AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253936367
408 pages
Le Livre de Poche (08/02/2023)
  Existe en édition audio
3.79/5   1907 notes
Résumé :
« Entre la vie et la mort, il y a une bibliothèque, avec des rayonnages infinis et une multitude d'autres vies à essayer. » Lorsque Nora Seeds se retrouve un soir dans la Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de tout refaire. Jusqu’à présent, sa vie ne lui semble être qu’une suite de remords et de regrets. Elle pense qu’elle a laissé tomber de nombreuses personnes – surtout elle-même. Mais dorénavant, les choses vont changer ! Les livres dans la Bibliothè... >Voir plus
Que lire après La Bibliothèque de minuitVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (410) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 1907 notes
Les romans qui servent de support à une leçon de développement personnel ne font pas partie de mes lectures de prédilection. Trop donneurs de leçon, dans un monde que notre pouvoir d'auto-persuasion se doit de faire ressembler à l'univers des bisounours, ces écrits me lassent très vite.

Or, ce roman-ci pourrait s'y apparenter, sans entrer dans la caricature. Ce n'est pas en parcourant la biographie de l'auteur, dont l'oeuvre éclectique n'est pas centrée particulièrement sur le thème, que l'on peut trancher.

Tout tourne autour de la personnalité d'une jeune femme de trente-cinq ans, ancienne championne de natation, ex-chanteuse d'un groupe de rock, pianiste autodidacte, dont le pessimisme sous-jacent, l'incite à considérer que sa vie est une somme de choix malheureux. La mort de son chat la conforte dans l'idée que cette vie ne vaut pas la peine d'être vécue.
Elle décide de mettre fin à ses jours. Ce passage à l'acte la transporte dans un monde parallèle, une sorte d'étape intermédiaire entre la vie et la mort. Elle se retrouve dans une bibliothèque en compagnie de la bibliothécaire qui, au lycée, avait tendu la main. Les étagères qui l'entourent sont remplies d'une infinité de livres, chacun étant une version des multitudes de vies qu'auraient pu être celles de Nora si ses choix avaient été différents…Et un livre se détache de tous les autres, le livre des regrets…

Surfant avec la théorie des multivers, et la notion taoïste de l'interdépendance, l'auteur propose ainsi à travers la lecture de ces livres de vie, une déclinaison de destins, et la démonstration que les choix s'ils sont déterminants ne sont pas les gages d'une réussite ou d'un échec programmé.
On y trouve aussi une métaphore de la lecture qui permet de vivre autant de vies qu'il y a de héros en littérature.

Quelques bilans des réflexions de la jeune femme donnent ce ton particulier des ouvrages de développement personnels mais c'est discret. C'est pourquoi j'ai apprécié ce roman, pour l'imagination fertile dont l'auteur fait preuve et pour la réflexion philosophique qu'il suscite. Comme le diraient nos amis helvètes, j'ai été déçue en bien !

Merci à Netgalley et aux éditions Mazarine.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
Commenter  J’apprécie          1322
Quoi que puissent en dire certains lecteurs ce n'est pas un livre de développement personnel (misère que j'ai horreur de ça) mais un roman, fantastique de surcroit ! Qu'en suite sa lecture vous serve à philosopher, simplement réfléchir ou travailler à votre développement personnel, c'est votre choix mais il ne diffère pas de la plupart des romans qui émanent tous de la réalité.

C'est mon premier coup de coeur de l'année !

Il commence très sombrement avec Nora, jeune femme, triste et grise, virée de son job car trop triste, boudée par son frère car elle n'a pas voulu intégrer son groupe de musique et moulée par la domination de son père qui voulait faire d'elle une championne de natation ! Encore heureux, elle n'a pas eu à subir un mariage désastreux.

Telle est la vie de Nora, elle n'a jamais choisi quoique ce soit, elle a refusé les choix des autres et s'est enfoncé dans un marasme sans fin. La mort de son chat fait pencher la balance du côté du suicide ! Et avant l'échéance fatale elle se retrouve dans la Bibliothèque de Minuit avec son ancienne institutrice, seule personne qui l'a encouragé et aimé pour elle-même. le temps est suspendu à minuit et les livres de toutes les vies qu'elles auraient pu avoir sont présents autour d'elle ainsi que le livre, épais, de ses regrets !

J'ai trouvé très bonne cette idée d'offrir toutes les vies qui auraient pu être à chaque croisement qui se présente dans la vie. Les histoires se déroulent au fur et à mesure des regrets exprimés par Nora. Matt Haigg reste dans le domaine réaliste des descriptions des vies, elles ne sont pas spécialement positives ou négatives puisqu'elles tiennent compte des réactions de Nora dans sa vie réelle et dans celle parallèle, qu'elle quitte dès qu'elle a compris que ce n'était pas son désir. le regret disparaît alors du livre !

C'est un roman fantastique mais qui est très terre à terre car il ne gomme pas la réalité et sa rudesse, n'exclut pas les douleurs et les erreurs mais tout s'adapte et s'emboîte subtilement jusqu'à sentir Nora évoluer et du coup le lecteur à respirer plus facilement ! J'ai suspendu mon souffle parfois, au moment du choix de Nora : partir, rester, baisser les bras définitivement !

Autant dire que c'est quelque chose à appliquer avant d'être à l'article de la mort et qu'il serait bon de se demander réellement ce que l'on veut et ce qui serait bien pour nous-mêmes et les autres, il n'est pas ici question d'égoïsme !

#LabibliothèquedeMinuit #NetGalleyFrance
Challenge Multi-Défis 2022
Challenge Mauvais Genre 2022
Commenter  J’apprécie          1036
Bienvenue dans le multivers, tu en as assez de ta vie- racine tapez 1, tu as des regrets tapez 2, tu as l'impression de tout rater tapez 3, ne quittez pas vous allez être en communication.
Pour Nora Seeds c'est le voyage dans l'inconnu, Nora a été avalé par le trou noir qu'est la dépression, ce vortex qui détruit tout sur son passage.
Après un énième drame Nora se retrouve devant la bibliothèque, il est 00h00.
La vie n'était pas facile pour Nora, dans cette étrange bibliothèque où les livres vous invitent à découvrir d'autres destins. Les regrets sont un lourd fardeau à porter. Nora va partir à la recherche d'une vie parfaite, mais le voyage est chaotique...
" La bibliothèque de minuit" est un livre qui nous donne à réfléchir sur le sens de la vie ou le non sens. "Tu n'as pas besoin de comprendre la vie. Il suffit de la vivre."
Matt Haig nous livre dans son roman des clés qui peuvent ouvrir bien des portes, des citations notamment de Thoreau.
Sans être un roman de développement personnel " La bibliothèque de minuit est un livre qui ne peut pas laisser indifférent.
" La vie commence, écrivit jadis Sartre, de l'autre coté du désespoir."
Merci à la maison d'édition Mazarine et à la masse critique de babelio pour ce joli moment de lecture.
Comme disait Thoreau " Ce n'est pas ce qu'on regarde qui compte, c'est ce que l'on voit ".
Commenter  J’apprécie          998
Ayant eu un coup de coeur pour la couverture et pour le titre, je me serais probablement acheté cet ouvrage si on ne me l'avait pas offert. Mais si on ne me l'avait pas offert, me le serais-je réellement acheté ? Vous vous demandez probablement chers lecteurs pourquoi je commence ma chronique ainsi et je vais vous réponde en vous expliquant que c'est en réalité toute la thématique du livre, une infinité de si qui entraînent des réactions en chaîne. Et si..., les mêmes "si" qui engendrent souvent des regrets.

Nora Seeds a l'impression que sa vie n'a plus aucun sens. Elle n'a même pas été capable de prendre soin correctement de son chat Voltaire puisque Ash, une connaissance de son ancien boulot, vient lui annoncer que ce dernier vient de se faire écraser. Oui, là encore, ancien boulot car elle a récemment été élégamment remerciée. Elle n'a plus d'homme dans sa vie non plus et son vieux voisin n'a plus besoin de ses services alors à qui manquerait-elle si elle décidait de mettre fin à cette vie, qui, pour elle, n'a plus aucun sens ? A son frère Joe, elle en doute, à sa meilleure amie à qui elle avait promis de suivre en Australie et qu'elle n'a finalement pas suivie pour rester à Londres ? Rien n'est mois sûre alors...

Eh bien non, c'est là qu'elle découvre un lieu étrange et inconnu d'elle jusqu'à présent et que la gérante des lieux, l'ancienne bibliothécaire de son lycée, Madame Elm, qualifie de "bibliothèque de Minuit". Et effectivement, une fois que minuit sera passée, celle-ci disparaîtra et Nora sera soit morte soit épanouie dans une autre vie soit, eh bien je ne vous dirai pas l'autre possibilité. Oui, en effet, tous les livres qui composent cette étrange bibliothèque et qui sont tous étrangement de couleur verte, concernent Nora et une autre vie possible de ce qu'elle aurait pu devenir si elle avait fait un autre choix, s'était orienté vers une autre voie ou avait juste changé un petit détail au cours de son existence. Et si il lui était possible de découvrir ce qu'elle serait devenue dans une autre vie ? Pour le savoir, rien de plus simple, lui explique Madame Elm, elle n'a qu'à consulter le livre des regrets, son livre à elle et qui se trouve justement ici pour savoir ce qu'elle aurait aimé changer dans sa vie pour en tester une (de vie) où elle aurait se serait trouvé peut-être avec un autre boulot, d'autres amis et peut-être une famille à elle ! Mais Nora trouvera-t-elle réellement ce qu'elle cherche ?

Et vous, si vous pouviez effacer tous vos regrets et changer radicalement de vie, le feriez-vous ? Après lecture de cet ouvrage, une seule conclusion s'impose pour moi, cela ne sert à rien de regretter, nous n'avons qu'une seule vie(hormis celle que nous lisons dans les livres) et c'est le "ici et maintenant" et c'est à nous de tout mettre en oeuvre pour qu'elle soit la plus parfaite possible et d'ailleurs, mon leitmotiv a toujours été "mieux vaut avoir des remords que des regrets" ! alors, je terminerais en disant ceci : VIVEZ et surtout LISEZ cet ouvrage, extrêmement bien écrit et même si il comporte quelques clichés, se lit extrêmement vite et bien !
Commenter  J’apprécie          773
L'idée de départ de ce roman est très séduisante, qui ne s'est jamais demandé ce qu'il serait advenu et ce que serait sa vie s'il avait fait un choix différent à un moment donné. ?
La théorie des cordes, vous connaissez ? C'est une théorie tout ce qu'il y a de plus sérieux et scientifique qui suppose qu'il existerait une infinité d'univers parallèles au nôtre, avec d'autres versions de nous-mêmes.
L'auteur britannique Matt Haig imagine alors ce que seraient les vies de Nora Seed dans cette multitude d'univers. Nora, une trentenaire dépressive au bord suicide, vit sa journée de trop ; le même jour ; son chat se fait écraser, elle est virée de son boulot sans intérêt dans lequel elle vendait des partitions de musique dans une petite boutique de Bedford (nommée fort à propos la Théorie des Cordes), et le seul élève à qui elle donnait des cours particuliers de musique décide de tout abandonner.
La vie de Nora ne semble être qu'une longue succession de ratages et de fuites, elle aurait pu être championne olympique de natation, mariée avec le formidable Dan, partir en Australie avec sa meilleure copine, devenir célèbre grâce aux chansons qu'elle écrivait et chantait dans le groupe de son frère qui avait décroché un contrat en or chez Universal, …, mais finalement, à chaque fois, elle a le don de tout faire foirer et de prendre la poudre d'escampette devant les difficultés…
Le problème, c'est que même son suicide, Nora va réussir le rater, et au lieu de mourir, elle va se retrouver dans une sorte d'entre-deux, entre la vie et la mort, dans la bibliothèque de minuit. Cette bibliothèque ne contient que des livres narrant différentes versions de sa vie. Alors, Nora va égrener ses regrets et découvrir ce qu'aurait pu être sa vie si elle avait pris une multitude de décisions différentes.
J'avais beaucoup accroché au pitch de cette histoire, pourtant je ne m'y suis pas retrouvée dans cette lecture, beaucoup trop feel-good à mon gout, et bourrée de de maximes qui semblent extraites d'un livre de développement personnel, ou pseudo-philosophiques, qui enfoncent les portes ouvertes. Dès les premières pages et la première vie parallèle de Nora, le ton est donné, et il n'y a plus aucune surprise dans la succession des différentes vies de Nora jusqu'à la fin de l'histoire.
Ce qui sauve un peu tout ça et aide à faire passer la pilule, c'est le soupçon d'humour typiquement british de Matt Haig.
Pour faire court, c'est un livre très facile à lire, parfait entre deux lectures plus exigeantes mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          714


critiques presse (1)
LaPresse
11 avril 2022
Le roman ne fait peut-être pas de grandes révélations ; c’est plutôt le genre de livre qui donne l’envie de voir les choses différemment, une leçon à la fois.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (350) Voir plus Ajouter une citation
Peut-être que dans toutes les vies je suis dans une impasse. Je veux dire, peut-être que c'est juste ce que je suis. N'importe où, une étoile de mer sera toujours une étoile de mer. Il n'y a pas une vie où une étoile de mer sera professeur, ou ingénieur dans l'aérospatiale. Et peut-être qu'il n'y a pas de vie où je ne suis pas dans une impasse.
- Là, je pense que tu te trompes.
- D'accord. Alors j'aimerais essayer une vie où je ne suis pas en panne. Quelle vie cela pourrait-il être ? Vous n'êtes pas censée me le dire ?
Mme Elm déplaça sa reine pour prendre un pion et retourna l'échiquier.
- Je crains de n'être que la bibliothécaire.
- Les bibliothécaires ont des connaissances. Elles vous indiquent les bons livres. Les bons mots. Elles trouvent les meilleurs endroits. Comme des moteurs de recherche dotés d'âme.
- Absolument. Mais encore faudrait-il que tu saches ce que tu aimes. Ce que tu écrirais dans la case de recherche métaphorique. Et parfois, il faut faire plusieurs essais avant que ça devienne clair.
- Je n'ai pas l'énergie. Je ne pense pas pouvoir faire ça.
- La seule façon d'apprendre, c'est de vivre.
- Oui, vous me l'avez déjà dit.
Commenter  J’apprécie          150
"Mais le vrai problème, ce n'est pas les vies qu'on regrette de ne pas vivre. C'est le regret même. C'est le regret qui nous fait nous recroqueviller sur nous-même, nous ratatiner, et nous sentir comme notre pire ennemi et celui ds autres. On ne peut pas savoir si l'une ou l'autre de ces différentes versions aurait été meilleure ou pire. Ces vies s'écoulent, c'est vrai, mais on en fait partie, et c'est sur ce qui se passe qu'on doit se concentrer."
Commenter  J’apprécie          320
Si vous visez à être ce que vous n'êtes pas, vous échouerez systématiquement. Visez à être vous même. Visez à ressembler, à agir et à penser comme vous. A être la version la plus vraie de vous-même. Embrassez le fait d'être vous-même. Epousez-le. Choyez-le. Battez-vous pour lui. Et ne faites pas attention à ceux qui s'en moqueront ou le tourneront en ridicule. La plupart des ragots sont de l'envie déguisée. Restez la tête dans l'eau. Gardez votre force d'âme. Continuez à nager.
Commenter  J’apprécie          220
"Elle avait connu trois types de silence dans les échanges. Il y avait le silence passif-agressif, évidemment, il y avait le silence signe qu'on n'avait plus rien à se dire, et puis il y avait le silence qu'ils semblaient avoir cultivé, Eduardo et elle. Celui de ne pas avoir besoin de parler. D'être juste ensemble, l'être ensemble. Le bonheur de pouvoir faire le silence en soi aussi."
Commenter  J’apprécie          230
"Elle se rendit compte qu'on pouvait être aussi honnête que possible dans la vie, les gens ne voyaient la vérité que si elle était assez proche de leur réalité. Comme disait Thoreau : "Ce n'est pas ce que vous regardez qui compte, c'est ce que vous voyez." Et Ash ne voyait que la Nora dont il était tombé amoureux et avec laquelle il s'était marié, et donc, d'une certaine façon, c'était la Nora qu'elle devenait."
Commenter  J’apprécie          190

Videos de Matt Haig (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matt Haig
La Bibliothèque de minuit - Matt Haig - Ed. Mazarine
Disponibles en librairie et sur furet.com https://www.furet.com/livres/la-bibliotheque-de-minuit-matt-haig-9782863748732.html
autres livres classés : suicideVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (4386) Voir plus



Quiz Voir plus

humains, de Matt Haig

Comment s'appelle le corps dans lequel le héros extraterrestre a été placé?

Lucas Martin
André Martin
Andrew Martin
Louis Martin

6 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Humains de Matt HaigCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..