AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782358480253
118 pages
Bleu autour (01/08/2011)
3/5   2 notes
Résumé :


Un hors-la-loi idéaliste s’impose une mission sacrificielle et décide d’exécuter à l’arme blanche les responsables de la misère du peuple.

La parole d'un justicier solitaire. Il parle de son père, assassiné. De sa mère, "la folle des Plateaux". Des femmes, ses amours. Il tue à l'arme blanche. Il se considère comme un criminel innocent, c'est là sa folie.

Nous sommes dans une société corrompue du Sud ou d'Orient. Mais no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  05 octobre 2011
"Je sacrifie pour la Liberté,la Justice,la Vérité,pour mon peuple."
Rasoir,arme blanche.Il égorge,persuadé de son bon droit.
Leïla Sebbar relate ici la confession de ce mégalomane.
Beaucoup de morbide et de sang qui gicle.
Ca part de l'enfance,l' histoire d'Abraham et Ismaël contée par la maman aux "yeux noirs comme la lumière sauvage des Hauts Plateaux pendant l'orage", la course pieds nus écorchés sur les cailloux,les chasses du père, "grand cavalier", dont "le fou" finit (à l'abri des regards indiscrets) les proies encore frissonantes de vie,ça passe par l'âge adulte,les oeillets pourpre,coupés à la lame, arborés à la boutonnière,le bordel où tout est possible, maison bleu des plaisirs poussés parfois jusqu'à la mise à mort,jusqu'au présent du père fusillé sous un arbre, mains liées dans le dos.
Pourquoi?
Il faut lire le livre jusqu'à la fin pour connaître la raison du pourquoi.
La confession d'un fou de Leïla Sebbar, auteur née de père algérien et de mère algérienne,dont les thèmes tournent souvent autour du métissage,de l'exil ou comme ici de la violence.Une belle écriture mais un récit qui ne m'a pas vraiment détendue!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   05 octobre 2011
Les hommes qui ne bavardent pas font peur on les prend pour des fous.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   05 octobre 2011
Dieu est-il Dieu pour pardonner à des meurtriers?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Leïla Sebbar (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leïla Sebbar
Rencontre avec Leïla Sebbar & Manon Paillot animée par Patrice Rötig Lecture par Frédéric Mitterrand
Après Je ne parle pas la langue de mon père et L'arabe comme un chant secret, Lettre à mon père est le dernier volet, le plus tendre et le plus violent, de la trilogie autobiographique de Leïla Sebbar. Pour la première fois, elle ose, outre-mort, une adresse directe à son père Mohamed dont le silence l'a tenue loin de son roman familial, qu'elle écrit dans la langue de sa mère, le français. Sans fin elle l'interroge, et il ne parle guère. Au cours de cette soirée nous évoquerons également un recueil de récits et nouvelles où Leïla Sebbar nomadise avec Isabelle, son héroïne, sa muse, Isabelle Eberhardt ; un ouvrage préfacé et édité par Manon Paillot. Enfin, par la voix de Frédéric Mitterrand, nous entendrons différents extraits.
À lire – aux éd. Bleu autour : Leïla Sebbar, Lettre à mon père – Leïla Sebbar & Isabelle Eberhardt (nouvelles), préface de Manon Paillot, 2021.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Une boisson dans les titres (ou pas)

Philippe Delerm : La Première Gorgée de ... et autres plaisirs minuscules

Bière
Cidre
Limonade
Mousseux

10 questions
372 lecteurs ont répondu
Thèmes : Boissons , Boissons non alcoolisées , Eau potable , cafés , thés , alcool , bière , whisky , gin , vodka , Cocktails (boissons) , cidre , Liqueurs , tequila , vin , champagne , tisanes , Jus de fruits , soda , lait , humour , intrusionCréer un quiz sur ce livre