que les autres à quelques exceptions prés.
Ensuite la romance entre les personnages est quasi inexistante. Enfin à part pour Grover et Geneviève, qui eux commencent tous deux à tomber amoureux. Bien évidement, cela en va de même pour Percy et Annabeth qui nous le montre à leurs façons. Mais comme d'habitude, on se retrouve avec un tome plein d'amitié qui dégouline dans tous les recoins du livre. Et contrairement à ce que vous pensez, on aime, et on en redemande. Alors je confirme ce que j'ai dit plus haut, Riordan à miser sur l'amitié dans ses livres, et c'est vraiment touchant, et intense. Moi ce qui me fait marrer le plus c'est lorsque Annabeth pète les plombs quand Percy quand ce dernier parle avec Rachel. C'est à se poser des questions non ? Mais que c'est marrant de voir le gosse pris entre les feux d'Annabeth et les sourires de Rachel. Attention Percy, les femmes ne sont pas que sourires.
Enfin, parlons de l'intrigue qui va très vite se mettre en place. Comme d'habitude, Percy s'est fait renvoyer de son école précédente, et c'est sur le chemin qui mène à la nouvelle qu'il va se faire attaque. Là il y rencontre Rachel une jeune humaine. Mais à peine sa rencontre entamée qu'Annabeth débarque, et ramène de toute urgence Percy au camp. Néanmoins, le séjour sera de très courte durée, car la guerre entre titans et dieux qui se prépare depuis longtemps est sur le point d'éclater. Luke, le général des armées de Chronos a prévu d'attaquer la colonie avec des monstre en passant par le labyrinthe de Dédale, dont l'une des ouverture donne sur le camp. du coup la seule solution au problème contre l'invasion, c'est de pénétrer dans le labyrinthe et retrouver son créateur Dédale avant Luke. Mais dans ce labyrinthe vivent de nombreux monstres, et ils seront aidés par des dieux, afin de pouvoir s'en sortir vivant. C'est ainsi que l'on va suivre leurs péripéties pour sauver la colonie et ainsi éviter la guerre. L'intrigue est très bien menée avec de nombreuses actions, de combats en tout genre, et les mésaventures de Percy vont nous faire frissonner de peur pour leur vie.
En conclusion, voilà un quatrième tome qui est encore mieux que les précédents. La saga se bonifie comme le vin et les personnages deviennent de plus en plus attachants et évoluent eux aussi. L'univers s'étoffe, et de nouveaux personnages ou monstre ne cessent d'apparaître. J'ai adoré. Rick Riordan à sut aussi de son coté mettre en avant l'amour le plus sincère avec l'amitié qui se trouve à chaque coin de pages. Sincèrement je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Percy est-il le héros de la prophétie, destiné à détruire ou à sauver l'Olympe ? Il faut dire que l'on a désormais Thalia la fille de Zeus, Nico le fils d'Hadès pour lui faire de l'ombre. Il n'y a plus un seul enfant des trois dieux principaux, mais trois. Alors selon vous lequel est-ce ? Et dire que c'est l'avant dernier tome. A la prochaine pour la toute dernière chronique de la saga.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
colorandbook
29 juillet 2016
J'ai vraiment adoré ce roman, un quatrième tome encore meilleur que les précédents . J'aime énormément cette superbe saga jeunesse, je me suis totalement attachée à tout cet univers hyper riche en mythologie Grecque, je ne me suis pas ennuyée une seule minute.
L'histoire est prenante, dès que l'on rentre dedans impossible de décrocher. Les relations entre les personnages ont beaucoup évoluées, l'action ne s'arrête jamais. On avance dans la quête principal, tout en avançant, on sent que la fin approche, malheureusement.
J'ai trouvé que les personnages ont évolués et sont plus mature. Je me suis énormément attachée à eux, ça va être dur de les quitter, voir leur évolution est intéressant, les nouveaux personnages sont tout aussi intéressants à suivre.
L'écriture est toujours aussi addictive, fraiche et drôle.
En bref, le tout est addictif, prenant, palpitant, encore un tome rempli d'humour, d'actions et de rebondissements. On avance vraiment bien dans la série, c'est écrit à la perfection.

Les personnages

On suit principalement Percy et ses amis, mais d' autres personnages vont prendre une place dans l'histoire.


Tout d'abord on a Percy, un jeune garçon qui a maintenant 14 ans, bientôt 15. C'est le fils de Poséidon. J'adore son caractère, il est drôle, courageux et loyal. Il gagne en maturité encore une fois, il essaie de plus réfléchir et de moins foncer tête baissé. Voir son évolution sentimentale est intéressante. J'adore Percy, même si parfois il est un peu trop tête brûlée et qu'il se sacrifie trop pour les autres.
Puis on a Annabeth, la fille d'Athéna et l'amie de Percy. C'est une jeune fille adorable, touchante, loyale, intelligente et courageuse, mais elle a de grosses faiblesses qui peuvent handicaper leur avancée dans leur quête, la voir enfin réaliser ses rêves est appréciable. Dans ce tome, elle prend une place importante et nous donne un meilleur aperçu d'elle, il est plus nuancé.
Il y a également Grover, un satyre, il est sans aucun doute, mon personnage chouchou.
Il est drôle, loyal et puis j'adore toutes ses réactions qui me font beaucoup sourire, il est adorable.Il approche enfin de son but ultime, il devient de plus en plus courageux, mature et touchant. Il découvre aussi l'amour avec Genièvre, leur amour est fort..

Puis Nico, qu'on à découvert, dans le tome 3, jeune garçon perdu et désespéré il va prendre une place importante dans le récit. Il m'a beaucoup touché.
Il y a aussi Rachel, une jeune humaine, qui fait la rencontre de Percy, elle va avoir une place importante dans le récit , elle est intelligente, drôle et gentille.
il y a Dédale, le dieu qui a construit le labyrinthe, c'est un génie en construction. On va faire sa connaissances en découvrant plusieurs facettes de sa personnalité au fil du roman.
Il y a aussi Tyson, le demi-frère de de Percy qui est accessoirement un cyclope, Intelligent mais encore enfantin. ce qui ne l'empêche pas d'être courageux et loyal, il est très touchant et intéressant à suivre.
On a également Luke, un jeune garçon qui est le fils d'Hermès. Il a trahit tout le monde.
Dans ce tome on le voit encore plus désespéré, on apprend encore de nouvelles choses sur lui. Son personnage et en perpétuelle évolution.
On a aussi de nombreux personnages secondaire. Entre Chiron, le protecteur de notre petite troupe.
Le nouvel épéiste.
Clarisse, la fille d'Ades.
Blackjack, le pégasse de Percy.
Et les autres dieux qui interviennent tout le long de la quête.
Mais, on rencontre également beaucoup de monstres de plus en plus forts et terrifiants.

L'histoire :

Tout commence quand Percy, va visiter sa nouvelle école, malheureusement il se fait attaquer, et retrouve Rachel, une jeune humaine. Annabeth retrouve Percy et ensemble ils se rendent à la colonie. Mais ce séjour est de courte durée car la guerre entre les dieux et les titans menace rapidement d'éclater. Luck risque d'envahir la colonie avec ses monstres au plus vite.
La seule solution pour éviter le massacre c'est de rentrer dans le labyrinthe de Dédale et de le trouver avant Luck. Annabeth se voit alors confier une quête, et part avec Percy, Tyson et Grover dans le Labyrinthe.
À partir de là, on suit leur périple pour essayer de sortir vivant de cette aventure, réussir à sauver la colonie et éviter la guerre. Avec l'aide de certains dieux, ils vont découvrir un chemin semé d'embûches ou tout le monde prend des risques. C'est remplie d'action et de rebondissements.
On suit de nombreux combats, des mésaventures, de l'action, des retournements de situation jusqu'à la fin.
Avec cette histoire on est plongé dans l'action, on tremble avec nos personnages, on a peur pour eux, on veut absolument savoir ce qui va leur arriver.

L'auteur :

Je suis toujours aussi fan de cet auteur.

Sa plume est complètement addictive.
Le héros s'adresse directement à nous, ce que j'ai bien aimé. Il à une plume fraiche. Il réussit à me plonger dans son histoire au point que je ne veux plus en sortir. J'adore ses titres de chapitre qui sont souvent comiques.


Conclusion :
C'est un quatrième tome encore mieux que les précédents. Cette saga évolue au fil des tomes, elle est remplie d'aventures et de combats.
le monde est vraiment très bien travaillé et développé. Il y a une grande place pour la mythologie Grecque. Tout est développé, aboutie et complet.
Les personnages sont attachants, il ne cesse d'évoluer au fil des tomes, ce qui nous permet de nous attacher à eux.
Cette histoire la est remplie d'action.
L'amitié y a une place très importante, ainsi que l'amour et les relations familiales,dans ce tome on voit une réelle avancée dans la quête principale de la série.
On ne s'ennuie jamais dans ce roman, un réel "page turner".
Je le conseil vivement, même très vivement, l'auteur à su créer un univers génial et des aventures extraordinaires, palpitantes , prenantes et remplis de rebondissements
Lien : https://colorandbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
camo77
04 juin 2013
J'ai découvert cette saga par le biais d'une amie qui je dois dire m'a très bien conseillé. On ne peut pas dire que ce soit un monument de la littérature américaine, mais parfois le simple fait de raconter une histoire d'une écriture légère et aérée fait autant de bien si ce n'est plus, qu'un livre aux tournures extravagante et compliquée.Alors, oui, je dois reconnaître que j'ai aimé ce livre, car tout simplement j'ai pris plaisir à en tourner les pages sans voir le temps passer, sans éprouver ni ennui ni désintérêt. Et cela , à mon avis, suffit largement à en faire un bon bouquin. N'est-ce pas l'essentiel finalement?
Commenter  J’apprécie          160
marinesbooks
20 septembre 2013
Pour l'instant, ce livre a été mon préféré de la série des Percy Jackson.
Percy, Annabeth, Grover et Tyson partent faire une quête où ils doivent trouver Dedale au milieu de son fameux labyrinthe. Ils partent sous terre et ce n'est vraiment pas facile de le trouver car le labyrinthe lui-même est vivant. Ils sont emmenés dans un tas d'endroits différents, ils doivent se battre contre de terribles monstres et ils rencontrent beaucoup de monde pendant ce voyage. En même temps, Grover a une quête pour trouver Pan. Et nos héros doivent arrêter Cronos qui devient de plus en plus fort. Oui, on peut dire qu'ils ont pas mal de choses à faire. du début à la fin, il y a beaucoup d'action, de suspense, d'aventures… Tout ce qu'on aime dans cette série.
Nico devient un peu plus important mais son personnage n'est pas assez développé. Il est mystérieux et on ne sait jamais vraiment ce qu'il va décider à chaque fois qu'un choix se présent à lui. On ne sait pas trop de quel côté il est, et je ne pense pas que ce soit fait exprès, c'est tout simplement un peu flou.
Il y a même une histoire d'amour qui débute! Une histoire d'amour très compliquée avant même d'avoir commencée. Les personnages sont désormais des adolescents et non plus des enfants, ils ont des sentiments différents et ne savent pas encore vraiment les gérer. Je trouve que c'est très bien fait et que c'est mignon, j'espère en lire un peu plus sur les histoires d'amour dans le prochain livre, c'est la seule chose qui manquait dans Percy Jackson.
On a même droit à une petite leçon d'écologie, avec le livre qui délivre un message en faveur de la protection de l'environnement. J'espère que les jeunes lecteurs vont se rappeler de cette partie!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations & extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
mathilde08mathilde0822 juin 2013
Je suis entré par l'arrière de l'amphithéâtre et personne ne m'a remarqué. Tous regardaient devant eux : Annabeth s'est approchée des flammes, portant une longue pièce de soie verte brodée d'un trident, qu'elle a déposée sur le feu. Ils brûlaient mon linceul.
Annabeth s'est tournée vers le public. Elle avait une mine épouvantable. Elle avait les yeux gonflés à force d'avoir pleuré, mais elle est parvenue à dire :
- C'était sans doute l'ami le plus courageux que j'aie jamais eu. Il...
C'est alors qu'elle m'a vu. Elle est devenue toute rouge.
- Il est là ! a-t-elle crié.
Des têtes se sont tournées. Des exclamations de surprise ont fusé.
- Percy ! m'a lancé Beckendorf avec un grand sourire.
Plusieurs autres jeunes m'ont entouré et tapé dans le dos. J'ai entendu quelques jurons en provenance des "Arès", mais Clarisse s'est contentée de rouler les yeux, comme si elle n'arrivait pas à croire que j'aie le culot d'être encore en vie. Chiron est arrivé au galop, et tout le monde s'est écarté pour lui faire place.
- Eh bien, a-t-il déclaré avec un soulagement manifeste, je crois que j'ai rarement été aussi heureux de voir un pensionnaire rentrer. Mais tu dois me dire...
- OÙ ÉTAIS-TU ? a crié Annabeth en se frayant un chemin entre les autres pensionnaires.
J'ai bien cru qu'elle allait me donner un coup de poing, mais elle m'a serré dans ses bras, si fort qu'elle m'a presque cassé les côtes. Tout le monde s'est tu. Annabeth a semblé se rendre compte qu'elle se donnait en spectacle et m'a repoussé.
- Je... On a cru que tu étais mort, Cervelles d'Algues !
- Je suis désolé, ai-je répondu. Je me suis perdu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gouelangouelan11 octobre 2016
Elle m'a tendu une plante, avec une motte de terre pleine de racines. Quand je l'ai prise, les fleurs ont lui. Calypso a ramassé sa bêche de jardinier et m'a emmené à la lisière du jardin, où elle s'est mise à creuser.
- C'est de la dentelle de lune, m'a-t-elle expliqué. On ne peut la planter que de nuit.
J'ai regardé la lueur argentée qui courait sur la corolle des fleurs.
-À quoi ça sert ? ai-je demandé.
- À quoi ça sert ? a repris Calypso d'un ton songeur. À rien de spécial, en fait. Elle pousse, vit, donne de la lumière et de la beauté. N'est-ce pas suffisant ?
- Si, sans doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
gouelangouelan12 octobre 2016
- Dédale avait plutôt ben commencé, a-t-il ajouté. Il a aidé Thésée et la princesse Ariane parce qu'ils lui faisaient de la peine. Il a essayé de faire une bonne action. Et à partir de là tout a mal tourné dans sa vie. C'était juste, ça ? (le dieu a haussé les épaules.) Je ne sais pas si Dédale acceptera de t'aider, mon garçon, mais ne juge pas quelqu'un tant que tu ne t'es pas mis à sa forge et que tu n'as pas travaillé avec son marteau, d'accord ?
- Je...j'essaierai.
Héphaïstos s'est levé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
archi19archi1923 juin 2016
— Écoute, a dit Annabeth. Grover a des ennuis. Nous n’avons trouvé qu’un seul moyen de l’aider. C’est le Labyrinthe. C’est là-dessus qu’on faisait des recherches, Clarisse et moi.
J’ai remué sur le banc, essayant de mettre mes idées au clair.
— Tu veux parler du Labyrinthe où était enfermé le Minotaure, dans le temps ?
— Exactement, a répondu Annabeth.
— Alors… il n’est plus en Crète, sous le palais du roi, ai-je deviné. Le Labyrinthe occupe le sous-sol d’un bâtiment des États-Unis, maintenant, c’est ça ?
Vous voyez ? Il ne m’avait fallu que quelques années pour piger. Je savais que les lieux chargés de sens se déplaçaient avec la civilisation occidentale, comme le mont Olympe qui flottait au-dessus de l’Empire State Building, ou l’entrée des Enfers qui se trouvait à Los Angeles. J’étais assez fier de moi.
Annabeth a levé les yeux au ciel.
— Sous un bâtiment ? Franchement, Percy. Le Labyrinthe est gigantesque. Il ne tiendrait pas sous une ville, alors sous un seul bâtiment, tu parles…
J’ai repensé à mon rêve de Nico sur les rives du Styx.
— Alors… le Labyrinthe fait partie des Enfers ?
— Non. (Annabeth a froncé les sourcils.) Il se peut qu’il y ait des passages qui mènent du Labyrinthe aux Enfers. C’est pas exclu, mais j’en suis pas sûre. Les Enfers sont très, très profonds sous terre, tandis que le Labyrinthe est juste sous la surface du monde mortel, comme une deuxième peau. Il croît depuis des milliers d’années ; il se déploie sous les villes occidentales et les relie toutes par en dessous. On peut aller n’importe où, en passant par le Labyrinthe.
— Si on ne se perd pas, a grommelé Grover. Si on ne meurt pas dans d’horribles conditions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ombeline75Ombeline7528 octobre 2013
- Les telchnides ont trahi les dieux, m'a expliqué Annabeth. Ils faisaient de la magie noire. Je ne sais pas quoi au juste, mais Zeus les a exilés au Tartare.
- Avec Cronos.
- Oui, a-t-elle acquiescé. Il faut qu'on s'en aille en vitesse.
A peine avait-elle dit ces mots que la porte de la salle de classe a volé en éclats, laissant déferler une bande de jeunes telchindes. Ils se sont bousculés en cherchant par où charger, et plusieurs sont tombés.
- Remets ta casquette, ai-je dit. Sors d'ici!
- Quoi? a crié Annabeth. Pas question! Je ne te laisse pas seul.
- J'ai un plan. Je vais les distraire. Tu peux te servir de l'araignée en métal, peut-être qu'elle te reconduira chez Héphaïstos. Il faut le prévenir de ce qui se passe.
- Mais tu vas te faire tuer!
- Mais non, ça ira. De toute façon, on a pas le choix.
Annabeth m'a fusillé du regard, comme si elle allait me donner un coup de poing. Et elle a fait une chose qui m'a sidéré encore d'avantage : elle m'a embrassé.
- Fais attention à toi, Cervelle d'Algues.
Sur ces mots, elle a mis sa casquette et disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Rick Riordan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Critique de « Les travaux d?Apollon, l?oracle caché » par Matthieu - Booktube ."Les travaux d?Apollon, l?oracle caché" de Rick Riordan, par Matthieu. A l'occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis à Montreuil, des participants enthousiastes âgés de 11 à 20 ans ont enregistré une critique littéraire vidéo pour défendre leur livre coup de coeur. Rendez-vous sur http://www.lecteurs.com/article/concours-booktube-power-a-vous-de-voter/2442840 pour découvrir toutes les vidéos ! Visitez le site : http://www.lecteurs.com/ Suivez lecteurs.com sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/orange.lecteurs/ Twitter : https://twitter.com/OrangeLecteurs Instagram : https://www.instagram.com/lecteurs_com/ Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCWQQ-VlGEFs22XKdO15tQCg/videos Dailymotion : http://www.dailymotion.com/OrangeLecteurs
+ Lire la suite
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe

Comment se nomme le demi-frère de Percy?

Tyson
Grover
Luke
Nico

4 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre
. .