AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Koji Inada (Illustrateur)Yuji Horii (Directeur de publication)Atsuko Sasaki (Traducteur)Roger Marti (Traducteur)
EAN : 9782277242444
200 pages
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Inquiets pour la princesse Léona et son peuple, Daï et ses amis sont en route pour le royaume de Papnica. Mais une fois sur place, seules les ruines les accueillent. Et c’est dans ce paysage désolé que nos héros rencontrent le tout premier disciple d’Avan : Hyunckel. Mais ce dernier ne semble pas partager le goût du maître pour la justice !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
florencem
  12 avril 2018
Les combats s'enchaînent, cela devient un peu une usine à gaz, et à croire que les généraux des forces du mal ne peuvent rien contre nos héros. Il y a bien sûr un niveau qui va crescendo, les ennemis étant de plus en plus fort, et nos héros progressent de façon intelligente. Cependant, il y a toujours une sorte d'urgence dans le manga qui fait qu'on a l'impression d'être dans un tourbillon. Encore une fois, il y a trente-sept tomes tout de même (bon, je sais, on a vu des shonen dépasser le cap des soixante tomes et bien plus !).
Le nouvel ennemi de nos héros a de nombreux points communs avec eux. Ex-disciple d'Aban, c'est aussi un humain et qui a été élevé par des monstres. Fly se retrouve énormément en lui et le combat est dès lors assez mal parti. Difficile d'en vouloir à quelqu'un avec lequel on s'identifie. J'avoue que même moi, j'ai eu du mal à voir Henki comme un personnage antipathique. Certes comme le dit Sam, il a reporté sa souffrance sur toute l'humanité au lieu de faire son deuil et d'aller de l'avant. C'est un comportement que l'on pourrait qualifier de puéril en un sens même s'il est compréhensible. Avoir autant de haine aussi longtemps doit tout de même être épuisant. Surtout qu'à bien y regarder, le jeune homme a toujours plus ou moins des principes. Et il semble entretenir de très bonnes relations avec son armée. Ambivalence, ambivalence.
Un méchant donc plutôt intéressant mais que je classerai encore dans la catégorie : âme potentiellement secourable. Henki est de plus assez intriguant. Il a son charme, Sam ne pourra pas dire le contraire mais au delà, je trouve qu'il a du potentiel. Parlons un peu de Sam, d'ailleurs. Je pensais qu'elle aurait plus de présence avec ce combat dans le tome précédent mais en fait pas autant que cela. Elle reste la voix de la raison, l'âme du groupe et, il est vrai, ne soyons pas médisant, qu'elle a sa part de responsabilité dans l'issue du combat. Mais voilà, je trouve que malgré la force du personnage, il y a un côté "femme en détresse" qui perdure. Est-ce que le côté héroïc fantasy y joue beaucoup... Peut-être, cependant je trouve vraiment dommage de sous-exploiter le personnage et de lui donner le rôle de faire valoir à de nombreuses reprises.
Il y a par contre une chose que j'ai beaucoup aimé dans ce tome. Déjà, un allier "inattendu" fait son apparition. Et ce personnage met en avant le fait que même certaines catégories de personnes, lorsqu'on leur ouvre les yeux peuvent changer. Une bonne approche. La seconde chose est que nos héros prennent le temps de réfléchir. Se voyant acculer et ne trouvant pas de solution pour vaincre Henki, Fly et Poppu vont allier leurs forces après une analyse de leur adverse. Je suis fan du travail d'équipe, d'une part, et ensuite j'ai ce côté réflexion. On ne fonce pas tête baissée, on essaye d'évoluer. Et j'ai envie de dire : pourvu que ça dure.
La fin du tome se termine un peu comme les autres avec la mise en avant d'un nouvel ennemi potentiel. Freeze n'a pas l'air commode et dans le genre vicieux et sans moral, il doit même surpasser Saboera. Ce qui me fera le détester sans aucun problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
florencemflorencem   11 avril 2018
J’ai jamais compris pourquoi tu te battais pour les armées du mal. Je crois que tu te bats pour te venger des humains. Moi aussi, avant, je les méprisais. Je pensais que c’était juste des choses vivantes viles et faibles. Mais en me battant contre Fly et sa bande, j’ai réalisé que les humains sont forts. Ils ont beaucoup de cœur. Ils peuvent partager les joies et les souffrances des combats. Nous, les monstres, nous n’avons que la force pour nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Riku Sanjô (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Riku Sanjô
Générique Fly (version française)
autres livres classés : complotsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1278 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre