AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Ménard (Traducteur)
ISBN : 2070577643
Éditeur : Gallimard (07/09/2006)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 9491 notes)
Résumé :
Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîner ?

C'est avec un mélange d'humour et d'art du suspense incomparable que J.K. Rowling révèle dans ce sixième tome... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (306) Voir plus Ajouter une critique
Megadonut
  17 février 2016
Dans ce sixième tome, le Ministère de la Magie prend enfin conscience de l'existence du terrible Seigneur des Ténèbres. Et il était temps ! Celui-ci a rassemblé son armée de Mangemorts qui commence a accomplir ses méfaits.
Harry est le seul a pouvoir l'arrêter. Il est surnommé l'Elu. Mais les menaces de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom prennent une autre forme qui repousse même les frontières de la mort. Dumbledore et Harry vont donc se voir en secret pour enquêter sur cette menace. Il vont revenir dans le passé au moment du présent pour prévoir le futur.
Mais nous découvrons aussi l'aimable professeur Slughorn, ancien professeur de potions qui a accepté de reprendre son poste. Et dans ses cours, Harry va exceller grâce à un manuel de potions un peu revisité par un ancien élève, qui s'est surnommé le prince sang-mêlé.
Mais Hermione reste méfiante, qui est ce prince sang-mêlé ?
Encore un très bon opus de J. K. Rowling qui est mon préféré après le tome 3 ! le monde des sorciers se noircit de plus en plus et le danger est omniprésent, et c'est l'une des principale qualité de ce tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
nadiouchka
  07 juillet 2018

Les vacances approchant et ma série de chroniques sur Harry Potter étant près de la fin, aujourd'hui je vais un peu parler du Tome 6 (il n'en restera plus qu'un), « Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé », un livre bien envoûtant !
Inutile de vous dire que je l'avais dévoré (comme les autres) mais avec encore plus d'intérêt puisque après lui ce sera « Harry Potter et les Reliques de la Mort », le dernier, snif !
Mais rarement une saga aura été aussi intéressante et de plus, une littérature soit-disant destinée aux adolescents. Oui, d'accord, tout cela est paru il y a un certain nombre d'années mais j'étais une jeune adulte. Et puis il n'y a pas d'âge dans les choix des livres et c'est ainsi que l'on conserve une jeunesse d'esprit.
Cette fois, Harry va entamer une année de plus à l'école des apprentis-sorciers de Poudlard. Il va ainsi retrouver ses chers amis fidèles Ron et Hermione.
On en apprend un peu plus sur le passé des parents de Harry, celui de Voldemort (aïe, il fallait dire Celui-Dont-On-Ne-Prononce-Pas-Le-Nom) – on parle de Albus Dumbledore qui, hélas, prend de l'âge – on retrouve les Mangemorts, le fameux Quidditch. Quant à ce fameux Prince de Sang-Mêlé, mieux vaut ne rien dire car c'est un élément important. Par contre, Voldemort se manifeste un peu plus souvent en tuant ceux qui ne veulent pas le suivre parmi les Mangemorts. Ben voyons, toujours la manière forte !
C'est donc une ambiance bien noire, bien ténébreuse, au coeur de la mémoire de Harry surnommé « L'Élu ».
Il va falloir retourner dans le passé pour essayer de prévoir l'avenir. Ceci pourrait être possible à Harry avec un livre de potions qui a été un peu changé par un élève surnommé « Le Prince de Sang-Mêlé ». Mais qui est-il donc ? That is the question.
Si les intrigues ne sont pas hyper mirobolantes elles restent tout de même passionnantes. On rencontre un « occlumens » (dangereux agent double). On sait que tout ne se passera pas dans une joie totale, que les péripéties vont continuer, que la tache de Harry va être plus que prenante avec l'aide de ses amis, of course…
Il y a également et surtout, l'ex-Premier Ministre de la Magie, Fudge, remplacé par Scrimgoeur – le danger qui rôde – ténèbres au coeur de cette histoire – des personnages sympathiques d'autres inquiétants – un rythme bien soutenu…
Avec tout cela, J.K. Rowling nous amène à une fin pas si happy que cela, décrite ainsi : « Ses doigts se refermèrent machinalement sur le faux Horcruxe mais, en dépit de tout, en dépit du chemin sombre et tortueux qui s'ouvrait devant lui, en dépit de sa confrontation finale avec Voldemort qu'il savait inéluctable, dans un mois, dans un an, dans dix ans, il se sentit le coeur plus léger à la pensée qu'il pouvait encore profiter d'une dernière journée paisible et ensoleillée en compagnie de Ron et d'Hermione. »
Et Harry ira passer la suite de ses vacances au « Terrier », chez les Weasley en attendant la reprise des cours.
Clap ! Non, ce n'est pas un clap de fin mais seulement celui de ce tome puisque nous savons que le dernier nous attend.
Alors, à bientôt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Souri7
  17 septembre 2016
Une pure merveille émotionnellement parlant !
Je ne connais pas beaucoup d'auteur ayant un public pour enfant qui ose tuer un des personnages cultes de la série... à savoir Albus Dumbeldore mais en même temps à faire aimer un personnage sombre comme Severus Rogue dans le même livre.
Le retour dans le passé de Severus rappelle énormément l'intrigue de tome 2 "Harry Potter et la Chambre des secrets" mais de manière plus travaillée, plus "adulte". de nombreuses révélations concernant le passé des parents d'Harry nous sont faites...
Le plus intense en émotion de toute la saga !
Commenter  J’apprécie          400
facteur84
  31 mai 2010
Enfin ! Enfin l'avant dernier opus de l'histoire de Harry Potter. Tout ce travail de lecture passionnée que j'ai entreprit en lisant tous les livres depuis que les films m'avaient viscéralement attiré vers ce monde qu'a créé Madame Rowling.
Ce tome que j'attendais particulièrement depuis que j'avais vu le film et dont j'étais persuadé qu'il y manquait certains petits truc du livre.
C'est en partit vrai puisqu'un film ne peut jamais rassembler tout le contenu d'un livre. Mais mis à part les souvenirs et le passé de Lord Voldemort tout les éléments essentiels y sont pratiquement.
Un nouvel opus que j'ai dévoré du début à la fin. Enfin le retour aux sources de l'écriture pour l'auteur. Car comme je l'avais fait comprendre dans ma critique du tome 5, je trouvais que Madame Rowling s'était un peu perdu dans les méandres de "l'ordre du phénix". Ou peut être était-ce Miss Dolores Ombrage qui était sortie des pages du livre pour désorienter et faire peur à sa créatrice. Sans nul doute l'auteur à su puiser dans son moi intérieur pour se retrouver comme le fait souvent Harry en état de danger et stress imminent.
Un roman passionnant, malgrés le peu d'intrigue sur le prince de sang mélé. On découvre avec avidité le passé de Lord Voldemort, le pourquoi de son évolution d'avant sa naissance à ce qu'il est aujourd'hui. Raconté judicieusement et avec précision. On assiste à un revirement total du comportement de Dumbledore, qui avait reconnu ses fautes dans le précédent livre, face à Harry. Dumbledore va agir comme un professeur et un passeur de pouvoir. Ayant surement pressentit le danger qui le menaçait.
Beaucoup de sous-entendu, comme ce dernier son présent. Nous laissant à peine deviner ce qui se passe.
D'un autre côté les excès et les débordements sentimentaux des ados sont beaucoup présent. N'est ce pas l'âge ou l'on se cherche et ou l'on teste les limites et l'inconnu ? Ou tout simplement l'age bête ! Très bien démontré et représenté. Même si ce n'est pas les partie que j'ai adoré le plus, ces moments reste, pour certains humoristiques et pour d'autre émouvants. Sans toutefois être trop lourd comme c'est le cas dans le film. Les relations entre les différents amoureux sont toutefois bien développé, et l'on confirme nos doutes sur les couples qui se forment alors que pour d'autre on est assez surpris.... à tout les niveaux d'âges....
Le prince de sang-mélé... Depuis le début des romans on est dubitatif sur la totale confiance de Dumbledore porte en Severus Rogue. Je pensait que ce roman répondrait en partit à mes questions. C'est pire qu'avant ! On entrevoit à peine le rôle que jouait jusqu'à présent le maître des potions ( et de la défense contre les forces du mal). Son passé à lui ne vient que troubler de plus en plus le rôle qu'il jouera dans le futur. Bravo à l'auteur elle continue de remuer le couteau dans la plaie en pervertissant nos doutes. Comme elle nous a si souvent habitué, quelque chose nous échappe encore. Et c'est pourquoi malgré les actes de Rogue, je continu a avoir confiance malgré qu'il soit un agent double et un redoutable occlumens.
Une fin pour le moins prévisible, mais arrive pourtant trop tôt. Harry sait tout de la plupart des réflexions et des fruits des recherches de son pigmalion, mais on sent qu'il aurait pu lui apprendre plus sur les moyens de se défendre. On ressent aussi que les protections et la prévoyance et la sagesse de Dumbledore sont partit trop vite avec lui. On sent aussi que le prix est peut être cher payé pour la maigre consolation que retiens Hharry à travers le médaillon. Par opposition on entrevoit l'immensité de la tache qu'il reste à accomplir à Harry... et tout ses amis bien sur.
Une ultime conclusion et une fin imprégnée d'estime, de sérénité, de paix, de reconnaissance et de devoirs malgré tout, pour un grand homme. Tout autant que la lamentation du Phénix résonnante de chagrin et du deuil qu'il éprouve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
bountyfrei
  19 octobre 2013
L'avant dernier tome des aventures de Harry, une relecture que je me devais de faire après ma première lecture qui doit bien remonter à 7-8 ans. D'une première part, parce que cette saga est plus que géniale et qu'on à beau la relire à chaque fois, on retombe vite amoureux du style de J.K Rowling et on redécouvre des petits détails de l'histoire. Et de l'autre part, c'est que la première fois que j'ai lu ce tome, je n'ai pas su apprécier ma lecture comme il le fallait. En effet, dans celui-ci l'auteure donne une énorme prise de maturité à ses personnages et développe des sentiments à la fois simples et complexes comme l'amour mais nous met aussi face à la mort d'une manière bien plus brusque que dans le tome précédent où Sirius nous à quitté. Et quand notre première lecture se fait à l'âge de 13-14 ans, à moins d'avoir été confronté à ce genre de choses dans la vie, ont ne peux vraiment apprécier et comprendre ce tome, et surtout saisir les sentiments qu'il est censé véhiculé. Enfin, maintenant c'est chose faite avec cette relecture !
Et donc, cette fois-ci nous ne retrouvons pas directement notre petit héros, mais l'ex-Premier Ministre de la Magie, Fudge, en compagnie de Scrimgeour, son remplaçant, se présentant au Premier Ministre moldu, comme il est usage de le faire quand on prend ce genre de poste. Exposition des derniers actes de Voldemort, mise en garde contre le danger qui rôde, et explication des dispositifs de sécurité mis en place pour le Premier Ministre vont rythmés l'entrevue des trois hommes.
Non loin de là, une autre soirée va être rythmée autrement. En effet, Narcissa Malefoy, la mère de Drago, accompagnée de sa soeur Bellatrix Lestranges, rendent visite à Severus Rogue pour lui demander service, bien que Bellatrix s'y oppose fermement. Nous y apprenons que le fils Malefoy à été choisit par Celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom pour faire quelque chose... Mais quoi ? Pourquoi ? Et en quoi Severus peut-il l'aider ? C'est que nous essayerons – en compagnie de Harry – de découvrir pendant cette année scolaire...
D'ailleurs, Harry est toujours chez les Dursley, attendant la visite de Dumbledore, mais il n'y croit pas tellement. Serait-ce une blague de mauvais goût ? Pour éviter d'avoir une déception pareille alors que nous sommes seulement au début de l'été, il n'a rien préparer et attend, avec sa chouette Hedwige, de voir si son directeur va réellement venir, et qu'elle ne fût pas sa surprise quand Dumbledore sonne à la porte de son oncle et sa tante ? Abusant quelque peu de toute l'hospitalité dont les Dursley sont capables de faire envers un homme vêtu d'une robe et d'un chapeau de sorcier, et qui se sert d'une baguette magique, nous apprenons quelques petites choses sur la protection magique dont Harry bénéficie chez sa tante et son oncle jusqu'à sa majorité, et nous suivons les deux sorciers dans un petit village, pour rendre visite à un ancien professeur de Poudlard, Orace Slughorn, pour le tirer de sa retraite. Harry ira passer la suite de ses vacances au Terrier, chez les Weasley.
Orace n'est pas un personnage que j'apprécie tellement. Son truc, c'est la ''collection'' d'élèves un tant sois peu célèbres ou ayant un parent connu, et les réunir dans le Club de Slug, et ainsi donner quelques soirées avec eux pour les mettre en contact avec des sorciers qui sont déjà passés par le Club et qui ont acquis une certaine notoriété aujourd'hui. Il ne s'intéresse pas tellement aux autres élèves, se souvenant à peine de leurs prénoms. Slughorn à tout d'un bon professeur, mais il ne faut pas compter sur lui quand un peu d'action se présente, car il perd tout ses moyens. Tout ce qu'il est capable de faire, c'est se venter de ses relations et les cadeaux qu'il reçoit des personnes qui sont passées par son Club. En somme, un personnage extrêmement secondaire dont j'aurais aimé qu'on laisse de côté pour le reste de l'histoire, mais Rowling en à décidé autrement pour le vieux professeur.
L'année scolaire débute donc pour nos héros avec la menace d'un Voldemort qui commence à se bouger et tuer tout ceux qui ne veulent pas le suivre au côté de ses Mangemorts, l'ambiance générale n'est donc pas à la joie. Harry va avoir de nouveau des cours particuliers – pas avec Rogue cette fois ci – mais avec Dumbledore en personne, pour l'aider à combattre le Seigneur des Ténèbres. Autre nouveauté pour notre sorcier, il est le capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor ! En somme, une année quasi-normale, ponctuée par les couples qui se font et se défont, et la jalousie, car l'un ne va pas sans l'autre... Sans oublier le Prince de Sang-Mêlé, qui va être l'élément majeur du succès de Harry en potion, mais aussi de nombreuses disputes avec Hermione qui ne supporte pas de ne plus être la meilleure, et va donc chercher par tout les moyens à convaincre Harry que le vieux livre de cours du Prince n'est pas bon pour lui, et qu'il faut qu'il le rende.
La fin de ce tome est magistrale, et m'a fait versé une larme, car même si je m'y attendais et que je connaissais déjà cette fin, ont ne peux s'imaginer que cela finisse comme ça. Est-ce que cette fin aurait pu être évitée ? Si je n'aurais pas lu le dernier tome, j'aurais dit oui. Mais en faite, non. Même si au final Malefoy est convaincu de ne pas aller jusqu'au bout (ça se ressent quand il abaisse sa baguette), d'autres pactes et accords ont eu lieu pour que cette fin se déroule comme prévu, et donc même si cet événement est le plus triste que j'ai eu à lire dans Harry Potter, il se devait d'y être.
En bref, un tome excellent mais néanmoins triste, et j'ai hâte de pouvoir relire la fin des aventures de nos héros !
Lien : http://onceuponatime.ek.la/h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (216) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   12 septembre 2018
But he understood at last what Dumbledore had been trying to tell him. It was, he thought, the difference between being dragged into the arena to face a battle to the death and walking into the arena with your head held high. Some people, perhaps, would say that there was little to choose between the two ways, but Dumbledore knew - and so do I, thought Harry, with a rush of fierce pride, and so did my parents - that there was all the difference in the world.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nono19Nono19   12 septembre 2018
Why Are You Worrying About You-Know-Who?
You SHOULD Be Worrying About
U-NO-POO-
the Constipation Sensation
That's GRIPPING the Nation!

Harry started to laugh. He heard a weak sort of moan beside him and looked round to see Mrs Weasley gazing, dumbfounded, at the poster. Her lips moved, silently mouthing the name, "U-No-Poo".
"They'll be murdered in their beds!" she whispered.
Commenter  J’apprécie          00
Kel-LyKel-Ly   24 février 2009
- Oui, les fantômes sont transparents, alors que les Inferi sont des cadavres, ils ont donc une consistance solide ...

- Un enfant de cinq ans aurait pu nous en dire autant, répliqua Rogue d'un ton moqueur. L'Inferius est un cadavre qui a été ranimé par les maléfices d'un mage noir. Il n'est pas vivant, c'est une simple marionette qui obéit à la volonté du sorcier. Un fantôme, je pense que vous devez le savoir maintenant, est l'empreinte qu'un défunt a laissée sur la terre ... et bien entendu, comme Potter nous l'a fait judicieusement obverser, il est transparent.

- Ce que Harry a dit est bien plus utile à savoir quand on essaye de les reconnaître ! fit remarquer Ron. Si on se retrouve face à l'un d'eux dans une allée obscure, il vaut mieux jeter un coup d'oeil pour voir s'il a consistance solide plutôt que lui demander : " Pardon, monsieur, ne seriez-vous pas par hasard l'empreinte d'un défunt ? "

Il y eut une vague d'éclats de rire aussitôt étouffée par le regard que Rogue lança à la classe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1660
mathilde08mathilde08   21 février 2011
Dumbledore s'interrompit. Bien qu'il eût parlé d'un ton léger et très calme, sans laisser paraître aucun signe manifeste de colère, Harry sentait émaner de lui une certaine froideur et remarqua que les Dursley se serraient un peu plus les uns contre les autres.
-Vous n'avez pas fait ce que je demandais. Jamais vous n'avez traité Harry comme un fils. Avec vous il n'a connu que l'indifférence et même souvent la cruauté. Le mieux qu'on puisse dire, c'est qu'au moins il n'aura pas subi les terribles dommages infligés au malheureux garçon assis entre vous.
La tante Pétunia et l'oncle Vernon tournèrent instinctivement la tête comme s'ils s'attendaient à voir quelqu'un d'autre que Dudley coincé entre eux.
-Nous ... maltraiter Duddy ? Qu'est-ce que vous ..., commença l'oncle Vernon, furieux, mais Dumbledore leva un doigt pour lui imposer le silence, et l'oncle Vernon sembla soudain devenu muet.
-La magie que j'ai mise en oeuvre il y a quinze ans signifie que Harry bénéficie d'une puissante protection tant qu'il peut considérer cette maison comme son foyer. Si malheureux qu'il ait été ici, si rejeté, si malmené, vous lui avez au moins, même si c'est à contrecœur, fourni un hébergement. Cette magie cessera d'opérer lorsque Harry atteindra l'âge de dix-sept ans, en d'autres termes, lorsqu'il deviendra un homme. Je vous demande simplement ceci: que vous lui permettiez de revenir une fois de plus dans cette maison avant son dix-septième anniversaire, ce qui assurera sa protection jusqu'à cette date.
Aucun des Dursley ne prononça un mot. Dudley fronçait légèrement les sourcils comme s'il essayait de se rappeler à quel moment de sa vie il avait été maltraité. L'oncle Vernon avait l'air de s'être coincé quelque chose en travers de la gorge; la tante Pétunia, elle, avait étrangement rougi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
TeaSpoonTeaSpoon   09 juillet 2011
" - Il m'a accusé d'être "l'homme de Dumbledore jusqu'au bout", dit Harry.
- Quel grossièreté de sa part.
- Je lui ai dit que c'était vrai.
Dumbledore ouvrit la bouche, comme s'il allait parler, puis la referma. Derrière Harry, Fumseck, le phénix, lança un faible cri, doux et mélodieux. Très gêné, Harry se rendit soudain compte que les yeux bleus et brillants de Dumbledore paraissaient un peu humides et il baissa aussitôt le regard sur ses genoux. Lorsque Dumbledore reprit la parole, cependant, sa voix était ferme:
- Je suis très touché, Harry."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          790
Videos de J. K. Rowling (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. K. Rowling
Masterclass : Apprenez à écrire un roman - Structurez votre récit .Savez-vous ce que les écrivains JK Rowling (Harry Potter), Gustave Flaubert (Madame Bovary), J. R. R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux), James Joyce (Ulysse) et Victor Hugo (Les Misérables) ont en commun ? Leurs romans suivent tous la même structure narrative inspirée des mythes. Cette structure narrative peut s?appliquer à n?importe quel récit et quelle que soit l?étape où vous vous trouvez dans l?écriture de votre roman. Vous pouvez l?utiliser si vous en êtes encore à l?ébauche de votre roman. Elle vous permettra également de retravailler votre manuscrit en profondeur si vous avez finalisé votre roman. Concrètement, cela va vous faciliter la tâche et vous permettre d?y voir plus clair dans la construction de votre récit et dans la caractérisation de vos personnages. Dans notre masterclass, vous travaillez sur votre propre roman. Votre objectif : tenir votre futur lecteur en haleine et lui donner envie d?aller au bout de votre histoire !
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

En quoi Harry a-t-il eu un Optimal, pour ses B.U.S.E. ?

En métamorphose
En botanique
En défense contre les forces du mal
En potion

10 questions
952 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 6 : Harry Potter et le Prince de sang mêlé de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre
. .