AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis Ledoux (Traducteur)
ISBN : 2253049417
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.1/5 (sur 4784 notes)
Résumé :
Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Grandalf le magicien et treize nains barbus l'entraînent dans un voyage périlleux.
C'est le début d'une grande aventure, d'une fantastique quête au trésor semée d'embûches et d'épreuves, qui mènera Bilbo jusqu'à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug ...

Prélude au Seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit a été v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (401) Voir plus Ajouter une critique
Dixie39
  20 août 2015
- Maman, mais qu’est ce que tu es en train de lire ?
- Tu vois bien : Bilbo le Hobbit.
- Mais, tu sais que je l’ai lu quand j’étais en primaire !
- Bah, oui et alors ?
- Tu as 45 ans et tu lis Bilbo ?
- Déjà, j’en ai 44 encore pendant un mois ! Merci ! Et puis, je t’ai dit que j’allais lire de la Fantasy, alors je lis de la Fantasy.
- Tu lis Bilbo, mais tu lis pas Pratchett ! Pourquoi tu ne lis pas du Pratchett ?
- Parce que je commence par les bases !
- Et bien dans ce cas-là, il faudrait que tu lises les deux derniers tomes du seigneur des anneaux. Tu as lu le premier, tu n’as pas lu les autres...
- Je sais, mais j’attends la sortie du tome 2 dans la nouvelle traduction.
- (soupir d’incompréhension couplé à une certaine forme de désespoir, non transcriptible en langage écrit, mais dont l’auteure de la critique ici présente, qui n’en a que le nom - de critique, bien sûr -, peut certifier de la justesse d’interprétation).
- ...
- Et alors, cela te plaît, Bilbo ?
- ça me rassure ! Cela t’intéresse quand même ! Et bah, j’aime bien ! C’est clair qu’on sent bien que cela a été écrit pour des enfants, mais c’est justement ce qui en fait son charme. Je me laisse porter par l’histoire et suis les aventures de Bilbo avec bienveillance, car je sais que c’est un livre fondateur. Et c’est plaisant de retrouver la genèse de ce que j’ai pu lire dans le premier tome du seigneur des anneaux. Le Gollum, par exemple. J’attendais ce passage avec impatience. Je suis presque déçue, car je pensais qu’il serait plus long. C’est fou l’imagination ! Mais, le lien est fait. En deux temps trois mouvements, Bilbo a l’anneau dans sa poche ! Cela tient à rien ! Quand tu réalises tout ce qui va en découler. Dans l’univers de Tolkien, mais pas que. Et depuis les années 30...
Combien de livres écrits pour des enfants sont encore en tête des ventes 80 ans plus tard ? A part peut-être « le petit prince ». Et t’en connais beaucoup des adultes qui se replongeraient dans la littérature jeunesse de cette époque ? Imagine, à la pause café :
« - Et tu lis quoi en ce moment ?
- Je dévore « le Père Castor à la ferme », c’est un truc de dingue !! Faut que j’arrive à le finir avant ce week end, car j’ai promis aux gamins qu’on regarderait le film, et j’aimerai vraiment pas l’avoir vu avant de finir le livre. Tu comprends, c’est pas pareil après.
- C’est clair. ça gâche tout !! »
Bon, j’arrête là ! Avant que vous ne pensiez, si ce n’est déjà fait, que cette critique part à vau-l’eau et que cela devient du grand n’importe quoi ! Mais franchement, qu’est-ce que je pouvais apporter de plus que 291 autres lecteurs avant moi ?
Un peu de vécu et une petite pointe d’humour...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« - Dis, tu vas le lire quand même un jour, Pratchett ?
- Oui, chéri. Je vais le lire un jour. C’est promis ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7630
bookaure
  24 août 2012
Quelle agréable sensation que celle d'être à nouveau un enfant à qui un grand père surdoué raconte une histoire fantastique! Et c'est ce que j'ai ressenti chaque fois que j'ai ouvert Bilbo le Hobbit du très talentueux Tolkien.
Ce premier récit de Tolkien est beaucoup plus court que chacun des tomes du Seigneur des Anneaux, oeuvre pharaonique, mais alors quel condensé de talent de conteur dans un si petit ouvrage!
Il s'agit donc des aventures de Bilbo Baggins, ancêtre du célèbre Frodon, humble petit hobbit qui se satisfait de sa vie paisible, dans un pays sans histoires. Cette paix va être troublée de manière inattendue par l'arrivée du magicien Gandalf accompagné de treize nains, qui viennent solliciter son aide pour la reconquête d'un trésor perdu, gardé par le dragon Smaug près de la Montagne Solitaire. Enrôlé malgré lui, il vivra de multiples péripéties, affrontant trolls, Swargs, gobelins, araignées géantes, sans oublier le terrible Gollum.
Étant une grande fan de la trilogie des Anneaux, c'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé l'imaginaire du génie Tolkien. Ce récit qui mêle brillamment fantastique, peur et humour, ne nous ennuie jamais et j'ai eu l'impression d'être en train de sourire tout au long de ma lecture.
Les personnages sont extrêmement attachant, et c'est avec plaisir que j'ai vu se placer les jalons de la trilogie.
En résumé, il s'agit là d'un grand classique du conte fantastique qu'il ne faut absolument pas rater. Il vous apportera rêve, évasion, espoir et...bonne humeur! Vivement la fin de l'année pour la sortie du film!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          760
boudicca
  15 janvier 2013
« Dans un trou vivait un hobbit... ». Qui aurait cru que ces simples six petits mots marqueraient le commencement d'une aventure aussi extraordinaire et la découverte d'un monde d'une richesse et d'une originalité à peine imaginables en 1937 lorsque J.R.R. Tolkien donne naissance à la désormais célèbre Terre du Milieu et au personnage de Bilbo Baggins. Conte pour enfant servant de prélude à la fameuse trilogie « Le Seigneur des Anneaux », le roman nous relate l'odyssée d'un paisible hobbit de la Comté qui se retrouve embarqué bien malgré lui par le magicien gris Gandalf dans une extraordinaire aventure aux côtés de Thorin Écu-de-Chêne et de sa compagnie. L'objectif : rien de moins que récupérer le mirifique trésor du peuple nain spolié par le redoutable dragon Smaug veillant jalousement sur son butin au coeur de la Montagne Solitaire. Ni une, ni deux, voilà notre hobbit en route pour cette périlleuse expédition en compagnie du magicien et de treize nains enthousiastes (Thorin, Balin, Dwalin Fili, Kili, Dori, Nori, Ori, Oin, Gloin, Bifur, Bofur, Bombur). Autant dire que le voyage promet !
C'est avec un émerveillement presque craintif que l'on découvre la splendeur de l'univers de Tolkien qui nous happe dès les premières pages pour ne plus nous lâcher, et cela même une fois le livre refermé. Bilbo est quant à lui un personnage extrêmement attachant, qui n'a certes rien d'un héros, mais auquel on s'identifie sans mal. Comme pour beaucoup de lecteurs ma découverte de l'histoire de ce hobbit en mal d'aventures date du tout début de mon adolescence, et pourtant aujourd'hui encore c'est avec aisance et non sans un sourire nostalgique que je me remémore les scènes les plus marquantes du roman : la rencontre avec les trolls, la traversée de la forêt de Mirkwood, la confrontation avec le terrible Smaug, le duel d'énigmes entre Bilbo et Gollum... Dix ans après la lecture, les souvenirs sont encore vivaces et c'est ce qui en fait, à mon sens, un livre incontournable pour lequel j'aurais toujours une tendresse particulière (c'est après tout lui qui m'aura fait découvrir la fantasy). Pour ceux qui n'auraient pas encore tenté l'expérience, il n'est heureusement jamais trop tard. Pour les autres, il reste encore les magnifiques films de Peter Jackson à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          621
Megadonut
  07 janvier 2016
"Qu'ai-je dans ma poche ?"
Pour moi, la réponse c'est : ce livre !
Treize nains, un magicien et un cambrioleur quelle compagnie originale !
Encore un très bon tome de J.R.R.Tolkien, qui nous entraîne encore dans les folles terres du milieu. L'histoire se déroule avant le Seigneur des anneaux, le ton est aussi donc plus guilleret et plus facile à lire.
Bilbo est un jeune hobbit simple, et un hobbit simple ne se lance jamais dans des aventures. Pourtant, la venue du magicien Gabdalf le Gris va complètement bouleverser sa vie. Car ce magicien, qui venait avant pour faire des feux d'artifice, va l'engager un peu contre son gré dans une compagnie de nains dont le but est de retrouver le trésor de leur peuple. J'ai bien aimé le fait que au début, les nains se méfie et sous-estiment Bilbo et qu'à la fin, ils l'honorent.
Une compagnie de nains donc. Pendant leur route, ils vont croiser une multitude de créatures, aussi bien ignoble que noble (la rime ! ;-)) et Bilbo au cours d'une malencontreuse chute, va découvrir un objet pur, circulaire et magique : l'Anneau. Mais une certaine créature nommée Gollum va défier son droit de sortie du souterrain à un jeu d'énigmes.
Ce passage est d'ailleurs un de mes préférés car il est plutôt rare que l'on trouve des énigmes dans un livre fantasy ! Je les ressors à mes amis à l'occasion :-).
Quelques péripéties plus tard, ils arrivent devant ma montagne et vont demander à Bilbo d'exercer ses talents de cambrioleur. Celui-ci va recourir à sa trouvaille, l'Anneau, pour leur montrer qu'il est pas un bon à rien.
Ce passage est plutôt cocace car voir un petit hobbit en qui les nains n'avaient pas confiance auparavant être plus courageux qu'eux tous et prendre une coupe en or dans le trésor pendant que les nains grelotte tu de peur à l'entrée est original !
Après, l'adaptation cinématographique du livre à rajouté des personnages et quelqu'un a calculé que si on ne prenais que des passages du livre, les films feraient respectivement environ 1h30, 1h30 et 45 min (contre environ 2h30 par film).
Bref, j'ai adoré ce livre mais j'ai été un peu déçu par les films...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          574
lecassin
  20 décembre 2012
« Bilbo le Hobbit », même s'il est moins connu et cité dans l'oeuvre de Tolkien que « le Seigneur des anneaux », n'en reste pas moins un prélude…comme le point de départ de la plus grande saga féerique de tous les temps.
« le Seigneur des anneaux » nous raconte la lutte désespérée de la confrérie de l'Anneau contre Sauron et les forces du mal ainsi que le long voyage qui les conduira au coeur du Mordor, pays de Sauron, afin de détruire l'Anneau en le jetant dans la lave des Crevasses du Destin, là où il fut forgé ; sans quoi, si Sauron venait à en prendre possession, il le rendrait invulnérable…
Une épopée où le magicien Gandalf tiendra une grande part.
Mais l'Anneau unique, l'Anneau de pouvoir, comment est-il venu en possession de Bilbo ?
C'est entre autres le thème de ce premier roman de JRR Tolkien : « Bilbo le Hobbit ».
Entre autres car « Bilbo le Hobbit », c'est avant tout une poignée de nains qui « débarquent » chez Bilbo, accompagnés de Gandalf, pour lui annoncer sa participation en tant que cambrioleur à une aventure qui consistera à récupérer le trésor des Nains qui leur a été dérobé par Smaug, le dragon de la Montagne Solitaire.
Comme dans « le Seigneur de Anneaux », la route sera longue et semée d'embûches, jusqu'à l'antre de Smaug : il faudra traverser la redoutable Forêt de Mirkwood, sortir victorieux des pièges tendus par les Gobelins, combattre des araignées géantes, s'évader des geôles du Roi des Elfes des Forêts… combattre des Trolls des Montagnes…et tout ça sans l'aide directe de Gandalf le magicien, qui, pris par de plus impérieuses obligations laissera cette petite équipe à l'entrée de la forêt de Mirkwood.
Bilbo rencontrera Gollum et prendra possession de l'Anneau autant par chance que par ruse ; un anneau qui les tirera, lui et sa joyeuse confrérie de nains , de nombreux mauvais pas…
On a souvent rangé Bilbo le Hobbit dans la catégorie « littérature jeunesse »… Certes, voilà un roman plus abordable que « le Seigneur des Anneaux » ; de part sa brièveté, d'abord - à peine quatre cents pages - mais aussi et surtout par une structure plus légère, moins sombre.
Un roman qui n'en reste pas moins un grand régal pour tous ceux qui comme moi, aiment de temps en temps se distraire et retrouver leur âme d'enfant.
Ajoutons à cela une nouvelle édition du Livre de Poche tout bonnement somptueuse dans son coffret « Indigo-or » magnifiquement orné de dragons…
Un seul bémol : une police de caractères un peu petite pour assurer un confort de lecture parfait.
J'envie les nouveaux lecteurs de Tolkien et leur dis : bienvenue en Faërie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Citations et extraits (244) Voir plus Ajouter une citation
claireoclaireo   17 novembre 2017
Nous sommes des gens simples et tranquilles, et nous n'avons que faire d'aventures. Ce ne sont que de vilaines choses, des sources d'ennuis et de désagréments ! Elles vous mettent en retard pour le dîner ! Je ne vois vraiment pas le plaisir que l'on peut y trouver.
Commenter  J’apprécie          350
Samantha-DrdSamantha-Drd   18 novembre 2017
Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie.
Commenter  J’apprécie          91
claireoclaireo   17 novembre 2017
- Qu'entendez-vous par là ? dit-il. Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c'est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou que vous vous sentez bien ce matin, ou encore que c'est une journée où il faut être bon ?
Commenter  J’apprécie          30
claireoclaireo   17 novembre 2017
Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie.
Commenter  J’apprécie          30
claireoclaireo   17 novembre 2017
Ça l'a dit, oui mais c'est malin. Ça ne dit pas ce que ça pense. Ça sait. Ça connaît un chemin pour entrer ça doit en connaître un pour sortir, oui.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de J.R.R. Tolkien (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.R.R. Tolkien
Revue de l'ouvrage Beren et Lúthien de J.R.R. Tolkien par l'Association Tolkiendil
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Bilbo le hobbit

Comment s'appelle Bilbo?

Bag
Baggins
Bagins
Bagin

9 questions
862 lecteurs ont répondu
Thème : Le Hobbit de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre
. .