Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2913366236
Éditeur : L' Iconoclaste (2009)


Note moyenne : 4/5 (sur 15 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :


" Est-ce mon métier de psychiatre, est-ce mon goût de l'intime et mon intérêt pour la psychologie des émotions qui m'attirent vers la peinture ? Je ne saurais le dire, mais j'aimerais vous initier à cette expérience et à ses bienfaits : se tenir face à... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (7)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Aela, le 25 janvier 2011

    Aela
    Nous cherchons le bonheur depuis toujours. Les artistes eux aussi parlent du bonheur à leur manière. Ce livre, à travers vingt-cinq peintures présentées (Klimt, Vemeer, Chagall, Watteau, Gauguin..) nous invite à faire un travail sur nous-mêmes pour mieux apprécier et savourer les visages, les formes du bonheur.
    Une leçon de sagesse, ou de vie, tout simplement.
    Mon chapitre préféré, en harmonie avec notre ère technologique: "le bonheur est dans le lien"
    Une oeuvre lumineuse et riche du célèbre psychiatre Christophe André (Hôpital Sainte Anne Paris) spécialiste de la psychologie des émotions.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par missindigo, le 31 mai 2015

    missindigo
    Un livre qui nous fait découvrir la peinture avec 25 tableaux qui nous racontent le sel de la vie et eu fil des tableaux se trouvent de belles citadins.
    J'ai beaucoup aimé 2 tableaux : Rameau d'amandier en fleur de Vincent VAN GOGH pour la beauté de l'arbre en fleur ainsi que les 3 âges de la femme de Gustav KLIMT. C'est un enfant qui se love dans les bras de sa mère.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par rudyard, le 27 octobre 2011

    rudyard
    Très intéressante cette lecture de tableaux. Elle permet au lecteur une approche différente des pb de vie et par delà, d'acquérir une certaine acuité vis à vis de la lecture de la peinture.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par claude43, le 16 mars 2014

    claude43
    ma fait passer un bon moment sans plus.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par corinnice, le 11 mai 2013

    corinnice
    beau et intéressant, apaisant même ...

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (15)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par babel95, le 30 juin 2015

    Un bonheur de plus en plus fort

    Un amandier en fleur qui explose de blancheur, comme à chaque printemps, bousculant le ciel, le repoussant aux limites de la toile. Ce tableau inachevé est la dernière oeuvre de Bonnard. Celle qui reposait sur son chevalet à sa mort. Ses proches racontent que, jusqu'au dernier moment, le peintre modifia la toile, notamment le sol sous l'olivier : "Ce vert, sur ce peu de terrain en bas à gauche, ne va pas. Il faut du jaune...."
    L'amandier est le premier arbre à refleurir au sortir de l'hiver. Ses fleurs jaillissent dans le pressentiment et l'impatience du printemps qui revient. Le revoici donc, ce printemps qui nous bouleverse à chaque fois. Et ce qui nous bouleverse plus encore, c'est qu'il revienne : nous sommes toujours animalement émerveillés par cette présence et par ce retour. Comme si chaque printemps ne pouvait être que plus beau que le précédent, comme si ces éternels recommencements exerçaient un effet cumulatif sur notre bonheur. Comme si tous ces cycles, toutes ces éclipses n'étaient là que pour faire grandir en nous l'instinct du bonheur, et la conviction de sa nécessité. Si, chaque année, nous sommes émerveillés par ce printemps, n'est-ce pas parce que notre intelligence du bonheur s'est accrue ? Et parce que notre regard est devenu lui-même plus perçant ? Plus à même d'aller vers l'essentiel : vers le bonheur d'être vivant, tout simplement.

    (tableau de Pierre Bonnard, l'amandier en fleur, 1947 musée national d'art moderne, Paris)

    Contrairement à Van Gogh, Bonnard fut un artiste reconnu de son vivant, heureux dans son époque. Il continua de peindre avec plaisir jusqu'à ses derniers jours, malgré son âge avancé. Chaque année, inlassablement, Bonnard était touché par le printemps, et le dernier qu'il a vécu fut exceptionnel. L'amandier poussait sous la fenêtre de sa chambre dans sa maison du Canet, et "jamais peut-être l'arbre ne se vêtit d'une robe plus somptueuse qu'en ce printemps-là, comme s'il voulait lui promettre des jours de douceur", selon l'un de ses biographes. Sa peinture, simple et lumineuse comme cet amandier, nous rappelle cette leçon de bonheur fondamentale : ni dans le futur, ni dans le passé, mais dans le présent de la vie.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par babel95, le 30 juin 2015

    On peut prendre la décision du bonheur. Sans garantie de succès immédiat, certes.... Il ne s'agit évidemment pas de dire "aujourd'hui je vais être heureux", mais plutôt "je vais consacrer du temps et de l'énergie à réfléchir et à agir pour augmenter mes chances de ressentir du bonheur aussi souvent que possible. Non pas être heureux, maintenant, tout de suite, convoquer le bonheur comme on sifflerait un chien. Mais me préparer à l'être, ouvrir mes yeux et mon esprit, comme, lors d'une promenade en forêt, je me rends présent à ma marche, au lieu de m'absorber dans mes soucis d'hier et de demain".Nous ne pouvons être toujours prêts à cet effort et à cette démarche. Certains jours cela s'avère même impossible. Alors le discours sur le bonheur nous insupporte : nous n'y sommes pas réceptifs. Pourtant, la décision du bonheur concerne aussi ces jours sombres : à ces moments, je ne m'enfonce pas plus que nécessaire, je ne remets pas tout en question sous le prétexte de ma tristesse, même justifiée.
    On ne peut pas être toujours heureux.
    Mais il est possible, aussi souvent que possible, de penser à laisser la voie libre au retour du bonheur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par babel95, le 30 juin 2015

    On dit souvent que la vie est un combat. Le bonheur aussi, surtout pour ceux que la vie n'a pas gâtés au départ. Que nos handicaps soient visibles, comme ceux qui nous touchent dans notre chair, ou qu'ils ne le soient pas, comme ceux qui proviennent de notre passé, de nos angoisses, de notre spleen, ils nous fournissent toujours de nombreuses raisons de ne pas être heureux. Mais une fois établi cet éternel constat - il existe des gens plus heureux que nous, et d'autres plus malheureux -, quels prétextes nous reste-t-il pour continuer de ruminer notre mal de vivre ? Cette position de victime de l'existence est d'autant plus dangereuse qu'elle peut faire de nous des intouchables que plus personne n'osera approcher, guider ou conseiller. Celle aggravera notre solitude et notre handicap. Et cela nous renverra finalement à nous-même.
    Nous seuls pouvons conduire ce combat vers plus de lumière émotionnelle, nous seuls pouvons préférer le bonheur au malheur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par Aela, le 25 janvier 2011

    L'affection, cette forme d'amour qui ne cherche pas à posséder mais qui accepte l'autre tel qu'il est, et qui souhaite le meilleur pour lui, est propice au bonheur. Car elle est un amour qui donne plus qu'il ne réclame, qui détache plus qu'il n'enserre, et qui se réjouit du bonheur de son objet.
    Certes certains liens ont un caractère aliénant: l'amour peut être possessif et asphyxiant. Les amitiés aussi parfois. D'où la méfiance de quelques uns envers toute forme d'attachement, qui leur semble trop associé à une infinité de douleurs possibles.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par legraindeble, le 08 juin 2012

    Car le bonheur est une émotion vivante, qui prend naissance, grandit, s'épanouit, décline et disparaît. Il existe un cycle du bonheur, comme il existe un cycle des jours et des nuits. Ce mouvement naturel sera notre fil d'Ariane parmi les chefs-d’œuvre, ici rassemblés, qui dépeignent matins, midis, crépuscules et nuits du bonheur.
    Ainsi, bien sûr, que ses éternelles renaissances ..... - 7 -
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 3         Page de la citation

> voir toutes (7)

Videos de Christophe André

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Christophe André

Christophe André, Et n'oublie pas d'être heureux .
Et n'oublie pas d'être heureux : abécédaire de psychologie positive http://www.laprocure.com/oublie-etre-heureux-abecedaire-psychologie-positive-christophe-andre/9782738129055.html








Sur Amazon
à partir de :

92,00 € (occasion)

   

Faire découvrir De l'art du bonheur : Apprendre à vivre heureux par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (57)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz