Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2253113794
Éditeur : Le Livre de Poche (2006)


Note moyenne : 3.68/5 (sur 100 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Au XII°s, à Cordoue, avant d'être torturé et pendu, un artisan juif eut le temps de révéler à son neveu comment obtenir le livre"le plus important à avoir jamais été écrit par un être humain". Lancé dans cette quête à travers l'Europe et le Maroc, Maïmonide croise un je... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (15)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par lecassin, le 10 décembre 2011

    lecassin
    "La confrérie des éveillés" est bien plus qu'un simple périple entre Cordoue, Fès, la Provence et Jérusalem . Il s'agit d'une confrontation entre les pensées musulmanes, juives et la philosophie grecque, avec comme vecteur la vaine quête d'un livre perdu.
    Cet étrange roman tient à la fois du récit de voyage, de la leçon de philosophie et du polar historique, mais c'est aussi et d'abord un fabuleux voyage dans le passé dans l'Espagne et le Maroc du XIIème siècle, où l'on prend plaisir à découvrir ce que fut "l'Occident musulman" : une civilisation multiculturelle, à la fois carrefour des arts et des sciences, et bien trop courte parenthèse de tolérance religieuse.
    Une Initiation philosophique aussi : le dialogue tient une grande place dans le livre, qui permet à Jacques Attali de confronter Mahomet, Abraham, Jésus, Bouddha et Aristote autour de la question essentielle des rapports entre Foi et Raison.
    Enfin polar historique : guerres sanglantes, oppression religieuse, tempêtes et menaces de mort…les deux héros devront surmonter bien des épreuves et résoudre de nombreux mystères pour retrouver le livre secret, dans une trame palpitante qui tient le lecteur en haleine ...
    Certes, la fin est un peu "bâclée", et certaines conclusions ne manquent pas de surprendre : les chrétiens seraient polythéistes (?!) Il n'en reste pas moins que "La Confrérie des Éveillés" reste un texte dense empreint d' humanisme .
    A lire par tout passionné de théologie et d'histoire des religions dans la mesure où il présente une approche nouvelle des rapports entre Islam et Judaïsme, Foi et Raison.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par ATOS, le 22 août 2012

    ATOS
    Et si le chaînon manquant à notre humanité était spirituel ? La confrérie des éveillés nous entraîne en ce 12e siècle de Cordoue à Tolède de Fes à Cochin, de l'Egypte à la Terre Promise, de la Provence au rive du Gange.
    Un livre, 14 pièces d'or, 14 copies du « livre le plus important jamais écrit ».
    Aristote en serait l'auteur. Sous la plume d'Attali le philosophe devient prophète.
    Maïmonide, le penseur juif et Averroès le philosophe musulman suivent sa piste. le secret leur sera- t- il révélé ?
    Savoir et pouvoir, foi et religion, dogme et philosophie, l'esprit est au combat.
    L'Andalousie, Al- Andalus aura été musulmane durant 700 ans.
    Juifs , arabes et chrétiens modèleront l'histoire, s'entrecroiseront, s'affronteront, échangeront.
    Une incroyable chevauchée à travers les folles et cruelles arabesques de l'Histoire.
    Astrid SHRIQUI GARAIN
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par philippe91, le 17 août 2014

    philippe91
    13 ème Siècle : Jacques ATTALI nous emmènes dans un voyage théologique et philosophique, entre occident et orient, parmi les 3 religions monothéistes. La confrérie des éveillées est détentrice d'un ouvrage secret, qu'elle se doit de transmettre de génération en génération, en attendant que les hommes soit prêt à recevoir ses révélations.
    Ce roman humaniste et philosophique nous invite à un formidable voyage. C'est également un approfondissement des fondamentaux des différentes religions monothéiste et de la philosophie Grecques avec comme fil conducteur l'opposition entre théologie et science.
    Sur un l'axe historique, vous y découvrirez une période charnière de l'histoire de l'occident et de l'orient.
    J'ai découvert cet ouvrage atypique avec un grand plaisir, il plaira à tous les amateurs de romans d'aventures et historique. Les pensées philosophiques et théologiques amènent à une réflexion sur le monde dans lequel nous vivons et son héritage historique. Quel serait notre monde si nous avions tous accès à la connaissance, si science et religion ne s'opposaient pas mais se complétaient ?
    Un grand moment de lecture !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par bonogirl, le 09 août 2011

    bonogirl
    Livre trop axés sur la theologie et trop philosophique à mon goût.
    Les 2 personnages principaux sont 2 intellectuels, un de religion islamique l'autre de religion juive, à part leur erudition peu ou aucune émotion n'emanent d'eux...
    Les longs discours sur la philosophie, l'islam, le Judaïsme m'ont ennuyés, la bataille autour des trois religions du Livre, pour determiner laquelle est la vrai, très peu pour moi ! D'autant plus que j'ai ressenti une nette inclinaison de l'auteur pour le judaïsme...
    Du coup l'histoire se decentre de l'intrigue principale, et la relègue au second plan, c'est dommage !
    Bref pour moi ce livre est plus un "conte" philosophique qu'un roman historique. J'ai déjà lu des romans axés sur les 3 religions moins ennuyeux que celui-ci, comme "Le livre de saphir" que je préfère et conseille vivement.
    La Confrérie des Eveillés plaira surement à toutes les personnes passionnées par la Philosophie, je ne le conseillerai pas à ceux qui recherchent un bon Roman Historique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Lecture_Boheme, le 16 décembre 2013

    Lecture_Boheme
    On est au 12ème siècle dans la belle Andalousie. Un artisan juif est sur le point d'être pendu, il confie, avant sa mort imminente, une mission secrète à son neveu. Maïmonide apprend alors l'existence d'un livre sacré. Une œuvre unique dont Aristote serait à l'initiative. Ce mystérieux livre évoquerait la science et la religion.
    Afin d'honorer et respecter la mémoire de son oncle, il part, après avoir acquis les connaissances nécessaires, à la recherche des personnes qui connaissent la destinée du livre secret. Sur son chemin il croise Averroès, un musulman investit de la même mission.
    J'ai beaucoup aimé ces deux personnages qui vont se lier d'une amitié sincère (malgré un contexte qui les oppose) grâce au respect, au partage et à l'admiration, qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.
    Cette quête commence à Cordoue et les mène à Tolède, Fès, Cochin, d'Egypte jusqu'en Terre Promise ou encore de la Provence aux rives du Gange. Les rencontres faites au cours de ce périple enrichissent leurs réflexions et leurs connaissances.
    Cette période connaît une rupture, voire « une réforme », Politique et religieuse alors que les trois religions monothéistes (le judaïsme, l'islam et le christianisme) cohabitaient en parfaite harmonie, jusqu'à présent. Dans ce climat Politique changeant ces trois religions se retrouvent confrontées les unes aux autres. Plusieurs questions philosophiques jalonnent l'aventure de ces deux grands érudits, notamment la sagesse, la foi, la religion et la raison.
    Mais un groupe clandestin, ou société secrète, va tout faire pour compliquer et tenter de dissuader la réalisation de cette quête : la Confrérie des éveillés. Tout cela éveille notre curiosité, pourquoi ne veulent – ils pas qu'ils découvrent ce livre et que contient t-il réellement ?
    Pour encore mieux situer ce texte : La fin du XIIe siècle est en Occident un siècle de Renaissance dans tous les domaines du savoir humain comme la science, La politique, la religion, la mathématique, l'architecture, l'astronomie et la philosophie par exemple. Ce mouvement est dût à la traduction en latin des œuvres grecques et judéo-musulmans par des érudits des trois religions monothéistes. La pensée philosophique d'Aristote fût notamment redécouverte grâce aux deux grands maîtres penseurs de l'époque Maïmonide et Averroès. Les deux personnages principaux du roman historique de Jacques Attali. Ces traductions seront réalisées dans plusieurs villes dont Tolède. Il faut donc prendre conscience que depuis le IXème siècle, le monde musulman connaît un rayonnement sans égal et restera, pendant plusieurs siècles, la civilisation la plus développée.
    La Confrérie des éveillés est définitivement l'un de mes livres historiques favoris! Entre discours philosophiques et théologiques, ce roman est avant tout un magnifique message de tolérance des religions, du savoir et d'humanité tout simplement. C'est un roman passionnant et riche par ces personnages, son intrigue et sa réflexion philosophique. On suit cette quête portée par un fabuleux voyage au coeur de l'âge d'or du monde musulman.

    Lien : http://lectureboheme.blogspot.no/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par philippe91, le 17 août 2014

    Il commença alors à réfléchir aux mêmes que celles dont son cadet de neuf ans,, Moshé ben Maymun, débattait simultannément avec son père et avec deux rabbins de Narbonne : est il possible de chercher la vérité sur la création de l'univers sans blasphémer ? peut on penser à Dieu de façon rationnelle ? la philosophie de l'Antiquité, qui ne croit pas en un Dieu unique, est elle pour partie conciliable avec le monothéisme ? la liberté des hommes est elle contradictoire avec la toute puissance de Dieu ? l'âme est elle mortelle, comme l'imagination ? pourquoi Dieu laisse t'Il les hommes faire le mal s'Il sait qu'ils vont le commettre ? faut il faire connaitre la vérité au peuple ou la réserver à une élite ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par lecassin, le 21 décembre 2011

    En ce temps là, à Cordoue, le pont de pierre jeté onze siècles plus tôt sur la Guadalquivir par les troupes de l'empereur Augusta était, en fin d'après-midi, le lieu de toutes les rencontres.
    En été, homme et femmes, le visage découvert ou à peine masqué d'un voile blanc, se saluaient ou se défiaient d'un sourire ou d'un mot. En hiver quand le soleil peinait à s'élever au dessus de la tour occidentale de la grande mosquée, musulmanes, juives et chrétiennes, sortant du bain, habillées de longs sarouals rouge et or, croisaient sans baisser les yeux le regard des jeunes gens.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par lecassin, le 22 octobre 2011

    Les théologiens enseignent non pas comment réfléchir, mais seulement le résultat de leurs propres réflexions.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par lecassin, le 10 décembre 2011

    Il avait du mal à admettre que l’univers ait eu un commencement ; il s’inquiétait qu’on ne puisse démontrer l’existence de Dieu.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Laplume, le 30 juin 2012

    Il faut apprendre avant de découvrir; apprendre c'est comme chercher à rencontrer un roi. Il faut d'abord trouver sa ville, puis son palais et enfin obtenir d'être reçu en audience.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
6,26 € (neuf)
1,05 € (occasion)

   

Faire découvrir La Confrérie des Eveillés par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (224)

> voir plus

Quiz