AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782745965721
224 pages
Éditeur : Milan (04/06/2014)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Il a suffi d'un rien, d'une chute, pour que Paige meure. Depuis ce fatal cours de physique, elle est coincée dans son lycée, comme une sorte de fantôme. Invisible aux yeux des autres, elle observe, elle attend, elle écoute... Jusqu'au jour où Paige entend une rumeur. On dit qu'elle s'est suicidée.

Il faut absolument qu'elle rétablisse la vérité. Qu'elle leur dise, à tous, aux vivants, que ce n'est pas vrai. Mais comment se faire entendre quand... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  26 septembre 2014
Paige est morte depuis peu et continue à hanter son lycée en compagnie de deux autres esprits, Brooke et Evan.
Alors que la vie suit son cours pour Usha, sa meilleure amie, et Lucas, son petit ami secret, Kelsey Pope, une adolescente populaire affirme que Paige s'est suicidée !
Afin de démentir cette rumeur, cette dernière va tenter de rétablir les faits en intervenant dans le déroulement de leurs existences...
Et si tout n'était pas aussi simple ?
Un roman enquête où la mort est le thème central. Que reste-t-il de nous une fois que nous disparaissons ? Quels souvenirs laissons nous à nos proches ?
L'héroïne va devoir découvrir les événements passés afin de poursuivre son chemin. le travail de deuil est bien décrit dans ce roman policier où il s'agit de décrypter les événements et apprendre à mieux se connaître.

Un livre attachant qui évoquer la compléxité des liens à l'intérieur d'un établissement scolaire et montre la mort comme partie intégrante des vivants. A lire.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          200
DragonLyre
  28 mai 2014
Paige est morte dans un accident si idiot qu'on en rirait s'il n'avait pas connu une telle conclusion. Elle est maladroitement tombée du toit du lycée pendant des travaux pratiques et elle en hante à présent les murs. Il faudrait quand même que l'on m'explique comment M. Cochran, le professeur de physique, a pu se montrer aussi inconscient et négligent au moment du drame.
Quoiqu'il en soit, Paige ne sait ni pourquoi ni comment, mais chaque fois qu'elle essaie de franchir le périmètre de l'école (pour voir - par exemple - comment ses parents portent leur deuil), une force mystérieuse la ramène sur le lieu de sa mort : le toit. Il en va de même pour Brooke, morte d'une overdose dans les WC un peu plus tôt dans l'année, ainsi que pour Evan, un adolescent apparemment décédé depuis bien plus longtemps que les deux jeunes filles mais qui semble préférer taire son histoire.
Prisonniers des limbes, ils sont tous les trois bien obligés de composer avec leur condition. Personne ne les voit, personne ne les entend, personne ne sait... Mais quand Kelsey, la coqueluche du lycée, se met en tête de répandre une rumeur affirmant que Paige aurait sauté volontairement, c'en est trop ! Paige s'offusque à l'idée que ses parents puissent croire que leur fille sans histoires se soit suicidée. Elle est également peinée de voir Usha, sa meilleure amie, encore plus affectée qu'elle ne l'était déjà par tout ça... Sauf qu'une fois de plus, elle ne peut rien y faire. Elle est strictement spectatrice de tout ce qui se passe autour d'elle.
Alors elle se plonge avec nostalgie dans ses souvenirs, dans son improbable histoire d'amour avec le beau gosse du lycée, dans les facéties qu'elle déployait avec Usha et les petits surnoms qu'elles s'amusaient toutes les deux à donner aux autres élèves. Il en ressort beaucoup d'amertume, de celle qui teinte les actes manqués. Paige est seule face aux conséquences de sa maladresse et cet isolement par-delà la mort la force à prendre du recul et à reconsidérer certains choix qu'elle a pu faire de son vivant. Quand elle finit par découvrir par hasard comment interagir avec son entourage, elle entre en guerre contre l'odieuse rumeur. Malheureusement, ses plans semblent vouloir échouer les uns après les autres et même Usha finit par croire aux bruits de couloir. Au départ, j'étais sceptique de voir Paige négliger les répercussions que ses interactions avec le monde des vivants avaient sur ses anciens camarades de classe, mais elle finit par le réaliser par elle-même.
Malgré le court format, Katie Williams est parvenue à nous raconter une histoire mélancolique à souhait. le sens de la répartie de Paige apporte un peu de légèreté et d'humour sur un sujet particulièrement sensible : le suicide chez les moins de 25 ans. Si l'auteur relate à merveille les remords et les regrets de son héroïne, j'avoue que je suis un peu étonnée de voir cette dernière tout accepter si vite et si facilement. Ses réactions m'ont paru très tempérées : pas de colère ouverte, pas de réel sentiment d'injustice, pas de cris, pas de révolte. Paige avait toute la vie devant elle et n'a pas choisi de mourir ; du coup, je m'attendais à des comportements un peu plus à fleur de peau. le rebondissement final est quant à lui très bien introduit ; il apporte suspense et frissons et nous permet de démêler tous les tenants et aboutissants de cette histoire.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cranberries
  01 novembre 2014

Ce livre me tentait depuis un moment, de par sa couverture - pourtant simple mais non moins attirante - et de par son titre assez accrocheur.
Nous rencontrons donc Paige, une jeune fille de 17 ans qui est morte (oui ça commence bien hein !) et qui est condamnée à rester sur le lieu de sa mort: son lycée. Mais heureusement elle ne s'y trouve pas seule. Il y a également Brooke, morte quelques mois avant Paige, et puis il y a Evan, mort il y a bien plus longtemps, malgré que celui-ci ne veuille pas dire ni quand, ni comment.
La mort de Paige pourrait être banale si une des élèves de son lycée ne prétendait pas qu'elle s'est suicidée. A partir de là, Paige va tout faire pour rétablir la vérité, et ce par n'importe quel moyen.
Je vais avoir du mal à vous parler de la manière dont Paige va s'y prendre pour entrer en contact avec le monde des vivants, car c'est une assez grosse partie de l'intrigue. Mais je peux vous dire que tout cela est parfaitement bien amené.
La plume de Katie Willams est fluide et très agréable à suivre. Elle manie très bien les émotions, que ce soit les nôtres ou celles de ces personnages. Elle les (et nous) manipule dans tous les sens, si bien qu'à un moment on est tout retourné - mais dans le bon sens du terme, je vous rassure !
Les personnages sont tous plus ou moins attachants. J'ai eu un énorme coup de coeur pour Evan. Son histoire m'a beaucoup touché et sa mort également, même si à ce niveau-là j'avais un peu deviné le pourquoi du comment.
Il y a également un personnage qui m'a beaucoup touché, c'est celui d'Usha la meilleure amie de Paige. On la voit essayer de comprendre ce qu'il s'est passé, se rebeller, et enfin s'apaiser et se faire peu à peu de nouveaux amis. C'est son personnage qui m'a le plus bouleversé, car on ne peut s'empêcher de se mettre à sa place et de se demander ce que l'on ferait si notre propre meilleure amie mourrait. Ça plus cette histoire de suicide...
Le personnage de Brooke est également bien travaillé. Elle est le genre de fille à propos de qui toute sorte de rumeurs circulent au sein du lycée (et on ne peut pas s'empêcher de la comparé aux filles que l'on connait et qui sont dans le même cas). En tout cas tout ce que je peux dire c'est que son personnage apporte son lot de surprises dans le roman.
Comme je le disais plus haut, ce roman vous retourne dans tous les sens et on se sent un peu mené en bateau par l'intrigue. Parce qu'en fait celle-ci n'est pas vraiment celle que l'on croit. Je sais que cette phrase peut sembler très obscure, mais si vous lisez ce livre, vous saurez alors de quoi je parle.
Tout ce que je peux dire c'est qu'au commencement on s'attend à tout sauf à ça. Et en fait on comprend tout au même moment que Paige. Et là... La gifle qu'on se prend !
Ce dénouement est magistral ! Ce n'est absolument pas celui que l'on attend, et c'est cela qui le rend encore plus épatant !
Ce roman n'est pas très long et pourtant il arrive à nous porter tellement loin ! Vraiment je n'ai qu'une chose à dire: Chapeau Katie Willams pour ce roman !
Je ne m'attendais pas à cela mais j'ai été ravie de parcourir cette histoire, qui est à la fois très triste et magnifique. Je la conseille absolument à tout le monde !
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MrsNobody
  24 avril 2015
Ici, on découvre l'histoire de Paige, qui meurt en tombant accidentellement du toit de son lycée lors d'une expérience pour un cours de physique. Elle revient alors sous forme de fantôme, et est condamnée à errer dans le lycée pour l'éternité. Elle n'est cependant pas le seul fantôme à hanter le lycée. Avant elle sont morts deux autres élèves, Brooke Lee, qui a fait une overdose dans les toilettes quelques semaines auparavant, ainsi que Evan, dont Paige et Brooke ignorent les circonstances de la mort et la date, celui-ci refusant de les leur dire. Tous trois passent leur temps ensemble, suivent les cours... Alors qu'ils assistent au groupe de soutient qui a été créé après la mort de Paige, une élève, Kelsey Pope, sous-entend que Paige se serait suicidée. Ce qui ne plaît pas du tout à Paige, qui refuse que le lycée pense qu'elle aurait pu faire une telle chose, alors qu'il s'agissait d'un accident. La rumeur se propageant, Paige cherche par tous les moyens à rétablir la vérité, ce qui n'est pas forcément évident...
Tout d'abord, je trouve la couverture vraiment sympa. J'aime beaucoup le miroir, et je la trouve intriguante.
Ensuite, j'ai trouvé l'écriture de ce livre plutôt originale. Je ne saurais pas l'expliquer, mais j'ai trouvé la façon de raconter l'histoire vraiment différente, bien que je ne saurais pas dire à quoi ça tient. En tout cas, c'est un livre bien écrit, qui se lit facilement et est très plaisant.
Au niveau de l'histoire, là encore, je l'ai trouvé vraiment originale. J'ai rarement lu des histoires de fantômes, mais celle-ci m'a beaucoup plu. de plus, je ne sais pas si c'est parce que j'ai mis du temps à le lire ( BTS Blanc oblige ), mais j'ai été très surprise par la fin et le dénouement final. Je ne l'avais absolument pas vu venir, et je suis restée bouche-bée en le lisant ! C'est une histoire intéressante, il se passe beaucoup de choses, et on a vraiment envie de savoir si Paige va finir par réussir à rétablir la vérité sur sa mort.
Pour ce qui est des personnages, j'ai beaucoup aimé Paige et Evan, qui est touchant et gentil, toujours près à aider Paige et à la réconforter quand elle est triste. J'ai également beaucoup aimé Usha, la meilleure amie de Paige lorsqu'elle était vivante, qui a un caractère affirmé et est très douée en dessin, ainsi que Wes, le " grilleur " au sourire en coin, qui se révèle très plaisant quand on le découvre un peu plus, et Harriet, qui est elle aussi gentille et d'une grande aide pour Paige. Et étonnamment, j'ai plutôt bien aimé Kelsey également, plutôt vers la fin par contre, quand on la découvre un peu plus. Je n'ai pas vraiment aimé Brooke, que j'ai trouvé un peu agaçante, et je n'ai pas du tout aimé Lucas, qui m'a été assez antipathique. La plupart des personnages sont plaisants, et on s'attache rapidement à eux.
En résumé, Et puis après ? est un livre que je vous conseille vivement, dont l'histoire est originale et intéressante, et dont les personnages sont plaisants et attachants. Je remercie Cranberries de me l'avoir fait découvrir, car sans elle, je ne suis pas sûre que je l'aurais lu ! :)
Lien : http://anaislovestoreadbooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Callise
  30 septembre 2014
Un toit. Une chute. Des rumeurs. Voilà comment la vie de Paige a basculée en moins de temps qu'il n'en faut pour tourner la tête.
Dès les premières pages, Paige, la narratrice, nous annonce quelque chose d'atypique : cette demoiselle est un fantôme. Elle hante les couloirs de son lycée depuis une certaine chute et ne peut en dépasser l'enceinte. Mais elle n'est pas la seule dans ce cas ; sa camarade Brooke précédemment décédée et le mystérieux Ethan sont aussi de la partie !
Côté personnages fantômes (oui, d'autres personnes sont aussi présents mais je ne dévoilerais pas leurs identités), je les ai trouvé tous les trois attachants, même si mon préféré d'entre eux reste Ethan : il est tellement mystérieux... le fait que personne ne le connaisse lui et son histoire y est donc pour beaucoup. Brooke est tout simplement insupportable dans son genre bien qu'une fois qu'on a appris à la connaître elle reste “admissible” avec les personnages attachants. Et pour finir, Paige. Cette fille est une battante et on sait dès les premières pages qu'elle fera tout pour que cette rumeur disparaisse. Et ça n'a pas manqué : elle va tenter par tous les moyens de se faire entendre et va y parvenir. Mais j'en ai déjà trop dit, pour connaître comment elle s'y prend, il faut lire le livre !
Il faut que je vous parle de Katie Williams : cette auteure est tout simplement un génie ! Les intrigues de ce livre sont nombreuses et très bien exploitées ; cette histoire est énigmatique, surnaturelle et en plus de tout ça, elle est surmontée d'une petite romance. Tous les ingrédients pour une lecture à succès. Je suis d'ailleurs assez surprise qu'elle n'ai pas fait plus de bruit que ça : ce petit roman nous fait passer du bon temps et se lit vite mais réussit à avoir pas mal de moments en suspens, où le lecteur se questionne. Et pour aller avec tout ça, la couverture est très bien réussie et le miroir reflète ce qui est en face de lui ! (très superficiel mais vrai ; la collection Macadam a fait du bon travail!) Sans oublier la fin spectaculaire !
Katie Williams possède aussi une imagination débordante : à première vue, cette histoire ne traite que la vie après la mort. Mais c'est bien plus que ça ! Ce récit c'est aussi des rumeurs fausses comme vraies mais dont il faut ce méfier, de nombreuses complications liées à cette vie de fantôme et beaucoup d'autres choses. Comme le fait qu'il ne faut pas juger une personne que par son apparence, ce que beaucoup de personnes font. (oui, toi, petit lecteur derrière ton écran, je sais que tu l'as déjà fait ! Je te rassure, moi aussi.) Derrière ce récit se cachent donc plusieurs messages si bien expliqués par la plume simple et agréable de cette fantastique auteure.
En bref, ce livre c'est ; pleins de rebondissements inattendus, une très bonne lecture, une auteure exceptionnelle, des intrigues à gogo. Un livre à lire tout simplement !
Très bonne lecture !
Lien : http://lescapadelivresque.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   22 juillet 2014
Sur la table s'alignent des boîtes qui débordent de mouchoirs en papier blancs et rêches. Combien de larmes faudrait-il pour tremper ce stock ? Combien de mouchages de nez ? Combien de sanglots étouffés ? Sur le côté du carton, le fabricant devrait imprimer : Quantité prévue pour une rupture, quatorze films tristes, ou la mort d'un petit chien.
Commenter  J’apprécie          60
orbeorbe   26 septembre 2014
"Nous ne pouvons plus parler à qui que ce soit, toucher quoi que ce soit, faire quoi que ce soit." Et je souris parce que, désormais, touts ces actions sont peut-être à ma portée.
Commenter  J’apprécie          70
CalliseCallise   30 septembre 2014
Quand tu meurs, c'est comme si toutes les anciennes blessures de ton corps se rouvraient pour affirmer ''Tu vois, je t'avais prévenu !''
Commenter  J’apprécie          50
orbeorbe   26 septembre 2014
Sans tenir compte de la résistance de l'air, quelle est, à chaque seconde, l'accélération d'un corps tombant en chute libre ?
(...)
Réponse A : 4,57 m/s2
Faux.
Réponse C : 17,08 m/s2
Faux.
Réponse B : 9,81 m/s2
Commenter  J’apprécie          20
LilguimoveLilguimove   11 mai 2020
- Il faut vraiment que tu tournes tout à la plaisanterie ?
Il a souri.
- Pourquoi pas ?
- Parce que tout n'est pas drôle.
- Ah bon ? Tu n'aimes pas rire ?
- Bien sûr que si.
- Tu prends toujours un air sévère avec moi.
- Dis quelque chose de vraiment drôle, et je rigolerai.
- Toc, toc.
- Qui est là ? ai-je demandé sans enthousiasme.
- Moi, a-t-il répondu.
- Qui, moi ?
Il a sourit.
- Juste moi.
- C'est ça, ta plaisanterie ? Toc, toc, qui est là ? Juste moi. Mais ce n'est pas une pliasenterie. C'est ridicule.
- Pourtant, tu ris.
- Ouais. Parce que c'est ridicule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..