AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782764806142
Libre Expression (01/01/1900)
3.62/5   41 notes
Résumé :
Après Et si c'était ça, le bonheur?, Francine Ruel fait revivre son héroïne. Olivia Lamoureux, qui, au terme de ses premières aventures, nageait en plein bonheur dans sa maison jaune, entourée de ses amis et d'un nouvel amour.

Dans Maudit que le bonheur coûte cher!, voilà que la vie rattrape Olivia, avec ses hauts et ses bas. Le bonheur a un prix, et parfois il coûte cher. Sa chatte Bouboulina se fait vieille. Son amant Harris est de plus en plus abse... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LindaLapostolle
  26 juillet 2011
Suite de Et si c'était ça le bonheur?, ce roman nous ramène Olivia Lamoureux. Un belle écriture fluide et des descriptions magnifiques. Des malheurs, de la tristesse, mais une note positive qui tend à poindre à travers tout le texte. Espoir et positivisme, mais pas de déni. La vie telle qu'elle est, avec ses hauts et ses bas. Et surtout les bas qui caractérisent les années qui passent....
Commenter  J’apprécie          40
Cielvariable
  03 juin 2018
Deuxième tome (suite de Et si c'était ça le bonheur?) similaire au premier. Il s'agit toujours de l'histoire d'Olivia Lamoureux, qui nageait en plein bonheur à la fin du tome 1, et qui est plutôt aux prises cette fois avec des hauts et des bas. Assez pour penser que le bonheur a un prix et qu'elle est en train de le payer: sa chatte se fait vieille et approche de la fin, son amant est de plus en plus absent, elle doit de nouveau faire face à des rénovations accaparantes. Il y aura aussi de petits bonheurs qui parsèmeront sa route et des amis solidaires sur qui elle pourra compter.
C'est un récit simple et réaliste qui parle de sujets quotidiens et courants avec humour et autodérision, tout en brossant un portrait social assez juste de nos valeurs et de nos préjugés.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2013
La ménopause me jouait de drôles de tours. Un rien m’inquiétait et me déstabilisait. Après les vacances, je consulterais mon médecin afin de réajuster mon thermostat personnel. Je n’en pouvais plus de ces sautes d’humeur et de ces chaleurs envahissantes. Je me trouvais changeante, irritable, pleurnicharde. En attendant, je me raccrochais à ce qui me maintenait en vie: l’amitié indéfectible de mes amis et l’amour de mon chum. C’était une période délicate à traverser, un point, c’est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2013
L’an dernier, dans le monde entier, on a dépensé cinq fois plus d’argent pour des implants mammaires et du Viagra que pour la recherche contre la maladie d’Alzheimer. On peut donc conclure que, dans trente ans, il y aura un très grand nombre de personnes avec de gros nichons et de superbes érections, mais incapables de se rappeler à quoi ça sert…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2013
Drôles de mots, et des maux dont on se passerait bien. Mais ils sont là. On n’a pas le choix. C’est bien connu, les vieux modèles comme nous, ça demande toujours un peu plus d’entretien. La carrosserie n’est plus neuve, neuve, le moteur a des ratés et il faut parfois changer les pièces usagées.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2013
Je ne me reconnaissais pas trop dans ce nouveau statut féminin qui me faisait passer tantôt pour une bonne sœur vouée corps et âme à son Dieu et quelques heures plus tard pour une dévergondée de la pire espèce, prête à vendre son âme pour une partie de jambes en l’air.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2013
N’importe quel imbécile peut mettre au monde un enfant et l’abandonner aussitôt. Ou le maltraiter dans le pire des cas, comme ça arrive trop souvent. Nous, nous pouvons donner à un enfant abandonné un toit, une éducation, de l’amour, du soutien, de la protection…
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Francine Ruel (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francine Ruel
Trois entre­vues en solo et en rafale avec des auteurs autour d'un même sujet: un livre né de la pandémie. le con­texte de crise san­i­taire dans lequel nous vivons depuis mars 2020 a incité cer­tains auteur·rice·s à plonger dans la créa­tion. La pandémie nous a au moins offert ceci de bon: le temps et l'espace pour réfléchir. Francine Ruel (Le promeneur de chèvres), Patrice Godin (Toutes les vies pos­si­bles) et Alec Cas­tonguay (Le print­emps le plus long) ont écrit des livres en pandémie et dis­cuteront de leur créa­tion. Ani­ma­tion: Isabelle Lacasse.
Avec: Francine Ruel, Auteur·rice Patrice Godin, Auteur·rice Alec Castonguay, Auteur·rice Isabelle Lacasse, Animateurrice
Livres: Toutes les vies possibles Le Promeneur de chèvres Le Printemps le plus long - Au coeur des batailles politiques contre la COVID-19
Le Site Web du #SalonDuLivreDeMontreal : https://www.salondulivredemontreal.com/
Retrouve-nous sur tous nos réseaux sociaux
INSTAGRAM: https://www.instagram.com/salonlivremtl/ TIKTOK: https://www.tiktok.com/@salonlivremtl TWITCH: https://www.twitch.tv/lismoimontreal DISCORD: https://discord.gg/7MP3veRP FACEBOOK: https://www.facebook.com/salondulivredemontreal/
#slm2021
+ Lire la suite
autres livres classés : MénopauseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18449 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre