AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Roman de Bergen tome 3 sur 6
EAN : 9782757828038
471 pages
Points (26/04/2012)
3.97/5   60 notes
Résumé :
Pendant les années 1930, les Berguénois s'ouvrent aux nouvelles idéologies politiques. Le dramaturge Hjalmar Brandt séjourne une année dans l'Union soviétique de Staline. Wilhelm Helgesen, entraîné par son épouse Sigrid, assiste aux Jeux olympiques de Berlin en 1936. Les deux époux sont fascinés par l'avènement du nazisme en Allemagne. Le retour à Bergen verra la confrontation des idéaux, communistes et nazis. A l'orée des années 1940, l'Europe s'assombrit sous le c... >Voir plus
Que lire après Roman de Bergen, tome 3 : 1950 Le Zénith, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 60 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis
Bergen, octobre 1932.
Qui se souvient encore du meurtre du consul Frimann, vieux de trente-deux ans ? Sa famille bien sûr, certains de ses amis peut-être, mais aussi Ole Berstad qui avait travaillé sur l'enquête à l'époque. Ses souvenirs sont d'ailleurs ravivés quand le corps du dernier amant de Maren Kristine Pedersen , déjà mêlée à l'affaire Frimann, est retrouvé dans le port. Avec son nouvel équipier, Svend Atle, le fils de Christian Moland, policier à la retraite, il commence des investigations qui vont se noyer dans le courant de l'Histoire. L'Europe est en ébullition et Bergen n'est pas en reste. Certains voudraient importer le modèle soviétique en Norvège. D'autres sont conquis par l'Allemagne nazie. Quand la guerre éclate, c'est l'heure des choix. S'exiler ou rester ? Collaborer ou résister ?

Suite de l'ambitieuse saga berguénoise où Gunnar Staalesen explore les années 30 et 40. Les personnages ont grandi, vieilli, certains sont morts. Les amitiés et les inimitiés ont perduré, les amours et les tromperies aussi, tout comme les secrets et le mystère entourant la mort du consul Frimann.
C'est un tome très politique, époque oblige. Communistes et nationalistes s'affrontent jusqu'à l'arrivée des allemands qui, à Bergen comme partout ailleurs, font régner la terreur. La ville découvre la justice arbitraire, les représailles, les arrestations et la haine des Juifs.
Quelques défauts comme le nombre trop important de personnages ou l'énumération de toutes les rues de la ville, mais la saga continue d'être passionnante.
Commenter  J’apprécie          430
Troisième volet, qui nous fait vivre essentiellement la seconde guerre mondiale du point de vue de la Norvège, et cela m'a paru très intéressant. Les personnages des deux premiers tomes disparaissent peu à peu, où survivent tant bien que mal, plutôt mal étant donné le contexte historique, l'énigme policière est complètement passée à la trappe, mais on s'en moque un peu. Ce qui compte c'est la richesse et la diversité des personnages. Aucun manichéisme et pourtant, cette époque en était friande. Grâce à ces multiples personnages, Gunnar échappe aux stéréotypes et sait faire montre de subtilité et de sensibilité.
Les portraits des personnages sont toujours extrêmement précis et imagés. Moi, j'adore. L'auteur n'hésite pas à filer ses métaphores. Je dois dire rapidement que ce sont les moments où on peut un peu rire, se détendre, car le propos n'est pas souvent drôle.
Enfin ce troisième tome se termine par l'explosion en avril 1944 d'un bateau dans le port de Bergen. Et alors que cet épisode a été écrit il y a bien quelques années, cela m'a complètement ramené à Beyrouth en 2020. Tout pareil. Incroyable. J'ai hâte de me livrer au tome 4 car Maren Kristine est morte et il me semblait qu'elle était la dernière à connaître la vérité sur l'assassinat du consul Friman. Un suspens, un hommage perpétuel à la population de Bergen et un peu au-delà, une oeuvre historique aussi, une écriture sensuelle, imagée, colorée, bref, un plaisir pour le lecteur que je suis.
Commenter  J’apprécie          91
J'englobe les tome 3 et 4 dans une même notice, en fait les deux volets de la deuxième époque, 1950. Comme dans les séries, il y a des épisodes de transition. L'essoufflement est perceptible et compréhensible sur la longueur. le Balzac norvégien n'a pas le coffre de son illustre prédécesseur.
Toutefois, les époques s'enchaînent. Voici l'après-guerre, les années 50 et l'amorce des années 60. Même perdu dans la descendance des différentes généalogies, des rappels au passé nous maintiennent dans le flux. Je suis heureux d'arriver au terme d'un siècle de saga. Je suis curieux de voir comment Staalesen va boucler le cercle narratif.
Commenter  J’apprécie          40
3ème tome de la saga scandinave sur Bergen. Nous retrouvons nos personnages au bord de la seconde guerre et voient les allemands envahir leur pays.
Que faire? Collaborer? Rester neutre? Résister?

Chacun va devoir agir, en son âme et conscience. Pour certains, comme Torleif ou Hjalmar, la révolte gronde. Pour d'autres, comme Sigrid, la voie semble toute tracée.

Les premières restrictions arrivent, les juifs commencent à sentir que le feu est proche. Les uns partent, les autres restent.

Ce troisième tome est sombre, plus que les deux premiers. La révolte des norvégiens n'est pas à la hauteur de l'invasion allemande malheureusement.

Mais que d'émotions se bousculent dans ce roman. J'aime voir l'évolution de nos personnages, auxquels on ne peut que s'attacher.

Mais avec tout ça, eh bien force est de constater qu'on ne sait toujours pas qui a tué le consul Frimann.

Et dire que tout est parti de là...
Commenter  J’apprécie          20
De 1930 à 1950, la ville de Bergen…Cela commence par la mort d'un homme, comme dans la première partie. L'enquête va vite effacer au profit de l'histoire qui continue son avancée inexorable le communisme fait des émules ailleurs qu'en URSS, le nazisme progresse à la vitesse de l'éclair.

A Bergen chacun semble choisir son camp. C'est la guerre l'occupation. Les personnages du précédent tome ont vieilli, ou disparu. le mystère plane toujours autour du meurtre du consul. Mais tout cela attendra encore.. Certaines langues se délient, malgré tout, les vieilles inimitiés ou rancoeurs sont toujours bien présentes.

Construire une oeuvre au long cours n'est jamais aisé. Il faut savoir tenir sur la durée, continuer à susciter l'attention et l'intérêt du lecteur ; ne pas le lasser. Il faut un certain souffle romanesque.

Si l‘attrait la ville est toujours là, il m'a manqué un petit quelque chose pour que cette lecture soit vraiment satisfaisante. L'inflation du nombre de personnage n'y est sans doute pas pour rien. On s'y perd davantage. La narration m'a paru plus diluée et donc moins consistante.

Une petite pause s'impose donc avant la troisième et dernière partie

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Elle jeta un regard circulaire, fascinée - sembla-t-il - par ce temps dramatique. "C'est si beau s'il n'y avait pas eu tant de choses mauvaises dans le monde."
Il bougonna une confirmation.
"Tu as entendu... Ils ont baptisé ça la Nuit de cristal à cause de - là-bas, à cause des éclats de verre qui subsistent de toutes les fenêtres qu'ils ont brisées.
-Oui, j'ai entendu, moi aussi - à la radio.
- C'est vraiment joli, tu ne trouves pas ? La Nuit de cristal..."
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gunnar Staalesen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gunnar Staalesen
Gunnar Staalesen - Varg Veum Volume 13 : Coeurs glacés .A l'occasion du "Festival Polar en cabanes" qui s'est déroulé du 26 au 27 septembre 2015, rencontre avec Gunnar Staalesen autour de son ouvrage "Varg Veum Volume 13 : Coeurs glacés" aux éditions Gaïa. Traduit du norvégien par Alex Fouillet. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/staalesen-gunnar-coeurs-glaces-9782847206289.html Notes de Musique : © Mollat www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mo... Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/Librairi... Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Libra... Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemo... Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (107) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La nuit, tous les loups sont gris" de Gunnar Staalesen.

Quel est la manie de Hjalmar Nymark ?

il tape du poing sur la table
il donne un coup de pied dans la table
il donne un coup de journal sur la table

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit tous les loups sont gris de Gunnar StaalesenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..