AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Charles Dixon (Adaptateur)David Wenzel (Adaptateur)
ISBN : 2756020036
Éditeur : Delcourt (18/11/2009)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Bien longtemps avant la quête du Seigneur des anneaux, alors que Bilbo Sacquet était encore un tout jeune et paisible hobbit, Gandalf le magicien l'entraîna dans une folle aventure. En compagnie, de treize nains, Bilbo se lança dans la conquête d'un trésor caché sous le mont solitaire, usurpé par le dragon Smaug. En route, il s'appropriera l'anneau magique de Gollum, combattra trolls, gobelins et araignées géantes, et deviendra ami avec le peuple des elfes. La légen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  30 avril 2018
J'ai vu le film mais n'ai pas lu le livre de Tolkien.
La fois précédente à la bibliothèque cette bande dessinée me faisait de l'oeil mais j'avais déjà cinq livres dans ma besace...
L'univers de Tolkien m'a toujours fasciné, cette façon de créer des personnages, des aventures, des situations, une ambiance …. le pied quoi.
Donc impossible de ne pas la prendre, d'autant plus qu'ellle allait repartir vers d'autres horizons.
Bilbo Sacquet est un Hobbit. Un Hobbit est plus petit qu'un nain, avec une légère tendance à bedonner, s'habille de vêtements riches en couleur et ne porte pas de chaussures : la plante des pieds est de la carne et une épaisse couche de poils la recouvre au-dessus. Bilbo aime à fumer sa pipe en se prélassant devant sa maison et surtout n'aime pas les aventures. Aussi est-il surpris lorsque Gandalf, un sorcier errant, lui en propose une. Ne sachant trop comment s'en débarrasser il l'invite à revenir le lendemain pour prendre le thé. Mais le lendemain se sont treize nains en plus de Gandalf qui débarquent chez lui.
L'histoire est merveilleuse, dépaysante à souhait. Bien sûr j'étais en terrain connu ayant revu le film il y a quelques mois. le seul inconvénient ce sont toutes ces longues descriptions qui jalonnent cette BD. Evidemment il convient de caser tout le texte de Tolkien, et Dieu sait s'il y en a mais là il y en a vraiment beaucoup, au point que sur certaines planches elles prédominent sur les dessins, qui eux sont d'excellentes factures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
cicou45
  06 avril 2012
N'ayant jamais lu (sûrement à mon tord me dire-vous) la trilogie du Seigneur des anneaux ais ayant vu les films, je voulais néanmoins connaître le début de toute cette histoire merveilleuse.
Adapté dans cette bande dessiné par Charles Dixon et illustré par David Wenzel, ces derniers sont relativement fidèles à l'esprit de Tolkien. Il est certes vrai que l'image que je me faisais de Bilbo m'a un peu prise au dépourvu mais pour ce qui est de Gandalf, Gollum, des nains ou encore des elfes, je les ai trouvés très fidèles aux adaptations cinématographiques (en réalité, c'est probablement l'inverse puisque cet ouvrage est paru en 2009) mais aussi à tout l'univers d'héroïc fanatsy en général. C'est un genre de lecture que j'apprécie et je joue même à des jeux de plateaux où ces dits personnages sont représentés.
Bref, pour en revenir à l'ouvrage en question, je dirais simplement que j'ai passé un moment très agréable en le lisant, que les dessins ainsi que les tons utilisés sont relativement plaisants à regarder et que l'histoire, donc par conséquent, celle de Tolkien, nous entraîne dans un univers merveilleux et nous permet de nous évader un peu...du moins, le temps de la lecture ! A découvrir surtout pour ceux qui, comme moi, n'ont pas encore eu le temps de s'attaquer aux oeuvres originales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Myriam3
  18 octobre 2014
De Tolkien, je n'ai jamais lu que Bilbo le Hobbit, au grand désespoir de mon compagnon. J'étais déjà adulte, j'appréhendais de me lancer dans le monstre qu'est le Seigneur des Anneaux, surtout parce que ce n'est pas vraiment mon genre de lecture.
J'ai lu ce livre avec la sensation de voler par dessus des royaumes incroyables, paisibles ou violents, de suivre les pas de Bilbo et de ses compagnons sur les chemins escarpés de sa quête, de traverser fleuves et vallées, de pénétrer dans des forteresses sombres et de rencontrer des personnages nobles, héroïques ou d'une cruauté sans égale. Bref, j'ai adoré ce roman alors que je pensais déjà m'ennuyer, lorsque j'ai par habitude feuilleté rapidement les pages.
J'ai, récemment, regardé l'adaptation cinématographique... pourrait-elle remplacer la lecture du livre? j'espère que non. Donnera t'elle envie de le lire, justement? J'ai bien peur que non... malheureusement. le livre est tellement plus riche!
Commenter  J’apprécie          200
Maxence_Thollet
  19 novembre 2017
Bilbo le Hobbit est la première oeuvre publiée de JRR Tolkien. C'est dans cette oeuvre que l'anneau fait son apparition. cela va avoir de grandes conséquences dans la création des autres oeuvres. Bilbo Baggins est un hobbit qui à pour ami Gandalf. Un jour où Gandalf rend visite à bilbo, il lance grâce à la magie, un message invisible au yeux du hobbit sur sa porte. A partir de cet instant, monsieur Baggins va vivre des aventures extraordinaires.
Le lendemain de la visite de Gandalf, Bilbo reçoit chez lui 13 nains qui prirent le thé en discutant de chose et d'autres comme si cette situation était tout à fait normal, mais au fur et à mesure que le temps passe, le pauvre hobbit se pose de plus en plus de questions. En effet, Bilbo ne connaît pas ses invités. Il a quelques réponses lorsque Gandalf fait son apparition. Il se rend compte que le message sur sa porte le fait passer pour un voleur qui recherche un travail. Les nains expliquent qu'ils vont combattre le dragon Smaug pour prendre son or et qu'il est fort appréciable d'avoir un voleur comme compagnie. Prit au dépourvu, Bilbo accepte de se lancer dans cette fabuleuse et dangereuse aventure.
Dans cette oeuvre, Bilbo va faire la rencontre de Smeagol (Golum) et de l'anneau. le pouvoir de l'anneau permettra au hobbit de se sortir de situations périlleuses et très dangereuses.
Nous sommes sans cesse plongé dans de nouvelles épreuves que doivent affronter la compagnie. Il y a des loups, des gobelins, des araignées, et bien d'autres créatures étranges et effrayantes. Il y a certains passages qui sont un peu long mais dans l'ensemble, le lecteur est complètement prit par les divers rencontres, et obstacles des aventuriers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Skarn-sha
  20 avril 2011
Bilbo, comme tout ses semblables hobbits, est l'image même du bon vivant, affectionnant sa dizaine de repas journaliers, soucieux de l'estime que lui porte sa communauté.
Pour ces êtres paisibles, les aventures sont absolument hors de question (qui sait combien de précieux repas cela peut-il faire manquer).
Ce sont de petites gens, aux cheveux aussi bouclés que les poils couvrant la plante de leurs pieds, leur permettant de se déplacer sans bruit comme ils vont pieds nus, et au ventre légèrement bedonnant.
Alors, quand Gandalf le magicien, auteur des magnifiques feux d'artifices de son enfance, arrive accompagné de treize nains, Bilbo, bien qu'étonné par toute cette agitation, leur offre, comme promis la veille, le thé, accompagné de quelques victuailles (enfin la quasi-intégralité de son garde-manger).
Gandalf, sans lui demander son avis, l'engage en qualité de cambrioleur auprès des treize nains, afin de récupérer le trésor gardé par le dragon Smaug dans la Montagne Solitaire.
Se retrouvant embarqué dans cette affaire pour un quatorzième de tout trésor récupéré, notre hobbit voyagera beaucoup plus loin que ne l'a jamais fait aucun hobbit, allant dans la Première des Maisons Simples des Elfes, dans des montagnes infestés de gobelins, dans l'aire des aigles géants ainsi que dans les forêts elfiques de la forêt de Mirkwood.
C'est au travers de ces voyages qu'il rencontrera toute sorte de créatures : elfes, trolls, changeur de forme, gobelins, le perfide Gollum, à qui il volera l'anneau Unique et bien sur un dragon.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas relu ce livre, qui est d'ailleurs le premier livre que j'ai lu de ma propre initiative et qui m'a donné goût à la lecture.
Contrairement au Seigneur de Anneaux, écrit bien plus tard, ce livre est davantage destiné à un public jeune (je crois d'ailleurs que Tolkien l'a écrit pour ses enfants ou à partir d'histoires qu'il leur narrait) et l'humour y est bien plus présent.
En effet, bien que des combats et des batailles éclatent, la violence est très réduite et donc n'est pas choquante pour le public visé.
Ce livre se lit donc, malgré la richesse du détail dans les descriptions, très facilement pour un public adulte et assez facilement pour un public jeune (je ne souviens pas avoir eu de soucis lors de ma première lecture).
Il est écrit dans un style simple, comme une histoire racontée que l'on aurait recopiée fidèlement, et l'auteur interrompt fréquemment le récit par des incises prenant le lecteur à partie afin de faire participer le lecteur à l'histoire.
L'action est très présente et l'univers mythologique, provenant des cultures anglo-germaniques déployé, est très riche, plongeant le lecteur dans un univers féérique.
Les personnages principaux sont attrayants et très colorés.
Bilbo est, au début de l'aventure un être assez craintif, plus attaché à son petit confort qu'à ce qui se passe autour de lui, et râleur. Mais il devient, au cours des aventures, plus sage et courageux (mais toujours aussi râleur).
« Ce doit être la victoire, après tout ! Mais il semble que ce soit une bien morne affaire. »

Gandalf est le personnage le plus énigmatique du livre. Vieillard sans âge, mais doté d'une robustesse peu commune, maitrisant la magie du feu et celle de faire partir les hobbits à l'aventure (de loin son pouvoir le plus impressionnant).
Le livre ne nous en dit pas beaucoup plus sur lui, le Seigneur des Anneaux non plus d'ailleurs. Il faut se reporter au Silmarillion si l'on veux apprendre sa véritable nature, ses origines et sa mission.
Le seul point négatif que je peux retirer de cette lecture est la traduction.
Selon les éditions, les noms des personnages changent (de Bilbo Baggins à Bilbon Saquet), ainsi que les noms des lieux (BagEnd à Cul de Sac).
De même, les (nombreuses) chansons ont été traduite mot à mot, supprimant toutes les rimes et les jeux de mots.
La chanson des gobelins en anglais donne:
Clap! Snap! the black crack!
Grip, grab! Pinch, nab!
And down down to Goblin-town
You go, my lad!
Et une fois traduite en français :
Crac ! Clac ! la crevasse noire !
Tiens, serre ! Pince, chope !
Et tout en bas, tout en bas, à Gobelinville
Tu vas, mon gars !

Ce livre est également un excellent prélude au Seigneur des Anneaux (bien que non nécessaire) car le lecteur apprend comment Bilbo s'est retrouvé en possession de l'anneau Unique, de la cotte de maille de mithril, de Dard (ainsi que l'origine de son nom), ainsi qu'une multitude de petits détails.
Bilbo le hobbit est un grand classique de la littérature moderne, mais aussi le précurseur de la Fantasy moderne.
Un livre à lire absolument si ce n'est pas déjà fait.
Lire la suite:
Lien : http://lombredeskarnsha.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
BDGest   09 janvier 2013
Les lecteurs familiers de l’univers de Tolkien ne seront pas dépaysés tant les auteurs ont choisi de rester fidèle au roman, au point qu’il est possible de parler d’une « retranscription » plutôt que d’une adaptation. Le prix à payer pour cette littéralité est des récitatifs très abondants et, qui plus est, écrits en petit format.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   23 décembre 2012
Restait à affronter Smaug. C'est une erreur d'omettre dans ses calculs un dragon vivant. Et on lui avait pris sa coupe.
Au voleur ! Au feu ! Au meurtre ! Une telle chose ne s'était pas produite depuis son arrivée dans la montagne ! Sa rage était indescriptible- la sorte de rage qu'on observe chez les riches qui possèdent plus qu'ils n'en ont l'usage, s'ils perdent une chose qu'ils ont depuis longtemps sans s'en être jamais servi.
Les dragons n'ont peut-être pas beaucoup l'usage de leur trésor, mais ils le connaissent à une babiole près en général, surtout ce qu'ils possèdent depuis longtemps. Et Smaug ne faisait pas exception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
cicou45cicou45   05 avril 2012
"C'est un fait étrange que le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire."
Commenter  J’apprécie          290
goodgarngoodgarn   19 décembre 2012
Bilbo: - Bonjour !
Gandalf: - Que veux tu dire ? veux-tu me souhaiter une bonne journée, ou dire que c'est une bonne journée que je le veuille ou non; ou que tu te sens bien aujourd'hui; ou que c'est une journée à se sentir bien ?
Commenter  J’apprécie          210
goodgarngoodgarn   20 décembre 2012
C'est un fait étrange que le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter; tandis que les épisodes déplaisants, palpipants, voire affreux font souvent une bonne, ou du moins une longue histoire.
Commenter  J’apprécie          90
cicou45cicou45   06 avril 2012
_Barde : "Mais t'appartient-il de le céder ?
_Bilbo : Bah ! Pas exactement, mais je veux bien le mettre en balance avec ma part. Je suis peut-être un voleur, mais alors un voleur à peu près honnête, je l'espère."
Commenter  J’apprécie          90
Videos de J.R.R. Tolkien (70) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.R.R. Tolkien
TOLKIEN revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette « communauté ». Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.
Le 19 juin au cinéma.
autres livres classés : terre du milieuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
3493 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre