AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358710458
Éditeur : L'Atelier du Poisson Soluble (13/05/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Pour son deuxième opus, Elsa Valentin, l’auteure de Bou et les 3 zours, s’amuse encore avec la langue française. A partir de comptines, de rondes, de formulettes et d’adages du patrimoine oral et enfantin, elle tresse une histoire jubilatoire ; celle de madame Mouche qui attrapa la déjeunite de Gloups et s’en alla consulter le docteur Lapin-Wicott. Les illustrations très graphiques de Fabienne Cinquin inscrivent ce récit loufoque dans un sillon culturel fait de cirq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
alouett
  31 mai 2013
« À partir de comptines, de rondes, de formulettes et d'adages du patrimoine oral et enfantin, Elsa Valentin tresse une histoire jubilatoire ; celle de madame Mouche qui attrapa la déjeunite de Gloups et s'en alla consulter le docteur Lapin-Wicott. Les illustrations très graphiques de Fabienne Cinquin inscrivent ce récit loufoque dans un sillon culturel fait de cirque, de lapin blanc, de bébés pêchés à l'éprouvette… » (extrait synopsis éditeur).
-
Un délicieux ouvrage est sorti ce mois-ci à l'Atelier du Poisson soluble. Il pétille de malice et de bonne humeur. Elsa Valentin dépoussière avec beaucoup de panache le répertoire de comptines enfantines et d'adages populaires et les concentre dans cet ouvrage surprenant. Ce voyage imaginaire ne cesse de rebondir, d'étonner, de laisser coi et de divertir le lecteur égaré dans cet univers, semblable à la petite Alice perdue aux pays des merveilles. Pourtant, les sons et les refrains que l'on croise ici nous sont familiers. C'est certainement grâce à eux que l'histoire ne nous échappe pas totalement. Car il faut le reconnaître, cette historiette est un imbroglio de mots, de pensées et de dialogues épicés.
Les illustrations de Fabienne Cinquin donnent à cet univers une touche acidulée. Les propos s'envolent et s'éparpillent sur les pages de façon faussement désordonnée. J'ai eu l'impression de m'immerger dans des univers de théâtre, à mi-chemin entre la Commedia dell'arte et le théâtre de marionnettes de Guignol. A l'instar de la partie narrée, le graphisme se nourrit de nombreuses autres références.
Un ouvrage que j'ai lu en compagnie de mon petit lecteur de 4 ans. Il m'a semblé à la fois très amusé par cet univers totalement fou et très… inquiet quant à ma santé mentale, comme sur ce passage par exemple :
« - Cornegidouille ! Voici enfin que je vois ce cher chérubin, s'exclame Madame Zut. Qu'il est beau ! Vous l'avez trouvé dans un chou paraît-il ?
- C'est une fille, précise Madame Mouche. Je l'ai trouvée dans la mare ».
… ce à quoi l'enfant-lecteur rétorque (le sourire aux lèvres mais le regard inquiet) : « C'est une blague Maman ? ». Pour lui, le côté loufoque est difficile à appréhender… sauf si l'on y met le ton : chanter les répliques issues de comptines, surjouer les interjections, changer d'intonation au moment de la lecture d'expressions [du langage courant] ou marquer un silence prolongé après la lecture d'un passage plus délicat… Autant de façon de jouer avec les mots et sa voix, autant de manières d'inciter l'enfant à poser des questions, à lui laisser le temps de râler (en s'amusant) à l'égard de ce grand-n'importe-quoi qu'il découvre.
Adulte et enfant sont obligés de retrouver leurs repères en permanence, de fouiller dans leur mémoire pour mieux apprécier les trouvailles qu'ils y font. Si l'on accepte cela, alors la lecture devient interactive, ludique et drôle. Petit bémol : chaque bribe de comptine appelant à chanter la suite… on perd le fil de l'histoire qui n'est déjà pas évidente à suivre. le caractère improvisé et spontané a tendance à prendre le lecteur au dépourvu.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leCabasdeZa
  21 octobre 2013
Le docteur Lapin-Wicott est un excellent médecin. Pour preuve, elle a guéri madame Mouche de ses maux de ventre, une simple déjeunite de gloups, maladie fort bénigne au demeurant. Alors, tout naturellement, lorsque madame Mouche pêche un bébé épuisette la mare, elle retourne voir le bon docteur pour lui demander des conseils. Car être parent, c'est inquiétant ! La petite Marie-Margot pleure, semble avoir des choses à dire et puis sa mère se fait du soucis. Peut-elle laisser sa belle enfant se baigner dans la mare, lieu de ses origines, doit-elle lui permettre de s'éloigner un peu ? Et tout cela sans cesser de soigner sa déjeunite...
Elsa Valentin signe ici un texte singulier, balançant de sonorités curieuses en jeux de mots, de comptines en clins d'oeil. Lisez ce texte à voix haute et vous m'en direz des nouvelles ! Loin d'être un exercice anecdotique de virtuosité, il sert à merveille l'histoire sensible de cet amour inquiet, il accompagne en sautillant la peur de perdre cette enfant fragile, tout juste trouvée et qui veut déjà prendre son envol.
Il y aurait des leçons à prendre de ce texte qui aborde les choses sans les alourdir, les laisse entrevoir, deviner, tout en s'amusant des mots, en donnant autant à lire qu'à entendre. Des mots qui dansent parmi les illustrations, surgissent des bouches qui s'exclament, développent autant d'énergie que les dessins/collages de Fabienne Cinquin. Madame Mouche a les joues rouges et rondes des matriochkas, les allusions à Alice finissent par se noyer dans le tourbillon de la fête, la pomme de Blanche-Neige rappelle que le danger est partout, mais ne serait-elle pas finalement une pomme d'amour de fête foraine ? On court, on s'interroge au milieu de paysages en bleus et verts profonds, toujours ponctués de rouge. Une marelle pousse sur le trottoir, le vêtement de la petite Marie-Margot se pare de bouches écarlates comme autant de baisers, des détails courent de page en page et génèrent la fantaisie autant que le texte.
Vous l'aurez compris, j'ai un vrai coup de coeur pour cet album sautillant et poétique, tout en digressions élégantes, dont le graphisme fera rêver les petits et réjouira les grands !
Lien : http://le-cabas-de-za.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
alouettalouett   31 mai 2013
- Cornegidouille ! Voici enfin que je vois ce cher chérubin, s’exclame Madame Zut. Qu’il est beau ! Vous l’avez trouvé dans un chou paraît-il ?

- C’est une fille, précise Madame Mouche. Je l’ai trouvée dans la mare
Commenter  J’apprécie          50
Video de Elsa Valentin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Valentin
Livre de Bord à JerusalemSur les rives de la Mer morte et de la Méditerranée, au coeur historique de Jerusalem et sur les hauteurs de Tel Aviv, Brice & Nicky vous présentent l'actualité du livre et rencontrent David Fitoussi, Richard Bohringer et Eliette Abecassis.Et aussi, l'incroyable voyage d'Edouard et Mathilde Cortes.Richard Bohringer : "Traîne pas trop sous la pluie" (Flammarion), Christian Oster : "Le miroir menteur du méchant prince moche" (L'école des loisirs), Alain McDonald : "Raoul Craspouille joue et gagne" (Folio cadet), Isabelle Carrier & Elsa Valentin : "Derrière le mur" (Alice jeunesse), David Fitoussi : "La Bar-Mitsva de Samuel" (Livre de poche), "Le premier mot (Vassilis Alexakis), Charles Dantzig : "Pourquoi lire ?" (Grasset), Edouard & Mathilde Cortes : Un chemin de promesses (Pocket), Alan McDonald : "Les trolls font du camping" (Folio cadet), Valérie Vandescal : "Panique au château" (Folio cadet), Eliette Abecassis : "Une affaire conjugale" (Albin Michel).Et aussi : René Grousset : "L'épopée des croisades" (Tempus), Amin Malouf : "Les croisades vues par les Arabes" (J'ai Lu), Jean Diwo : "Les chevaux de St Marc" (J'ai Lu), Jacques Heers : "La première croisade" (Tempus), Claude Rappé : "Dieu le veut" (Albin Michel), Jacques du quesne : "Jesus" (Livre de poche), Paul Mattei : "Le christianisme antique de Jesus à Constantin" (Armand Colin), Evangiles apocryphes (Albin Michel), Frédéric Lenoir : "Comment Jesus est devenu Dieu" (Fayard), Eric de Broqueville : "Le secret de Paul" (Mols), Gérald Messadié : "Judas le bien-aimé" (Livre de poche).
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14563 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre