AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914216815
Éditeur : Lirabelle (01/01/2009)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Crocodile doit rejoindre un ami au loin. Hélas, il a raté le dernier bus ! Comment faire ? En moto, en train, en avion, la route est parfois longue… et le cours de l'histoire inattendu !
Erie Sonoda laisse parler ses images et l'histoire se noue ainsi sous nos yeux étonnés, le temps d'une nuit. Il faudra être attentif car chaque détail compte…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sebito
  28 novembre 2011
Les graphismes des illustrations de ce livre sont magnifiques: le noir et blanc de la nuit, accompagné de toutes les nuances de gris, et enfin la couleur quand vient le jour, tout cela dans des tons qui dégagent une impression de calme et de douceur apaisent. Ainsi, même si l'action a lieu la nuit, l'enfant ne sera pas effrayé. Gros point positif. J'ai aussi apprécié la présentation de l'auteur en fin d'ouvrage et le fait d'avoir une photo, parce que les lecteurs n'ont jamais aucune information sur les auteurs jeunesse... Voilà pour les points forts qui auraient pu susciter un achat pour des enfants. J'ai également apprécié les différences de taille des caractères pour indiquer si le personnage parle fort (gros caractères) ou parle bas (petits caractères). Cela permet de lire le livre avec un enfant en apportant les nuances nécessaires. Par ailleurs, les illustrations s'enchainent bien, un élément d'une illustration étant repris dans l'illustration suivante, ce qui permet de suivre le fil directeur de l'histoire d'images en images. Enfin, il y a juste le bon nombre d'éléments pour raconter l'histoire, nombre d'éléments qui laisse aussi place à la discussion avec l'enfant et à ses questions, car tout n'est pas écrit ou dessiné, ce qui peut instaurer un dialogue profitable pour l'enfant et l'adulte. Mais ces points forts s'accompagnent de points négatifs. Premier point: le fait de dessiner un crocodile à quatre pattes qui traine une valise ne colle pas avec mon imaginaire (pour moi, un crocodile, anthropomorphisé puisque trainant une valise, marche sur ses pattes arrière; cela peut paraitre idiot mais cette représentation du crocodile a instauré une distance entre mon imaginaire et l'ouvrage, si bien que je n'ai pas réussi à totalement plongé dans l'histoire...) Deuxième point: quel est l'intérêt de traduire les phrases en japonais ? Je ne parle pas japonais, les enfants que je connais non plus. Même si cela a un côté plaisant et exotique au début, en fait, on se rend vite compte que c'est pour déclencher une impulsion d'achat, et c'est tout. Cette traduction aurait pu être utile si le lecteur avait accès à la phonétique des phrases japonaises, pour essayer de les prononcer, ou à un cd racontant l'histoire en japonais...mais là, ça ne sert à rien. Et enfin, le point le plus négatif à mon sens: je n'ai pas compris le sens de l'histoire, si bien que je suis incapable d'expliquer à un enfant où veut en venir l'auteur, où en tout cas je ne sens pas capable d'expliquer la métaphore à un enfant. le crocodile retrouve son ami qui l'attend au petit jour après avoir essayer de le rejoindre pendant toute la nuit par des moyens compliqués et détournés: pour moi, c'est à peu près la même métaphore que dans "L'alchimiste", peu importe les épreuves, le chemin qu'on prend, quelqu'un nous attend et tout ira mieux avec lui. le lapin qui aide le crocodile et que l'on voit passer près de l'ami avant le crocodile signifie que le monde est petit et les destins se croisent et qu'une rencontre peut nous aider si on accepte son aide. Mais comment le lapin qui voyage en moto peut-il rejoindre l'ami avant le crocodile qui prend un train et un avion ? C'est la métaphore des chemins détournés qui éloignent du but de la vie, mais franchement, je ne suis pas sûr qu'un enfant comprenne toutes ses métaphores: pour un enfant, si on prend un train ou un avion, on arrive avant la moto, point. Il ne va pas chercher plus loin !
Donc au final un beau livre qui rate sa cible. Pour moi ce n'est pas de la littérature jeunesse car l'histoire est trop philosophique et métaphorique. Mais peut-être que je n'ai rien compris à l'histoire... (et dans ce cas, je ne vois pas comment un enfant peut la comprendre...).
Un petit mot sur le prix: même si le livre est très beau, le papier de grande qualité, 18€ pour un livre jeunesse, c'est excessif !
Je termine sur une note semi-positive: ce livre reste un beau cadeau...(mais il risque malheureusement de vite rejoindre un fond de placard...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lanacroft123
  09 décembre 2011
Voici ma critique de :
« Service de nuit» écrit et illustré par Erie Sonoda.

Tout d'abord parlons de la couverture du livre :
L'illustration de couverture, très joli crayonné en nuances de gris, représentant un crocodile et sa valise sur la moto d'un lapin en pleine nuit, est directement tirée des illustrations intérieures de l'album (Ma fille de 4 ans l'a tout de suite remarqué. ;-) ). le fait que le lapin soit presque plus grand que le crocodile donne un côté attendrissant et sympathique au saurien.

Voici le résumé sur le site de l'éditeur :
« Crocodile doit rejoindre un ami au loin. Hélas, il a raté le dernier bus ! Comment faire ? En moto, en train, en avion, la route est parfois longue… et le cours de l'histoire inattendu !
Erie Sonoda laisse parler ses images et l'histoire se noue ainsi sous nos yeux étonnés, le temps d'une nuit. Il faudra être attentif car chaque détail compte…»

Allons-y ! Parlons un peu des personnages.
Dans cet album, les petits ne se perdront pas entre les personnages puisqu'ils peuvent se compter sur les doigts d'une main : il n'y a que trois personnages "principaux" et deux autres que je qualifierais de "figurants".
L'histoire met en scène un crocodile pacifique qui souhaite rejoindre un ami. Il rate le dernier bus mais, par chance, le destin met un lapin motard sur son chemin. le lapin accepte d'emmener le crocodile jusqu'à la gare... à condition que ce dernier ne le croque pas ! Après avoir emprunté divers moyens de transport et avoir voyagé toute la nuit, le crocodile arrive enfin à destination. Son ami, un tamanoir, s'est endormi à l'arrêt de bus en l'attendant.
Les deux personnages que je considère comme faisant de la figuration sont un gros ours et un rhinocéros.
Passons à mon avis général sur ce livre.
Voici un avis triple pour cet album !
Mon avis en tant que maman :
J'ai beaucoup aimé les graphismes. Les personnages ont un côté "mignons tout plein". le crocodile, en particulier, m'a paru doté d'une fragilité qui le rend très attachant.
L'histoire est simple, très facile à suivre et captivante. On y retrouve plusieurs valeurs, telles que le respect, l'entraide et l'amitié.
Il n'y a pas beaucoup de texte ce qui est parfaitement adapté aux jeunes enfants : cela permet en effet d'avoir toute leur attention durant la lecture.
Les illustrations "muettes" favorisent aussi l'expression chez les jeunes enfants. Ces pages m'ont permis d'échanger avec ma fille de 4 ans, de lui demander de me raconter ce qui se passait sur l'image... Tout au long de l'ouvrage, nous avons ainsi pu parler de train, d'avion, de rails, de moto, de crocodile... bref, elle a vraiment pu s'exprimer et, ainsi, participer activement à la lecture.
La curiosité de mes deux filles a aussi été éveillée par le fait que les textes étaient écrits en français puis en Japonais. de quoi leur faire prendre conscience que tout le monde n'écrit pas de la même façon à travers le monde.
L'avis de ma grande de 9 ans :
Elle a beaucoup aimé cette histoire. Elle a trouvé que le crocodile était vraiment mignon et amusant. Quand je lui ai demandé ce qu'elle pensait des illustrations, elle m'a répondu que les dessins étaient beaux, qu'on comprenait bien ce qui se passait. le "manque" de couleurs ne l'a pas gênée du tout.

L'avis de ma petite de 4 ans :
Cet album a aussi beaucoup plu à ma fille de 4 ans (qui se situe précisément dans la tranche d'âge visée). Elle a vraiment eu, elle aussi, un gros coup de coeur pour le crocodile. Elle n'a cessé de commenter les images. Une fois que nous sommes arrivées à la dernière page, elle a demandé à le relire... toute seule cette fois-ci. Elle a remarqué la photo de l'auteure à la fin du livre et m'a demandé pourquoi il y avait cette photo. Je lui ai donc dit que c'était la dame qui avait inventé et dessiné cette histoire. Elle m'a répondu : "Elle a inventé une belle histoire la dame. Et elle dessine bien les crocodiles !" Preuve que ma chipie a apprécié cet album. ;-)

En conclusion :
Un album à lire en famille pour en profiter pleinement et faire parler nos petits. Un album qui ravira les plus jeunes comme les moins jeunes avec ses illustrations de toute beauté.

Je tiens à remercier chaudement le site Babelio.com et les éditions Lirabelle pour nous avoir permis de découvrir cet album dans le cadre d'un partenariat Masse Critique.

Lien : http://ursuladubois.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
e-Miliko
  01 janvier 2012
"Service de nuit" est une petite merveille. Certes, la couverture n'est pas forcément très accrocheuse, avec ses tons presque entièrement gris, noirs et blancs, même si son image d'un lapin motocycliste et de son passager crocodile est sympathique. Mais en ouvrant le livre, on est très vite envoûté.
Les pages de garde sont entièrement noires, mais faites d'un beau papier légèrement gaufré. Les premières pages présentent le texte, bilingue français-japonais, sur la page de gauche et une image sur la page de droite. Au premier coup d'oeil, ces images peuvent paraître ternes, toutes en nuances de noir et de gris, mais dès qu'on y accorde un petit peu plus d'attention, on entre dans leur magnifique ambiance nocturne, on s'aperçoit de l'usage subtil de la couleur (le petit halo rouge d'un phare arrière par exemple). Les illustrations muettes en double page sont tout simplement envoûtantes.
L'histoire est celle d'un crocodile qui a raté le dernier bus, et qui va poursuivre son voyage avec d'autres moyens de transport.
Par les images et leur ambiance nocturne avec ombres et halos de lumière, par le texte rare, par la multiplication des véhicules, par le retour énigmatique d'un personnage (est-ce le même? D'où vient-il...), par l'apparition de la couleur avec l'aube, d'une certaine façon par le texte bilingue qui reste en partie mystérieux pour le lecteur, ce récit tout simple prend une dimension onirique fascinante.
Ce livre est vraiment une belle découverte, je le garderai précieusement et m'y replongerai avec plaisir.
Pour terminer, l'avis de mon fils, trois ans, quand je le lui ai lu : "Encore! C'est joli, tu me le lis encore une fois?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Azalais
  30 novembre 2011
Un livre tout en subtilité et en finesse avec des illustration fraîches qui évoquent une nuit amicale.
Saluons tout d'abord la collection Tesselles de Bologne des éditions Lirabelle qui contient ce titre et qui a pour but d'éditer les jeunes illustrateurs remarqués à la foire internationale du livre de Bologne.
Pour répondre à une autre critique présente sur le site, je pense que l'histoire n'est pas univoque, souvenons nous que pour les japonais la philosophie de l'un OU l'autre fait place à celle de l'un ET l'autre. Pour moi, tout le charme réside dans le fait que les situations ne sont pas expliquées: le lapin qui propose son taxi en service de nuit est l'image pleine d'humour de la personne qui rend service de bon coeur ET de l'inconnu qui est le même partout ET de l'absurde rapidité avec laquelle on parcourt l'espace Et de l'idée qu'on peut revenir de là ou on est parti... de la même manière le crocodile marche à deux ET à quatre pattes (et cela fait tomber quelques stéréotypes occidentaux!).
Le livre bilingue devrait il est vrai comporter la traduction phonétique (ce qui pourrait justifier le prix?!)
A souhaiter que cette belle collection des éditions Lirabelle perdure!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : albumVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1092 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre