AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1090685637
Éditeur : Le muscadier (17/03/2016)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Alors que Thomas ne rêve que de plages de sable fin et de siestes à l’infini, ses parents décident de l’emmener en vacances à Kiev, capitale de l’Ukraine, pas très loin de Tchernobyl.

L’adolescent va y rencontrer Tanya, une étrange lycéenne… Mais pour quelle raison cette jeune Ukrainienne part-elle tous les jours avant le lever du soleil, pour ne revenir qu’au beau milieu de la nuit ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gayane
  28 juin 2016
Thomas ne rêve que d'une chose, les vacances en bord de plage avec sa Lou. Cependant, ses parent ont un autre programme : partir 2 semaines à Kiev, capitale de l'Ukraine, près de Tchernobyl. Bien sûre, pas moyen d'y échapper !
Il va y rencontrer Tanya qui part très tôt les matins et rentre très tard en pleine nuit et qui va lui montrer une autre réalité.
Une collection coup de poing qui permet d'exercer son esprit critique et son imagination. Un court roman que l'on peut considérer comme le point de débat d'un débat avec des jeunes (des classes ou pas) sur la société actuelle. Ce n'est pas particulièrement ma tasse de thé mais ma lecture n'a pas été désagréable.
Commenter  J’apprécie          20
MickO
  26 mai 2018
J'ai tout simplement adoré ce livre !
Commencer par la fin est une super idée. Bravo à l'auteur !
Et quel dénouement !
Je l'ai dévoré en une heure !
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   22 septembre 2016
Un roman intelligent ficelé de telle manière qu’il est difficile de le lâcher. Suspense, peur, danger, amour : il y a de quoi plaire à un large public.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MickOMickO   30 avril 2016
La petite musique du compteur s’affolait. Elle ne
s’arrêtait plus pareille aux battements de mon cœur.
Tanya pleurait en silence dans mon dos.
Elle répétait à l’infini que tout était de sa faute.
Mais comme nous l’avions décidé, pour Anton, pour
Émilie, nous ne bougerions pas.
Nous ramènerions ce putain de sac à dos.
Commenter  J’apprécie          10
MickOMickO   30 avril 2016
Deux heures de colle !
Deux heures ! J’étais dégoûté. On venait juste de passer
le portail ! On venait juste d’entrer. Sincèrement, ça
m’étonne pas que Rimbaud ait fugué des paquets de
fois, parce que ce collège, quand on y pense, c’est
vraiment le Moyen Âge…
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : kievVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr