AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707188755
288 pages
Éditeur : La Découverte (24/09/2015)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ancien prof de lycée du " 9-3 ", Fabien Truong a accompagné sur dix ans ? des émeutes de 2005 à la tragédie Charlie Hebdo ? une vingtaine d'anciens élèves après leur bac. Tour à tour prof, enquêteur, témoin et confident, il dresse ici le portrait tout en finesse de la jeunesse des banlieues populaires. <br /> Loin des clichés médiatiques, du fatalisme politique et du catastrophisme de la " désintégration sociale ", ce livre montre comment s'opère au quotidien ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bill
  05 juin 2019
Ancien prof de lycée en Seine-Saint-Denis (le fameux 9-3), Fabien Truong a suivi pendant plusieurs années le cursus de certains de ses anciens élèves dans l'enseignement supérieur.
Avec bienveillance et écoute, il a rencontré, écouté, ces jeunes parler de leurs vies de leurs études, de leurs espoirs et de leur ressenti.
Loin des clichés, il nous montre comment ils s'en sortent - ou pas - au gré des histoires personnelles, des relations familiales, des accompagnements et des cursus choisis.
De Sciences-Po aux classes prépa, des écoles de commerce aux écoles d'informatique et au CAPES, on verra ce qui aide ou gêne ...
Un ouvrage qui se lit presque comme un roman ; la vraie vie de la jeunesse d'aujourd'hui ...
Un essai qui en appelle un autre sur leur intégration dans la vie professionnelle et la mise en oeuvre concrète de ces acquis ...  

Lien : http://les.lectures.de.bill...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Jnc75Jnc75   07 novembre 2015
L'étincelle, c'est l'incarnation furtive de la puissance de la transmission du savoir dans le regard de celui qui le reçoit.
Elle possède une propriété d’altération de ce qui l'environne qui laisse penser qu'après elle rien ne sera jamais plus comme avant. (...) Si elle est presque impossible à déceler pour qui n'a jamais enseigné, elle fait partie des moments qu'un "prof en banlieue" n'oublie pas. C'est une décharge élèctrique, transmise en l'espace de quelques milliseconde, du blanc des yeux d'un élève à celui de son prof. Elle n'a jamais d'autre cible que les deux protagonistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BillBill   05 juin 2019
Cette expérience ambivalente du temps – très contrainte et poussant en même temps à l’autonomie – s’exprime de façon particulière en classe prépa ECE. Muriel Darmon observe que, contrairement à l’élève de prépa scientifique, l’élève de prépa économique est incité à devenir un « élève séculier » plutôt que « régulier ».
L’« élève séculier » respecte le temps de la prépa tout en s’écartant des normes et des contraintes de l’institution, développant un rapport plus « relâché » à celles-ci. Il reste un individu de ce monde en même temps qu’un élève de la prépa. Savoir s’amuser, être parfois en retard, s’habiller pour un entretien ou une virée nocturne font partie des attendus implicites de la formation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BillBill   05 juin 2019
Elle n’est pas « hors jeu » et ne peut suivre ses études comme si elle était sans attaches. Son père joue contre son ascension scolaire qu’il vit comme une trahison alors qu’il l’a pourtant initiée, découvrant les tensions que l’école fait naître au sein des familles immigrées quand les parents prennent conscience que leurs enfants ne leur ressemblent plus véritablement et que ce qu’ils avaient projeté sur eux devient une chimère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BillBill   05 juin 2019
Pendant qu’Aysha est en vacances dans la villa familiale, son père découvre qu’elle a séché les cours. Il refuse qu’elle revienne en France. Sa carte de séjour est périmée et Aysha se sent piégée. Elle entame un bras-de-fer qui dure plusieurs mois – elle refuse de sortir de sa chambre et fait des crises d’angoisse à répétition. Son père finit par céder. Elle retourne en France en novembre.
Commenter  J’apprécie          00
BillBill   05 juin 2019
Au-delà de la fascination pour l’argent et des rêves de réussite qu’incarnent les joueurs tricolores pour certains garçons, l’historien Eric Hobsbawm rappelle à quel point ‘la communauté imaginée de millions de gens semble plus réelle quand elle se trouve réduite à onze joueurs dont on connaît les noms’ et qu’elle s’oppose à une communauté concurrente.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Fabien Truong (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Truong
Pour analyser le nouveau bac «sauce Blanquer» et découvrir si un diplôme obtenu en Seine-Saint-Denis a moins de valeur que celui de la très favorisée ville de Neuilly-sur-Seine, nous recevons Dacha Tran, professeure d?anglais au lycée Jean Renoir de Bondy (en Seine-Saint-Denis) et Fabien Truong, sociologue et professeur à l'université Paris-8.
? Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart ? Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement ? Toutes les vidéos de Mediapart : https://www.mediapart.fr/studio/videos
autres livres classés : ouvrageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fabien Truong (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre